Enquête sur les rouages des paradis fiscaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2013

 

Documentaire

Enquête sur les rouages des paradis fiscaux

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.

http://www.dailymotion.com/video/x146y0j

sur dailymotion

 

Dans le documentaire l’Évasion fiscale, diffusé hier, sur Arte, le journaliste Xavier Harel

décortique les subterfuges de ces riches qui ne veulent plus payer leur part.

Aujourd’hui, le montant de l’évasion fiscale, si l’on ne prend en compte que les actifs financiers

de riches particuliers, se situerait quelque part entre 21 000 et 32 000 milliards de dollars,

soit 10 à 15 % de la richesse financière mondiale. Cette estimation est avancée par James Henry,

l’un des économistes rencontrés par le journaliste d’investigation, 
Xavier Harel (1).

Dans le présent documentaire, celui-ci nous entraîne dans les circuits financiers les plus opaques,

met au jour les ruses des grands groupes industriels et des banques, mais aussi la faiblesse

des gouvernements, aussi prompts à imposer des plans de rigueur aux peuples que timorés

face aux puissances d’argent. « C’est normal, les pauvres, c’est fait pour être très pauvres

et les riches très riches », proclamait, dans la Folie des grandeurs, l’acteur comique Louis de Funès.

Une réplique qui surgit à point nommé dans ce documentaire, où l’ironie, loin de décrédibiliser le sujet,

en fait ressortir le contenu socialement indécent. Ces billets et ces lingots planqués dans des coffres

à l’étranger apparaissent pour ce qu’ils sont : de l’argent volé aux services publics, santé, éducation,

logement, transports…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Xavier Harel participera 
à un débat à l’agora de la Fête 
de l’Humanité,

dimanche 15 septembre, à 18 heures.

Le documentaire de Xavier Harel, diffusé mardi soir, est en ligne sur le site d’Arte pendant sept jours.

 

Lire également :

 

Enquête sur les rouages des paradis fiscaux  dans documentaire ccfd
La lutte contre l’évasion fiscale

des multinationales au menu du G20

 

 

 

 

evasion-fiscale arte dans Fraude fiscale

 

 

Eric Bocquet : « Tant qu’il y aura libre circulation

des capitaux, il y aura évasion fiscale »

 

 

 

 

evasion-fiscale2 Banques

 

 

 

 

Évasion fiscale : « en quelques années,

on pourrait résorber le déficit »

 

 

 

 

paradis-fiscaux documentaire

 

 

Cliquer sur l’image pour agrandir

 

 

 

 



A (re)voir :

 

http://www.dailymotion.com/video/xvxsei

sur dailymotion

http://www.dailymotion.com/video/x14g525

sur dailymotion


 

Publié dans documentaire, Fraude fiscale | Pas de Commentaire »

HD : Les 36 milliards d’évasion fiscale qui manquent à la France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2013

 

Dans l’HD ce week-end :

les 36 milliards d’évasion fiscale qui manquent à la France

 

HD : Les 36 milliards d'évasion fiscale qui manquent à la France  dans ECONOMIE hd3005

L’évasion fiscale internationale, sport favori

des multinationales et des particuliers aisés,

est d’autant plus obscène qu’au prétexte

que les « caisses sont vides », les États mènent

des politiques d’austérité particulièrement

dures envers les plus modestes. Elle n’a

pourtant rien d’une fatalité.

Les gouvernements ont la capacité de faire

la guerre aux fraudeurs.

 

L’HD en numérique dans notre boutique en ligne

 

 

 

 

A lire dans notre édition de l’Humanité dimanche :

  • L’État peut récupérer les milliards perdus
  • Qui sont les fraudeurs et qui les aide?
  • Banquiers, fiscalistes, les porte-valise de la fraude
  • « Il faut être ferme avec les fraudeurs, l’impôt n’est pas négociable », entretien

avec Eric Bocquet, rapporteur de la commission sénatoriale sur l’évasion fiscale

  • 10 mesures pour coincer les tricheurs
  • Le 14 juin, une rencontre à l’Assemblée pour identifier toutes les pistes à suivre

Voir le sommaire

 

Publié dans ECONOMIE, France, Fraude fiscale, Humanite Dimanche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Évasion fiscale : Moins de contrôleurs, plus de fraudeurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2013

 

Dans l’Humanité ce mardi, les freins au contrôle fiscal

 

Évasion fiscale : Moins de contrôleurs, plus de fraudeurs  dans Austerite huma2304

La priorité accordée en haut lieu à la lutte contre la fraude

fiscale impose de rompre avec la politique d’austérité

qui a coûté 25 000 postes à Bercy, ces dernières années.

Des agents de l’administration des impôts témoignent.

A lire dans notre édition :

   – Reportage à Bercy, avec les petites mains du contrôle fiscal

   – la loi du secret premier obstacle au travail d’enquête

   – « Donner à la justice son indépendance », questions à Sophie

Combes (syndicat de la magistrature)

   – Édito : Moralisation ? Le bricolage ne suffit pas

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Fraude fiscale, licenciements, POLITIQUE, Politique fiscale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Fraude légale : un « repenti » parle dans l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2013

 

Fraude légale :

un « repenti » parle dans l’Humanité, ce mercredi

 

Fraude légale : un

Un avocat d’affaires témoigne pour l’Humanité

des techniques employées par les grands

cabinets londoniens pour spéculer et « optimiser »

les placements de leurs clients dans les paradis

fiscaux. Un parcours riche en surprises…

Extrait :

Pendant trois ans, Étienne Archambault travaille

d’arrache-pied pour Clifford Chance sans autre horizon

que sa fiche de paie, les belles voitures et les obligations

de résultat. «C’est un univers de compétition grisant

malgré l’enfermement. Tu vis dans une tour qui est une sorte

de village où tu fais ta vie. Tu y manges, tu y dors.

Tu y trouves une piscine pour décompresser ; tu rencontres

ta future femme parmi tes collègues. En fait, tu es un esclave couvert d’or mais tu ne le sais pas… ton seul

but, c’est d’arriver un jour aux six millions de livres annuels que se fait le directeur et de prendre sa place

si tu as de l’entregent. Des collègues font parfois des crises cardiaques, tu te dis juste que c’est une sélection

naturelle…»

Les performances du jeune homme ne passent pas inaperçues. Les chasseurs de têtes sont à l’affût.

Un des «headhunters» de l’agence Michael Page l’appelle un matin. «Le type me dit que la banque Benjamin

de Rothschild cherche un juriste spécialisé pour la conseiller.» Une semaine plus tard, Étienne se retrouve

devant un des responsables de la banque qui joue carte sur table. Pour un salaire de 200 000 euros par an,

«il m’a expliqué très simplement que dans la banque on faisait des choses “jolies“ et aussi des choses

“pas jolies-jolies”». Je lui ai demandé de préciser ce qu’il entendait par “ pas jolies-jolies”, il m’a répondu

qu’il s’agissait de faire jouer au maximum mes compétences pour faire de “l’optimisation fiscale”

dans les paradis fiscaux pour certains de ses clients… là, j’ai refusé »…

[Lire la suite]

 

Publié dans Fraude fiscale, l'Humanité | Pas de Commentaire »

Le PCF propose des « assises » pour prolonger l’élan du 5 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2013

 

Le PCF propose des « assises » pour prolonger l’élan du 5 mai

 

Le PCF propose des

Afin de prolonger la mobilisation du 5 mai,

à l’appel du Front de gauche,

« contre l’austérité et la finance et pour

la VIe République », le conseil national

du Parti communiste français (PCF),

qui s’est réuni samedi, a appelé

à des « assises pour une refondation

sociale et démocratique », le 16 juin à Paris

« Nous faisons la proposition à tous les partis du Front de gauche et à toutes les forces qui ont voulu

le changement de converger vers des assises pour une refondation sociale et démocratique », a expliqué

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF. « La date de ces assises est proposée au 16 juin à Paris »,

a-t-il précisé.

Le conseil national du PCF, qui se réunissait à huis clos et « en urgence » en raison de l’actualité,

et notamment de l’affaire Cahuzac, a « confirmé son engagement dans la mobilisation du 5 mai

avec comme axes la lutte contre la finance et la refondation sociale et démocratique de la République ».

Si le PCF souhaite « une très forte mobilisation » pour la « marche citoyenne » du 5 mai « contre l’austérité

et la finance et pour la VIe République », il propose aussi de « prolonger cette mobilisation

par des assemblées, des comité citoyens » qui aboutiront aux assises du mois de juin.

[Lire la suite sur humanite.fr]

  • Lire aussi :

Paris, le 5 mai, la VIe République nous appelle

5 mai: Pierre Laurent voit plus loin qu’un « coup de balai »

Eva Joly: « J’irai manifester le 5 mai avec Jean-Luc Mélenchon »

Publié dans France, Fraude fiscale, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Dynastie Le Pen : chez eux, la seule chose à gauche, c’est l’argent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2013

 

Dynastie Le Pen :

chez eux, la seule chose à gauche, c’est l’argent

 

Dynastie Le Pen : chez eux, la seule chose à gauche, c’est l’argent  dans F-Haine lepensaintcloudpar Grégory Marin

ENQUÊTE. L’affaire du compte en Suisse

que Jean-Marie Le Pen a détenu révèle

la relation à l’argent de la famille du président

d’honneur du Front national, qu’il dirige

depuis quarante ans.

Entre politique et enrichissement personnel,

nous sommes loin des préoccupations sociales affichées 
par sa fille Marine.

«Mieux vaut hériter de bons chromosomes conduisant à la richesse, plutôt que de faibles chromosomes

qui vous font perdre le magot légué. » Cette citation, tirée de Droite et Démocratie économique,

une brochure rédigée par Jean-Marie Le Pen en 1978, pourrait figurer au fronton de sa propriété du très

chic parc de Montretout, à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine (1). La famille Le Pen en a fait son code

de conduite. Car si l’ancien président du Front national et sa fille Marine 
Le Pen ont présenté le FN comme

« le premier parti ouvrier de France », ses dirigeants roulent plutôt sur l’or.

L’affaire du fameux compte en Suisse 386.047.00.W, ouvert à l’Union des banques suisses (UBS) en 1981,

qui resurgit aujourd’hui ? « Du bidon, du pipeau, du violoncelle », selon Jean-Marie Le Pen. N’empêche,

elle illustre une manière très personnelle de vivre les liens entre politique et argent.

Le président du Front national, qui plaidait récemment pour que les élus publient plutôt leur patrimoine

« en début et en fin de carrière » pour savoir s’ils « se sont enrichis exagérément », confiait à Henri Chapier,

sur son ­Divan, le 9 décembre 1989, n’avoir « aucun problème avec l’argent. Quand on n’en a pas besoin,

on est un homme libre. » Le patriarche a su mettre sa famille à l’abri du « besoin ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Vidéo :

capturelepen comptes suisses dans Fraude fiscale

capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

 

Publié dans F-Haine, Fraude fiscale, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pétition : Stoppez l’évasion fiscale !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 avril 2013

 

Pétition : Stoppez l'évasion fiscale ! dans France evasion-fiscale.1jpg

L’affaire Cahuzac révèle brutalement à tous les citoyens

la négligence et même la complaisance de nos dirigeants

vis-à-vis de l’évasion fiscale.

Pourquoi l’administration fiscale a-t-elle perdu 25 000 agents

depuis 2002 ?

Pourquoi le nombre de vérifications approfondies de situations

personnelles a-t-il chuté de 12 % entre 2006 et 2011 ?

Pourquoi laisse-t-on chaque année 60 à 80 milliards d’euros

échapper à l’impôt, tout en prétextant les déficits publics ainsi creusés pour sacrifier les retraites,

les allocations sociales, les emplois publics, les investissements écologiques d’avenir ?

Attac propose cinq mesures clés pour en finir avec la complaisance…

Signez l’appel au président de la République !

Lire également :

Après Cahuzac : stoppez l’évasion fiscale ! Lettre ouverte à Francois Hollande

 

captureevasionfiscale Attac dans Fraude fiscalecapture d’écran

Comment certaines banques aident leurs clients

à pratiquer l’évasion fiscale

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

 

Publié dans France, Fraude fiscale, PETITION, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Affaire Cahuzac : 15 millions d’euros au soleil suisse ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2013

 

Affaire Cahuzac : 15 millions d’euros au soleil suisse ?

 

Affaire Cahuzac : 15 millions d'euros au soleil suisse ? dans France cahuzac

Jérôme Cahuzac n’a-t-il transféré en Suisse que 600.000 euros ?

En 2009, Jérôme Cahuzac aurait tenté de déposer

15 millions d’euros dans un établissement bancaire

suisse, selon des informations de la télévision

publique suisse révélées ce dimanche.

 

 

Sur son site RTSinfo qui cite des sources bancaires, le média helvète explique que « l’établissement aurait

refusé, par crainte de complications ultérieures, Jérôme Cahuzac étant une personnalité exposée politiquement. »

Si cette somme de 15 millions d’euros déjà évoquée par Mediapart se précise, cela indiquerait que l’ancien

ministre du Budget aurait tenté de soustraire au fisc français plus que les 600.000 euros évoqués par Jérôme

Cahuzac lors de ses aveux, indique la RTS.

Aide judiciaire

Jusqu’alors, le procureur genevois Yves Bertossa a affirmé que  » la documentation saisie tend à confirmer

les explications de Jérôme Cahuzac », qui faisait état, dans ses aveux publics, d’une somme de 600.000 euros.

Cette somme aurait transité des rives du Lac Léman à Singapour juste avant que la Suisse accepte son aide

judiciaire à toute enquête étrangère concernant des affaires d’évasion fiscale. 

Selon le quotidien zurichois Tages Anzeigera, Jérôme Cahuzac avait « menti » à une banque suisse, la banque

Julius Baer, en fournissant un certificat fiscal falsifié, afin de faciliter le transfert de ses fonds cachés

de Genève à Singapour. Les informations du quotidien suisse et celles du Monde permettent de retracer

le parcours des 600.000 euros cachés de Cahuzac :

   1. En 1992, Philippe Péninque, un ami de longue date de Jérôme Cahuzac a ouvert pour lui, sous son nom,

ce compte à l’UBS Genève.

   2. Quelques mois plus tard, Jérôme Cahuzac s’est rendu lui-même à Genève et le compte a été transféré

à son nom.

   3. En l’an 2000, la petite société financière Reyl & Cie, établie à Genève, est entrée en piste.

A l’époque elle n’avait pas de licence bancaire, mais travaillait comme une société de Bourse. A ce titre,

elle relevait de la surveillance de la FINMA, l’autorité suisse de surveillance des marchés financiers. En tant

qu’intermédiaire financier, Reyl & Cie n’était pas soumise aux mêmes règles que les banques et ne devait

pas fournir de renseignement sur les détenteurs de ses comptes. La société a ouvert auprès de l’UBS

un compte « omnibus », soit un compte comprenant les fonds de plusieurs clients, seulement connus

par la banque, et parmi lesquels figurait Jérôme Cahuzac, dont l’argent est resté de facto à l’UBS.

   4. En 2009, après que la Suisse s’est déclarée prête à accorder l’aide judiciaire en cas d’évasion

fiscale, Jérôme Cahuzac a estimé que la situation devenait trop dangereuse à Genève et a demandé à

Reyl & Cie de transférer les fonds sur un compte ommnibus à Singapour, auprès de la filiale de la banque

Julius Baer.

   5. La banque Julius Baer a réagi avec prudence, écrit le quotidien zurichois Tages Anzeigera. Elle a

réclamé à Reyl & Cie, bien que rien ne l’y obligeait, un formulaire appelé « formulaire A », qui fait apparaître

le nom du détenteur des fonds. Lorsque les banquiers de Julius Baer ont vu qu’il s’agissait d’un homme

politique, ils ont demandé un document certifiant que les fonds avaient bien été déclarés au fisc compétent.

   6. Selon des recherches effectuées par le Tages Anzeiger, Jérôme Cahuzac « a présenté un certificat

fiscal falsifié ». Il a également assuré que ces 600.000 euros provenaient de son activité de chirurgien

esthétique, ajoute le journal. En conséquence, Julius Baer a autorisé l’opération de transfert de fonds.

A lire aussi :

S.G.

capturepeninque affaire cahuzac dans Fraude fiscale

capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo et lire l’article :

   – Le compte suisse de Jérôme Cahuzac ouvert

par un proche de Marine Le Pen

 

info.RTS.ch : historique Affaire-cahuzac

 

Publié dans France, Fraude fiscale, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Offshore Leaks, kesako ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

Offshore Leaks, kesako ?

 

Offshore Leaks, kesako ? dans ECONOMIE paradis-fiscaux

C’est une suite de révélations d’ampleur basée

sur une fuite de données concernant des sociétés

Offshore dans des paradis fiscaux.

Des millions d’informations qui devraient permettre

de mieux comprendre les arcanes de l’évasion

fiscale comme d’enclencher de nombreuses poursuites

judiciaires.

 

 

Leaks, veut dire « fuite ». Et comme dans les cas de Wikileaks, il s’agit là de larges quantités d’informations

qui ont fuité. Très larges même, puisqu’en volume, c’est 160 fois supérieur aux câbles diplomatiques

de Wikileaks. Il y a plusieurs mois, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), basé

à Washington, a reçu un disque dur contenant 260 Go d’informations d’une source anonyme. Ce sont plus

de 2,5 millions de documents, correspondances et transactions, concernant des dizaines de milliers de noms

de sociétés et d’individus provenant de 170 pays  différents, qui optimisent ou fraudent carrément,

via des offshore basées dans des Paradis fiscaux, principalement les îles vierges britanniques et Singapour.

Ces données sont traitées depuis 15 mois par 86 journalistes d’investigation du Monde entier,  issus de médias

tels que The Guardian, la BBC, le Washington Post, Le Soir ou encore Le Monde. Les premiers papiers tirés

de l’opération Offshore Leaks sont publiés ce jeudi.

En France, il y a 130 personnes impliquées, dont l’homme d’affaires Jean-Jacques Augier, l’un des trésoriers

de la campagne de François Hollande. On y trouve aussi notamment de nombreux proches de Poutine, les filles

du président de l’Azerbaïdjan. Des centaines de Belges sont mouillés selon Le Soir, 300 personnes et

70 sociétés en Suisse rapporte Le Matin, et le gouvernement grec a déjà décidé de lancer des enquêtes

sur les comptes de 103 sociétés offshores inconnues de ses services fiscaux, dont l’existence a été révélée

par l’enquête.

humanitefr évasion fiscale dans F. Hollande le 4 Avril 2013

 

Publié dans ECONOMIE, F. Hollande, Fraude fiscale | Pas de Commentaire »

Quand l’argent pourrit jusqu’à la conscience des hommes !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2013

 

Aveux de Cahuzac :

« L’argent qui pourrit jusqu’à la conscience des hommes »

 

Quand l'argent pourrit jusqu'à la conscience des hommes ! dans Austerite huma0304

Dans l’édito de l’Humanité de ce mercredi,

Patrick Apel-Muller rappelle à propos des aveux

de Jérôme Cahuzac, concernant ses comptes

cachés en Suisse et à Singapour, le mot de

Paul Vaillant-Couturier :

« Quand on est de gauche, il faut sans trêve aller

« débusquer de son repaire cette pièce de cent

sous tapie, comme le disait Balzac, au fond

des consciences ».

Les flammes de la justice léchaient déjà ses pieds;

Jérôme Cahuzac 
a préféré avouer après des mois


de mensonges la main sur le cœur. 


Le scandale politique est énorme.

L’homme qui tenait entre ses mains le budget

de la France, qui pilotait l’administration fiscale

et traquait les fraudeurs était lui-même un malfaiteur, auteur depuis plus de vingt ans d’évasions de capitaux


et de dissimulation de ressources. Il ne s’agissait pas d’une paille… Le reliquat du compte à Singapour compte

encore 600 000 euros !

C’était lui pourtant le sévère censeur des dépenses publiques, l’amateur de rigueur 
et

d’austérité quand elles touchent le menu peuple, l’apôtre du pacte Sarkozy-Merkel, à peine était-il emballé

d’une faveur rose. On se souvient de lui docte et péremptoire faisant la leçon à Jean-Luc Mélenchon

lors d’un débat télévisé. À s’en souvenir remonte irrépressiblement une mise en garde de Jaurès :


«Ne vous guindez pas trop sur des échasses de vertu ! L’équilibre est instable et les chutes douloureuses.»

Celui que déjà les courtisans au Parti socialiste désignaient comme « le meilleur d’entre nous », aura donc

menti à ses collègues du gouvernement, 
au président de la République et, plus grave encore, 


à la représentation nationale.

La faute est bien entendu personnelle, mais faut-il, quand même, s’être bien éloigné de la dénonciation

par François Mitterrand –
il est vrai il y a plus de quarante ans, lors du congrès d’Épinay –

de «l’argent qui corrompt, l’argent qui achète, l’argent qui écrase, l’argent qui tue, et l’argent qui pourrit

jusqu’à la conscience 
des hommes» !

La faute reste personnelle, mais ce brillant chirurgien qui avait conquis à la hussarde Villeneuve-sur-Lot

n’a-t-il pas jugé bien mince la transgression puisque autour de lui le profit était sanctifié et les marchés

financiers portés au pinacle  ?

Ne se trouvait-il pas encore hier un porte-parole du groupe socialiste à l’assemblée pour rendre

un hommage appuyé à la présidente du Medef pour son rôle dans l’élaboration du projet qui vise

à dynamiter le code du travail  ? Quand on est de gauche, il faut sans trêve aller « débusquer de son repaire

cette pièce de cent sous tapie, comme le disait Balzac, au fond des consciences » 
(Paul Vaillant-Couturier).

Déjà, on entend monter la marée brune 
du « tous pourri ». Le Front national se frotte 
les mains, quand bien

même celles de ses dirigeants, parmi les principaux, portent encore les traces des pots 
de confiture

dans lesquelles elles ont plongé. Trop 
de ceux qui peinent à joindre les deux bouts, qui doivent choisir entre

le plein d’essence et celui du frigo, 
qui se désespèrent de voir encore l’horizon de la retraite s’éloigner, seront

tentés de se tourner vers ceux qui prospèrent sur le désarroi. Mais ce qui est pourri 
au royaume

de France, c’est une politique impitoyable pour les pauvres et douce pour les puissants,

ce sont les financiers aux manières de rois et les fronts prosternés devant eux, ceux des politiciens

d’extrême droite notamment. Il convient au contraire de raviver 
les couleurs de la République, de donner

la primauté 
aux citoyens et de prendre pour guide l’intérêt général. Face à ce scandale d’État, la justice doit

aller à son terme. Le débat public aussi.

[Lire la suite]

 

Publié dans Austerite, France, Fraude fiscale, Jean-Luc Melenchon, Justice, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy