Une nouvelle guerre ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2011

Une nouvelle guerre ? dans France logo-huma 18 mars 2011 

Éditorial par Jean-Emmanuel Ducoin

 

 dans International

Comment venir en aide aux insurgés libyens en dépassant la simple indignation morale mais sans pour autant

déclencher une énième guerre absurde et mortifère pour tous, à commencer par les peuples arabes eux-mêmes ?

Face à ce questionnement cornélien que tout internationaliste et citoyen du monde portait en lui confusément depuis des

jours et des jours, sans qu’aucune solution satisfaisante ne puisse être apportée véritablement par les acteurs du drame qui

se joue en Libye, le Conseil de sécurité de l’ONU vient donc de répondre à sa manière en adoptant une résolution qui autorise

le recours à la force contre l’armée de Mouammar Kadhafi. Des frappes aériennes. Que l’on qualifiera sans doute, dans les

heures qui viennent, de « chirurgicales »


Malgré les propositions de « cessez le feu » déjà lancées par un Kadhafi que l’on imagine aux abois, sommes-nous officiellement en guerre ? Une de plus ?

Bien que le « cadre » de l’intervention semble pour l’instant limité et qu’une issue diplomatique de dernière minute ne soit pas totalement exclue, une question nous hante

néanmoins : le Conseil de Sécurité prend-il le risque d’un engrenage en s’inscrivant ainsi dans une logique guerrière aux conséquences hasardeuses ?

En ce domaine, l’histoire contemporaine nous incite à la plus grande prudence… Tâchons de ne pas avoir la mémoire courte, car aujourd’hui seul le sort des Libyens doit nous

importer, tout comme l’avenir d’une région en légitime révolte. Nous connaissons parfaitement bien les dangers potentiels et concrets des guerres, nous connaissons aussi par

avance ce que signifierait une mise sous tutelle des révolutions arabes : ce serait un signe catastrophique donné à tous les peuples en voie d’émancipation…

Lire la suite

Publié dans France, International, Libye, POLITIQUE | 1 Commentaire »

Libye : Sarkozy pris de folie ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2011

Source : Le Monde.fr

« Le président français Nicolas Sarkozy est pris de folie », s’inquiète Thorsten Knuf, dans le Berliner Zeitung, après ses appels répétés à une

réponse militaire à la guerre en Libye et notamment à des frappes ciblées. « Il semble que Sarkozy veuille abattre le dictateur libyen seul.

Il y a quelques mois, il lui aurait volontiers vendu des centrales nucléaires. Désormais, Sarkozy mène la chasse anti-Kadhafi. Un combat

d’homme à homme », ironise le journaliste allemand.

Sur le dossier libyen, Nicolas Sarkozy est en effet devenu le « leader déclaré des va-t-en-guerre », renchérit l’éditorial du quotidien suisse Le Temps.

 

Lu sur :  Libye : Sarkozy pris de folie ?  dans International dazibaoueb_logo_700publié par babelouest – 11 mars 2011


Libye : Mais pour qui se prend Sarko ?

 

Auteur : Gilles Devers - Source : Actualités du droit

10.03.2011

23:47

sarkoleonSarko perd la tête, ou ce qui lui en restait. Voilà la France, un État, qui reconnait un groupe politique comme « représentant légitime »

du peuple libyen, dans la foulée annonce l’envoi d’un ambassadeur auprès de ce « gouvernement » et s’engage pour des frappes aériennes ! 

Cette fois-ci, pas de doute, c’est lui qui est frappé !

Le peuple libyen subit le feu d’un dictateur, après avoir subi son impitoyable répression. Un dictateur que Sarko connait bien, car il l’avait

reçu avec tous les honneurs à l’Élysée en décembre 2007, en lui décernant son diplôme de respectabilité, puis en dopant la coopération.

Les vieilles armes de Kadhafi utilisées contre son peuple, armé de bric et de broc, font des dégâts : c’est une guerre, et cette guerre est un

crime de guerre comme chaque fois que l’on utilise la force armée contre des civils. Si ça ne vous dit rien, j’ai quelques exemples pour vous

rafraichir la mémoire, certains pas si anciens.

 

au pont de
Dans ces journées terribles, il est indispensable de rencontrer ceux qui essaient de structurer une opposition.

Un pays en feu, des communications explosées, la plus grande ville restée aux mains du pouvoir, une absence totale de vie

politique antérieure… on ne peut que saluer l’effort des opposants pour s’organiser, et les soutenir en fonction des informations

que l’on reçoit. Mais un État reconnaît un État, et la reconnaissance d’un « conseil des rebelles » par un État est une ineptie.

Manifestement interloquée par ces annonces, le porte-parole de Miss Ashton répond : « Pour l’instant, nous sommes en train de

parler avec tout le monde, tous les partis de l’opposition. Il faut bien sûr savoir aussi avec qui on parle ». Catherine Ashton avait

rencontré mercredi deux émissaires du CNT au Parlement européen à Strasbourg, mais elle avait refusé de soutenir la demande

du CNT d’être reconnu comme étant la seule autorité légitime en Libye.

Sarko a foncé, sans même en parler à son ministre des affaires étrangères, et avec un entretien tenu en présence de BHL.

Et les frappes aériennes ? Seul le Conseil de Sécurité peut décider. La France ou l’OTAN n’ont aucun droit, aucun.

Et politiquement comment parler d’une opération occidentale ? Un nouvel Irak ? L’Afghanistan ne suffit pas ?

La France, l’un des meilleurs soutiens de Kadhafi, se déchaîne en parole pour faire oublier son aveuglement et son implication

dans la répression, tout en lorgnant avec cupidité sur le contrôle du pétrole.

On croit rêver. A ce stade il n’y a plus d’État, mais seulement un clan en perdition qui tente des coups…

sabre au clair

 

Publié dans International, Libye, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Tunisie : Moncef Marzouki candidat à la présidentielle

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2011

Accueil 17 janvier 2011

Tunisie :

l’opposant Marzouki candidat à la présidentielle

 

marzouki.jpgL’opposant historique tunisien Moncef Marzouki a annoncé lundi sa candidature à la présidentielle en Tunisie prévue dans deux mois suite à la chute du président Zine El Abidine Ben Ali, dans une interview à « France Info ».

 

« Je serai effectivement candidat » à l’élection présidentielle, a déclaré M. Marzouki dirigeant du Congrès pour la république (CPR), parti de la gauche laïque interdit sous le régime Ben Ali. « Mais je vous dirais que la question n’est pas là. La question c’est : est-ce que oui ou non il y aura des élections libres et honnêtes et est-ce que oui ou non on va permettre à toutes les bonnes volontés, tous les hommes et les femmes de se présenter ? », a-t-il dit. Est-ce que « oui ou non on va abolir le code électoral en vigueur actuellement, qui a été concocté sous la dictature pour la dictature. Sous quelle Constitution nous allons faire ces élections ? Est-ce que c’est sous la Constitution de la dictature etc… », a poursuivi l’opposant en exil en France qui s’apprête à rentrer en Tunisie.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

L’entretien avec  Moncef Marzouki sur France Info, ce matin.

http://www.dailymotion.com/video/xglr8l

 

 

Publié dans International, POLITIQUE, Tunisie | Pas de Commentaire »

Tel Aviv, 15 janvier 2011 : Vingt mille marcheurs pour « combattre le gouvernement de droite obscurantiste »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2011

Source : www.protection-palestine.org/ – Parti Communiste d’Israël

traduction Y. Jardin AFPS-Cornouaille

 

Vingt mille marcheurs à Tel Aviv

contre le MacCarthysme, le racisme et le fascisme.

 

Parti Communiste d’Israël

publié le dimanche 16 janvier 2011.

Samedi 15 janvier 2011

Vingt mille militants, Juifs et Arabes, des mouvements de gauche, des partis et organisations de défense des droits de l’homme, ont marché samedi (15 janvier 2011) à Tel Aviv pour protester contre la décision d’établir une commission d’enquête sur les sources de financement des organisations de défense des droits de l’homme.

La marche de protestation sous le mot d’ordre de “Manifestation (puisque c’est encore possible) pour la démocratie” est partie du Parc Meir de Tel Aviv, en face du quartier général du Likoud, vers la place en face du Musée des Arts de Tel Aviv, où un rassemblement s’est tenu, au cours duquel des membres du Hadash, de Kadima et du Meretz tout comme des responsables de la Paix Maintenant et de groupes de défense des droits de l’homme ont prononcé des discours.

Les protestataires chantaient pour soutenir la démocratie et contre le racisme et le fascisme et portaient des centaines de drapeaux rouges et des pancartes avec des slogans tels que “Juifs et Arabes ensemble contre le fascisme”, “Danger – Fin de la démocratie devant”, “Combattre le gouvernement de droite obscurantiste” et “La démocratie appelle au secours”. Parmi les députés prenant part à l’événement il y avait Dov Khenin (Hadash), Afo Agbarie (Hadash), Meir Sheetrit (Kadima), Hanna Swaid (Hadash), Nitzan Horowitz (Meretz) et Mohammed Barakeh (Président du Hadash, le Front Démocratique pour la Paix et l’Égalité-Parti Communiste d’Israël).

[Lire la suite sur : protection-palestine.org/]

 

Publié dans Democratie, International, Israel, Luttes, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Tunisie : 28 jours qui ébranlèrent 23 ans de dictature

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2011

Accueil 16 janvier 2011

 

 28 jours qui ébranlèrent 23 ans de dictature (photos+vidéo)

 

Voici une chronologie de la révolte populaire tunisienne  qui a  conduit Ben Ali à fuir la Tunisie, et à débarquer en Arabie saoudite :

Mohhamed Bouaziz

 

17 décembre 2010 : Mohamed Bouazizi, un jeune marchand de fruits et légumes ambulant, proteste contre la saisie de sa marchandise par la police.  Essayant de plaider sa cause et d’obtenir une autorisation et la restitution de son stock auprès de la municipalité et du gouvernorat, il s’y fait insulter et chasser s’immole à Sidi Bouzid (Centre-ouest). Il s’immole par le feu devant le siège de gouvernorat. Des commerçants rejoints par des jeunes qui dénoncent le manque de travail se rassemblent aussitôt pour manifester.

 

19 décembre 2010 : Les manifestations de Sidi Bouzid prennent de l’ampleur et la police fait usage de gaz lacrymogène. Des dizaines de personnes sont arrêtées.

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=6chjIV–QlI&feature=player_embedded

 

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Pour visionner les photos de la manifestation du 15 janvier à Paris cliquez ici

 

Publié dans International, POLITIQUE, Tunisie | Pas de Commentaire »

L’ONU condamne l’apologie du nazisme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 décembre 2010

Source : Le blog de Nicolas Maury - 22 décembre 2010

25664703619789.jpg

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté mardi une résolution

condamnant la glorification du nazisme et la profanation des monuments

dédiés aux combattants antifascistes

 

« L’Assemblée générale se déclare profondément préoccupée par la glorification du mouvement nazi et des anciens membres de la Waffen-SS, en particulier par l’édification de monuments commémoratifs et par l’organisation de manifestations publiques à la gloire du passé nazi, du mouvement nazi et du néonazisme », lit-on dans le document adopté à l’initiative de la Russie.

129 États membres de l’ONU ont soutenu cette résolution tandis que 52 délégations se sont abstenues. Les États-Unis, ainsi que l’archipel de Palau et les îles Marshall, ont voté contre.

La résolution met notamment en garde contre l’utilisation d’Internet dans le but de la glorification du nazisme et de la propagande raciste et xénophobe.

Des marches d’anciens combattants de la Waffen SS se déroulent chaque année en Lettonie. Le président letton, Valdis Zatlers, a déclaré à plusieurs reprises qu’il ne considérait pas les SS lettons comme des nazis, même si beaucoup d’entre eux ont massacré des Juifs et des représentants d’autres peuples durant la Seconde guerre mondiale.

 

Publié dans International | Pas de Commentaire »

17e Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2010

Source : noulekapab.com/

63 ans d’internationalisme pour la paix !

 

L’Histoire du Festival mondial de la jeunesse et des étudiants (F.M.J.E.) commence en 1947, à Prague, avec la première édition de cet immense rassemblement mondial juvénile.

Mais pour bien comprendre le F.M.J.E., il faut d’abord parler de la F.M.J.D. (Fédération mondiale de la jeunesse démocratique). Créée à Londres en 1945 au sortir de la guerre, la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique rassemble les jeunes du monde entier qui se sont battus contre le fascisme au cours de la Seconde Guerre mondiale. La F.M.J.D., dès sa création, se donne pour objectif premier de combattre le fascisme, sous toutes ses formes et résurgences, et de défendre la paix entre les peuples. Très vite, c’est le colonialisme et, plus largement, l’impérialisme qui devient l’ennemi n°1 de la liberté des peuples et de l’avenir des jeunes ; la F.M.J.D. en fait donc sa cible prioritaire.

C’est cette double mission – contre l’impérialisme et pour la paix – qui forme le cœur de la F.M.J.D. et on peut sans doute dire que plus encore que ses luttes quotidiennes, ce sont les F.M.J.E. qui incarnent le mieux ce combat. Grands moments d’internationalisme, les Festivals mondiaux rassemblent les jeunes progressistes de toutes les latitudes et se font le théâtre de rencontres inoubliables.

[Lire la suite sur : noulekapab.com/]

 

Un festival dédié aux pays opprimés

 

Les nombreuses délégations présentes ont apporté leur soutien à la Palestine, au Sahraoui, à Cuba, et aux pays d’Afrique encore sous « la domination » des colonisateurs. « Ce festival d’idées », comme l’a acclamé Julius Malema, président de l’ANC (African National Congress Youth League) a débuté par des conférences et séminaires sur l’impact de l’impérialisme en Afrique, Amérique Latine, et en Asie. La présence de la Corée du Nord a également marqué les esprits. En effet, les Nord-Coréens tentent de redorer leur blason, auprès des mouvements de gauche du monde, en pointant du doigt la responsabilité américaine dans la situation. De même, les Nord-Coréens ont rappelé l’impérialisme japonais en Corée, et ont reproché aux Japonais, pas présents sur ce festival, leur « absence de reconnaissance du crime commis contre le peuple nord-coréen ». Sur le même ton, Tiego Vieir, président du Comité International d’organisation du World Festival of Youth and Student a appelé tous les « camarades, à débattre, échanger, analyser les situations actuelles », et à continuer la lutte, « pour un monde libre et indépendant de toute domination ».

 

Source : jeunes-communistes.org/

 

Le Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF)

au 17e Festival de la Jeunesse et des Étudiants.

 

17e Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants  dans AFRIQUE arton555-4c23a

 

Le FMJE a lieu tous les 4 ans. Il regroupe des dizaines de milliers de jeunes venus du monde entier. Cette année il a lieu en Afrique du Sud du 13 au 21 décembre. Le Mouvement Jeunes Communistes de France y a envoyé plus de 50 jeunes auxquels se sont joints 15 jeunes communistes de la Réunion.

 

11 décembre : départ de la délégation du MJCF
http://www.dailymotion.com/video/xg4r2i

 

12 décembre : arrivée en Afrique du Sud et premières rencontres

http://www.dailymotion.com/video/xg5dp2

 

13 décembre : une cérémonie d’ouverture haute en couleur 

http://www.dailymotion.com/video/xg6ylm


+ d’infos sur : http://jeunes-communistes.org/-Festival-Mondial-de-la-Jeunesse-et-

 

Publié dans AFRIQUE, INFOS, International, Monde | Pas de Commentaire »

Appel du comité belge de soutien au peuple sahraoui

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Source : Appel du comité belge de soutien au peuple sahraoui dans AFRIQUE img_logo_new 26 octobre 2010

URL de l’ article : http://www.legrandsoir.info/Peuple-SAHRAOUI-brisons-le-silence.html

Peuple SAHRAOUI : brisons le silence

image

Déclaration sur les violations des Droits humains dans les territoires occupés du Sahara occidental

Le comité belge de soutien au peuple sahraoui est extrêmement préoccupé par l’augmentation de la répression et des violations des Droits humains perpétrées par les forces marocaines dans les territoires occupés du Sahara occidental. Le Maroc ne répond en rien à ses obligations relatives au respect des Droits humains contenues tant dans les résolutions des Nations Unies que dans les accords conclus avec l’Union Européenne et ses États membres.

Depuis une semaine, des milliers de citoyens sahraouis ont quitté leurs maisons à El Aaiun, la capitale du Sahara occidental, et se sont installés dans un campement à 18km de la ville. Ce campement a reçu le nom «  campement de la liberté  ». Ils revendiquent leurs droits inaliénables et reconnus par les Nations Unies, notamment le droit à l’autodétermination et le respect des tous leurs droits humains. Le gouvernement marocain, dans une stratégie préméditée, construit un mur autour de ce campement pour prévenir tout ravitaillement, en nourriture ou en médicaments, essayant ainsi d’augmenter la pression sur la population.

Nous appelons la communauté internationale, à travers les Nations Unies, l’Union Européenne et ses Etats membres, les Organisations Internationales comme le UNHCR, la Croix Rouge Internationale, le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies et chaque citoyen, à réagir face à cette situation très alarmante.

Nous demandons aux Organisations Internationales : D’envoyer immédiatement des missions d’assistance et de protection auprès de ces populations, D’exiger du Maroc l’ouverture immédiate du mur érigé autour du campement de la liberté pour permettre la liberté de mouvements de la population.

Nous demandons aux Comités de solidarité avec le peuple sahraoui d’organiser un maximum de délégations d’observateurs.

Nous demandons à la presse internationale de briser le mur de silence qui entoure le Peuple sahraoui et sa lutte légitime pour la réalisation de son droit à l’autodétermination.

Pour le comité belge Hilt Teuwen

 

Publié dans AFRIQUE, International, LIBERTES, Solidarite | Pas de Commentaire »

Proche-Orient : des actes concrets pour redonner un espoir à une vraie négociation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 septembre 2010

Site national du PCF – 27 septembre 2010

Proche-Orient :

des actes concrets pour redonner un espoir à une vraie négociation

 

Proche-Orient : des actes concrets pour redonner un espoir à une vraie négociation dans GAZA - PALESTINE

Il ne faut pas seulement que « cesse » la colonisation israélienne en territoires palestiniens occupés, comme l’a demandé aujourd’hui Nicolas Sarkozy.

En rester là ne pourra que contribuer à l’échec qui se dessine dès le début. Cette condition minimale, à elle seule, ne pourra jamais assurer des avancées réelles dans une négociation devant aboutir à un règlement politique et à l’édification d’un État palestinien indépendant comme l’engagement en a été pris.

La France, les Européens, les membres permanents du Conseil de sécurité doivent prendre leurs responsabilités et exiger d’Israël l’application des résolutions des Nations-Unies, le respect du droit international, des Conventions humanitaires et des accords conclus. Il y a urgence de poser les questions essentielles, de sortir de l’impasse politique actuelle et de la situation dramatique et insupportable imposée au peuple palestinien.

Des actes concrets doivent être effectués immédiatement pour redonner un espoir à une vraie négociation : la levée du blocus de Gaza et la libération des prisonniers notamment.

Les négociations directes engagées sous l’égide de Barack Obama n’aboutiront jamais si les exigences ne se situent pas à ce niveau, avec la volonté réelle de construire une paix dans la justice, le droit et une sécurité partagée.

Parti communiste français, Paris, le 27 septembre 2010

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« BP, Goldman Sachs, Halliburton : les rois du (déversement de) pétrole »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juillet 2010

Source : Les mots ont un sens – 12 juillet 2010 –

URL de l’article : http://www.lesmotsontunsens.com/bp-goldman-sachs-halliburton-les-rois-du-deversement-de-petrole-7634

BP  catastrophe pétrolière Golfe Mexique Goldman Sachs Halliburton BP, Goldman Sachs, Halliburton : les rois du (déversement de) pétrole bp  goldman sachs halliburton les rois du deversement de petrole 7634

Hasards ou coïncidences autour de la catastrophe pétrolière du Golfe du Mexique. BP, Goldman Sachs et Halliburton nagent en eaux troubles.

BP - Goldman Sachs -  Halliburton

Vingt jours avant la catastrophe, Goldman Sachs, le monstre de la finance largement impliqué dans la crise financière, a vendu 44% de ses actions BP. Montant de l’opération : 260 millions de dollars. Quelques semaines plus tard, l’action chutait de 50%. Ce qui s’appelle avoir le nez fin. Tony Hayward, le patron de BP, a aussi sauvé les meubles en vendant un petit pactole de 2 millions de dollars, juste avant l’explosion de la plate-forme, soit environ un tiers de ses actions. Une broutille.

Un hasard ? Peut-être. Mais il serait intéressant de valider cette hypothèse… auprès de Peter Sutherland ? L’homme est plutôt bien informé. Ancien directeur général du GATT et de l’OMC, il est actuellement membre influent d’organisations aussi huppées que la Commission trilatérale et le groupe Bilderberg. Mais il est aussi président de Goldman Sachs (depuis 1995) et ex-président de… BP (1997 – 2010) ! Un homme bien sous tous rapports. Sauf, semble-t-il, pour la Commission Trilatérale qui a supprimé son CV et une bonne partie des articles le concernant de son site Internet (toujours disponible via le cache de web.archive.org). Même topo pour Lord Browne, ancien directeur général de BP et actuel administrateur de la banque d’investissement. En somme, BP a infiltré Goldman Sachs, banque bien connue pour avoir infiltré l’administration US. Un plan qui se déroule sans accrocs ?

Autre coïncidence frappante, dans cette catastrophe pétrolière, Halliburton a été mise en cause pour malfaçon. Dans la journée qui a précédé le drame, la firme avait participé à des opérations de cimentage sur la plate-forme de forage. La tuile. Mais huit jours auparavant, la société avait acheté pour 240 millions de dollars d’actions « Boots & Coots ». Kesako ? Ni plus ni moins qu’une entreprise spécialisée dans… l’extinction de puits de pétrole en feu. Et hop. L’action a gagné 60% en quelques jours. Forcément, puisque la société a été appelée à la rescousse pour aider BP à colmater la fuite de pétrole.

Que le monde est petit…

(Article publié sur le site « Les mots ont un sens »)

Publié dans Environnement, ETATS-UNIS, International, Speculation | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy