Affaire Cahuzac : l’émotion de Gérard Filoche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2013

 

Spécialiste des questions sociales au Parti socialiste depuis plus de 20 ans,

Gérard Filoche, au bord des larmes, s’est indigné des aveux de l’ancien ministre

du Budget, Jérôme Cahuzac sur LCI :

« C’est un jour de colère. Ce n’est pas possible, il était un fraudeur lui-même.

On avait un ministre du Budget qui était censé chasser la fraude fiscale ».

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Publié dans Austerite, France, Fraude fiscale, Justice, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Évasion fiscale de Bernard Arnault : silence sur les révélations de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 janvier 2013

 

Bernard Arnault en Belgique

Révélations sur l’évasion fiscale d’Arnault :

il fallait lire l’Humanité il y a 6 mois !

 

Évasion fiscale de Bernard Arnault : silence sur les révélations de l'Humanité dans Fraude fiscale huma1

Dans son édition du 19 septembre dernier,

l’Humanité révélait, chiffres à l’appui,

la vaste opération d’évasion fiscale de

Bernard Arnault en Belgique.

Des chiffres tus à l’époque, soudainement

repris ce jeudi dans la presse sous forme de révélation.

Arnault : silence sur nos révélations

Remarquable discrétion des principaux médias, hier, sur l’enquête révélant l’ampleur des transferts

financiers effectués par le patron de LVMH en Belgique.

 

une-hq_6 Bernard Arnault dans l'Humanité

Hier matin, à notre connaissance, à l’exception des revues

de presse de France Inter, les principaux médias s’en sont

tenus à la « motus et bouche cousue attitude » sur

nos révélations concernant la délocalisation par Bernard

Arnault

d’une partie de son patrimoine en Belgique et la préparation,

dans ce même pays, de sa propre succession à moindres frais.

Pourtant, notre journal a publié un communiqué envoyé

à l’ensemble de la presse. Il y reprenait succinctement

nos révélations. Il indiquait notamment que « l’Humanité apporte

dans son édition de mercredi de nouvelles révélations sur les

transferts de fonds colossaux réalisés par le patron

de LVMH vers des sociétés belges.

 

 

huma190911 évasion fiscale

De 2008 à 2010, l’actif des onze sociétés belges de l’empire Arnault

– mais essentiellement LVMH Finance Belgique et Hanninvest

 – est passé de 2,2 milliards à 16,6 milliards d’euros. Celles-ci ont

bénéficié des principales déductions offertes par la législation belge !

Résultat : ces sociétés n’ont payé que 24 millions d’impôts

sur un bénéfice de 630 millions, soit un taux d’imposition de 3,84 % ».

Chez LVMH, on n’est pas au courant…

Le communiqué informait en second lieu que notre journal révélait

également « les libertés prises » par Bernard Arnault avec les obligations

légales : Pilinvest, la société mère de la fondation privée

Protectinvest, destinée à préparer la succession de Bernard Arnault

et à verser des rentes à ses héritiers, « n’a pas publié de comptes annuels en 2010 et 2011,

alors qu’elle a connu de gros transferts de fonds ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Fraude fiscale, l'Humanité | 1 Commentaire »

Affaire Cahuzac : la source de l’enregistrement révélée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 décembre 2012

 

Compte en Suisse de Cahuzac :

la source de l’enregistrement révélée

 

Affaire Cahuzac : la source de l'enregistrement révélée dans Fraude fiscale jerome-cahuzac

Il s’appelle Michel Gonelle. Il est ancien bâtonnier

du barreau d’Agen et ancien maire de la commune

de Villeneuve-sur-Lot, battu aux municipales

de 2001 par Jérôme Cahuzac.

Et il a appelé l’Elysée pour certifier l’enregistrement

accusateur révélé par Mediapart.

Le point sur l’affaire.

Michel Gonelle dans la lumière

Selon Mediapart, l’auteur de l’enregistrement, Michel Gonelle, aurait démenti jusqu’à ces derniers jours

être le détenteur de l’enregistrement pour se protéger de « la tempête ». Mais il a finalement appelé

le 15 décembre Alain Zabulon, ancien sous-préfet du Lot-et-Garonne, qui se trouve être aujourd’hui

le directeur adjoint de cabinet de François Hollande.

Lors de cette conversation, Michel Gonelle aurait raconté comment le message téléphonique prêté

à Jérôme Cahuzac, dans lequel ce dernier aurait affirmé détenir un compte en Suisse, aurait atterri

sur sa boîte vocale et expliqué qu’il l’avait gardé pendant de nombreuses années sans savoir qu’en faire,

avant de se décider à dire la vérité au sommet de l’État. 

L’Élysée contacté

L’Élysée a confirmé le contact pris par Michel Gonelle avec un conseiller de François Hollande.

« L’Elysée a bien reçu un appel téléphonique de Gonelle il y a quelques jours. S’il a des éléments tangibles,

il faut qu’il les remette à la justice car c’est à la justice de faire son travail », a-t-on souligné à la présidence.

Contacté par Reuters, Jérôme Cahuzac n’a pas souhaité commenter la démarche de Michel Gonelle auprès

de l’Elysée. « Je n’ai pas de commentaire à faire, rien », a-t-il dit.

Vérifications fiscales en cours

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Quand Cahuzac conseillait les labos

Publié dans Fraude fiscale, POLITIQUE, Suisse | Pas de Commentaire »

Délirant : des aides publiques pour une entreprise qui pratique le dumping fiscal !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2012

 

Amazon :

3 millions de subventions et toujours pas d’impôts

 

Délirant : des aides publiques pour une entreprise qui pratique le dumping fiscal ! dans Emplois amazon_0-300x150Le distributeur devrait recevoir une belle subvention

de près de 3 millions d’euros pour implanter un site

en Bourgogne, alors que le fisc lui réclame toujours

près de 200 millions d’euros d’arriérés d’impôts.

 

 

 

Alors certes, plusieurs centaines d’emplois sont en jeu près de Châlon-sur-Saône. Jusqu’à 2500 postes

supplémentaires si le quatrième centre de distribution, à Lauwin-Planque dans la région du Nord-Pas-de-Calais,

se confirme. Mais Amazon touche pour cela 3.400 euros par emploi par la région (les élus du Front de gauche

ont voté contre), 1.100 euros par emploi par le département, auxquels s’ajouteront 1.000 à 2.000 euros

par emploi de la part de l’État au titre de la prime d’aménagement du territoire. Soit au bas mot 3 millions

d’euros rien que pour la Bourgogne, pour une entreprise qui ne paye quasi pas d’impôts.

Amazon en effet pilote toutes ses activités européennes depuis sa filiale au Luxembourg, ce qui lui permet

de déclarer un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros en France, alors que selon une estimation d’Euromonitor,

ses ventes 2011 dans l’Hexagone représenteraient 1,3 milliard d’euros. Ce pourquoi le fisc réclame 200 millions

d’euros à Amazon au titre des exercices 2006 à 2010. Ce qu’Amazon conteste.

Et comme les transactions sont passées en ligne directement au Luxembourg, l’État français ne touche pas

non plus de TVA.

Selon une enquête de Reuters, le « bouclier fiscal » derrière lequel Amazon s’est protégé lui aurait permis

de dissimuler plus de deux milliards de dollars de recettes.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Et qu’en sera-t-il quand Amazon remplacera ses salariés par des robots ? En effet, l’entreprise américaine vient

d’acheter Kiva, une entreprise fabriquant des robots conçus pour la manutention.

Voir la vidéo :  http://www.youtube.com/watch?v=lWsMdN7HMuA&feature=player_embedded

Publié dans Emplois, France, Fraude fiscale, POLITIQUE, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

Grèce : un journaliste arrêté pour avoir publié la liste de grands fraudeurs fiscaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2012

 

Exclusif : En Grèce, il ne faut pas dire la vérité :

journaliste recherché par la police

 

Grèce : un journaliste arrêté pour avoir publié la liste de grands fraudeurs fiscaux dans Fraude fiscale hot_doc_ektakto2Par Fabien Perrier

Nouveau rebondissement dans l’histoire de la « liste Lagarde ».

Et nouvelles menaces sur la liberté d’information, en Grèce.

L’Humanité a en effet été informée que l’éditeur Kostas

Vaxevanis est recherché par la police.

Un communiqué le confirme : il indique que, sur ordre

du Procureur d’Athènes, « la police grecque exerce

des recherches pour trouver et arrêter l’éditeur du magazine

Hot Doc dans lequel a été publié la liste Lagarde ».

 

  • Dernière minute.
  • L’arrestation de  l’éditeur Kostas Vaxevanis est confirmée.

Que contient cette liste ? Environ 2000 noms de riches Grecs qui ont

des comptes en Suisse, dans la banque HSBC, échappant ainsi

au fisc de leur pays. Cette liste avait été fournie aux anciens ministres du Pasok (celui de la Défense, Evangelos

Venizelos et celui des Finances, Giorgos Papaconstantinou) par Christine Lagarde lorsqu’elle était ministre

de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Mais cette liste était visiblement vouée à disparaître.

L’un des ministres, G. Papanconstantinou, déclarant qu’il ne savait plus à quel fonctionnaire il avait donné le CD

contenant les noms, l’autre déclarant avoir perdu la clé USB avec les précieuses informations. Depuis, la France

se tenait prête à la communiquer si le gouvernement grec la lui demandait. Il n’en fut rien.

Alors que la Grèce sombre dans une crise sans précédent, le magazine d’investigation Hot Doc a publié les noms,

sans indiquer les comptes ni les sommes. Dans cette liste se trouvent des entrepreneurs ayant obtenu

des subventions de l’Etat grec, avant la crise, pour ne pas fermer leurs usines – comme la famille Lamaras, magna

du textile, des armateurs, des journalistes et trois personnalités politiques. Aussitôt, la police s’est mise à la recherche…

de l’éditeur de la liste. « La police le recherche. Elle l’accuse de divulguer des informations personnelles », explique

à humanité.fr Miguel Samotrakis, un des journalistes du magazine Hot Doc joint par téléphone.

« La police est même venue dans les bureaux » poursuit le journaliste.

Kostas Vaxenakis, rapidement joint par l’Humanité, s’est dit « très inquiet ».

Bref, il ne fait pas bon dénoncer la corruption alors que des personnes impliquées dans l’affaire Siemens,

par exemple (comme Michaël Christoforakos) ne sont pas inquiétées.

Alors que les mouvements sociaux se multiplient en Grèce, que la population – frappée à 25,3% par le chômage –

devient chaque jour plus pauvre, et que le rejet de l’austérité est massif, ce sont désormais les journalistes

qui semblent empêchés d’exercer leur métier. Déjà, en Grèce, certains ont surnommé Kostas Vaxevanis

le « Julien Assange Grec ». Julien Assange est poursuivi pour la publication de documents confidentiels

(câbles diplomatiques).

Cet épisode rappelle de sombres heures dans un pays sorti en 1974 de la dictature des colonels.

Lire également :

Un journaliste grec sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir dévoilé l’évasion fiscale…

 

Publié dans Fraude fiscale, Grece, l'Humanité, LIBERTES | Pas de Commentaire »

Au coeur de l’évasion fiscale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2012

 

Antoine Peillon, au coeur de l’évasion fiscale

 

http://www.dailymotion.com/video/xpw945

ou sur dailymotion.com/video/xpw945


Au coeur de l'évasion fiscale dans ECONOMIE 600millards-204x300
A (re)lire :

Publié dans ECONOMIE, Fraude fiscale, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les paradis fiscaux : tranquille les riches

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mars 2012

 

Nicolas Sarkozy avait promis d’en finir avec les paradis fiscaux. Mais comme bien souvent, il a menti.

Ces terres de riches existent toujours et peuvent perdurer tranquillement.

http://www.dailymotion.com/video/xpqyiw

www.dailymotion.com/video/xpqyiw

par PlaceauPeuple

 

Publié dans Fraude fiscale, POLITIQUE, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

« Ces 600 milliards qui manquent à la France », un livre d’Antoine Peillon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2012

 

 

Comment UBS organise une fraude fiscale massive à partir de la France

 

C’est un livre explosif que publie aujourd’hui Antoine Peillon, grand reporter au journal La Croix.

Bénéficiant d’informations de toute première main il montre comment la banque suisse UBS

organise depuis la France un système massif d’évasion et de fraude fiscale vers les paradis

fiscaux. A lire absolument.

Afin de mettre en contexte les informations incroyables auxquelles il a eu accès, le journaliste

a croisé différentes sources bien informées pour estimer à 590 milliards d’euros l’ensemble

des avoirs français dissimulés dans les paradis fiscaux, dont 220 milliards appartenant

aux Français les plus riches (le reste étant le fait des entreprises). Environ la moitié de ce total

(108 milliards) seraient dissimulés en Suisse, la dernière décennie voyant fuir environ

2,5 milliards d’avoirs par an.

Depuis 2000, UBS France aurait soustrait en moyenne 85 millions d’euros au fisc français chaque année, ce qui montre

son importance, mais souligne également combien d’autres établissements bancaires, y compris français, participent

à ce genre d’activités.

Sous certaines hypothèses, ces donnés l’incitent à estimer à 30 milliards d’euros le manque à gagner de recettes fiscales

dû à la fraude internationale, soit un peu plus de 10 % du total des recettes. De son côté, la Commission européenne estime

l’importance de la fraude fiscale de l’ordre de 2-2,5 % du PIB des pays européens, soit pour la France de l’ordre de

40 à 50 milliards d’euros au total dont 15-20 milliards de fraude internationale.

Comment fait la banque UBS pour mener ses opérations sur notre territoire ? Environ 120 chargés d’affaires suisses seraient

présents clandestinement en France pour démarcher les grosses fortunes françaises, ce qui est rigoureusement interdit

par la loi mais réalisé, d’après Antoine Peillon, en toute connaissance de cause par la maison mère en Suisse. Chaque

commercial est muni d’un document, le manuel du Private Banking, « véritable guide en évasion fiscale ».

Afin d’être rémunéré en proportion du chiffre d’affaires qu’ils rapportent, les commerciaux sont bien obligés d’enregistrer à

un moment ou un autre leurs transactions. Ils le font dans une comptabilité cachée baptisée « carnets du lait » que l’on peut

trouver dissimilés dans des fichiers Excel intitulés « fichier vache ». On aura compris l’analogie :

la France est une vache fiscale dont il faut traire le lait…

[Lire la suite]

Lu sur : PCF Grésivaudan

article_ide-entreprise-paradisfis-297x300 Antoine Peillon dans France

 

 

Publié dans Democratie, France, Fraude fiscale, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

EXCLUSIF : le Sarkopipo démasqué

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 mars 2012

 

Ces jours-ci, la bonne société s’inquiète de la « Mélenchonisation » du débat public.

Au Front de gauche, au contraire, on s’en réjouit. Depuis qu’il est entré en campagne donc,

Sarkozy, et l’UMP, enchaînent les « annonces surprises ».

La dernière en date : imposer les exilés fiscaux. Pourtant il y a à peine 4 mois,

Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, trouvait cela absurde.

A croire qu’à l’UMP, on a acheté l’Humain d’abord, le programme du Front de Gauche.

 

http://www.dailymotion.com/video/xpgjfw

www.dailymotion.com/video/xpgjfw

*

Les « idées courtes » de Jean-Luc Mélenchon et du Front de gauche, pour paraphraser Christophe Barbier,

s’invitent de plus en plus souvent dans la campagne présidentielle.

Pire ! Voilà que le Président de la République lui-même reprend les propositions fiscales de ce dangereux

soviétique qu’est Jean-Luc Mélenchon. On les compare, on se gausse de la comparaison dans les salons ou

sur les plateaux télés. Pourtant c’est une question importante aux enjeux cruciaux.

Alors plutôt qu’un diseur de bonne aventure opportuniste prêt à tout pour sa propre succession

au poste de monarque républicain choisissons « L’Humain d’abord ».

Source : EXCLUSIF : le Sarkopipo démasqué dans France 39479898-avatar_large4  15 mars 2012

 

Publié dans France, Fraude fiscale, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaire »

Évasion fiscale : plus de 40 milliards d’euros par an. Pour y mettre un terme « il ne faut pas une gauche qui a la main qui tremble » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2012

 

L’Humanité du 9 mars 2012

Évasion

 

Évasion fiscale : plus de 40 milliards d'euros par an. Pour y mettre un terme

L’édito de Maurice Ulrich

Extrait :

Une gauche dangereuse pour ceux qui abusent

L’évasion fiscale c’est aujourd’hui. Le candidat du Front de gauche a donné les noms de ces grandes fortunes déjà installées

à l’étranger avant d’ironiser : « Lire une liste va être très mal vu par la bonne société. » « Rappelez-vous, disait-il alors, que c’est

la liste de prédateurs, de grands fraudeurs fiscaux, de gens qui n’hésitent pas à martyriser des pauvres gens qui n’ont que

leur salaire pour vivre. Rappelez-vous que c’est de cette classe-là que je vous parle. » Et, face à cela, poursuivait-il,

« il ne faut pas une gauche qui a la main qui tremble, une gauche qui dit qu’elle n’est pas dangereuse, mais une gauche,

oui, qui est dangereuse pour ceux qui abusent ». L’évasion fiscale actuelle c’est quarante milliards par an, soit presque autant

que les intérêts de la dette à cinquante milliards.

Propositions sans concession du Front de gauche

C’est on ne peut plus clair et les propositions du Front de gauche sont sans concessions autour de la loi de vertu républicaine

qu’il entend mettre en place. Mais, au-delà de l’injustice, au-delà de l’indignation face à l’injustice, et avec la loi contre l’injustice,

il y a une logique profonde de la démarche politique du Front de gauche. Décourager la fraude fiscale,

taxer à cent pour cent les revenus au-dessus de 360 000 euros par an,

et pas seulement à 75 % au-dessus d’un million, comme le propose François Hollande, taxer fortement tous les revenus

du capital, c’est attaquer à la racine, à la source, le cancer de la financiarisation de l’économie.

C’est assécher les flux de la machine à fabriquer des profits insensés, des fortunes colossales, la machine à spéculer sur

les matières premières, sur la faim et donc sur la mort. C’est faire en sorte que l’argent revienne à l’économie réelle,

à la croissance saine qui devrait faire loi en France, en Europe. Une croissance qui n’envoie pas les enfants de quatorze ans

en apprentissage comme le voudraient les Le Pen, mais qui s’appuie sur la formation, l’université, la recherche, les services

publics, la construction de logements, les infrastructures, les grands travaux… 
Tout cela qui ne s’évade pas.

[Lire l’article complet]

 

Publié dans Fraude fiscale, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy