Municipales Saint-Denis : Le FN choisit Hanotin !!!

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

Saint-Denis :

le PCF dénonce le ralliement du candidat FN à Hanotin

 

CapturehanotinCaptureLabaune

Mathieu Hanotin, PS,              son soutien Didier Labaune,FN  (capture d’écran)

 

« A quel jeu dangereux se livre le candidat » socialiste à la mairie de Saint-Denis, se demande

le Parti communiste français dans un communiqué émis ce vendredi.

Le PCF relève ainsi que « Mathieu Hanotin vient d’enregistrer le soutien du candidat FN incapable

de monter sa liste, qui veut « l’éradication de l’équipe Paillard » et pour qui peu importe

« que le chirurgien soit socialiste ». »

« Ces faits sont graves, poursuit le communiqué. Les électeurs de gauche à Saint-Denis ne peuvent laisser

ainsi piétiner leurs valeurs et se prêter à des manœuvres aussi indignes. En se rassemblant, dès le premier tour,

derrière la liste conduite par Didier Paillard, ils mettront en échec cette lamentable opération. Ne laissons pas

l’extrême droite, faute de pouvoir se présenter, choisir « sa gauche ».

Article humanite.fr

A lire aussi :

Publié dans Elections municipales, F-Haine, France, PCF, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Municipales : Le 23 mars, je vote à gauche, je vote « FEIGNIES ENSEMBLE – FEIGNIES POUR TOUS »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 mars 2014

 

pcffeignies

 Source : Article La Voix du Nord

pcfeignies1

 

Publié dans Elections municipales, Non classé, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Discrimination de médiatisation » : Le Parti communiste « quasiment absent des antennes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mars 2014

 

« Discrimination de médiatisation »: Le PCF alerte le CSA

 

pcf_9

  Le Parti communiste français estime être

  « quasiment absent des antennes » face

  à un Front national qui « a table ouverte ».

  Le PCF a annoncé mercredi avoir alerté

le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA)

à propos de la « discrimination de médiatisation »

dont il est victime.

Le Parti communiste a annoncé dans un communiqué de presse ce mercredi avoir été reçu par le CSA.

« Lors de cette audition par la commission Pluralisme et campagne électorale présidée par Francine Mariani-Ducray

et Sylvie Pierre-Brossolette, le PCF a alerté le CSA sur la discrimination de médiatisation dans l’audiovisuel

dont il était victime ».

« Le PCF, formation fondatrice du Front de gauche, qui est représenté par un groupe parlementaire à l’Assemblée

nationale, au Sénat et au Parlement européen, et qui est la troisième force politique en termes d’élus locaux estime

être « quasiment absent des antennes ». Le PCF estime que « les radios et les chaînes de télévision doivent respecter

les exigences de pluralisme et d’équité des temps de parole entre les différentes formations politiques ». Ce qui est

donc loin d’être le cas.

Surtout si l’on compare le sort réservé au PCF avec le Front National. « Il est ainsi inacceptable que le FN, qui n’a

aucun groupe parlementaire et qui n’a que cinq maires de petites communes, ait table ouverte permanente

sur tous les plateaux de télévision et les radios ».  « De la même manière, les débats de fond comme les confrontations

d’opinion concernant les enjeux liés aux élections municipales et européennes sont dénaturés ou absolument pas

traités. Comment ne pas s’étonner de l’abstention qui risque de favoriser la droite et l’extrême droite ? », interroge

encore le PCF.

« Cette alerte utile à notre démocratie appelle une mobilisation populaire pour contrarier le conformisme dominant

et réhabiliter l’action politique citoyenne et pluraliste », conclut le communiqué.

 

Municipales. Le PCF ciblé au Blanc- Mesnil

La gauche antilibérale aurait le vent en poupe dans l’Union Européenne

Le FN et la presse : « Suis-moi je te fuis »

Publié dans Democratie, Elections municipales, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Municpales 2014 : La campagne de caniveau de l’UMP au Blanc-Mesnil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2014

 

Municipales 2014.

        Municipales. Le PCF ciblé au Blanc-Mesnil

 

blancmesniljulienjaulin  Didier Mignot et Marie-George Buffet. Photo : Julien Jaulin

  Municipales 2014. L’UMP mène une campagne de caniveau,

  entre diffamations et méthodes douteuses.

  Sa cible ? La députée Marie-George Buffet, qui appelait lundi

  à réagir contre « ceux qui utilisent la peur ».

  Pour s’approcher des candidats UMP, il faut montrer patte blanche. Planté

  au cœur du marché du centre, au Blanc-Mesnil, un militant affublé

  d’un imperméable aux couleurs du candidat UMP Thierry Meignen attend

  « qu’on lui amène des tracts ». « J’ai la consigne de ne plus parler

  aux journalistes » argue farouchement le colistier, avant qu’un gros bras

  ne vienne à sa rescousse et nous demande… nos papiers !

 

 

Rien d’étonnant quand on découvre les pratiques peu orthodoxes auxquelles se livre la droite depuis le début

de la campagne municipale dans cette ville de Seine-Saint-Denis, qu’elle rêve de reprendre aux communistes.

Les habitants inondés de textos anonymes

Ce jour-là, l’UMP locale n’est pas peu fière de son coup. Elle nous confie avoir réalisé un montage vidéo

sur la députée PCF Marie-George Buffet, soutien du candidat Front de gauche et maire sortant Didier Mignot.

Sur une musique anxiogène, l’équipe a réalisé un montage grossier des interventions de la députée lors du débat

parlementaire sur le mariage pour tous, ponctuées d’images d’enfants pleurant lors des manifestations de la droite

réactionnaire. « La communiste veut tuer la famille » expliquent les militants de la droite locale, qui a décidé

de faire campagne sur « la théorie du genre », faute de pouvoir mener le débat sur le bilan de la municipalité

communiste.

La semaine précédente, un tract anonyme, marqué du marteau et de la faucille, faisait dire à Marie-George Buffet

qu’elle ne voyait pas « en quoi la disparition du mot famille est un problème », en dépit du fait que l’intervention

de la parlementaire avait un tout autre sens. Pire encore, les hommes de main de Thierry Meignen inondent

de textos anonymes les habitants. Voilà ce qu’on peut y lire : « Voici la vidéo qui est en train de rendre fou le Parti

communiste du Blanc-Mesnil (avec le lien sur leur montage vidéo – NDLR). Alors le 23 mars stoppez cette idéologie,

votez Thierry Meignen et protégez vos enfants ! » Dans le même registre, un homme nous montre fièrement

des affiches plastifiées, planquées dans son coffre de voiture. Ce sont des captures d’écran du compte Facebook

d’un autre candidat de la liste Mignot, Alain Ramos, où figure une campagne d’affiches pour l’égalité des sexes.

« Avec ces affiches, on va dans les quartiers populaires, là où ça vote d’habitude communiste. Le mariage des homos

et toutes ces conneries ça marche super bien chez les musulmans », nous explique l’homme, qui ne voudra jamais

nous dévoiler son identité…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections municipales, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« La Poste transforme les facteurs en militants du Front national »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2014

 

Des facteurs parisiens refusent d’être transformés

en militants du FN

 

Capturefacteur

  À quelques jours du premier tour des municipales,

  des postiers du 7e arrondissement de Paris ont refusé

  ce matin de distribuer un tract du Front national.

  Motif : il figurait dans un lot de publicités non mis

  sous pli, selon les syndicats CGT et SUD.

  « Que la Poste distribue ainsi de la propagande politique

  pose un réel souci. Notre règlement intérieur stipule

  que nous n’avons pas le droit de faire de la propagande »,

  observe Emmanuel Cottin, du syndicat CGT.

« D’ordinaire, la communication politique est masquée sous pli opaque », en déambulant ainsi avec des tracts du FN

sous le bras, « les facteurs risquent d’être interpellés au cours de leur tournée », « il y a un danger pour leur intégrité

physique et morale », estime-t-il.

Selon le syndicaliste SUD, Olivier Rosay, sur la quarantaine de facteurs qui travaillaient lundi sur l’arrondissement,

« au moins une douzaine ont retiré le tract avant de partir faire leur tournée ». En leur mettant entre les mains

« ostensiblement de la propagande politique du Front national », « La Poste transforme les facteurs en militants

du Front national », s’indigne le syndicat. Seul le 7e arrondissement est concerné, précise-t-il. Le tract est celui

de la candidate du Front national et du Rassemblement bleu marine aux élections municipales dans l’arrondissement,

Bernadette de la Bourdonnaye.

Principe de neutralité de La Poste selon la direction

De son côté, La Poste met en avant le « principe de neutralité ». « La Poste et Médiapost (filiale du groupe) distribuent

la propagande électorale des partis politiques lors de chaque élection. Dès l’instant ou le parti qui s’exprime n’est pas

interdit, La Poste doit les traiter avec équité », affirme le groupe. La Poste peut refuser de diffuser un contenu

seulement si celui-ci « est contraire à l’ordre public ou aux bonnes mœurs ». « La Poste ne peut refuser, ou soumettre

à des conditions particulières comme la mise sous enveloppe, le message d’un parti politique », ajoute la direction

de La Poste.

Lors d’assemblées générales lundi matin, SUD a lancé un appel « à l’objection de conscience et à la désobéissance »

et la CGT a demandé aux postiers « de ne pas toucher aux plis en attendant d’avoir des réponses de la direction ».

Selon les deux syndicats, la direction a envoyé à l’aube un huissier au centre de distribution, délocalisé dans le 15e

arrondissement, pour contrôler la préparation des documents.

Les syndicats rapportent « une très forte pression de l’encadrement ».

[humanite.fr]

 

Publié dans CGT, Elections municipales, France, La Poste, POLITIQUE, Sud | Pas de Commentaire »

Municipales 2014 : « Ils se retrouvent candidats sur des listes FN sans le savoir »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2014

 

Municipales 2014 : Colistiers du FN malgré eux

 

FN4

 

  Ils n’ont rien demandé, mais se retrouvent

  dans la campagne des municipales. Certains habitants

  de communes se retrouvent candidats, sans le savoir,

  sur des listes du Front National. Les têtes de listes FN

  auraient recruté, à leur insu, des personnes parfois

  âgées ou vulnérables.

 

 

Au Grand-Quevilly, commune de Seine-Maritime, fief de Laurent Fabius, le Front national aurait enrôlé des colistiers

contre leur gré dans la course aux municipales.

C’est du moins ce que prétendent des colistiers de cette agglomération de Rouen. À leur grande surprise, quinze

personnes ont appris qu’elles figuraient dans la liste FN de Pascal Bignaux, fait savoir L’Express.

Impossible de s’enlever de la liste

Pensant signer une pétition, ces habitants de la commune ont en fait signé le formulaire officiel

d’inscription pour faire partie de la liste.

« Deux personnes sont venues chez moi il y a un mois. Elles m’ont demandé si je voulais bien signer un document

afin qu’ils puissent se présenter à l’élection municipale. Nous sommes en démocratie, j’ai accepté. Ensuite, c’est

un ami qui s’est étonné de me voir engagé avec le FN. J’ai alors compris la supercherie », explique Jean-Pierre

Verdeaux, 60 ans, au quotidien Paris-Normandie.

Jean-Pierre Verdeaux et les 14 autres « candidats » ne peuvent être enlevés de la liste, sauf si Pascal

Bignaux choisit de se retirer et d’en créer une nouvelle. Seulement, ces habitants se sont aperçus de la supercherie

mercredi, à la veille de la date butoir de dépôt des candidatures (ce jeudi 6 mars, à 18 heures).

En signe de protestation, ils ont envoyé un courrier au Front national. Les services de la préfecture en charge

de l’enregistrement des listes ont également été prévenus, explique L’Express.

Une affaire qui n’est pas isolée

[Lire la suite sur PCF Arras]

Source illustration : Moissac au Coeur

Capturelexpress

Municipales à Nevers :

la candidate FN, le drapeau nazi et les SS

 

 

Publié dans Elections municipales, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Ligue des Droits de l’Homme : Elections municipales : notre affaire !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2014

 

CaptureLDHmunicipales2

La Ligue des droits de l’Homme entend mener

une campagne nationale d’envergure pour que la haine

et le rejet ne fassent pas partie du débat des élections

municipales.

A travers conférences, débats, prises de parole,

interpellations et actions, les militantes et les militants

de la LDH seront présents pour réaffirmer les valeurs

républicaines et faire entendre sa voix dans cette campagne.

 

Lire la suite

 

 

 

 

 

Retrouvez l’article de Françoise Dumont, vice-présidente de la LDH, dans la lettre d’information « Droits de l’Homme » n° 102,

sur cette campagne ICI.

Publié dans Elections municipales, France | Pas de Commentaire »

Municipales : des élu-es utiles contre l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 février 2014

Affiche-PCF

 

Publié dans Elections municipales, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Municipales Roubaix : Corinne Masiero sur la liste Front de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2014

 

 

CaptureMasieroC.

  Clic sur l’image pour lire l’article

Publié dans Elections municipales, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Municipales 2014 : « Esprit de conquête maximale » pour le PCF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 janvier 2014

MUNICIPALES 2014

Municipales : les ambitions raisonnées du PCF     

 

municipales-2014

 

  « Esprit de conquête maximale » affiché par le PCF  

  aux municipales, avec l’objectif d’augmenter

  le nombre d’élus.  

  Le gain espéré par la direction est de 
 »plusieurs dizaines »  

  de municipalités. Reportages à Aubervilliers et Nîmes.

 

 

Après le «temps des choix», les communistes sont entrés dans celui de la bataille, animés d’un « esprit de conquête maximale» . Autant dire que l’enjeu de l’élection de mars est non seulement de «conserver» les positions qu’ils occupent aujourd’hui dans le pays, mais aussi de «les renforcer». Cela passe par l’augmentation du nombre de conseillers municipaux dans des majorités de gauche dirigées ou non par des maires communistes, tout comme dans l’opposition municipale là où la gauche n’aura pas réussi à s’imposer, mais aussi par le gain espéré de la direction de « plusieurs dizaines » de municipalités.

Une trentaine de communes seraient ainsi concernées, où les communistes peuvent nourrir l’espoir raisonnable de rassembler suffisamment pour l’emporter, selon la direction du PCF, parmi lesquelles Le Havre (Seine-Maritime), Nîmes, Alès (Gard), Calais (Pas-de-Calais), Montauban (Tarn-et-Garonne), Sète (Hérault), Corbeil-Essonnes (Essonne), Montreuil, Aubervilliers, Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) ou encore Romilly-sur-Seine (Aube).

Reportage dans deux d’entre elles, où les équipes militantes sont à pied d’œuvre pour proposer aux habitants une autre conception de la politique municipale.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Elections municipales, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

123
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy