L’Espagne doit s’atteler à « un juste travail de mémoire »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2010

L’Espagne face à ses vieux démons

Les attaques contre le juge Garzon, traîné sur le banc des accusé par l’extrême droite pour avoir voulu enquêter sur les crimes du franquisme, font resurgir le débat sur la mémoire.

Madrid, envoyée spéciale.

Regards curieux, surpris, énervés… L’image de Franco, main levée, frappée d’un « Impunité pour le franquisme  ? Non merci » dans la rue San Bernardo attire l’œil des passants. Depuis plus d’une semaine, l’université Complutense de Madrid s’est transformée en une agora où célèbres et anonymes plaident pour la justice universelle. Première, deuxième, troisième générations d’Espagnols viennent soutenir le juge Garzon, symbole, peut-être même malgré lui, du combat pour la vérité. Lui, qui pour avoir voulu enquêter sur les crimes franquistes, devrait être suspendu d’ici peu.

« Ce pays a vécu quarante ans de propagande bestiale qui a imprégné toute la société, aujourd’hui, nous cherchons à canaliser l’indignation », commente Ivan Aparicio, un jeune trentenaire militant de la récupération de la mémoire historique. Car, trente-cinq ans après la mort du caudillo, point de départ du retour à la démocratie, l’Espagne refuse de regarder son passé en face. La transition démocratique a dû en passer, entre autres, par la loi d’amnistie de 1977, qui a verrouillé l’histoire du XXe siècle  : la République, le coup d’État, la dictature et ses tueurs. « Notre génération ne peut pas vivre dans un pays amnésique qui prive des milliers de familles des victimes de la dictature du droit de savoir et de dénoncer », poursuit Ivan.

[Lire la suite]

 

 A lire également

sur l’humanité.fr :

Pour Juan Carlos Monedero, professeur de sciences politiques à l’université Complutense de Madrid, 
la transition au lendemain de la mort de Franco a scellé un pacte de silence amené à exploser.

Par Miguel Angel Rodriguez Arias, universitaire, initiateur de l’avant-projet de loi 
Vérité, justice et réparation pour les victimes 
du génocide franquiste.

Les initiatives de soutien et judiciaires se multiplient dans la péninsule et à l’étranger.

sur Mediapart.fr (abonnés) :

Extrait :

Mais au-delà du cas du juge Garzon, beaucoup dénoncent ce qui sonne comme une interdiction de juger le franquisme. Emilio Silva est le président de l’Association pour la récupération de la mémoire historique, une organisation de soutien aux parents des disparus. «Il ne faut pas s’y tromper, assure-t-il, l’affaire Garzon ne s’explique pas que par de banals règlements de comptes. Cette affaire a d’abord des fondements politiques: on veut empêcher que soit instruit le procès du franquisme. Si l’on veut faire taire Garzon, c’est parce qu’il était jusqu’à présent le seul juge à avoir osé demander justice pour des familles dont on a bafoué les droits pendant 70 ans. Or si Garzon ne peut pas juger le franquisme, alors qui va le faire?»

Publié dans Democratie, Espagne, HISTOIRE, International, Justice | Pas de Commentaire »

Convention d’élimination des armes nucléaires !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 avril 2010

Convention d’élimination des armes nucléaires ! dans International arton4744-48312

 

A l’initiative du Collectif ICAN-France (campagne

internationale pour l’abolition de l’arme nucléaire)

Signez la ciber-pétition pour une Convention

d’élimination des armes nucléaires !

 

Signez la pétition !

 

(re)Lire sur notre blog :

Message d’ICAN France : Campagne pour le désarmement nucléaire

 

Publié dans International, PETITION | Pas de Commentaire »

Désarmement nucléaire : communiqué du PCF sur le nouvel accord START

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2010

Site national du PCF7 avril 2010

 

Déclaration du PCF sur le nouvel accord START de réduction des arsenaux nucléaires américains et russes

L’annonce d’un nouvel accord START prévoyant la diminution des arsenaux nucléaires américains et russes d’environ 30% est une nouvelle positive. Le PCF se félicite de cette réduction substantielle des armes stratégiques des deux principales puissances nucléaires mondiales, un an après le discours de Prague à l’occasion duquel Barak Obama s’était engagé à agir pour un monde débarrassé des armes atomiques. Ce progrès, cependant, ne saurait faire oublier ni les grandes limites de l’accord, ni les nouveaux enjeux de la sécurité internationale. La « mise à jour » de la doctrine nucléaire américaine annoncée hier par les États-Unis confirme ces limites.

Le traité qui devrait être signé n’est pas interprété de la même manière par Washington et Moscou. La Russie considère qu’un tel traité devrait signifier l’abandon du système de défense anti-missile que les États-Unis veulent installer en Europe de l’Est. Barak Obama n’ayant fait qu’adapter, sans l’annuler, le projet mis sur pied hier par G. W. Bush. Ce système déstabilisateur doit être abandonné. Les Etats-Unis doivent aussi retirer leurs 200 ogives nucléaires tactiques toujours disposées en Europe, comme l’ont déjà demandé 5 États d’Europe de l’Ouest – dont l’Allemagne – ainsi que la Russie.

Le désarmement nucléaire bute toujours sur la non-application du Traité de non-prolifération. Ce traité, dans son article 6, donne l’obligation aux États dotés de l’arme nucléaire de contribuer à un désarmement nucléaire multilatéral et contrôlé. Avec le nouvel accord START, qui laisse à chacun, États-Unis et Russie, quelque 1550 missiles et 800 lanceurs, on est loin de l’ambition d’un véritable processus de désarmement. D’autant que les armes conventionnelles américaines de très grandes puissance et de longue portée forment maintenant une capacité de « dissuasion efficace » comme l’a annoncé Barak Obama lui-même..

Agir pour renforcer la sécurité internationale signifie qu’il faut contribuer au règlement des conflits régionaux, en particulier au Moyen-Orient. Ces conflits sont directement marqués par l’enjeu nucléaire. Avec les ingérences et les politiques de guerre des principales puissances, ils sont les principales sources actuelles d’insécurité.

Le PCF appelle les autorités françaises et européennes à intervenir de façon déterminée pour qu’avec la signature du nouvel accord START, l’ensemble des questions de la sécurité internationale soient prises en compte afin de favoriser une véritable dynamique de désarmement, de démilitarisation des relations internationales et de règlement des conflits. Le sommet sur la sécurité et la non-prolifération nucléaire organisé à Washington les 12 et 13 avril prochains constituera un moment important où chacun devra prendre ses responsabilités.

Parti communiste français

****************************************

A lire sur :      http://www.acdn.net/

 

Désarmement nucléaire : Français, réveillez-vous ! Réagissez à l’intox télévisée !

 

Publié dans International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Des nouvelles de Salah Hamouri

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mars 2010

Vu sur : Des nouvelles de Salah Hamouri dans International dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 31 mars 2010

Source : France Palestine Solidarité

Salah HamouriComité national de soutien à salah Hamouri

Privé de livres et de journaux français, notre jeune compatriote, emprisonné depuis 5 ans par les autorités d’occupation israéliennes, est maintenant aussi privé de courrier. C’est honteux ! ÉCRIVONS LUI QUAND MÊME !

Salah aura 25 ans le 25 avril prochain.

Il ne peut plus, comme déjà indiqué, ni recevoir des livres ni lire des journaux français.

Tout est bloqué, pour lui mais aussi pour tous ses compagnons d’infortune.

A cela j’ajoute un nouveau fait : depuis un mois et demi il est privé de son courrier. Tout le courrier qu’il reçoit étant traduit pour informer de son contenu l’administration pénitentiaire, il lui a été indiqué « qu’il n’y a plus de traducteur disponible. »

Voilà le sort de notre compatriote qui est l’objet d’une illégale « détention arbitraire », mesure formellement condamnée dans le rapport Goldstone car contraire au droit.

 

Combien de temps encore « là-haut » on se refusera d’écouter les dizaines de milliers de Français qui disent « Ca suffit Monsieur le Président de votre propre arbitraire ! Agissez pour sa libération sans condition ! Recevez sa famille ! »

Le 25 avril : encore un anniversaire en prison pour Salah…

On lui écrit !

Par milliers !

Salah Hamouri

Doar nah Guilboa

10900-Beit shean

Israël

www.salah-hamouri.fr

intro : C. Léostic, Afps

Publié dans International, LIBERTES, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Grèce : « La ploutocratie doit payer ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2010

Fabien Perrier

Grève générale en Grèce contre la rigueur

Grèce :

 

Alors que les émissaires européens étaient à Athènes pour contrôler les comptes et valider les mesures d’austérité proposées par le gouvernement, les citoyens, eux, manifestaient et se croisaient massivement les bras. Reportage.

Athènes, envoyé spécial.

« Le gouvernement grec veut revenir sur le contrat fixé : les salariés devront travailler plus longtemps, et ceux qui, comme moi, touchent déjà leur pension, ne sont pas garantis de son montant ! » s’insurge Trikkas, barbichette au menton, lunettes teintées sur le nez. Sous le soleil, cet ancien journaliste a manifesté hier avec plusieurs dizaines de milliers de ses concitoyens dans la capitale hellénique.

C’est d’abord en Grèce qu’est lancée la course à l’austérité européenne. En piste, les institutions de l’UE qui ont mis le pays sous tutelle, le gouvernement, qui défend bec et ongles, « la rigueur », et les syndicats et partis progressistes, déterminés à s’opposer à la « purge » annoncée. Ces derniers ont engagé hier une bataille qui sera probablement longue, de manière éclatante. Selon la Confédération générale des travailleurs grecs (GSEE), la grève a été suivie à 100 % dans plusieurs secteurs d’activité, à 70 % dans l’industrie et dans les banques. Et si le président de la chambre des petites et moyennes entreprises affirmait que la participation à la grève ne dépassait pas 10 % dans ce secteur, il faut souligner que la précarité, l’insécurité et la faible syndicalisation qui règnent dans les PME rendent plus difficile la participation au mouvement. Jusqu’aux sans-papiers qui ont défilé hier dans les rues d’Athènes, portant des autocollants « Stop Frontex », le plan européen contre l’immigration.

Plus de 45 000 manifestants battaient le pavé dans Athènes, en deux cortèges (l’un mené par les grandes centrales syndicales regroupant plus de 30 000 personnes, l’autre à l’appel du Front de lutte syndical (Pame), émanation du KKE, le parti communiste). D’autres manifestations avaient lieu simultanément dans les autres grandes villes du pays. Ainsi, ils étaient près de 10 000 à Salonique, dans le Nord. Incontestablement, les Grecs avaient décidé de se faire entendre, maintenant que le gouvernement a annoncé les mesures d’austérité destinées à réduire drastiquement le déficit du pays. Au menu : le report de deux ans, à soixante-trois ans et demi, de l’âge moyen de départ en retraite, des réductions des salaires des fonctionnaires, des ponctions sur les dépenses sociales, une hausse de la TVA.

 
[Lire la suite]

podcast.Radio Suisse Romande

Photos de la manifestation sur : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/02/24/001-grece-greve-mercredi.shtml

 

Pour rappel, les banques nationales ont bénéficié de la BCE (Banque centrale européenne) de prêts à 1 %. Et ce sont ces mêmes banques qui financent la dette publique de la Grèce à 7 %. Elles s’enrichissent grâce à la crise dont elles sont responsables !

En 2008-2009, les gouvernements aidaient les banques aux frais du contribuable. On évalue à 11 400 milliards de dollars les sommes pour ce sauvetage, soit 1 676 dollars par être humain !

 

Publié dans EUROPE, International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

AFGHANISTAN : « Pas de démocratie sous occupation »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2010

L’Humanité – 20 février 2010 – Entretien réalisé par Dominique BariE

À la une dans l\'Humanité

Malalai Joya, une femme en colère


« Pas de démocratie sous occupation »

Entretien exclusif avec la jeune députée, exclue du Parlement afghan pour avoir dénoncé l’ingérence des puissances étrangères.

AFGHANISTAN : Malalai Joya est une femme en colère. En colère contre la guerre que mène la coalition internationale en Afghanistan, son pays, en colère contre les bombes de l’Otan qui tuent les civils dans les villages, en colère contre l’appel à la réconciliation avec les talibans et les seigneurs de guerre. « Faites cesser les massacres dans mon pays, faites retirer les troupes étrangères pour que s’arrête la talibanisation ! » lance la jeune députée afghane aux opinions publiques occidentales.

 

La conférence de Londres, qui s’est tenue fi n janvier, a officialisé une négociation avec les dirigeants de l’ancien régime taliban. Que peut-il se passer ?

Malalai Joya. Des millions de dollars ont été promis au régime de Karzai pour que les insurgés déposent les armes alors que des millions d’Afghans meurent de pauvreté. Cela va conduire à la réhabilitation des talibans, ils vont prendre le contrôle de la Loya Jirga, l’assemblée des anciens et des représentants des tribus qui doit se réunir prochainement. Croit-on pouvoir établir la démocratie avec de tels réactionnaires ? Mais les talibans ne sont pas les seuls intégristes. Quand les États- Unis et leurs alliés ont renversé le régime du mollah Omar, ils ont installé à sa place d’autres fondamentalistes, des seigneurs de guerre alliés à l’Alliance du Nord, que dirigeait Massoud. Ce groupe ressemble aux talibans sur le plan des croyances. Au cours des dernières années, il y a eu toute une série de lois et de décisions de justice scandaleuses. Sous prétexte de réconciliation nationale, on a accordé l’immunité aux seigneurs de guerre et autres criminels de guerre connus, dont plusieurs siègent au Parlement. Ces anciens seigneurs de guerre ont des postes élevés, ils sont au Parlement, dans les ministères, l’administration judiciaire, et ils sont tous corrompus. Et voilà maintenant que l’ONU elle-même biffe de sa « liste noire » les noms d’anciens dirigeants talibans. Est-ce avec de tels actes que l’on construit l’avenir d’un peuple ?

[Lire la suite]

Publié dans Afghanistan, International, Luttes, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Soirée Mandela

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 février 2010

PCF.fr/

Soirée Mandela dans Hommages arton4504-6a3ef

20e anniversaire de la libération de Nelson Mandela :

Soirée de solidarité le 18 Fev. 2010 Espace Niemeyer – Siège du PCF 2 PLACE DU COLONEL FABIEN, 75019 PARIS

À télécharger

Il y a 20 ans, la libération de NELSON MANDELA apportait une victoire historique au peuple d’Afrique du Sud, à tous les peuples du continent et du monde.

 

Publié dans Hommages, International | Pas de Commentaire »

Gaza : Entretien avec Hadas ZIV directrice de « Médecins pour les droits de l’homme »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2010

L’Humanité : article paru le 5 février 2010

Gaza. « Une lutte pour nos valeurs et notre démocratie »

Hadas Ziv est directrice générale de l’ONG israélienne Médecins pour les droits de l’homme. Présente à Gaza lors du conflit, l’ONG a aussi témoigné devant la commission Goldstone.

Que pensez-vous du rapport Goldstone  ? Estimez-vous 
qu’il est justifié de parler 
de « crimes de guerre » 
comme le fait ce rapport  ? Confirmez-vous les faits contenus dans le rapport  ?

Hadas Ziv. Ce que fait le rapport, c’est présenter des faits et des témoignages et de dire qu’il y a des présomptions de crimes de guerre dans nombre de cas. Pour nous, ses présomptions sont effectivement valides et méritent d’être investiguées sérieusement. C’est d’ailleurs ce que demande le rapport lui-même. Évidemment, en tant qu’ONG médicale, nous ne parlons pas sur tous les événements qui se sont déroulés lors du conflit à Gaza. Mais des cas précis que nous avons observés – comme des blessés abandonnés, l’impossibilité de les sortir de Gaza vers des hôpitaux ou des tirs contre des hôpitaux et des ambulances –, nous en avons informé les officiels israéliens (même durant les opérations militaires) et nous les avons aussi transmis à la commission Goldstone devant laquelle nous avons témoigné. Après le conflit, nous avons aussi mené, en collaboration avec des collègues palestiniens, des enquêtes pour relever des faits et recueillir des témoignages.

Quel est votre sentiment sur la réponse, fournie la semaine dernière aux Nations unies, du gouvernement israélien au rapport Goldstone  ?

Hadas Ziv. Je trouve cette réponse bien dérangeante et insuffisante. Les investigations dont parle le gouvernement sont des enquêtes internes de l’armée. Elles ne sont ni indépendantes, ni transparentes. Par exemple dans des cas de tirs contre des dispensaires médicaux ou des ambulances, le rapport estime, en termes généraux, qu’il n’y a pas de faits précis permettant de poursuivre qui que ce soit. Il n’y a pratiquement pas d’études de cas et d’incidents dans cette réponse. Or, rien que nous, nous leur avons fourni, de manière précise et documentée, des témoignages sur nombre d’incidents et de faits qui méritent au moins une enquête sérieuse.

[Lire la suite]

*********************************

Un appel des JUIFS PROGRESSISTES EUROPÉENS      EJJP logo

« Plus aucun soutien à l’occupation israélienne  ! » C’est l’appel des Juifs européens pour une paix juste (EJJP), qui se réunissaient 
en congrès le week-end dernier à Paris. Samedi soir, en présence de l’ambassadeur Stephane Hessel et d’Omar Soumi, de Génération Palestine, ils ont lancé l’idée d’un « réseau non seulement européen mais mondial » 
pour exiger d’Israël l’application du droit international à l’égard des Palestiniens, et de l’Europe qu’elle mette fin à toute complicité avec la colonisation et le blocus. Comme moyens d’action, l’EJJP prône le ralliement à la campagne « Boycott, désinvestissement, sanctions » selon des modalités propres à chaque pays, le soutien au rapport Goldstone sur les crimes 
de guerre à Gaza, l’arrestation ou l’expulsion des criminels 
par les pays de l’UE. Elle soutient toute personne menacée pour avoir osé critiquer Israël. Elle appelle à participer aux manifestations de solidarité avec le peuple palestinien comme celles de samedi à Paris et en Belgique.

F.G.R.

A lire également :

Israel s’entête à poursuivre la colonisation en Cisjordanie

Publié dans GAZA - PALESTINE, International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

États-Unis : « Obama ne promet plus la lune et finance la guerre »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 février 2010

Article paru dans l’Humanité du 2 février 2010 – Pierre Barbancey

Obama ne promet plus la lune et finance la guerre

Le président américain a présenté un projet de budget 2011 visant à réduire les déficits. Il entend combattre le chômage, suspend un programme spatial de la Nasa et renforce le budget de l’armée.

Barack Obama a présenté, hier, un projet de budget de 3 721 milliards de dollars pour l’exercice fiscal 2011, en hausse de 3 % par rapport à l’exercice en cours. Le président américain, qui a déjà largement arrosé le secteur bancaire, table sur une solide reprise économique et une augmentation de 19 % des recettes fiscales. Il compte donc commencer à abaisser le déficit. Après un record de 1 556 milliards de dollars en 2010 (soit 10,6 % du produit intérieur brut, plus que les 1 502 milliards des dernières prévisions de la Maison-Blanche en octobre 2009), celui-ci descendrait à 1 267 milliards (8,3 % du PIB). Il a relevé la prévision de croissance aux États-Unis, à 2,7 % en 2010 contre 2 % prévus en octobre, avant une croissance de 3,8 % espérée en 2011  !

des prévisions guère optimistes

Si la priorité annoncée est la lutte contre le chômage, qui a franchi en octobre la barre des 10 %, une première depuis 1983, les prévisions ne sont guère optimistes. En 2010, il se maintiendrait à 10 % en moyenne, soit son niveau de décembre, avant 9,2 % en 2011, 8,2 % en 2012 et 7,3 % en 2013. L’exercice 2011 doit marquer non seulement la fin du plan de relance de 787 milliards de dollars sur trois ans promulgué en février 2009, dont l’essentiel était concentré sur l’exercice 2010, mais aussi l’expiration de réductions d’impôts pour les ménages, qui ne seront pas reconduites pour les plus fortunés d’entre eux. « C’est un budget qui se penche sur des défis longtemps délaissés », a expliqué la Maison-Blanche.

Si sa décision d’abandonner l’envoi d’hommes sur la Lune risque d’être très commentée, il y a néanmoins un domaine où le prix Nobel de la paix 2009 est dans le droit fil de son prédécesseur, c’est le domaine militaire. Il sollicite 33 milliards de dollars – qui s’ajoutent aux 130 milliards déjà approuvés par le Congrès – pour poursuivre la guerre en Afghanistan. Le projet de budget prévoit également une augmentation des fonds alloués à des projets militaires portant notamment sur les forces spéciales du Pentagone, les hélicoptères Black Hawk et Chinook, ainsi que le chasseur F-35.

Publié dans International, Monde | Pas de Commentaire »

Crise, acte II : la machine à spéculer est repartie !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 novembre 2009

PCF - 16 novembre 2009

Crise, acte II : la machine à spéculer est repartie !  dans ECONOMIE arton4138-d4155

Reprise fragile et incertaine

On ne repart pas comme avant on fait pire !

La croissance américaine est donc apparemment de retour.

Au troisième trimestre de cette année, le PIB a, pour 
la première fois depuis décembre 2007, progressé de 3,5 %. Ce rebond confirme le début de reprise dans plusieurs pays capitalistes. 
Il ne permet cependant pas de penser que cela va se poursuivre durablement.

Un premier enseignement peut être tiré 
de ces signes de reprise : ils ne sont pas le fruit d’une autorégulation du marché, celui-ci n’a pas trouvé en lui-même la force pour se redresser, 
ils sont la consé­quence d’interventions publiques sans précédent, 787 milliards 
de dollars pour les seuls États-Unis ! En même temps, la plupart des économistes insistent sur la fragilité du phénomène. 
D’abord, parce que certains pays sont toujours au fond du trou. Ensuite, parce que, comme 
le notent les analystes de BNP Paribas à propos de la reprise américaine, cette amélioration 
est « en partie du fait de facteurs tempo­raires ».

Aux États-Unis, les abattements fiscaux ont permis de relancer les ventes de loge­ments 
et la prime à la casse celle des voi­tures. 
En septembre, suite de la suppres­sion 
de cette dernière, le marché automo­bile 
a de nouveau chuté. En Allemagne et en France, on peut constater également que le phénomène de reprise est impulsé principalement par différentes mesures budgétaires et fiscales. Enfin, dernière rai­son qui justifie que 
l’on jette un œil criti­que sur cette reprise : certains indicateurs montrent qu’il ne s’agit pas d’un mouve­ment vraiment franc du collier. Aux États-Unis, la consommation des ménages a baissé en septembre ; dans la zone euro, 
on enregistre pour le cinquième mois d’affilée 
un recul des prix en octobre, les ventes 
de détail en Allemagne sont toujours à la baisse en septembre. Un peu partout la hausse 
du chômage se poursuit.

Comment expliquer une telle incertitude ? Il y a plusieurs raisons et la nature 
des interventions publiques est l’une des plus importantes. Le soutien massif a été donné sans exigences en matière d’emploi et de formation 
et le plus souvent avec le seul souci de redresser la rentabilité des capi­taux. Ainsi, les aides 
aux banques leur ont servi pour partie à relancer la spéculation et à regonfler leurs marges. 
Cela explique que les débuts de reprise aient 
été précédés par un regain de croissance 
des marchés financiers et de la spéculation. Contrairement à ce qu’affirment certains, 
on ne repart pas comme avant la crise, 
on refait en pire. Parce que, après 
le pourris­sement des dettes privées, on risque d’as­sister à un pourrissement de l’endettement public.

Si la croissance n’est pas au bout du bout de ce soutien massif apporté aux capitaux, les dettes publiques accumulées vont res­sembler à des bombes incendiaires

 

Publié dans ECONOMIE, International, PCF, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy