Nouvelle manipulation de Civitas contre l’École publique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2014

 

Pour illustrer l’éducation sexuelle telle qu’elle serait soi-disant enseignée à l’école, Civitas a publié sur deux de ses sites

des photos prises au Canada !

Education-sexuelle à l’école : Civitas publie de fausses photos

Civitas truque des photos. Est-ce décent pour des croyants ?

 

Publié dans Extreme-droite, INFOS, Integrisme, Manipulation, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : La lame et le manche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2014

 

Éditorial Par Maurice Ulrich

Édito : La lame et le manche

 

huma0502

  L’éditorial de Maurice Ulrich.

  « La droite et l’extrême droite ne désarmeront pas

  et elles le feront d’autant moins que, chaque fois,

  elles n’ont pas testé la force de l’exécutif

  mais éprouvé sa faiblesse. »

  L’incroyable reculade du gouvernement est, si on peut

  le dire ainsi, une triple faute et une erreur. Une faute au regard

  des attentes du peuple de gauche, une faute éthique, une faute

  idéologique. La loi sur la famille en préparation n’avait rien à voir

avec les délires de la droite et de l’extrême droite qui étaient

 

dimanche dans la rue. Elle visait à apaiser les conflits et les tensions que connaissent des milliers d’enfants ou de couples dans des familles adoptives ou recomposées, faute de statuts et de droits. Les manifestants de dimanche, eux, voulaient absolument y voir une prétendue « familiophobie » du gouvernement, reprenant la rumeur insensée de l’enseignement à l’école d’une théorie du genre, qui voudrait faire des filles des garçons, ou l’inverse, généraliser l’homosexualité, voire la pédophilie. En reculant, François Hollande et le gouvernement donnent tort à la loi, c’est la faute éthique ; et ils donnent à penser que ce sont bien les manifestants de dimanche qui avaient raison, c’est la faute idéologique. Les fantasmes et les mensonges sont légitimés. Il s’agit bien d’une victoire de l’obscurantisme consacrée par le gouvernement.

Jean-Marc Ayrault voudrait faire croire que c’est de bonne politique, que l’on ne peut mépriser les raisons qui ont conduit dans la rue des milliers de Français. Eh bien non. C’est une erreur politique, car c’est une capitulation de plus. Il est vrai que la loi sur le mariage pour tous a finalement été votée, mais pour le reste, des pigeons aux « bonnets rouges », 
le président de la République et son premier ministre ont chaque fois reculé. En matière sociale, le choix qu’ils ont fait, qu’il s’agisse de la flexibilité au travail, des cotisations sociales avec le pacte de responsabilité ou des retraites a été celui du Medef, y compris contre les forces syndicales. Il ne faut pas chercher ailleurs le discrédit dont ils font l’objet à gauche. Ils n’ont pas été élus pour cette politique-là.

 

fn1

  Pour autant, ils n’ont pas amadoué la droite et l’extrême droite.

  Elles ne désarmeront pas et elles le feront d’autant moins que,

  chaque fois, elles n’ont pas testé la force de l’exécutif

  mais éprouvé sa faiblesse. Comme à courre, en veste de chasse,

  pantalons de velours et mocassins, elles veulent la curée.

  Le procès en légitimité qui est fait de plus en plus ouvertement

  au gouvernement et au président, quand bien même les principaux ténors

  de l’UMP font mine de le prendre avec des pincettes, ne signifie pas autre

  chose. Le gouvernement s’est coupé de l’électorat populaire et de gauche

qui pouvait lui donner, avec une incontestable légitimité, les moyens

et la force d’agir pour le progrès sociétal et social. Il n’a rien gagné de l’autre côté, au contraire, et,

selon cette formule cocasse que l’on affectionne, c’est le couteau sans manche dont on a enlevé la lame.

Il est vrai qu’on ne peut écarter totalement 
les hypothèses de sordides calculs politiciens,

qui viseraient à affaiblir la droite et l’UMP, au profit d’une extrême droite en ordre dispersé mais faisant

au total le jeu du Front national, avec l’idée de rassembler malgré tout, derrière le président ou tel ou tel

de ses ministres, les démocrates inquiets. Disons-le, si c’était le cas, nous serions dans les égouts

de la politique. Mais pour l’heure, à gauche et quelles que soient les crispations et les colères,

le temps n’est pas aux anathèmes mais bien plutôt au rassemblement de toutes celles et ceux

qui vraiment, 
oui, vraiment, n’ont pas voulu cela.

 

Publié dans Extreme-droite, F. Hollande, France, POLITIQUE, PS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2014

 

manifpourtous

vu sur  Moissac au Coeur

 

Publié dans Extreme-droite, Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

“Déjà en 1935”

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2014

Déjà en 1935

*

La « manif Pour Tous » et « Jour de Colères » sont autant d’avatars de la guerre engagée contre la Laïcité,

l’école et la République par tous les mouvements réactionnaires, la droite la plus ultra,

les royalistes et consorts, les intégristes de tous poils et de toutes obédiences….

*

Clic sur l’image pour agrandir

déjàen1935

vu sur Moissac au Coeur

 

 

Publié dans Education nationale, Extreme-droite | Pas de Commentaire »

Retrait de la loi sur la famille : les réacs veulent aller plus loin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2014

 

Retrait de la loi sur la famille : les réacs veulent aller plus loin

 

2014-02-04manif-pour-tous-ump

Jean-François Copé, Patrick Ollier et à la Manif pour tous (archive)

  Du Front national aux leaders de l’UMP qui ont tenté

 de récupérer le mouvement de la Manif pour tous,

  tous se félicitent ce mardi de l’abandon du projet de loi

qui ne comportait pourtant aucune mesure

ni sur la Procréation médicalement assisté (PMA),

ni sur la gestation pour autrui (GPA).

« Bien sûr, il vaut mieux cela que de continuer à diviser les Français même si les ambiguïtés demeurent, puisqu’on a compris que c’était reporté, là encore probablement pour éviter les difficultés en période électorale », a estimé le patron de l’UMP, Jean-François Copé, sur BFM-TV. « Mais j’espère que ne se cache pas derrière cela encore un autre plan dissimulé qui viendrait à nouveau inquiéter les Français(…) qui sont très inquiets et à juste titre. »

« Lobby LGBT »

Christian Jacob entend lui aussi transformer cette victoire en capitulation de la part de François Hollande. « Au gouvernement on est passé du cafouillage à la panique. Ceci étant, la vraie victoire ce sera lorsque le gouvernement aura renoncé à sa politique antifamille », sourit le président du groupe UMP de l’Assemblée. « Nous l’interrogerons demain (ce mardi, ndlr), nous poserons clairement la question au gouvernement et au Premier ministre: est-ce que oui ou non le gouvernement renonce à sa politique antifamille que ce soit sur les sujets de société ou sur les sujets fiscaux? »

Le Front national partage la même ligne que les deux leaders de l’UMP. Tout en outrance. La députée Marion Maréchal-Le Pen a qualifié mardi de victoire « temporaire », mettant en garde contre le « lobby LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et trans, ndlr), parce qu’on sait qu’il est en France si puissant qu’on se doute bien qu’avant la fin du quinquennat, on va avoir à nouveau droit sur la table à ce projet de loi avec la PMA, la GPA ». « Il faut être vigilant, on est en période électorale », a recommandé la responsable frontiste qui était  présente dimanche dans les rangs de la Manif pour Tous.

 

Loi sur la famille : « Un gouvernement lâche » pour Noël Mamère…

La dernière bourde de Christine Boutin

Pastiche de l’actualité par Le Gorafi : 

Le gouvernement recule et autorise la théorie de la Terre Plate à figurer dans les manuels scolaires

Publié dans Extreme-droite, F-Haine, France, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

La bourgeoisie lyonnaise en rose et bleu pour la Manif pour tous

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 février 2014

 

Manifestation

La bourgeoisie lyonnaise en rose et bleu pour la Manif pour tous

 

antiIVG

  Les organisateurs de la Manif pour tous ont tenté

  ce dimanche de renouer avec l’image bon chic,

  bon genre des débuts, après les dérapages

  du Jour de colère du dimanche précédent.

  Ambiance sortie de messe et bal de fac de droit à Lyon.

  Une semaine après les explosions de violence de Jour

  de colère, à Paris, la bourgeoisie réactionnaire avait rangé

  les battes de base-ball et ressorti les papis-mamies

  endimanchés, les jeunes à mèche et les poussettes ornées

  de ballons roses et bleus pour redorer son blason.

  Mais, entre deux morceaux de Daft Punk et de Katy Perry

  – dont les responsables de la sono ignorent manifestement

  que celle-ci s’est fait connaître avec un morceau s’intitulant 

I kissed a girl (J’ai embrassé une fille, en français) –, les organisateurs ont surtout continué d’alimenter les fantasmes

sur l’enseignement de la théorie du genre ou la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui

(GPA).

Se targuant d’avoir rassemblé 40000 personnes –moitié moins, d’après la préfecture–, les organisateurs avaient mis

les grands moyens pour faire gonfler l’affluence: de nombreux cars de l’ensemble du Sud-Est avaient été affrétés

de Marseille, Montpellier, mais aussi de Toulouse, Perpignan et Lourdes.

Retrait de l’école

«Le lobby LGBT vise à faire appliquer un manifeste lesbien de 1999 point par point à l’école, et il a déjà réussi

presque complètement!» s’affole un organisateur. Et une autre intervenante d’encourager les parents à poursuivre

les journées de retrait de l’école pour protester contre les «ABCD de l’égalité». «Musulmans, catholiques, juifs,

nous sommes tous unis pour défendre la cause de nos enfants » s’enflamme un responsable du collectif

Musulmans pour l’enfance.

Une grande campagne religieuse, donc, mais aussi politique. «C’est sur les élus que nous comptons

pour faire changer les choses, pour proposer une société où le plus fragile sera protégé», prêche Tugdual Derville,

l’un des porte-parole nationaux de la Manif pour tous, face à une rangée d’élus UMP et FN qui paradent

dans leurs écharpes tricolores.

Face à ce déferlement réactionnaire, les réactions des passants et riverains sont souvent glaciales : quelques

seaux d’eau tombent des fenêtres et certains descendent même dans la rue. Maïlys, demandeuse d’emploi

de vingt-six ans, sans affiliation politique, est venue spontanément avec cinq copines et une pancarte :

«Jésus aussi avait deux papas». «Ça semble irréel, ils sont dans leur petite bulle, alors que la majorité n’est pas

d’accord avec eux !» s’exclame-t-elle.

Capturemanifpour tous1

 

Un petit garçon la menace : «Attention, quand on me provoque,

je frappe. Enfin, pas les femmes…» se ravise-t-il,

faisant l’illustration des vertus de la saine éducation prônée

par les partisans de la Manif pour tous.

 

 

 

La « Manif pour tous rassemble dans le mirage de la théorie du genre

Publié dans Extreme-droite, F-Haine, France, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Communiqué FSU

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2014

 

Communiqué de presse – 31 janvier 2014

Journée de retrait de l’école : la FSU dénonce l’instrumentalisation

de L’École par l’extrême droite

 

logoFSU3

 

Certaines mouvances extrémistes appellent les parents d’élèves à retirer leurs enfants

de l’école une journée par mois pour refuser la prétendue « théorie du genre ».

 

Leur propagande est un tissu de mensonges, de calomnies et de manipulations. Cette campagne agressive

et réactionnaire, qui vise à effrayer les parents d’élèves, a malheureusement eu de premiers effets dans certains

établissements scolaires avec parfois des chiffres d’absentéisme importants.

La FSU réaffirme que l’application à l’école de la « théorie du genre » est une invention des réactionnaires.

Elle s’indigne d’une confusion, volontairement entretenue, entre le souci légitime du service public d’éducation

de lutter contre les discriminations filles/garçons et cette théorie.

Après les mobilisations contre l’ouverture du mariage à tous les couples, les réactionnaires déplacent leur combat

d’arrière-garde sur le terrain de l’école. Ils s’en prennent au dispositif « ABCD égalité », destiné à lutter

contre les stéréotypes de sexes à l’école primaire, et remettent en cause toute éducation à l’égalité et au respect,

ainsi que l’éducation affective et sexuelle. En fait c’est l’égalité qu’ils refusent ! En assignant les enfants à des rôles

strictement définis par leur sexe, ils leur dénient le droit à l’épanouissement personnel, le droit d’affirmer leurs goûts,

de choisir leurs loisirs, leur métier…

C’est bien le rôle de l’école de lutter contre les préjugés et les stéréotypes facteurs d’inégalités, d’exclusion et parfois

même de violence. C’est aussi le rôle de l’école de former les futur-es citoyen-nes aux valeurs d’égalité entre les filles

et les garçons. L’éducation à l’égalité et à la sexualité, présente depuis longtemps dans les programmes

de l’éducation nationale, ne doit pas être remise en cause !

La FSU n’acceptera pas que l’École soit le terrain d’une instrumentalisation des élèves et des familles à des fins

partisanes extrémistes. Elle dénonce cette tentative visant à saper la confiance entre l’école publique et les parents.

La FSU estime qu’il serait dangereux pour les élu-es de jouer avec l’École en cautionnant ces actions.

La FSU apporte son soutien aux équipes éducatives confrontées à cette action « JRE », ainsi qu’à la FCPE

et à ses représentant-es ayant reçu des menaces explicites.

Publié dans Education nationale, Extreme-droite, FSU | Pas de Commentaire »

Réponse syndicale unitaire face à l’extrême droite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 janvier 2014

 

Appel national pour faire face à l’extrême droite

(CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et Fidl)

*

Captureappelantifa

Clic sur l’image pour agrandir

 

Publié dans CGT, Extreme-droite, F-Haine, France, FSU, Solidaires, Syndicats, UNEF | Pas de Commentaire »

Comment les réacs de la Manif pour tous ont propagé la « rumeur du genre »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 janvier 2014

 

Comment les réacs de la Manif pour tous 

ont propagé la « rumeur du genre »

*

égalitérumeur

Vidéo.

Cette professeur des écoles à Dijon explique comment les anti Mariage pour tous se sont saisis

du programme « ABCD égalité » de lutte contre le sexisme et ont organisé leur réaction, souvent violente,

menant un an plus tard à la « rumeur du genre » dans les écoles.

*

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Journal l’Humanité

 

Publié dans Education nationale, Extreme-droite, France, Integrisme, Mariage pour tous, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Rumeurs à l’école : la sainte alliance de tous les réacs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 janvier 2014

 

Rumeurs contre l’école : la droite fait mauvais genre

 

ecole_6

 

  Les délires de Farida Belghoul sur l’introduction

  supposée de la théorie du genre à l’école font suite

  à des mois de campagne des réacs de tous poils

  qui n’hésitent pas à manier l’intox.

 

À qui la faute ? Depuis vendredi, une centaine d’écoles – sur les 48 000 établissements publics – ont été

perturbées par des absences d’élèves. À l’évidence, les appels délirant de groupuscules d’extrême droite

demandant aux parents de garder leurs enfants à la maison pour dénoncer un supposé enseignement

obligatoire de la théorie du genre à l’école (l’Humanité du 27 janvier 2014) ont malheureusement trouvé

un écho. Après l’Île-de-France, lundi dernier, le Loiret, le Rhône ou encore l’est de la France,

ces « journées de retrait de l’école » pourraient continuer à essaimer. Leurs organisateurs ont dressé

un calendrier par grandes villes jusqu’au 10 février. Qui est à l’origine de cette folle « rumeur du genre » ?

Comment a-t-elle pu prendre une telle ampleur ? Qu’est-ce que les ABCD de l’égalité ?

Un combat 
du FN à l’UMP

L’appel à ces « journées de retrait de l’école » (JRE), une fois par mois, remonte au 18 décembre 2013 et il est

signé par la désormais célèbre Farida Belghoul. Ancienne meneuse, en 1984, de la seconde Marche pour

l’égalité, cette romancière et cinéaste, désormais proche du nationaliste Alain Soral, dénonce à longueur

de blog le « gender », cette « théorie contre-nature » que les pouvoirs publics auraient décidé d’enseigner

dès la maternelle, avec un encouragement à la masturbation ou encore des interventions de militants LGBT

devant les enfants pour leur « apprendre » l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité…

Des affirmations outrancières, certes, mais qu’elle partage depuis des mois avec les catholiques

traditionalistes de la Manif pour tous, les identitaires, les islamistes intégristes et une belle

brochette de militants d’extrême droite et de l’UMP.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans Education nationale, Extreme-droite, France, SOCIETE, UMP | Pas de Commentaire »

123456...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy