Sarkozy/exilés fiscaux : « Le vent tourne »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 mars 2012

 

Sarkozy/exilés fiscaux : « Le vent tourne »  dans Front de Gauche 2381331624002-300x189Au Bourget, François Hollande s’était résolu à s’occuper des plus fortunés

pour qu’ils participent à la solidarité nationale. Pas plus tard qu’hier soir,

c’est Nicolas Sarkozy qui a repris mot pour mot une proposition

du Front de gauche et de son candidat Jean-Luc Mélenchon visant à obliger

les exilés fiscaux à payer leur impôt en France. L’évasion fiscale doit être

sanctionnée et les déserteurs fiscaux pourchassés.

S’ils payent leur impôts à l’étranger, alors ils devront payer la différence à la France. Voilà une mesure juste de solidarité nationale

que propose le Front de gauche.

Le vent tourne. Nicolas Sarkozy ne dicte plus les thèmes de campagne. Les idées du Front de gauche gagnent du terrain et petit

à petit, elles font leur place dans le débat politique et médiatique.

Cette offensive idéologique, le Front de gauche va continuer de la mener avec détermination.

Chacun devine pourtant que cette posture du président de la République n’est qu’une tactique électorale. Rappelons que c’est

Nicolas Sarkozy, le président des riches, qui a supprimé l’ISF et c’est lui encore qui refuse de taxer les revenus du capital

à la même hauteur que les revenus du travail.

Le Front de gauche milite pour la hausse des salaires à commencer par l’augmentation du SMIC à 1700 €.

Dimanche, après le succès déjà annoncé de la manifestation du 18 mars où nous reprendrons la Bastille, ce sera au tour de

la 6e République d’être au centre des débats de la présidentielle.

Source : Site national du PCF 13 mars 2012

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, Politique fiscale, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Évasion fiscale : plus de 40 milliards d’euros par an. Pour y mettre un terme « il ne faut pas une gauche qui a la main qui tremble » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

L’Humanité du 9 mars 2012

Évasion

 

Évasion fiscale : plus de 40 milliards d'euros par an. Pour y mettre un terme

L’édito de Maurice Ulrich

Extrait :

Une gauche dangereuse pour ceux qui abusent

L’évasion fiscale c’est aujourd’hui. Le candidat du Front de gauche a donné les noms de ces grandes fortunes déjà installées

à l’étranger avant d’ironiser : « Lire une liste va être très mal vu par la bonne société. » « Rappelez-vous, disait-il alors, que c’est

la liste de prédateurs, de grands fraudeurs fiscaux, de gens qui n’hésitent pas à martyriser des pauvres gens qui n’ont que

leur salaire pour vivre. Rappelez-vous que c’est de cette classe-là que je vous parle. » Et, face à cela, poursuivait-il,

« il ne faut pas une gauche qui a la main qui tremble, une gauche qui dit qu’elle n’est pas dangereuse, mais une gauche,

oui, qui est dangereuse pour ceux qui abusent ». L’évasion fiscale actuelle c’est quarante milliards par an, soit presque autant

que les intérêts de la dette à cinquante milliards.

Propositions sans concession du Front de gauche

C’est on ne peut plus clair et les propositions du Front de gauche sont sans concessions autour de la loi de vertu républicaine

qu’il entend mettre en place. Mais, au-delà de l’injustice, au-delà de l’indignation face à l’injustice, et avec la loi contre l’injustice,

il y a une logique profonde de la démarche politique du Front de gauche. Décourager la fraude fiscale,

taxer à cent pour cent les revenus au-dessus de 360 000 euros par an,

et pas seulement à 75 % au-dessus d’un million, comme le propose François Hollande, taxer fortement tous les revenus

du capital, c’est attaquer à la racine, à la source, le cancer de la financiarisation de l’économie.

C’est assécher les flux de la machine à fabriquer des profits insensés, des fortunes colossales, la machine à spéculer sur

les matières premières, sur la faim et donc sur la mort. C’est faire en sorte que l’argent revienne à l’économie réelle,

à la croissance saine qui devrait faire loi en France, en Europe. Une croissance qui n’envoie pas les enfants de quatorze ans

en apprentissage comme le voudraient les Le Pen, mais qui s’appuie sur la formation, l’université, la recherche, les services

publics, la construction de logements, les infrastructures, les grands travaux… 
Tout cela qui ne s’évade pas.

[Lire l’article complet]

 

Publié dans Fraude fiscale, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’évasion fiscale, c’est déjà aujourd’hui !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

L'évasion fiscale, c'est déjà aujourd'hui ! dans Fraude fiscale 2012-03-09une-huma-205x300

 

 

L’Humanité de ce vendredi tord le cou à la polémique

autour de l’exil fiscal des grandes fortunes de France

que susciteraient les mesures de la gauche

pour les taxer davantage.

Notre édition révèle les chiffres de l’évasion fiscale

que le Bouclier fiscal et cinq ans de Sarkozy à l’Élysée

n’ont jamais pu endiguer. Bien au contraire.

 

A lire :

  • Mélenchon à la chasse aux riches fraudeurs : le candidat du Front de gauche a mis le pied dans le plat, lors

du meeting de Rouen mardi, en dévoilant les noms des exilés fiscaux en Suisse. État des lieux.

  • Les déserteurs du fisc, pas intouchables : à l’instar de Jean-Luc Mélenchon, syndicats et ONG proposent

des mesures pour dissuader et sanctionner les individus fortunés, les groupes et les banques qui pratiquent l’évasion

  • Les riches coûtent chers aux Français : pression fiscale pour les familles, cadeaux pour les fortunés

marquent le quinquennat de Sarkozy

  • « C’est la loi qui autorise l’évasion fiscale, elle peut donc aussi l’empêcher », entretien avec Eric Bocquet,

rapporteur communiste de la commission d’enquête du Sénat sur l’évasion des capitaux

  • Défendre la France, c’est aussi sur le terrain fiscal : Jean-Luc Mélenchon propose que les sportifs ne puissent

plus jouer en équipe nationale s’ils sont exilés fiscaux

  • Les milliardaires prospèrent : le monde en compterait 1226. Bernard Arnault, patron de LVMH et ami de Sarkozy,

est à la 4e place

 

Publié dans Fraude fiscale, Front de Gauche, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Fraude : on stigmatise les pauvres alors que l’essentiel de la fraude est liée à l’évasion fiscale : plus de 40 milliards chaque année !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 mars 2012

 

“Frauder, c’est porter atteinte à la solidarité nationale”

 

Fraude : on stigmatise les pauvres alors que l'essentiel de la fraude est liée à l'évasion fiscale : plus de 40 milliards chaque année ! dans Fraude fiscale affiche_campagne_fraudes2011

fortune-suisse-c92ec Suisse dans POLITIQUE

 

Source : http://gauchedecombat.com/  7 mars 2012

 

 

Publié dans Fraude fiscale, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Michael Douglas veut dénoncer les fraudeurs financiers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mars 2012

 

Aux États-Unis, Michael Douglas a diffusé une vidéo où il appelle

à la dénonciation des fraudeurs de la finance.

 

http://www.dailymotion.com/video/xp8ar0

www.dailymotion.com/video/xp8ar0

par PlaceauPeuple

 

Publié dans ETATS-UNIS, Fraude fiscale | Pas de Commentaire »

Prix de l’essence : « Le gros de la pompe à fric revient à l’État qui prélève environ 60 % de taxes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mars 2012

 

Une vidéo à voir ou à revoir pour décrypter

ce qui se passe derrière la hausse du prix de l’essence….

http://www.dailymotion.com/video/xmilql

Ep.4 : En 2012, on va leur faire un dessin -… par CN-PCF

Publié dans France, POLITIQUE, Politique fiscale, Speculation | Pas de Commentaire »

Marie-George Buffet sur FranceInfo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mars 2012

 

 M-G Buffet (PCF) veut « une grande réforme de la fiscalité »

http://www.dailymotion.com/video/xp5a1o

www.dailymotion.com/video/xp5a1o

par FranceInfo

Publié dans Austerite, PCF, POLITIQUE, Politique fiscale, Presidentielle 2012, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Double peine pour des centaines de milliers de Français dispensés d’impôt sur le revenu.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2012

 

La hausse cachée de l’impôt sur le revenu pour 2012

 

Double peine pour des centaines de milliers de Français dispensés d’impôt sur le revenu.

En septembre, de cent à deux cent mille foyers, selon le Parisen.fr sur la base d’estimations

du Syndicat national unitaire des impôts (SNUI), vont devoir faire un chèque au fisc et perdront

du même coup un certain nombre d’avantages versés par les collectivités locales :

réduction dans les transports, tarifs sociaux à la cantine…

La cause : une « mesure technique » passée inaperçue dans le deuxième plan de rigueur

du gouvernement de novembre 2011.

Le 29 janvier dernier, lors de son show télévisuel, Nicolas sarkozy interrogé sur ses marges de manœuvre en terme de fiscalité

des ménages avait exclu toute hausse d’impôts, « clairement, j’exclus toute augmentation des impôts », avait-il affirmé.

Peut-être avait-il oublié le deuxième plan de rigueur de novembre 2001 où François Fillon avait annoncé la désindexation du

barème de l’impôt sur le revenu pour 2012 et 2013, en clair, l’inflation ne sera pas prise en compte dans le calcul de l’impôt

sur le revenu.

Les conséquences pour des centaines de milliers de Français : ils paieront l’impôt sur le revenu alors qu’ils en étaient jusqu’à

présent dispensés.

En effet, depuis 40 ans, le barème de l’impôt sur le revenu était soumis à une révision qui tenait compte de l’augmentation du coût

de la vie. L’an dernier, le taux d’inflation s’est élevé à 2,1 % mais l’indexation n’a pas eu lieu.

Conséquence : un alourdissement généralisé de l’impôt sur le revenu, qui devrait rapporter 1,7 milliard d’euros à l’État en 2012.

Une somme non négligeable, presque équivalente à celle que devrait rapporter l’augmentation de la TVA de 5,5 à 7 %.

Les foyers non imposables, en plus de devoir de l’argent au fisc, risquent de fait de perdre les aides qui correspondaient à

leur tranche, des tarifs de cantine aux réductions dans les transports. Quant aux milliers d’autres foyers imposables, certains

pourraient se voir changer de tranche et payer davantage d’impôts, relève Le Parisien

Selon les simulations du Syndicat national unitaire des impôts (Snui), les hausses s’étaleront de 1,17% pour un couple aisé

sans enfants à 12,57% pour un célibataire.

 

  • À lire :

Tribune de Jean-Marc Durand (PCF) : « Les dogmes libéraux en matière fiscale relèvent d’un choix de classe »
La proposition du Front de gauche
: « Nous rétablirons une fiscalité réellement progressive »

 

Source : Double peine pour des centaines de milliers de Français dispensés d’impôt sur le revenu.  dans Austerite humanitefr le 6 Février 2012

Lire également :

arretsurimages.net/Hausse des impôts : la fausse surprise du Parisien

 

1847802_0-300x229 dans ECONOMIE

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, POLITIQUE, Politique fiscale, Pouvoir d'achat, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Comment bien profiter de la fiscalité quand on est riche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2012

 

La fabuleuse histoire de M. et Mme Pognon


Voici la fabuleuse histoire de M. et Mme Pognon ou comment bien profiter de la fiscalité quand on est riche.

Vous pensez tout savoir ? Vous pensez payer trop d’impôts ? Alors, regardez !

 

Image de prévisualisation YouTube

par

Publié dans POLITIQUE, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

Pour la création d’une commission d’enquête relative à l’évasion fiscale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 janvier 2012

Pour la création d'une commission d'enquête relative à l'évasion fiscale dans Fraude fiscale moton166-6ebba

 

La finance dérégulée s’est organisée

pour échapper autant que possible à l’impôt

Commission d’enquête sur l’évasion fiscale

Par Eric Bocquet / Sénateur du Nord /17 janvier 2012

Introduction à une conférence de presse.

 

Nous avons jugé opportun et particulièrement pertinent de demander la création de cette commission d’enquête relative à l’évasion des capitaux et actifs hors de France et à son incidence sur la fiscalité.

Le monde, l’Europe, la France traversent une crise financière sérieuse qui impacte lourdement nos budgets, les plans d’austérité se succèdent, n’apportent aucune amélioration des comptes, il nous faut, nous dit-on en haut lieu, trouver des recettes nouvelles, dégager des économies dans notre fonctionnement.

On fait toujours payer les mêmes, salariés, retraités, revenus modestes après avoir octroyé à coups d’exonérations, de bouclier fiscal et autres suppressions de l’ISF, des cadeaux aux plus fortunés du pays…

Cadeaux qui semblent ne pas suffire puisque le constat est fait, régulièrement, d’une importante évasion fiscale en France, estimée en 2007 entre 29 et 40 milliards d’euros et au sein de l’Union Européenne à 200 milliards soit 2% du PIB.

On sait que les penseurs et économistes libéraux ont toujours considéré l’impôt, la fiscalité comme une charge insupportable qui nuit à l’attractivité et à la compétitivité de la France.

Nous disons, quant à nous, que la fiscalité peut et doit être l’un des outils de la justice sociales, les impôts financent les dépenses utiles d’éducation, de santé, ce sont aussi des recettes qui vont à l’économie réelle.

Ainsi donc la finance dérégulée s’est-elle organisée pour échapper autant que possible à l’impôt.

Ceci engendre un contexte de concurrence fiscale effrénée.

Face à cela, la puissance publique en France a diminué les moyens de contrôles des services fiscaux, RGPP oblige… entre 2001 et 2007 le ratio nombre d’entreprises par agent des impôts a augmenté de 13,4%.

Ajoutons à cela le nombre des paradis fiscaux qui abriteraient 8% de la richesse financière mondiale (selon une étude réalisée par le syndicat unifié des impôts).

Il y avait en 1930 7 paradis fiscaux

17 en 1950

44 en 1980

62 en 2000

entre 85 et 100 aujourd’hui

1 seul exemple proche de nous

Guernesey déteindrait 293 milliards de dollars d’actifs, du fait de fraude ou d’évasion.

Les latins ne disaient-ils pas « Pecunia non olet », l’argent n’a pas d’odeur.

− liste « noire » : vide

− liste « grise » : 42 territoires

Tout ceci dans un contexte de richesse croissant pour les plus riches, entre 1988 et 2006

− 0,01% des plus riches ( environ 3500 foyers fiscaux) ont vu leur revenu réel croître de 42,6%

− les 90% les moins riches ont connu une hausse de 4,6%

Notons également que de nombreuses entreprises françaises possèdent des entités dans de nombreux paradis fiscaux :

− BNP 189 entités − crédit agricoles 115 − banque populaire 90 − société générale 57 − banque postale 1

Selon la Banque de France, les sommes totalisées par ces banques seraient de 532 milliards de dollars.

La dégradation du triple A de la France a donné lieu à de multiples réactions dont celle de Jean-Luc Mélenchon qui disait que « les marchés financiers avaient déclaré la guerre à la France. » Propos que certains commentateurs ont jugé excessif, je me permettrai de citer un autre politique qui déclarait il y a quelques temps :

« Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que les banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis ; »

Thomas Jefferson, lettre au secrétaire au Trésor, le genevois Albert Gallatin (1802)

Source : bandeau-300x44 dans POLITIQUE

 

Publié dans Fraude fiscale, POLITIQUE, Senat | Pas de Commentaire »

1...7891011...14
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy