Journée pour le droit au logement : la réponse musclée du gouvernement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 octobre 2013

 

DIALOGUE SOCIAL ?

Le gouvernement réprime une manifestation pour le droit au logement

 

Journée pour le droit au logement : la réponse musclée du gouvernement dans France capturerepressioncapture d’écran

Ce 19 octobre était organisée une journée pour le droit au logement

dans plusieurs capitales européennes.

A Paris, Place de la République, 200 participants ont été bloqués

par les forces de l’ordre alors que le rassemblement était,

selon les organisateurs, autorisé. Les manifestants ont été confinés

sur la place pendant plus de 5 heures, essuyant des coups de la part

des policiers. Quatre personnes ont été blessées, dont au moins une a été hospitalisée (voir les vidéos ci-dessous).

Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de Droit au logement, lui-même blessé, a dénoncé des « violences inacceptables ».

Pour le Parti de Gauche, « cet épisode confirme une nouvelle fois combien ce gouvernement, servile face à la finance,

est brutal avec les faibles » [1].

De Berlin à Budapest en passant par Athènes, Amsterdam ou Madrid, les initiateurs de la journée demandaient

notamment « la réquisition urgente des logements vides, la mise en place de contrôle stricte des loyers

dans les secteurs privés et publics, la fin de la financiarisation et de la privatisation du logement ».

capturerepression-italie-277x300 droit au logement dans Logementcapture d’écran

A Rome, la manifestation contre l’austérité a réuni 60 000 personnes

Des affrontements se sont produits devant le ministère de l’Économie.

A Chypre, pour venir en aide aux locataires et aux petits commerçants,

le Parlement a voté le 17 octobre une loi imposant une baisse de 15% à 20%

des loyers et des baux commerciaux (lire ici).

Une loi votée par… les socialistes locaux.


 

Voir les vidéos sur Basta !

Lire également :

Publié dans France, Logement, Luttes, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Le sarkozyste Manuel Valls réécrit la doctrine socialiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 octobre 2013

 

Gouvernement

Manuel Valls réécrit 
la doctrine socialiste

 

Le sarkozyste Manuel Valls réécrit la doctrine socialiste dans France valls-police-300x150Manuel Valls : « C’est une chance d’être au ministère de l’Intérieur »

L’ex-candidat à la primaire socialiste de 2011 met

à profit ses responsabilités au gouvernement

pour faire accepter au PS la doctrine sécuritaire

libérale qu’il a jusqu’alors rejetée. 

 

On savait le gouvernement et sa majorité divisés sur le cap politique défini par François Hollande, que ce soit

sur la restriction des dépenses publiques, la question fiscale, la réforme des retraites ou encore l’action à conduire

pour «réorienter» l’Europe. C’est finalement sur le terrain le moins attendu – la politique migratoire –

que la détonation s’est produite, après la sortie du ministre de l’Intérieur qui a mis le feu aux poudres, mardi dernier,

sur les Roms, dont «les modes de vie extrêmement différents des nôtres» seraient «en confrontation» avec le reste

de la population. La polémique dépasse désormais et de loin le cadre du bras de fer entre le locataire de la place

Beauvau et sa collègue au ministère du Logement, Cécile Duflot, qui l’a accusé de mettre en péril

le «pacte républicain», et met aux prises deux conceptions radicalement différentes de la gauche.

Les sorties de Manuel Valls n’ont en effet rien d’improvisé : «Si François Hollande m’a nommé là, c’est parce

qu’il savait que j’avais sur les questions de sécurité, d’immigration et de laïcité une forme de cohérence», estime-t-il.

Une cohérence qu’il dit puiser chez celui qu’il revendique comme son maître à penser, tenant d’une « gauche »

de l’ordre, en opposition à celle, d’essence révolutionnaire, incarnée par Jean Jaurès : «Ma filiation en politique,

c’est la gauche républicaine, avec le ministre de l’Intérieur qui a organisé la police moderne, Georges Clemenceau»,

rappelle-t-il, dans un entretien à Libération du 22 août dernier.

«Le péché de droitisme, Manuel le porte depuis l’origine»

En ressuscitant la polémique Clemenceau contre Jaurès, le ministre de l’Intérieur cherche à légitimer l’ancrage

à gauche de sa politique, contre ceux qui lui font un procès en droitisation. Ceux-là ne se trouvent pas que

chez ses «amis» politiques. À l’UMP aussi, les correspondances avec les conceptions qui ont cours à droite frappent

les esprits : «Affirmer que l’explosion démographique impose de nouvelles règles, c’est une évidence, un constat lucide

que je ne peux que partager. (…) Sur la question de la laïcité aussi, je ne peux qu’approuver Manuel Valls. (…)

Manifestement, Nicolas Sarkozy est pour lui un modèle», déclarait le député UMP Éric Ciotti. «Le péché de droitisme,

Manuel le porte depuis l’origine», rappelait aussi, dans Challenges du 20 décembre 2012, son ami Alain Bauer,

ex-conseiller à la sécurité de Nicolas Sarkozy.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Manuel Valls : c’est donc ça, un socialiste français ?

Manuel Valls, le conformiste

Publié dans France, POLITIQUE, Politique nationale, Populisme, PS | Pas de Commentaire »

Rythmes scolaires : 5 mesures pour sortir de l’impasse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2013

 

Dans l’Humanité des débats :

          nos 5 mesures pour les rythmes scolaires

 

Rythmes scolaires : 5 mesures pour sortir de l'impasse dans Education nationale huma0410-244x300

 

La réforme des rythmes scolaires est devenue, en l’espace

de quelques jours, un boulet pour le gouvernement.

Sa mise en place chaotique et contestée a offert un boulevard

à la droite. Pour se sortir de ce guêpier, l’exécutif ne peut

se contenter de donner du temps au temps.

Il doit agir d’urgence sur plusieurs points essentiels.

 

A découvrir :

 

 

  • Nos 5 conseils :

1. Obtenir un consensus, un vrai, cette fois

2. Assurer un financement sur le long terme

3. Offrir d’urgence un périscolaire de qualité

4. Imaginer d’autres rythmes pour la maternelle

5. Arrêter de faire croire qu’un « bon » rythme scolaire est LA clé d’un meilleur apprentissage

 

  •  Aubervilliers, une grève suivie à 95%

[Lire la suite]

Publié dans Education nationale, France, l'Humanité, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Tour de vis sans précédent sur le budget de l’assurance maladie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2013

 

          Dans l’Humanité des débats : Sécurité sociale, la saignée

 

Tour de vis sans  précédent sur le budget de l’assurance maladie dans Austerite huma2709-242x300

 

Le gouvernement prévoit le retour du « trou » de la Sécurité sociale

à son niveau d’avant la crise, avec 12,8 milliards d’euros de déficit

en 2014. Mais pour y parvenir, il décide un tour de vis sans

précédent sur le budget de l’assurance maladie, ponctionne

les retraités et les familles.

A lire dans notre édition :

   ♦ Les dépenses de santé encore rabotées : décryptage

   ♦ Malade d’un déficit de recettes

   ♦ Ma santé n’est pas une variable d’ajustement, l’édito de Patrick Apel-Muller

 

A découvrir aussi :

Front de gauche: Pierre Laurent veut des actions parlementaires et de terrain

Le parti écologiste en pleine crise de mutation

Hollande à Florange pour un coup de com’, reportage de notre envoyée spéciale

École : Peillon piégé par les rythmes scolaires

ONU: marathon pour une résolution, analyse de notre envoyé spécial

DANS L’HUMANITÉ DES DÉBATS :

  • Où la France de demain s’invente-t-elle ? La réponse des représentants des fondations et clubs

de réflexion (Gabriel-Péri, Res publica, Jean-Jaurès, Copernic, Terra Nova, Fondation pour l’innovation politique,

Fondation pour l’écologie politique)

  • Le féminisme s’exprime-t-il à plusieurs voix ? Avec Djemila Benhabib (journaliste),

Clémentine Autain (Mix-Cité), Marie Moinard (éditions Ronds dans l’O)

  • Histoire : Claude Bernard, philosophe et médecin malgré lui.
  • Vos tribunes, critiques de livre, courrier des lecteurs et le Bloc-Notes de Jean-Emmanuel Ducoin

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, l'Humanité, Politique nationale, SANTE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Le vrai coût du capital

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2013

 

Dans l’Humanité ce mercredi : le vrai coût du capital

 

Le vrai coût du capital  dans ECONOMIE huma2509-251x300

Le projet de loi de finances pour 2014, présenté aujourd’hui,

se solde par des cadeaux aux entreprises d’un niveau

sans précédent, ainsi que des coupes dans les dépenses

publiques jamais osées.

Au nom d’un prétendu « coût du travail » qui occulte


un autre coût, tabou dans le discours libéral : celui du capital.

A lire dans notre édition :

   ♦ Les records détestables du budget 2014

   ♦ « Mettre à plat les aides publiques« , entretien avec Nasser

Mansouri (CGT)

   ♦ Actionnaires gavés, salariés à la diète

   ♦ Brisons le tabou, l’édito de Jean-Emmanule Ducoin

[Lire la suite]

L’Humanité en version numérique

Publié dans ECONOMIE, l'Humanité, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Tiers payant : Plutôt que des annonces médiatiques, il faut un recul concret du reste à charge.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 septembre 2013

 

Santé

Les très chers frais de santé pour les assurés malgré

le tiers payant

 

Tiers payant : Plutôt que des annonces médiatiques, il faut un recul concret du reste à charge.  dans ECONOMIE capturefraisanteCliquer sur l’image (capture d’écran) pour agrandir

un lourd reste à charge pour les assurés

 

Si la généralisation du tiers payant est une bonne

nouvelle, bien des obstacles à un égal accès aux soins

demeurent : forfaits, franchises, dépassements

d’honoraires…

 

 

Il y a huit mois, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait donné la feuille de route : réduire

les «inégalités, de plus en plus criantes, dans l’état de santé de nos concitoyens et leur accès

aux soins». Si la stratégie sanitaire, présentée hier par la ministre de la Santé, va dans le bon sens,

avec notamment la généralisation du tiers payant, elle reste insuffisante pour diminuer le reste à charge

des Français. Celui-ci a atteint 17,6 milliards d’euros en 2012, soit 9,6% des dépenses de santé,

selon la Drees (Division de recherche du ministère).

«Diminuer le reste à charge est d’une évidente nécessité, a réagi Jean-Luc Gibelin, responsable

de la commission santé au PCF. Des mesures sont indispensables en termes de proximité :

généralisons les centres de santé (qui pratiquent déjà le tiers payant – NDLR), plutôt que de favoriser

les maisons médicales libérales.»

Renoncement aux soins

Pour une réduction concrète des inégalités de santé, il faudrait aussi s’attaquer à toutes les franchises

et autres forfaits (0,50 euro par boîte de médicament, 1 euro par consultation, 18 euros de forfait

hospitalier, etc.) institués ces dernières années, qui, mis bout à bout, amplifient le renoncement aux soins.

Selon les dernières estimations, 30 % de la population française aurait renoncé à des soins

pour des raisons financières au cours des douze derniers mois.

La question des dépassements d’honoraires, elle aussi, n’est toujours pas réglée. Sur les 40 milliards

d’euros versés par les Français aux professionnels de santé en 2012, 13 milliards sont restés

à leur charge. Et sur ce total, plus de 7 milliards sont imputables aux seuls dépassements d’honoraires.


[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire aussi :


Publié dans ECONOMIE, France, Politique nationale, SANTE | Pas de Commentaire »

Ce qui ruine nos retraites, c’est le coût du capital

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 septembre 2013

 

Ce qui ruine nos retraites, c’est le coût du capital

Ce qui ruine nos retraites, c'est le coût du capital dans André Chassaigne carteretraite

Le gouvernement s’entête. Il vient de présenter son projet

de réforme des retraites prolongeant, sans les remettre en cause,

les désastreuses réformes de la droite depuis 1993, fondées

sur l’allongement de la durée de cotisation et la baisse du montant

des pensions. Il y ajoute même un nouveau cadeau au patronat

avec une réduction annoncée des cotisations employeur

pour la politique familiale.

L’avenir des retraites nécessite un débat public, argumenté

et contradictoire. Rien de cela n’a été organisé par le gouvernement

qui prévoit, en plus, un temps contraint à l’Assemblée nationale.

André Chassaigne a bien raison de s’y opposer au nom des député-e-s

communistes et du Front de gauche.

 

carteretraite1png pcf dans Assemblee nationale

Une autre réforme est possible qui permette le droit pour toutes

et tous à la retraite à 60 ans à taux plein.

Une réforme solidaire et socialement efficace ne reposant pas

uniquement sur les salarié-e-s et les retraité-e-s.

Ce qui ruine nos retraites, c’est le coût du capital.

Quand les entreprises versent un euro de cotisation sociale,

elles en versent plus de deux pour le financement du capital.

Cette gabegie doit cesser.

Elle doit être renversée. C’est le sens de l’engagement du PCF

pour un grand débat public, dans les mobilisations à venir

et dans le cadre de l’appel unitaire « Retraites 2013 ».

 

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, Austerite, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, Politique nationale, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Dans l’Huma d’aujourd’hui : Dangers pour les retraites

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juin 2013

 

Dans l’Humanité ce jeudi :

Dangers pour les retraites

 

Dans l'Huma d'aujourd'hui : Dangers pour les retraites   dans Austerite huma0606

Travailler plus longtemps, surtaxer les pensions,

toucher moins de retraite… 

Le texte de la Commission d’experts est une boîte

à outils dans laquelle le gouvernement entend

piocher pour la réforme des retraites. 

Sans mobilisation des salariés et des retraités,

le pire est à craindre. Lire nos pages événement.

L’édition numérique de l’Humanité

Au sommaire également :

Événement RÉGRESSION

Jaurès, réveille-toi !, l’éditorial de Jean-Emmanuel

Ducoin.

Parfois les mots perdent de leur substance et n’ont

qu’un lointain rapport avec l’originelle …

Les fonctionnaires dans le collimateur

Gilles Oberrieder. C’est une vieille idée. Nous n’étions pourtant jamais allés jusque-là ! En …

Des pistes pour imposer l’austérité aux retraités

C’est une potion très amère qu’a concoctée la commission pour l’avenir des retraites, groupe …

« un traitement déloyal », dit la CGT

Sur la forme, comme sur le fond, la réforme des retraites est pour le moins mal engagée. Éric …

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Politique nationale, Pouvoir d'achat, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Méthode Peillon : Baisser le salaire des enseignants débutants !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juin 2013

 

Vincent Peillon veut baisser le salaire des enseignants débutants

 

Méthode Peillon : Baisser le salaire des enseignants débutants ! dans Austerite peillonS.G.

Selon le Snes-FSU, un projet de décret vise

à diminuer de 400 euros bruts la rémunération

proposée aux professeurs et conseillers

principaux d’éducation débutants.

 

Si ce décret est publié au journal officiel, ceux-ci ne toucheraient que 1600 euros bruts mensuels,

au lieu des 2000 euros actuellement. Le premier syndicat des personnels du second degré s’étonne

de cette mesure. « La décision de diminuer la rémunération des nouveaux enseignants, si elle était

confirmée par le ministre, irait à l’encontre des engagements du ministre lui-même et ne pourrait

que conduire à une forte réaction de tous les personnels » peut-on lire dans son communiqué publié

ce mercredi matin.

Crise du recrutement

Le Snes-FSU rappelle que, selon les chiffres même de l’OCDE, « les enseignants débutants français

sont payés 10% de moins que la moyenne des pays » membres de l’organisation internationale.

Il se demande comment un telle baisse de salaires pourrait répondre à la « crise du recrutement

des enseignants et des conseillers principaux d’éducation (CPE) ».

Austérité budgétaire?

Ce projet intervient alors que d’autres coupes ont été effectuées dans le budget de l’Éducation nationale :

2000 assistants d’éducation en moins à la rentrée 2013, pas de réel coup de pouce pour les bourses

et aux fonds sociaux (à lire: Quand Vincent Peillon s’emmêle les bourses). L’austérité budgétaire semble

donc toucher aussi l’Éducation nationale. Celle-ci faisait pourtant partie des ministères prioritaires

du candidat Hollande, avec celui de la Justice et de l’Intérieur. 

[Lire sur humanite.fr]

  • A lire aussi :

Le communiqué du Snes-Fsu

Prime de 400 euros aux professeurs des écoles : l’entourloupe de Peillon ?

Le gouvernement tente de relancer l’attractivité du métier


Le salaire des enseignants français à la loupe

Publié dans Austerite, Education nationale, France, Politique nationale, Salaires, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’austérité s’abat sur la politique familiale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 juin 2013

 

Dans l’Humanité ce mardi,

l’austérité s’abat sur la politique familiale

 

L'austérité s'abat sur la politique familiale dans Austerite huma0406

Sommé de rétablir au pas de charge

l’équilibre de la branche famille

de la Sécurité sociale, Jean-Marc Ayrault

a décidé d’abaisser à nouveau le plafond

du quotient familial.

Une mesure qui passe à côté d’une véritable

réforme de la politique de la famille.

 

A lire dans notre édition de ce mardi :

 

   ♦ Le gouvernement impose l’austérité

à la politique de la famille

   ♦ Le quotient familial, mode d’emploi

   ♦ « C’est une logique de répartition

de la pénurie« , entretien avec la représentante de la CGT au haut conseil de la famille

   ♦ Le principe d’universalité préservé

   ♦ Famille, je vous aime, l’édito de Maurice Ulrich

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, l'Humanité, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

1...34567...126
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy