Renault tente d’imposer en France « l’accord de la peur » signé en Espagne.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 novembre 2012

 

Aujourd’hui dans l’Humanité : Renault donne le LA

 

Renault tente d'imposer en France

Le constructeur automobile pousse les feux

de la flexibilité du travail. Il tente d’imposer

en France « l’accord de la peur » signé

en Espagne. C’est une véritable offensive,

un chantage, selon les mots de Maurice Ulrich

qui signe l’éditorial.

Renault a commencé son opération en Espagne et la

poursuit désormais en France. C’est 
un chantage,

il n’est pas d’autre mot. Alors que l’Espagne comptera

bientôt 6 millions de chômeurs, le groupe avait la partie

belle pour, en échange de quelques centaines d’embauches,

obtenir une baisse générale des salaires de 27,5 %

et une généralisation de la flexibilité. Il ne s’agit pas

de mesures propres à la situation espagnole.

Il prend appui sur cette bataille gagnée pour mener

sa bataille de France et a dévoilé ses batteries voici quelques jours.

Le maintien 
des sites de production contre des renoncements en matière de salaires, de contrats de travail, etc.

C’est de ce point de vue, à juste titre, que le président du groupe communiste à l’Assemblée nationale pose

cette question : quelle est la position du gouvernement alors que l’État est actionnaire de Renault à 15 % ? On peut aussi

se souvenir que Louis Schweitzer, qui a été lui-même le patron 
de Renault, déclarait, voici quelques jours, que le coût


du travail n’était pas le seul critère de la compétitivité.

Mais, au fond, ce n’est pas vraiment 
la compétitivité qui est en jeu. C’est le profit.
 Il n’y a pas un cas Renault, spécifique

à la situation 
de l’automobile en France. Nous sommes sous 
le coup d’une offensive du capitalisme absolument sans

précédent, en France, 
où elle est revendiquée par le Medef, et à l’échelle 
de l’Europe. Elle vise 
à faire baisser, on vient

de le voir, le coût du travail d’une manière drastique. À exploser la notion même de contrat de travail 
et les limitations

horaires, à généraliser la liberté de licencier. Ils appellent cela faire sauter les verrous.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Austerite, Competitivite, ECONOMIE, Espagne, Exploitation, France, l'Humanité, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Sidérurgie : Lettre ouverte de Pierre Laurent à François Hollande

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 novembre 2012

 

Florange et la sidérurgie – Lettre ouverte à François Hollande

 

 

Sidérurgie : Lettre ouverte de Pierre Laurent à François Hollande dans ECONOMIE industLa situation de la sidérurgie lorraine et avec elle toute la filière française

de l’acier est très préoccupante. Le 30 novembre, date à laquelle prend fin

le délai que le PDG d’AcelorMittal, Monsieur Lakshmi Mittal, a concédé

au gouvernement français pour trouver un repreneur des deux hauts

fourneaux de la « filière chaude », est une échéance à haut risque.

Vous trouverez ci-joint (et ci-dessous) la lettre ouverte de Pierre Laurent,

secrétaire national du PCF au Président de la République François Hollande,

pour exposer ses inquiétudes et l’ensemble des propositions formulées

par le PCF pour sortir la sidérurgie française du mauvais pas

dans lequel elle se trouve et ouvrir la voie à une solution d’avenir.

 

 

À noter :  samedi 24 novembre, grand meeting sur l’emploi et l’industrie à Lille avec Pierre Laurent

après une semaine de mobilisation du PCF pour l’emploi et l’industrie.

Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF
Sénateur de Paris

Clic sur l’image pour lire la lettre de Pierre Laurent

siderur Florange dans France

Publié dans ECONOMIE, France, PCF, PCF Nord, Pierre Laurent, POLITIQUE, Politique industrielle | Pas de Commentaire »

Sidérurgie : Sombre horizon pour Florange et Dunkerque

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 novembre 2012

 

ArcelorMittal : sombre horizon pour Florange et Dunkerque

 

Sidérurgie : Sombre horizon pour Florange et Dunkerque dans ECONOMIE arcelor

Prévisions d’activités « plus moroses en 2013

qu’en 2012″, pas de redémarrage du haut

fourneau numéro 2 de Dunkerque et aucune

nouvelle concernant un éventuel

repreneur pour Florange…

Le comité central d’entreprise extraordinaire

d’ArcelorMittal, qui s’est tenu à Paris

ce lundi, n’augure rien de bon pour l’avenir, selon les syndicats.

Le détail des inquiétudes autour des activités européennes du géant sidérurgique ArcelorMittal :

  • Mauvaises prévisions économiques

Lors d’un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire à Paris, portant sur la situation économique et industrielle

de la zone « Atlantique et Lorraine », la direction a dépeint « un tableau assez sombre », selon Jean-Marc Vécrin (CFDT).

Elle a indiqué que « la situation serait encore plus morose en 2013 qu’en 2012″ dans la « BD Nord », zone qui inclut

le nord de la France, Allemagne et la Belgique, comprenant 11 hauts fourneaux, dont cinq actuellement à l’arrêt

(2 à Florange, 2 à Liège en Belgique, 1 à Dunkerque), selon François Pagano (CFE-CGC).

Au troisième trimestre, le leader mondial de la sidérurgie s’est enfoncé dans le rouge, enregistrant une perte nette

de 709 millions de dollars.

« On s’inquiète vraiment pour toute la sidérurgie, pas seulement pour Florange », a commenté M. Vécrin.

  • Dunkerque : pas de reprise d’activité

La direction a annoncé que « le haut fourneau n°2 de Dunkerque (à l’arrêt pour maintenance depuis août, ndlr)

ne redémarrerait pas en janvier », a ajouté François Pagano, car « pour l’instant, les six hauts fourneaux en activité

dans la zone suffisent à répondre à la demande », selon elle.

ArcelorMittal a confirmé la poursuite des arrêts du haut fourneau de Dunkerque et de la ligne de traitement

de l’acier « packaging » de la partie « aval » de Florange, ainsi que des mesures de chômage partiel les accompagnant,

arguant d’une situation économique dégradée.

  • Florange : inquiétant statu quo

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, France, Politique industrielle | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent à Lille le 24 novembre : invitation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 novembre 2012

 

Clic sur l’image pour agrandir

Pierre Laurent à Lille le 24 novembre : invitation dans PCF laulille

Publié dans PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Politique industrielle | Pas de Commentaire »

Pour l’avenir de notre industrie : 24 novembre à Lille – Rencontre nationale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 novembre 2012

 

Cliquer sur l’image pour agrandir

 

Pour l'avenir de notre industrie : 24 novembre à Lille - Rencontre nationale dans INFOS lille2411

Publié dans INFOS, PCF, PCF Nord, Pierre Laurent, POLITIQUE, Politique industrielle | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Huma Dimanche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2012

 

DANS LA PRESSE

EDITO DE L'HUMANITE DIMANCHE - Chômage - Droit du travail dans CHOMAGE 25/10/2012

 

 dans CRISE

Résister au tsunami du chômage, respecter le droit au travail

by Patrick Le Hyaric

 

Le violent ouragan qui s’abat sur notre industrie et l’emploi n’en finit pas. De l’agro-alimentaire à l’automobile,

des banques et assurances au commerce, de l’énergie à la chimie, du textile aux transports, de la presse aux télécommunications,

un rouleau compresseur contre l’emploi et la production broie les activités et la vie de centaines de milliers d’êtres humains, de familles.

 

 dans ECONOMIE - FISCALITE

Le laminage de grands secteurs économiques a pour effet de détruire des petites et moyennes entreprises,

étranglées dans le double étau des prix que leur imposent les multinationales, devenues donneuses d’ordre,

et la difficulté d’accès à un crédit à un taux acceptable, c’est-à-dire non usuraire et donc favorable

à l’activité productive et à l’emploi.

Les procédures judiciaires de faillite s’amplifient de mois en mois et n’ont jamais connu un tel niveau.

De Doux à Pétroplus, de Technicolor Angers à Navimo, les tribunaux jugent aujourd’hui

au regard de règles comptables qui font fi des vies humaines, de celle des territoires.

L’essentiel des destructions d’emplois et d’activités provient de la diminution des débouchés tant chez nous qu’à l’exportation, elle-même

due à la baisse du pouvoir d’achat et à la compression des salaires partout en Europe. La poursuite de l’austérité salariale et des retraites,

combinée aux gains de productivité, accaparée par les propriétaires des entreprises et leurs actionnaires, annonce l’amplification

de la déflagration de l’emploi et du travail dans les semaines et les mois à venir.

Lire la suite sur PCF Maubeuge

Publié dans Chomage, ECONOMIE, l'Humanité, Politique fiscale, Politique industrielle, Presse - Medias, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

PSA : Premier succès pour les syndicats

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2012

 

 

PSA : « Les salariés ont fait reculer Peugeot »

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par   – 25 oct. 2012

 

PSA :

ouverture de négociations sur le plan social d’Aulnay et Rennes en novembre

 

PSA : Premier succès pour les syndicats dans CGT aulnay-300x103

C’est un premier succès pour les syndicats de PSA Peugeot-Citroën.

Ceux-ci sont parvenus à imposer ce jeudi que la direction du groupe automobile

ouvre des négociations sur les conditions de l’ensemble du plan social annoncé

à Aulnay et Rennes,, dans le cadre de son plan de restructuration qui prévoit

plus de 8.000 suppressions d’emploi et la fermeture du site de Seine-Saint-Denis.

Ces négociations débuteront le 7 novembre.

Jean-Pierre Mercier, représentant CGT de PSA Aulnay, raconte à la sortie du comité central d’entreprise qui se tenait ce matin: 

« La direction de Peugeot voulait ce matin faire passer en force une partie de son plan en imposant les mutations internes. Elle cherchait ainsi

à vider l’usine (d’Aulnay) le plus vite possible. C’est un premier succès. » 

Selon les syndicats, les conditions de départ des salariés sur Poissy ou d’autres sites du groupe devront désormais faire l’objet de négociations

préalables.

Un calendrier de discussions sera mis en place sur l’ensemble des mesures d’accompagnement – formations, indemnisations – destinées à ceux

qui refusent d’être transférés et à tous les autres salariés concernés par la réduction de la capacité de Rennes ou par la fermeture du site

d’Aulnay.  Concernant ces deux sites, une première réunion est fixée au 7 novembre. Les discussions porteront en novembre sur les mobilités

et les seniors, et en décembre sur la question des « personnes à capacité restreinte », la transition professionnelle et les mesures

d’accompagnement, selon des élus du CCE. La direction se fixe début janvier pour boucler ces négociations.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

« PSA noircit le tableau pour justifier son plan social »

 

Publié dans CGT, Emplois, France, Politique industrielle, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Nouveaux licenciements boursiers : Electrolux prêt à sacrifier plus de 400 emplois pour augmenter ses bénéfices

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 octobre 2012

 

Electrolux sacrifie 400 emplois en France malgré des profits en fortes hausses

 

Le fabricant suédois d’électroménager a annoncé lundi son intention de fermer une usine de lave-linge

à Revin (Ardennes), qui emploie plus de 400 personnes, alors que le bénéfice du groupe a grimpé

de 19% au troisième trimestre.

La raison :

« S’adapter à la baisse de ses ventes en Europe » mais surtout augmenter ses bénéfices.

Le numéro deux mondial du secteur derrière l’américain Whirlpool, qui a fait état d’une hausse, supérieure aux attentes,

de son bénéfice d’exploitation du troisième trimestre, a précisé qu’il allait entamer des pourparlers avec les représentants

syndicaux de l’usine de Revin (Ardennes) afin de mettre un terme à la production de machines à laver afin pour réduire

ses coûts en Europe en raison de conditions de marché difficiles. En d’autres termes, avec un bénéfice qui a grimpé

de 19% à 983 millions de couronnes (115 millions d’euros), le groupe d’électroménager suédois, qui dit avoir constaté

une « demande faible sur les marchés traditionnels en Europe » préfère sacrifier une usine en France où travaillent plus

de 400 personnes pour se concentrer sur les marchés émergents et ainsi augmenter ses bénéfices.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, France, licenciements, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Explosion de colère chez Petroplus

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 octobre 2012

 

Les Petroplus ne se résignent pas

 

Explosion de colère chez Petroplus dans ECONOMIE 171012

Forts de nombreux soutiens, l’intersyndicale de Petroplus,

la raffinerie dont la liquidation a été prononcée mardi par la justice,

a demandé un rendez-vous à l’Élysée pour réaffirmer au président

François Hollande leurs claires revendications et les promesses de l’élu.

L’intersyndicale souhaite la cession de la raffinerie à un repreneur,

ou sa nationalisation. C’est pour ce faire qu’elle a demandé une réunion

avec le président de la République, ainsi que le Premier ministre

Jean-Marc Ayrault et le ministre du Redressement productif Arnaud

Montebourg.

L’intersyndicale attend toujours la réponse. Montebourg a toutefois 

assuré hier qu’il poursuivrait « ses efforts » en vue d’une reprise de la raffinerie.

Après avoir écarté deux offres de reprise, pourtant jugées sérieuses,

les juges du tribunal de commerce de Rouen ont permis à d’autres

éventuels repreneurs de se « faire connaître avant le 5 novembre ».

 

La colère à gauche

 

« La Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT voit dans cette

liquidation, qu’elle condamne avec force, la main des Majors

des industries pétrolières et pétrochimiques (Total, ExxonMobil, Shell, Ineos……) et la bienveillance complice

d’un gouvernement dont les ministres font des ronds de jambe aux universités d’été du MEDEF. »

Lire le communiqué.

De son côté, Eric Corbeau responsable « des luttes » au PCF et animateur du « Front de lutte » (FDG) s’insurge :

« Il est parfaitement inacceptable que ce soit les tribunaux de commerce qui décident de l’avenir de nos industries. […]

Avec cette décision, le tribunal de commerce de Rouen vient de plonger dans la consternation les 550 salariés de Petroplus

et les 2000 familles qui vivaient  grâce à l’activité de la raffinerie, depuis plus de 80 ans. […] Petroplus, une des dernières

raffineries françaises ne doit pas fermer. L’État doit intervenir, y compris en reprenant la main sur l’outil industriel,

en nationalisant avec de nouveaux droits d’intervention pour les salariés et les citoyens.

Face aux discours improductifs, il faut des actes politiques forts et courageux pour sauver et garantir un avenir à notre industrie. »

 

[Lire la suite]

Publié dans ECONOMIE, Justice, l'Humanité, Luttes, PCF, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent au Mondial de l’automobile 2012

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 octobre 2012

 

http://www.dailymotion.com/video/xua6by

sur dailymotion

Par

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, licenciements, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaire »

1...34567
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy