Face à l’intransigeance du PG, Gauche unitaire se met en retrait du Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 avril 2014

 

La Gauche unitaire en retrait

Européennes

 

Sébastien Crépel – 30/04/2014

picquet

  S’estimant privée des positions qui lui étaient promises

  aux européennes, la GU suspend sa participation

  aux instances du rassemblement.

  Ce n’est pas la crise qu’y voient certains médias,

  mais ce n’en est pas moins une épine dans la campagne

  du Front de gauche.

Hier, la Gauche unitaire (GU) a suspendu sa participation aux instances nationales du Front de gauche

jusqu’aux européennes, dans une lettre ouverte publiée par sa direction. Mais elle sera partie prenante,

en tant que telle, de la campagne et des listes dans quatre circonscriptions sur sept.

Motif : la GU s’estime lésée après le refus de ses partenaires de lui accorder les places qui lui avaient été

initialement attribuées dans l’accord électoral signé le 8 avril, dans le Nord-Ouest (la 2e), en Île-de-France (3e)

et dans le Centre.

Pour sa direction, cela trahit une « volonté de nier la diversité politique » du Front de gauche, faute pour celui-ci

de savoir « surmonter » les désaccords stratégiques qui le traversent.

Le porte-parole de la GU, Christian Picquet, y voit pour preuve les déclarations de responsables du PG

lui prêtant un soutien appuyé au PS à Paris aux municipales.

« On ne peut pas accepter ces méthodes d’un autre âge sans réagir », explique-t-il, y décelant

une « tentative brutale d’imposer au Front de gauche un projet contradictoire avec son objectif

initial » de « refondation d’ensemble de la gauche sur une nouvelle ligne directrice ».

Mais au-delà du fond du désaccord, la méthode et le moment choisis pour l’exprimer sont jugés inopportuns,

voire contre-productifs par ses partenaires.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire la lettre envoyée par Gauche unitaire à ses partenaires du Front de gauche

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, Gauche unitaire, POLITIQUE | 1 Commentaire »

Des communistes pour une refondation ambitieuse du Front de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2014

 

Des communistes pour une refondation ambitieuse

du Front de gauche

Quelle mobilisation, à la veille des élections européennes ?

Lundi, 28 Avril, 2014

 

fdg2804

  L’avenir du Front de gauche, sa stratégie, ses règles

  de vie suscitent des débats parfois vifs en son sein

  et dans les organisations politiques qui le composent.

  Nous publions ici trois tribunes de responsables du PCF.

  Sans tabous, elles abordent le rôle du Parti communiste

  et l’enjeu des élections européennes,

la “forme” Front de gauche…

Dans une tribune collective, quatorze dirigeants du PCF dénoncent une “bataille pour le leadership

du Front de gauche” illisible pour les concitoyens et demandent le respect de “la souveraineté

des composantes du Front de gauche sur leurs choix électoraux comme sur l’ensemble de leurs décisions”.

 

  • « Pour une bataille efficace du PCF«  (Texte collectif)

Par les économistes du PCF : Paul Boccara, Frédéric Boccara, Yves Dimicoli, Denis Durand, Jean-Marc Durand, Nicolas Marchand et Catherine Mills.

L’enjeu des élections européennes est celui d’une autre Europe contre l’austérité et ses ravages sociaux, avec une autre BCE et un autre euro appuyant l’expansion des services publics et l’emploi contre la domination des marchés financiers. Ceci, depuis le PCF, le Front de gauche et d’autres forces en France, en conjonction avec des forces politiques de la gauche radicale de toute l’Union européenne, notamment en Grèce (Syriza), en Allemagne (Die Linke), en Espagne (Izquierda Unida). Il s’agit de donner une perspective aux luttes politiques, sociales et syndicales déjà engagées par les peuples d’Europe en montrant ce qui peut et doit être changé dès l’immédiat pour une autre Europe. Il s’agit ainsi de briser le consensus dominant entre sociauxlibéraux, droite et extrême droite sur la fausse alternative entre fuite en avant fédéraliste et nationalisme : rester dans l’euro sans changer sa logique austéritaire profonde ou sortir de l’euro – dans les deux cas pour des concurrences à la baisse du « coût du travail », sans s’attaquer aux marchés financiers.

Il s’agit de dénoncer les phrases sur l’Europe sociale, en contradiction totale avec ce qui n’est pas fait pour changer le rôle de la BCE. L’apport communiste et des partis de la gauche radicale européenne du PGE est décisif en ce sens. Un fonds européen de développement social et écologique solidaire, financé par la BCE à taux proche de zéro, pour les dépenses de services publics des États, peut être créé dès à présent. Nous exigeons aussi que l’argent de la BCE soit accordé aux banques pour un autre crédit selon des critères précis en faveur de l’emploi. Formellement, les traités européens n’empêchent pas ces deux transformations radicales.

De ce point de vue, on peut déplorer une certaine dérive de Jean-Luc Mélenchon, et du Parti de gauche en France, déséquilibrant le Front de gauche, en s’enfermant dans le « contre » systématique, flirtant avec les idées de « sortie de l’euro », et tournant le dos au programme « l’Humain d’abord » du Front de gauche. Cette dérive a d’ailleurs connu un clair désaveu aux élections municipales. L’apport du PCF dans le Front de gauche, malgré des pertes, a connu des résistances fortes aux élections municipales et repris, voire conquis certaines villes (Montreuil, Aubervilliers, Thiers). Il s’agit de renforcer et élargir le « contre » par du « pour » tout autrement, en développant des propositions radicales, précises : s’attaquer au coût du capital pour d’autres dépenses, d’emploi et d’efficacité (recherche, investissements, etc.) aussi bien pour les services publics que pour l’emploi. Pourquoi la BCE ne le fait-elle pas ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections europeennes, IDEES - DEBATS - PHILO, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le Front de gauche pour la « contraception et l’avortement libres et gratuits partout en Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2014

 

Le Front de gauche pour la « contraception et l’avortement

libres et gratuits partout en Europe »

Élections européennes

 

Eugénie Barbezat – 27/04/2014

Les candidats du Front de Front de gauche aux européennes ont rassemblé les mouvements féministes

samedi 26 avril au siège du PCF à Paris dans le cadre des actions de solidarité menées à l’initiative

du Parti de la Gauche Européenne (PGE) pour défendre ce droit des femmes au libre choix d’avoir ou non un enfant.

« Cette journée de solidarité avec les femmes européennes dont le droit à avoir un enfant au moment

où elles le veulent est menacé est l’occasion de réfléchir ensemble aux enjeux du féminisme à l’échelle

de la gauche européenne et de prendre la mesure du travail à accomplir par les futurs représentants

des partis de la gauche progressiste au parlement européen »,  précise Laurence Cohen, sénatrice du Val

de Marne et Responsable droit des femmes/féminisme au PCF qui coordonne les débats et affirme clairement :

« Les listes du front de gauche sont des listes féministes car elles visent à transformer l’Europe pour qu’elle défende

mieux l’égalité hommes/femmes. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans avortement, Droits des femmes, Elections europeennes, EUROPE, Front de Gauche, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Le Front de gauche en campagne pour « rompre et refonder l’Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2014

 

       Le Front de gauche en campagne

                     pour « rompre et refonder l’Europe »

 

Gérald Rossi – 23/04/2014

FDG2

  À un mois des élections européennes, qui se tiendront

  en France le dimanche 25 mai, les militants du Front

  de gauche disposent désormais 
d’un document qui,

  au-delà du bilan, trace des perspectives à la fois sociales,

  écologiques et économiques.

 

Tout juste sortis des municipales, voilà les militants du Front de gauche partis sur la piste des européennes, dont l’unique tour (proportionnelle oblige) se tiendra le dimanche 25 mai. Autant dire que la campagne sera courte. Désormais, outre les noms des quatre candidats sortants – Jacky Hénin (Nord), Patrick Le Hyaric (Île-de-France), Jean-Luc Mélenchon (Sud-Ouest) et Marie-Christine Vergiat (Sud-Est) – sont connus ceux de Corinne Morel-Darleux (Centre), Gabriel Amard (Est) et Myriam Martin (Ouest).

Des candidats qui, avec les militants des territoires concernés, ont désormais en main un document intitulé « Rompre et refonder l’Europe : le Front de gauche entre en campagne ». Les premières phrases en donnent le ton : « Les peuples d’Europe sont dans la tourmente de la crise mondiale du capitalisme financiarisé. La crise est généralisée, le chômage et la pauvreté explosent, les économies des pays de l’Union européenne sont très majoritairement en récession. » L’introduction ajoute : « En France, François Hollande a trahi ses engagements et ceux qui lui ont fait confiance en 2012. Il est aujourd’hui l’allié de Merkel et de la droite européenne, du Medef et des marchés. »

Dans cet univers morose, le Front de gauche parle d’élections « décisives pour redonner la parole confisquée aux citoyens, stopper l’austérité et ouvrir la voie du redressement social, économique et écologique de notre pays ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections europeennes, EUROPE, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Élections européennes : Site de campagne de Jacky Hénin, tête de liste Front de Gauche dans le grand Nord-Ouest

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2014

 

FDG

http://europe.lhumaindabord.fr/

 

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Faisons des élections européennes un référendum contre l’austérité

La marche du 12 avril pour dire « Maintenant ça suffit ! Marchons contre l’austérité?, pour l’égalité et le partage des richesses » a lancé la campagne du Front de Gauche pour les élections européennes.

Lors de ces élections, le Front de gauche rassemblé dans le Nord-Ouest? autour de Jacky Hénin se fixe comme ambition d’envoyer un maximum d’élus au Parlement européen? pour y être une force de résistance à l’austérité? et souhaite envoyer un avertissement clair à François Hollande : les politiques d’austérité? mises sur les rails par Nicolas Sarkozy, ça suffit !

Nous voulons faire des élections européennes un référendum contre les politiques d’austérité? à travers l’Europe, et contre sa déclinaison en France, le Pacte de responsabilité.

[Lire la suite]

 

Voir nos Candidats aux élections européennes

Analyser Résister à l’austérité

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le PCF choisit l’unité des voix anti-austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2014

 

Le PCF choisit l’unité des voix anti-austérité

 

pcf14avril   Sébastien Crépel – 14 avril 2014

  La direction communiste a adopté vendredi la proposition d’accord

  du Front de gauche aux élections européennes. Un vote qui sera suivi

  d ‘une consultation des communistes, d’ici à la fin du mois.

 

 

Sans prendre le temps de souffler, les communistes passent d’une campagne électorale à l‘autre, avec les élections européennes du 25 mai désormais en ligne de mire. Mais non sans prendre le temps de l’analyse du résultat des municipales et la mesure de la gravité de la situation politique dont il témoigne. C’est ce à quoi s’est attelée leur direction nationale, vendredi, en adoptant la proposition d’accord du Front de gauche de répartition des têtes de listes et de leurs suivants aux européennes, par 77 voix contre 18 et 9 abstentions. Un premier vote qui sera suivi d’une consultation des communistes, d’ici à la fin du mois, pour le valider et désigner les candidats qui porteront les couleurs du PCF sur les listes.

 

Sortis affaiblis, comme la gauche dans son ensemble, du scrutin municipal, mais non terrassé comme le Parti socialiste, les communistes n’ont « pas atteint (leur) objectif d’augmenter le nombre de mairies et d’élus communistes et Front de gauche », en dépit de gains non négligeables comme la direction des villes de Montreuil et Aubervilliers, renouant, « pour la première fois depuis 1995 », avec la conquête de « villes de plus de 75 000 habitants », a souligné le rapporteur, Pascal Savoldelli. Au final, avec 137 municipalités de plus de 3 500 habitants conservées, 12 gagnées et 47 perdues, le PCF « résiste alors que, dans le même temps, le PS connaît un Waterloo électoral ».

 

Une défaite socialiste dans laquelle les communistes ne trouvent aucun motif de se réjouir. Car non seulement « les grands vainqueurs de ces élections municipales sont l’UMP et l’UDI » flanqués d’un FN renforcé, confirmant « la porosité entre l’électorat de droite et l’électorat d’extrême droite », mais la réponse de François Hollande au message des urnes avive les inquiétudes des communistes, qui y voient la marque « d’une stratégie réfléchie et construite depuis plusieurs années pour redessiner la gauche française en général » en l’alignant sur les théories libérales. Avec, à la clé, une « uniformisation politique » qui met en danger l’idée même de « changement politique d’ampleur, d’alternative », laquelle se trouve aujourd’hui « profondément affaiblie, entachée », comme en témoigne le résultat des municipales.

 

C’est dans ce contexte de « recomposition réactionnaire » sur le plan des idées que la direction communiste était amenée à se prononcer sur la proposition d’accord entre les forces du Front de gauche aux élections européennes, conclu en début de semaine dernière. Dans le huis clos du Conseil national, tous les participants en sont convenus avec le rapporteur : cet accord n’est « pas le meilleur », constituant même « un recul » sur la proposition initialement présentée par le PCF à ses partenaires, « plus équilibrée et plus respectueuse de l’esprit du Front de gauche », selon Pascal Savoldelli.

 

Dans l’offre qu’elle avait validée à l’unanimité le 2 avril, la direction communiste proposait en effet de reconduire les quatre députés sortants de métropole en tête de liste de leurs circonscriptions (Jacky Hénin dans le Nord, Patrick Le Hyaric en Île-de-France, Jean-Luc Mélenchon dans le Sud-Ouest et l’élue sans parti Marie-Christine Vergiat dans le Sud-Est), et d’attribuer chacune des trois autres têtes de liste à une composante différente du rassemblement (Ensemble dans l’Ouest, le Parti de gauche dans l’Est, et le PCF dans le Centre). Mais l’accord n’a pu aboutir : « Nos partenaires le refusaient obstinément, mettant en danger la présence du Front de gauche dans ces élections et la réélection des sortants », a fait valoir Pascal Savoldelli. C’est donc dans l’esprit de ne pas se résigner « à la politique du pire » ? l’implosion du Front de gauche avec l’établissement de listes différentes, gâchant la possibilité d’un « bon résultat qui réveille l’espoir à gauche » ?   que le PCF a « rouvert la possibilité d’un accord », en rediscutant de la proposition dans le Centre, dont la tête de liste devrait être  finalement présentée par le PG. Quant à la candidature représentative de la composante citoyenne du Front de gauche incarnée par Marie-Christine Vergiat, elle n’a été soutenue que par le seul PCF, qui la désignera donc dans le Sud-Est au nom du Front de gauche, selon les termes de l’accord. Pour nombre de responsables communistes, cela illustre une divergence de conception du Front de gauche entre ses composantes et du rassemblement le plus large pour une autre politique à gauche qu’il doit permettre d’opérer.

 

En tout état de cause, le PCF a décidé d’approfondir sa réflexion sur ce sujet. Le Conseil national de la mi-juin qui suivra les européennes devrait proposer de convoquer une importante réunion nationale des communistes sur le sujet, préparée en amont en associant les adhérents à tous les niveaux de leur parti.

 

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Européennes 2014 : Rompre et refonder l’Europe (texte du Front de gauche)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

 

Européennes 2014 : Rompre et refonder l’Europe, 

le Front de gauche entre en campagne

 

europe

  Les peuples d’Europe sont dans la tourmente de la crise mondiale

  du capitalisme financiarisé.

  La crise est généralisée, le chômage et la pauvreté explosent,

  les économies des pays de l’UE sont très majoritairement

  en récession. Les dogmes ultralibéraux, les traités européens

  et ceux qui les défendent encore sont lourdement responsables

de la crise en Europe.

 

Les tenants du consensus libéral, quels qu’ils soient, en ont fait une opportunité pour accélérer les réformes libérales contre les travailleurs et toutes les formes de solidarités nationales, locales, européennes avec les politiques d’austérité violentes, imposées ça et là par la Troïka. En France, François Hollande a trahi ses engagements et ceux qui lui ont fait confiance en 2012. Il est aujourd’hui l’allié de Merkel et de la droite européenne, du MEDEF et des marchés. 

 

Dans ce contexte, les élections européennes du 25 mai 2014 seront décisives pour redonner la parole confisquée aux citoyens, stopper l’austérité et ouvrir la voie du redressement social, économique et écologique de notre pays. A juste titre, les politiques d’austérité et la méthode autoritaire employée pour les faire appliquer font aujourd’hui l’objet d’un rejet massif des peuples. Des millions de femmes et d’hommes se mobilisent contre ces choix qui dégradent leurs conditions de vie et de travail, qui attaquent leurs droits sociaux et politiques. Il faudra que cette colère s’exprime, il faudra que de cette colère puisse émerger un espoir, celui de celles et ceux qui n’ont pas renoncé au changement et au progrès humain. 

 

Nous pouvons être la bonne surprise de ces élections, bouleverser le paysage politique en France, faire gagner la gauche faire gagner la gauche qui s’opposent à la politique d’austérité. Cela bousculerait des rapports de force ouvrant la voie de rassembler une majorité alternative à la politique du gouvernement. Puisque l’élection européenne est la seule qui se tienne au même moment dans toute l’UE, elle peut permettre de faire converger les puissantes résistances populaires qui se sont considérablement développées ces dernières années, les forces disponibles à gauche, elles aussi en progression en Europe, contre l’austérité et pour des solutions de progrès à la crise.

 

[Lire la suite sur PCF.fr]

 

Publié dans Austerite, Elections europeennes, EUROPE, Front de Gauche, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le Front de gauche présentera des listes communes aux européennes du 25 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Le Front de gauche fait listes communes

 

Sébastien Crépel – Mercredi, 9 Avril, 2014
meetingtsipras
  Les composantes du rassemblement ont accouché d’un accord
*

  en vue de constituer des listes communes au scrutin de mai.

*

  La venue d’Alexis Tsipras en France, vendredi et samedi,

  lancera la campagne.

 

 

Le Front de gauche présentera des listes communes aux européennes du 25 mai. C’est la bonne nouvelle annoncée,

hier, après des discussions serrées entre ses composantes pour parvenir à un accord de répartition des candidatures

dans les sept circonscriptions de métropole. Selon cet accord, débattu samedi et lundi, le PCF désignerait trois têtes

de liste (Nord-Ouest, Île-de-France et Sud-Est), le Parti de gauche (PG), trois (Sud-Ouest, Est et Centre), et Ensemble,

une (Ouest), auxquelles s’ajoutent quatre candidats en deuxième position pour le PCF (Est, Ouest, Centre et

Sud-Ouest), deux au PG (Île-de-France et Sud-Est) et un à la Gauche unitaire (Nord-Ouest).

Ce résultat n’était pas gagné d’avance, alors que les discussions entre partenaires ont été parasitées – sinon

paralysées – par les différences de stratégie aux municipales, et qu’une proposition communiste avait été rejetée jeudi

en l’état par le PG, qu’il qualifiait d’« inacceptable », s’estimant sous-représenté avec deux têtes de liste (Est et

Sud-Ouest) contre trois en 2009 (Est, Ouest et Sud-Ouest). Finalement, les composantes se sont entendues

sur une répartition qui permet l’unité du Front de gauche, même si les communistes auraient souhaité un accord

« plus ouvert, plus audacieux », selon leur secrétaire national, Pierre Laurent. Le PCF avait en effet proposé

« l’ouverture » d’une à deux têtes de liste à la « composante citoyenne » du Front de gauche, formée

des personnalités sans parti et comprenant la reconduction de la députée européenne sortante, Marie-Christine Vergiat,

dans le Sud-Est. Mais cette offre s’est heurtée à un refus, les partenaires du PCF « voulant s’en tenir à une répartition

entre formations politiques », selon la délégation communiste.

Il reste désormais à faire valider l’accord obtenu par les instances des différentes organisations du Front de gauche.

Pour sa part, le PCF devrait le soumettre à son conseil national, vendredi, avant une consultation des communistes

sur les propositions de candidatures dans chaque circonscription, les 17 et 18 avril.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Élections européennes : communiqué commun des organisations du Front de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 avril 2014

 

Élections européennes : communiqué commun

des organisations du Front de gauche

 

Le Front de Gauche entre en campagne pour les élections européennes.

Il a adopté son programme « Rompre, et refonder l’Europe ». Il a conclu un accord sur les premières places

de chaque liste. 

Les têtes de liste se retrouveront le 11 avril au soir dans une rencontre avec Alexis Tsipras, notre candidat

à la présidence de la commission européenne. Le lendemain, 12 avril le Front de Gauche appelle à participer

massivement à la grande marche unitaire « Maintenant ça suffit ! Contre l’austérité, pour le partage

des richesses et pour l’égalité ».

 

Les deux premières places de chacune des listes ont été réparties ainsi :

 

  • Sud Est : 1 une candidate présentée par PCF – 2 un candidat présenté par le PG
  • Île-de-France : 1 un candidat présenté par le PCF – 2 une candidate présentée par le PG
  • Nord Ouest : 1 un candidat présenté par le PCF – 2 une candidate présentée par la GU
  • Ouest : 1 une candidate présentée par Ensemble – 2 un candidat présenté par le PCF
  • Est : 1 un candidat présenté par le PG – 2 une candidate présentée par le PCF
  • Sud Ouest : 1 un candidat présenté par le PG – 2 une candidate présentée par le PCF
  • Centre : 1 une candidate présentée par le PG – 2 un candidat présenté par le PCF

Publié dans Elections europeennes, Front de Gauche, Parti de gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Européennes : Courrier du Parti communiste français aux partenaires du Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2014

 

courrierPCF-FDG1

 

courrierPCF-FDG2

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

12345...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy