André Chassaigne : « Le courage et la dignité du peuple grec face au chantage et à l’injustice est un message de résistance et d’espoir pour toute l’Europe. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2015

 

Débat sur la Grèce à l’Assemblée nationale.

Intervention d’André Chassaigne – mercredi 8 juillet 2015.

 

Grèce.

Captureandréchassaigne

 

  André Chassaigne :

 

  « Le courage et la dignité du peuple grec

  face au chantage et à l’injustice

  est un message de résistance et d’espoir

  pour toute l’Europe. »

 

 

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Ministre,

Chers collègues,

 

Nous vivons un moment historique : la politique et la démocratie sont de retour en Europe !

Le courage et la dignité du peuple grec face au chantage et à l’injustice est un message de résistance et d’espoir pour toute l’Europe.

Les Grecs ont dit « Non » aux diktats de la Troïka, « Non » à l’Europe de l’austérité aveugle, générale et absolue, « Non » à l’Europe des financiers, principaux responsables de la crise qui frappe l’Europe des peuples.

La Grèce a dit « Non » aux humiliations. Elle a refusé de courber l’échine et relevé la tête.

Le peuple grec a signifié, en notre nom, qu’il est insupportable de voir M. Juncker, organisateur de la fraude et l’évasion fiscales lorsqu’il était premier ministre au Luxembourg, jouer les pères-la-vertu. 

Qu’il est insupportable de voir M. Draghi et la BCE se montrer inflexibles, alors même que l’actuel président de la BCE était responsable de Goldman Sachs en 2006 et a contribué à falsifier les comptes de l’État grec pour favoriser son entrée dans l’euro. 

Qu’il est encore plus insupportable de voir Mme Lagarde aussi intransigeante pour 1,6 milliard d’euros dus au FMI, alors qu’elle était si conciliante avec Bernard Tapie quand elle était ministre de M. Sarkozy.

Le dogmatisme n’est pas du côté de Tsipras, comme certains voudraient le faire croire. Il est de celui d’une Troïka autiste qui impose un cadre austéritaire et rigoriste, sans possibilité de négociation

A l’inverse, le gouvernement grec ne cesse de chercher la voie du dialogue et du compromis. 

Alexis Tspiras n’est ni radical, ni irresponsable.

Il n’est pas pour le statu quo. 

Son programme prévoit des réformes fiscales et économiques d’importance.

Il propose des mesures fortes de lutte contre la corruption et la fraude fiscale.

Il entend faire tomber les cartels et rétablir la justice sociale, dans un pays où 10% de la population détient 56% de la richesse nationale.

Il ne demande pas l’effacement de la dette, mais son rééchelonnement.

Il ne parle pas de quitter la zone euro, mais souhaite clairement continuer à négocier avec les créanciers de la Grèce.

Son sens des responsabilités et son volontarisme se heurtent aux ultimatums successifs de l’Eurogroupe et à une intolérable opération de diabolisation. Notre ministre de l’économie en a fourni une illustration en comparant Syriza au Front national. Quel manque de culture historique et politique ! 

Le référendum de dimanche dernier a révélé la vraie nature de la crise européenne. Elle n’est pas économique et financière. Elle est idéologique et politique.

Ce que craignent les dirigeants européens, c’est une contagion politique du référendum de dimanche, qui verrait les peuples reprendre le pouvoir pour mettre fin aux politiques d’austérité. Le processus est pourtant enclenché. Après la Grèce, le mouvement Podemos, en Espagne, prend le relais et montre la voie en remportant des victoires significatives à Madrid et Barcelone.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, EUROPE, France, Grece, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Valls « bafoue la démocratie de ce pays » (André Chassaigne)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juin 2015

capturenawakdémocratie

*

Pour André Chassaigne, Valls « bafoue la démocratie de ce pays »

Image de prévisualisation YouTube

itelesur youtube

*

Le 49-3, une procédure dirigée contre la gauche

Capturefrontdegauche

Loi Macron : la motion de censure des députés Front de gauche

Loi Macron : Entre les salariés et les employeurs, le gouvernement a choisi son camp

 

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, Democratie, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Décidément, les voies de la démocratie ne figurent pas dans le logiciel politique de la Commission européenne !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2015

 

La mise sous silence de la contestation parlementaire comme populaire, au niveau national comme européen,

ne peut plus durer. Les citoyens européens, comme américains, doivent être pleinement associés,

tant ce traité funeste va impacter profondément leur quotidien. C’est pourquoi les députés du Front de gauche

renouvellent leur  exigence qu’ils soient consultés par référendum à l’issue des négociations.

 

Traité transatlantique : la peur de la démocratie

 

Capturestoptafta3

Décidément, les voies de la démocratie ne figurent pas

dans le logiciel politique de la Commission européenne

et du Président du Parlement européen. Bel exemple que

le secret des négociations sur le traité transatlantique

qui constitue un profond mépris de la citoyenneté

de 500 millions d’Européens, jusqu’à soumettre désormais

à la censure des dirigeants européens le moindre échange

des représentants des peuples sur le fond des mesures

en cours de négociation. 

 Ainsi, les députés européens devaient enfin avoir l’occasion de se prononcer sur le contenu du traité

transatlantique, en débattant puis en votant sur une résolution adressée aux commissaires chargés de la

négociation portant notamment

sur le principe du mécanisme d’arbitrage et d’un organe de coopération réglementaire.

Mais ils ont tout simplement été privés de vote et de débat ! Cette résolution, votée en commission

du commerce international par la majorité des sociaux-démocrates associés aux élus conservateurs et libéraux,

devait en effet être soumise à adoption en séance plénière. L’annonce de ce débat marquait une victoire

de la large mobilisation contre le traité. Par peur de ne pas réunir une majorité favorable au texte, le président

social-démocrate du Parlement Européen, Martin Schulz, a finalement préféré reporter ce vote, et renvoyer

le texte de la résolution à la commission du commerce international, favorable à son contenu. Un recul qui sonne

comme un aveu d’échec.

 Il est important de noter que le point central de ce débat portait sur

la création ou non de tribunaux d’arbitrage et d’un organe transatlantique de coopération réglementaire.

Ces mécanismes privés de règlement des différends, s’ils étaient créés, mettraient à mal les règles et normes

dont l’existence est justifiée par la volonté de protéger notamment la santé des citoyens européens, d’assurer

la préservation de l’environnement et le respect des droits fondamentaux, comme le droit syndical.

Ces règles communes, issues de la légitimité populaire, ne doivent pas pouvoir être négociées sur simple injonction

des marchés et de la finance internationale. Nous considérons que seuls des organes élus démocratiquement

doivent être habilités à les modifier sans que cela soit le résultat d’une quelconque pression. Nous ne pouvons

accepter que le secteur privé exerce une telle influence sur le pouvoir législatif. Aussi, alors que nous réaffirmons

notre confiance dans nos juridictions nationales, nous regrettons que la France ne se soit pas opposée fermement

au mécanisme d’arbitrage, et qu’elle promeuve toujours une position alambiquée qui valide de fait une telle création.

[Lire la suite sur le blog d’André Chassaigne]

 

Publié dans André Chassaigne, Democratie, EUROPE, France, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Un gouvernement déjà censuré par son échec sur la loi Macron (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2015

 

Un gouvernement déjà censuré par son échec sur la loi Macron

 

Sébastien Crépel – L’Humanité – 20 février 2015

 

Captureassemblée

  Sans surprise, la motion de censure déposée

  par la droite n’a pas été adoptée jeudi,

  malgré le renfort de voix de députés Front

  de gauche. Le gouvernement reste en place,

  bien qu’usé jusqu’à la corde par l’obstination

  dans un cap libéral qui mine son assise

  électorale et au Parlement.

Il n’y avait pas de surprise à attendre de la motion de censure soumise jeudi soir au vote des députés.

Celle-ci n’a pas été adoptée, n’obtenant que 234 voix, loin du seuil de majorité fixé à 289, malgré l’approbation

massive de l’UMP, auteur de la motion, et de l’UDI, ainsi que le renfort d’une partie des suffrages des députés

Front de gauche. Certains de ces derniers ont préféré ne pas joindre leurs voix à celles de la droite.

Les raisons d’un vote favorable ont été rappelées par leur chef de file, le communiste André Chassaigne :

« Soyons clairs. Pour des députés de la gauche progressiste, une censure du gouvernement et de la loi Macron

n’a rien à voir avec la motion présentée par la droite » car « personne n’est dupe (de son) programme

destructeur ». Mais faute d’avoir pu réunir 58 signatures pour « déposer, avec des collègues d’autres bancs,

(leur) propre motion », ils ont décidé de voter la censure. Un « message clair pour que la majorité élue

par 
la gauche cesse de se fourvoyer dans 
les méandres du libéralisme économique prôné par la droite »,

a déclaré le député communiste.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Intervention d’André Chassaigne (PCF/FDG) lors de l’examen

de la motion de censure sur le projet de loi Macron, le 19 février 2015.

http://www.dailymotion.com/video/x2hle8n

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Motion de censure après l’utilisation du 49-3 pour la loi Macron : « c’est le seul moyen de s’opposer à la loi Macron »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 février 2015

 

Réaction d’Olivier Dartigolles sur BFM

http://www.dailymotion.com/video/x2hkrxw

 

A.Chassaigne : « Cette motion nous permet de nous opposer à la loi Macron »

http://www.dailymotion.com/video/x2hh61u

par RFIsur dailymotion

 

Publié dans André Chassaigne, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Entretien avec André Chassaigne : « Ce que nous voulons, c’est censurer ce gouvernement »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 février 2015

 

André Chassaigne : « Un vent nouveau s’est levé au Parlement »

 

Entretien réalisé par par
 Julia Hamlaoui – L’Humanité – 19 février 2015

 

chassaigne

 

  Pour l’élu PCF, le travail de convergence

  à gauche contre le « parti pris libéral

  du gouvernement » doit se poursuivre

  même si tous les députés opposés

  à cette politique ne voteront pas la censure.

 

 

Quel sens prend l’utilisation du 49-3 dans le contexte de crise politique actuel ?

André Chassaigne Le gouvernement a eu recours au 49-3, tout simplement parce qu’il ne disposait pas

d’une majorité suffisante à gauche pour faire adopter le projet de loi dit Macron. Au lieu de reconnaître

son échec et de tenir compte du fossé qui ne cesse de se creuser entre ses orientations et la population,

il passe en force. C’est un véritable aveu de faiblesse du gouvernement qui ne peut rallier assez de voix

à gauche à son parti pris libéral et ne dispose plus de majorité pour soutenir sa politique. C’est également

l’expression d’un mépris pour la souveraineté nationale dans la mesure où les députés ne voteront pas

un texte discuté pendant 200 heures. C’est un véritable déni de démocratie. Durant tout le débat

sur le projet de loi Macron, un vent nouveau s’est levé au Parlement. Pour la première fois, des députés

socialistes en nombre ont exprimé leur ­opposition déterminée. Des voix convergentes sont venues

des différents bancs de la gauche. Par ce coup de force, le gouvernement a également voulu porter

un coup d’arrêt à cette dynamique en faveur de l’alternative.

Pourquoi des députés Front de gauche ont-ils décidé de voter la motion de censure

présentée par la droite ?

André Chassaigne C’est une décision majoritaire du groupe Front de gauche. Privés de vote,

c’est le seul moyen dont nous disposons pour marquer notre opposition à la loi Macron. Il nous a manqué

le temps nécessaire, et sans aucun doute aussi le nombre de députés nécessaires, pour obtenir

les 58 signatures qui auraient permis de présenter une motion de ­censure de gauche.

C’était notre volonté. Avec Isabelle Attard, nous lançons d’ailleurs un appel pour une censure de gauche.

Car nous voterons la censure, pas le texte de l’UMP. Notre position est diamétralement opposée à celle

de la droite qui considère que la loi Macron ne va pas assez loin dans le domaine de la déréglementation,

du libéralisme.

Nous, nous voulons que le gouvernement soit renversé et remplacé par un gouvernement

de gauche, c’est-à-dire un gouvernement progressiste qui mette en œuvre la politique

pour laquelle les Français ont voté en 2012.

 

http://www.dailymotion.com/video/x2hj0bo

par France Infosur dailymotion

 

Au-delà de ce vote, quelles perspectives se dessinent pour le rassemblement à gauche

des forces favorables à une autre politique ?

André Chassaigne On peut comprendre que, dans ce contexte difficile, des députés opposés

à la politique gouvernementale puissent avoir des difficultés à voter la censure. Mais ces positions

ponctuellement différentes ne nuisent en aucun cas à ce qui a été engagé. Sur tous les textes de lois

à venir, nous allons travailler à des convergences qui remettent en cause le parti pris libéral

du gouvernement.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans André Chassaigne, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Loi Macron : « Quand l’archéo-libéralisme réveille la gauche progressiste » (André Chassaigne)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 février 2015

 

Quand l’archéo-libéralisme réveille la gauche progressiste

 

macron2

 

  Le débat qui s’est achevé à l’Assemblée nationale

  sur le « projet de loi Macron » a mis en évidence

  la dérive libérale du Gouvernement.

  Présenté comme un tournant, le texte confirme

  la ligne économique, suivie depuis le début

  du quinquennat de François Hollande, qui érige

  en dogme l’idée que l’on répondrait mieux aux besoins

  des populations en œuvrant à la concurrence

  et en faisant appel à l’entreprenariat privé.

  Ce n’est pas une révolution, mais une consécration.

 

Ce texte, que le ministre de l’Économie n’a eu de cesse de défendre au nom de la « modernité »,

est en réalité hanté par la vieille doctrine néo-libérale, plus que jamais archaïque. On connait les résultats

auxquels ont abouti les politiques de Thatcher, Blair ou Schröder, fondées sur un triptyque dévastateur

pour les peuples: déréglementation tous azimuts, concurrence sauvage et régression sociale,

pour plus de chômage et de précarité. Pourtant, dans le logiciel idéologique du ministre de l’Économie,

celui qui n’est pas libéral est forcément « ringard » ou « démagogue ». Une logique binaire qui trahit

par son dogmatisme l’abandon de toute perspective de transformation sociale.

[Lire la suite sur le blog d’André Chassaigne]

 

Publié dans André Chassaigne, France, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Loi Macron et actions gratuites : les députés Front de gauche ripostent à l’Assemblée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2015

 

Loi Macron et actions gratuites :

les communistes ripostent à l’Assemblée

Communiqué des députés communistes – 3 février 2015

 

CapturedéputésPCF 

  Avec l’article 34, la loi Macron est décidément

  une compilation des exigences du MEDEF.

  Cet article, qui allège la fiscalité sur les actions

  gratuites, est un nouveau cadeau fiscal

  aux entreprises.

  Au delà du piège que représente l’actionnariat

  salarié, nul doute que cette disposition profitera

  avant tout aux dirigeants des grandes entreprises

  qui n’hésiteront pas à basculer une partie

de leur rémunération vers ce système défiscalisé !

Le résultat ? Une baisse de 200 millions d’euros selon l’aveu même du Ministre, à minima,

de recettes fiscales pour l’État !

Les députés du groupe Front de gauche retrouveront les militants et élus communistes d’Ile-de-France,

demain mercredi 4 février à 14h15 place Édouard Herriot, pour dévoiler un chèque au format géant

que vient de signer le Ministre Emmanuel Macron au MEDEF et pour interpeller avec André Chassaigne,

Président du groupe GDR, l’ensemble des députés de gauche pour qu’ils votent contre cet article !

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Hommage aux victimes des attentats : intervention d’André Chassaigne à l’Assemblée nationale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2015

 

Le député communiste a pris la parole mercredi devant les représentants du peuple français.

 

Image de prévisualisation YouTube

Députés du Front de gauchesur youtube

chassaigne1

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, Front de Gauche, Hommages, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Discours de politique générale : intervention d’A.Chassaigne (PCF-FdG)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 septembre 2014

 

Intervention d’A.Chassaigne au nom des députés communistes et du Front de Gauche

suite au discours de politique générale de Manuel Valls, le mardi 16 septembre 2014.

http://www.dailymotion.com/video/x2633w4

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy