David Pujadas – Le débat ? Très peu pour moi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 août 2013

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Fakirpresse

Publié dans Democratie, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Dictature médiatique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 août 2013

 

La France sous dictature médiatique

 

Dictature médiatique dans Democratie mediaCapture des Nouveaux Chiens de Garde,

de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat

C’est un monde, la chronique de José Fort.

Une liberté fondamentale – le droit à l’information

honnête et pluraliste – va être une nouvelle fois

mise à mal à la rentrée par les principaux médias

français.

 

Un système spécieux se met en place avec la complicité de la droite, du gouvernement socialiste,

du patronat et des puissances de l’argent. Les représentants des organes de presse dépendant

de Lagardère, Dassault, Berger et quelques autres vont rafler tous les postes de chroniqueurs

sur les radios et les télévisions privées et publiques.

Le Nouvel Obs, le Point, l’Express, le Figaro, le Figaro Magazine, Valeurs actuelles etc. auront table

ouverte avec pour caution de gauche « Marianne » et « Mediapart ». Vous retrouverez les mêmes

Barbier,  Joffrin, Domenach, Plenel… Avec des petits nouveaux : l’ancienne patronne du Medef,

Laurence Parisot et l’actionnaire du « Monde » Pierre Berger. Quant à la presse de gauche,

la vraie gauche, comme « l’Humanité » ou « Politis », rien, nada. Elle n’existe pas.

Ainsi va la liberté de l’information dont se gaussent les personnes citées plus haut.

L’affaire n’est pas nouvelle. Mais attention : nous sommes entrés totalement dans un nouveau

temps, celui de la dictature médiatique.

 

José Fort - humanite.fr

 

Publié dans Democratie, France, l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Les lycéens se font entendre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 juin 2013

 

DÉMOCRATIE

Les lycéens se font entendre

 

Ils sont plus de deux millions en France, mais ils ont rarement l’occasion de s’exprimer

ou de peser sur les choix de leur lycée. La région Île-de-France a décidé de les écouter.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Journal l’Humanité

Film réalisé par l’Agence Campana Eleb Sablic

Vendredi dernier, près de 150 lycéens, tous élus dans des conseils de la vie lycéenne (CVL), se sont

rendus au siège de la région Île-de-France. Au menu, un débat public sur leurs conditions d’études.

Et ils n’ont pas fait l’exercice à moitié ! Lancée il y a deux ans, l’initiative Paroles de lycéens (1) a montré

l’intérêt des jeunes pour la démocratie. « On a été élu parce que le lycée est obligé d’avoir un CVL,

mais rien n’a changé », dénonce l’un d’eux. « On discute, mais il faut que ça remonte au recteur,

au ministre », insiste aussi Yacine, en terminale ES au lycée Robert-Doisneau. Vendredi, le délégué

national à la vie lycéenne, Saïd Benmouffok, représentait le ministère avec « une mission : que la parole

des lycéens soit prise au sérieux ». « C’est un vrai enjeu, lorsqu’on sait que 55 % des élèves déclarent

ne pas se sentir chez eux dans leur lycée, quand la moyenne mondiale est à 20 % », selon l’enquête Pisa.

« Pas étonnant ! », lâchent plusieurs jeunes dans l’hémicycle. Lycées délabrés, scolarité sous tension

ou manque d’écoute sont autant de freins à l’émancipation. D’autres facteurs de malaise sont moins visibles.

Comme les lycéens sans papiers, évoqués par Thierry Devillier, proviseur adjoint du lycée

Jean-Baptiste-Clément à Gagny. « Nous devons exiger le droit aux papiers pour tous les élèves, ça ne peut

plus durer. » À cette intervention, une élève de Marcel-Cachin, à Saint-Ouen, réagit. Elle est elle-même

sans-papiers et s’inquiète de la suite de ses études. Depuis deux ans, en lien avec RESF, des conseillers

régionaux parrainent pourtant des lycéens jusqu’à leur régularisation.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Democratie, Education nationale, France, SOCIETE | Pas de Commentaire »

A. Chassaigne sur LCI

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2013

 

François Hollande,

« chef d’orchestre du Titanic« 

A. Chassaigne sur LCI dans André Chassaigne capturechassaigne1

capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

 

« Il [François Hollande] continue la même politique que celle qui était conduite

par Nicolas Sarkozy, » c’est-à-dire « une politique qui ne veut pas s’attaquer

à ceux qui détiennent l’argent, le fric dans notre pays et ils font payer

les plus modestes »…

Publié dans André Chassaigne, Democratie, F. Hollande, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Accord commercial entre Canada et UE : menace les interdictions de la fracturation hydraulique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mai 2013

 

mercredi 8 mai 2013

L’accord commercial entre le Canada et l’UE menace les interdictions de la fracturation hydraulique

 

Accord commercial entre Canada et UE : menace les interdictions de la fracturation hydraulique dans Canada canada-bdace

Alors que les états membres de l’Union Européenne (UE) analysent les conséquences

environnementales du développement du gaz de schiste par la fracturation hydraulique,

des négociations sont en cours pour un Accord Économique et Commercial Global (AECG)

entre le Canada et l’Union Européenne.

Controversé, ce dernier permettrait aux investisseurs de contester la décision

des gouvernements de réguler ou d’interdire la fracturation.

Ce document met en relief le débat public entourant la fracturation ; les intérêts

des compagnies pétrolières et gazières dans les réserves de gaz de schiste

en Europe et les conséquences que la clause regardant la protection

des investissements inclue dans l’AECG pourrait avoir sur le pouvoir des gouvernements de réglementer

ou d’interdire la fracturation.

Télécharger le rapport au format pdf (718 ko)

[Lire la suite sur stopaugazdeschiste07.org]

 

Publié dans Canada, Democratie, ECONOMIE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Affaire Cahuzac : non au discours dangereux du « tous pourris »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2013

 

Affaire Cahuzac :

non au discours dangereux du « tous pourris »

 

  Affaire Cahuzac : non au discours dangereux du « tous pourris » dans Democratie cahuzac2

Par La rédaction « pcf.fr », le 04 avril 2013

Avant-hier, le 2 avril, Jérôme Cahuzac était mis

en examen après son audition au pôle financier

de Paris pour blanchiment de fraude fiscale.

Il a en effet avoué avoir détenu des comptes

off-shore. C’était Mediapart qui en décembre

dernier avait révélé détenir un enregistrement

d’une conversation entre Jérôme Cahuzac et son conseiller financier au sujet d’un compte chez UBS,

une banque suisse. L’ex-ministre du budget décidait alors de nier en bloc et avait même déclaré

qu’il porterait plainte contre le site d’information pour diffamation.

 Cahuzac dans Extreme-droite

De nombreux leaders d’opinion le soutenaient

comme Jean-Michel Apathie, avait ainsi

violemment attaqué Mediapart.

 

 

 

 

 

Jérôme Cahuzac s’est justifié, outré de ces allégations, devant le Président de la République et le Premier

Ministre mais aussi devant l’Assemblée Nationale et enfin devant les Français. Il a ainsi bénéficié d’un soutien

sans failles de la part des cadres du Parti Socialiste mais aussi des membres du gouvernement.

Cette affaire, qui vient illustrer la collusion entre « puissances de l’argent et pouvoirs politiques », selon

Pierre Laurent, surgit à un moment inopportun : celui d’une crise de suspicion et d’un défaut de confiance

en la personne du Président ainsi qu’en l’efficacité de la politique de son gouvernement.

De fait, Jérôme Cahuzac a fait entrer le gouvernement dans une « spirale du mensonge » qui les discrédite

dorénavant auprès de l’opinion publique. En effet, ces actes sont d’autant plus répréhensibles

qu’ils émanent de celui qui était chargé, en tant que Ministre du Budget, de résoudre le problème de

la fraude fiscale.

Mais ces actes font aussi gravement écho à l’idée de « République exemplaire » qui était le mantra de

François Hollande durant sa campagne, par opposition aux nombreuses affaires qui avaient entachées

la présidence Sarkozy.

Ce discrédit permet surtout aux discours d’extrême droite de trouver un terreau fertile pour dénoncer

les élites et leur corruption généralisée : la rengaine du « tous pourris » a donc bon dos ces derniers jours. 

[...]

Révélation fâcheuse pour le FN : Il s’avère que Jérôme Cahuzac entretenait des liens forts avec

deux membres éminents du parti d’extrême droite : les avocats Philippe Péninque et

Jean-pierre Emié, ex-gudards convaincus.

M.Péninque (Le banquier officieux du FN, ndlr) aurait en effet œuvré à l’ouverture du compte « gênant »

de Cahuzac en 1992. Cette information met Mme Le Pen dans une situation difficile, elle qui criait, hier,

dans un petit village des Ardennes, au « mensonge d’état », elle qui dénonçait l’intégralité de la classe

politique en place, assumant que « Le FN n’[était] pas assimilé à ce système-là. Nous n’avons pas

de conflit d’intérêts, car nous n’avons pas d’intérêts. Nous ne sommes otages de rien. » .

Elle prend alors le parti de minimiser l’accusation concernant l’implication de Philippe Peninque,

déclarant que le fait d’ouvrir un compte n’était en rien préjudiciable. Elle oublie de préciser quelle était

la nature du commerce que ce dernier entretenait avec Cahuzac. Une opération obscure au cours

de laquelle Peninque recommandait le chirurgien capillaire à bon nombre de ses clients tandis qu’il se

chargeait de placer les sommes gagnées et s’occupait de la gestion des comptes de l’ancien ministre.

Des pratiques douteuses d’autant plus inquiétantes que M. Péninque passe pour le conseiller officieux

de Mme Le Pen, son Raspoutine.

« Tête haute et mains propres »? Il sera permis d’en douter. « Tous pourris » ? Certainement pas, mais

ceux qui firent de ce mot leur credo pourraient bien être la source de la contamination.

[Lire la suite]

 

Lire également :

Publié dans Democratie, Extreme-droite, F-Haine, France, Pierre Laurent, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

7 et 8 juin Alter Sommet à Athènes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2013

reçu par courriel7 et 8 juin Alter Sommet à Athènes  dans Democratie altersommet1

Alter Sommet :

Construisons ensemble une campagne de terrain

pour une autre Europe !

 

altersommet dans ECONOMIE

par

  • 7 et 8 juin : ensemble vers un Alter Sommet à Athènes !

Le collectif pour un audit citoyen se mobilise dans une campagne pour un autre sommet,

un «alter sommet» qui se tiendra à Athènes les 7 et 8 juin 2013. Ce rassemblement est organisé

par de nombreuses organisations syndicales, associatives, réseaux en lien avec le mouvement

social grec (consulter ici la liste des membres).

L’objectif : affirmer haut et fort qu’une rupture avec les politiques actuellement menées en Europe

est nécessaire, que les alternatives existent et que les mouvements sociaux européens se battront

pour les imposer !

Au programme, un tour d’Europe des luttes à l’occasion d’un grand évènement public introductif à

Athènes le 7 juin, qui permettra de présenter les alternatives portées par les mouvements sociaux

européens à travers un manifeste des peuples (dont voici une version de travail) qui sera présenté

à Athènes.

altersommet2 dans EUROPE

Cet évènement sera suivi le 8 juin d’échanges

à l’occasion d’assemblées sur les moyens de mettre

en œuvre des actions communes sur les questions

de l’austérité, des biens communs, de l’extractivisme,

ou encore de la lutte contre l’extrême-droite.

Ces échanges seront suivis d’une grande manifestation

européenne à Athènes (plus d’information ici).

[Lire la suite]

 

Publié dans Democratie, ECONOMIE, EUROPE, Grece, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

ANI : « la démocratie sociale n’est pas la domination d’une minorité sur la majorité »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mars 2013

 

ANI :

« la démocratie sociale n’est pas la domination d’une minorité

sur la majorité »

 

ANI : « la démocratie sociale n'est pas la domination d'une minorité sur la majorité » dans Democratie

Plus la vérité se fait jour sur le contenu de l’Accord national

interprofessionnel conclu entre le Medef et certains syndicats

de salariés, plus il devient évident qu’il s’agit d’un mauvais texte,

qui va profondément dynamiter le code du travail.

Face à cette montée du mécontentement, le gouvernement

et une partie des députés socialistes se mobilisent.

Pour le ministre du Travail Michel Sapin, l’accord signé par 3

syndicats sur 5 est majoritaire et pour 100 députés signataires

d’une tribune dans le JDD, il s’agit d’une avancée au nom

de la « démocratie sociale ». Que de contre-vérités !

La « démocratie sociale » est devenue la nouvelle expression

magique pour faire avaler de toute force ce projet

si néfaste. Mais les mots ont un sens. La démocratie,

c’est un homme, une voix et une majorité.

L’ANI est tout sauf cela car élaboré par une minorité des représentants syndicaux.

La démocratie même accolé de l’adjectif social, ce n’est pas la domination d’une minorité

sur la majorité.

Cette accord ne doit pas être transposé par la gauche à l’assemblée qui est majoritaire, faut-il le rappeler.

Le PCF, derrière les syndicats, appelle à la plus large mobilisation demain, mardi 5 mars,

lors de la manifestation contre l’ANI.

Le PCF et ses partenaires du Front de gauche seront présents. En présence de Pierre Laurent, secrétaire

national du PCF et sénateur, ainsi que de nombreux élu-e-s et militant-e-es communistes et du Front

de gauche.

La manifestation partira de Châtelet vers l’Assemblée nationale. Le point de rencontre du Front de gauche

se tiendra au carrefour de l’Odéon à partir de 13h30.

Communiqué du PCF – 4 mars 2013

Publié dans Democratie, Emplois, France, Front de Gauche, licenciements, Luttes, PCF, POLITIQUE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Les magistrats dans le collimateur du patronat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2013

 

DROIT DU TRAVAIL

Comment le patronat français cherche à museler les juges

 

Les magistrats dans le collimateur du patronat dans Democratie patron

Les magistrats sont dans le collimateur du patronat français.

Les grands patrons dénoncent « l’insécurité juridique »

qui plane sur leurs plans de réorganisation et leurs procédures

de licenciements. Et souhaitent réduire le contrôle exercé

par les prud’hommes sur leur gestion des ressources humaines.

L’accord interprofessionnel signé le 11 janvier et la nouvelle loi

sur l’emploi en préparation satisfait en partie leur revendication.

Aux dépens des droits des salariés.

 

C’est la nouvelle bête noire d’une partie du patronat français : « l’insécurité juridique ». Imaginez des juges

qui annulent un plan de restructuration, suspendent une réorganisation ou interdisent certaines formes

de management. Horreur ! Et les magistrats ne s’en privent pas. La direction de Peugeot prévoit 8 000

suppressions de postes ? La Cour d’appel de Paris suspend la restructuration, le 29 janvier, pour défaut

d’informations des représentants du personnel. La Caisse d’épargne durcit son management pour mettre

en concurrence ses employés ? Le Tribunal de grande instance de Lyon condamne la banque et interdit

une organisation du travail qui « compromet gravement la santé des salariés ». La Fnac réorganise

ses magasins ? Mi-décembre 2012, la Cour d’appel de Paris suspend la réorganisation à cause des risques

psychosociaux qu’elle peut engendrer.

Conforama, Leader Price, Hôtel Crillon, Goodyear… Autant de plans sociaux et de réorganisations qui ont

été récemment stoppés par les magistrats suite à l’action en justice des syndicats. Côté patronat,

l’intervention des juges laisse planer une « incertitude » sur la gestion financière des grands groupes.

Une procédure qui traîne en longueur, et ce sont les actionnaires qui s’inquiètent. Des dommages et

intérêts à payer, et ce sont les dividendes que l’on doit amputer. Inacceptable !

Manque de compétitivité : la faute de la justice

« La jurisprudence fait peser sur le licenciement économique un contrôle exceptionnellement fort, allié

à une importante insécurité juridique », déplore, en décembre 2012, l’Institut Montaigne, un think tank

néolibéral animé par plusieurs dirigeants de grandes entreprises. La France serait « le seul pays où le juge

apprécie la validité d’un licenciement au regard de la compétitivité de l’entreprise. En outre, la jurisprudence

est extrêmement exigeante en matière de reclassement. Cette situation a conduit en France à une très

forte diminution du nombre de licenciements économiques, à un contournement systématique des règles

en la matière et à un développement des emplois temporaires et à durée déterminée. » [1]

En clair, si la compétitivité des entreprises françaises est en berne, si la loi n’est pas respectée

et si la précarité se développe, c’est en partie la faute des juges. Bref, de quoi se mêlent les magistrats ?

[Lire la suite sur Basta !]

Source image : NPA Finistère

Creative Commons License

Publié dans Democratie, droit du travail, France, Justice, licenciements | Pas de Commentaire »

Combien ça vaut un œil, François ? Une tribune de Nico Cué, secrétaire général de MWB-FGTB

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2013

 

Combien ça vaut un œil, François ?

Combien ça vaut un œil, François ? Une tribune de Nico Cué, secrétaire général de MWB-FGTB dans Belgique capturestrasbourgcaptureflashball1 ArcelorMittal dans DemocratieCaptures d’écran

Une trentaine de cars venant de Florange, Liège et Luxembourg avaient fait le déplacement hier pour

soutenir une délégation de représentants syndicaux largement animée par la MWB, venus rencontrer

les groupes parlementaires européens dans le cadre du dossier Mittal.

Mais des mots d’ordre autoritaires avaient été donnés aux chiens de garde.  Les forces de police étaient

mobilisées en surnombre et dès la frontière des fouilles méticuleuses étaient organisées dans les bus

syndicaux.

Matraque au point, fusils électriques armés, la chasse aux pétards et présumés boulons était lancée.

La récolte et les résultats seront ridicules au vu des moyens déployés !

Ridicules ?  Non, catastrophiques !

Passons ici les heures de provocations policières empêchant nos gars de s’approcher du parlement européen,

passons ici les arrestations musclées qui amènent à réfléchir sur le sens du mot démocratie, passons ici

sur la mise en garde à vue de 2 camarades qui ne seront relâchés que très tard dans la nuit après avoir été

soumis aux questions d’un procureur …

Passons…  Passons car ici, une nouvelle vitesse semble avoir été enclenchée

Nous apprenons ce matin que parmi les 14 blessés, John David, jeune intérimaire de la ligne galva 7, a perdu

à jamais l’usage d’un œil vraisemblablement des suites d’une balle en caoutchouc tirée à hauteur de tête !

Aux témoignages de nos camarades ayant vécu les affrontements en direct, se joignent peu à peu les récits

des journalistes présents sur place, pourtant rodés à l’exercice des manifs mais cette fois outrés

par la tournure de celle qu’ils viennent de vivre !

Des consignes différentes auraient-elles été données cette fois  aux troupes du maintien de l’ordre ? 

Bloquer jusqu’à blesser est-il devenu bloquer jusqu’à meurtrir ?

Les Métallos Wallons et Bruxellois de la FGTB se réveillent groggy et nauséeux !

Ils pensent d’abord avec tristesse à leur camarade blessé dans sa chair et lui témoignent, à lui ainsi qu’à toute

sa famille, leur plus profond soutien.

Ils pensent aussi au Président de la République, aux ministres de l’Intérieur, aux Maires des villes un peu partout

en Europe où ils seront amenés à se déplacer dans les mois à venir.  Ils leur conseillent vivement de réfléchir

à l’accueil qu’ils leur réserveront.

Nous voulons plus d’Europe sociale, en le criant parfois !  Nous voulons sauver des emplois

et le pouvoir d’achat de milliers de travailleurs dans nos régions.  Oui nous sommes mobilisés

et nerveux.  Notre nervosité face à vos décisions est toute légitime !

Vos armes quant à elles vous salissent et jamais ne nous feront taire !

Source : l’humanite.fr

Publié dans Belgique, Democratie, France, Luttes, Police, POLITIQUE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

1...45678...19
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy