Marie-George Buffet : « Le 4 septembre, dans la rue, il s’agit de défendre la République »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Site national du PCF2 septembre 2010

 

Ceux qui portent atteinte à la France, la dirigent au plus haut niveau !

 

Marie-George Buffet :

Éric Woerth vient de reconnaître être intervenu pour l’attribution de la légion d’honneur de Patrice de Maistre. Un mensonge de plus à ajouter au porte-feuille du Ministre dont la crédibilité est maintenant largement entamée.

Le 4 septembre, dans la rue, il s’agit de défendre la République puisque ses fondements sont aujourd’hui remis en cause par le Président de la République et son équipe ministérielle.

Des coups portés à l’égalité des territoires, au sacrifice de l’école pour toutes et tous, en passant par l’échec de sa politique sécuritaire, le gouvernement continue de porter atteinte à ce qui fait la France : son vivre ensemble (nationalité, expulsions et stigmatisation).

En réalité, ceux qui portent atteinte à la France aujourd’hui sont ceux qui la dirigent au plus haut niveau. Alors stop aux surenchères des apprentis sorciers qui nous gouvernent !

Le peuple a gagné et a proclamé la République en France. C’est lui qui a son devenir entre ses mains. Samedi, avec Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF, je serai présente dans la rue aux côtés des femmes et des hommes qui ont la république au cœur.

Marie-George Buffet

Publié dans Democratie, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Front de Gauche : Tous dans la rue le 4 septembre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Site national du PCF2 septembre 2010

Manifestations du samedi 4 septembre

Le Front de gauche se mobilise contre la politique xénophobe

de Nicolas Sarkozy !

Front de Gauche : Tous dans la rue le 4 septembre ! dans Democratie

Empêtré dans les affaires qui touchent son gouvernement, affaibli par son bilan économique et confronté aux mobilisations sur la question des retraites, Nicolas Sarkozy a enclenché cet été, avec le discours de Grenoble, une offensive sécuritaire et xénophobe honteuse. Brice Hortefeux et Eric Besson se livrent à une ignoble chasse aux Roms.

Le projet de retirer la nationalité aux délinquants d’origine étrangère et de revenir sur l’automaticité d’acquisition de la nationalité française à 18 ans pour les enfants nés en France mais de parents étrangers constitue une régression démocratique majeure, une attaque contre les principes mêmes de la République où tout citoyen est égal devant la loi. De plus en plus impopulaire et illégitime, le pouvoir en place cherche à désigner des boucs émissaires en amalgamant immigration et délinquance.

Les organisations du Front de Gauche (Parti Communiste Français, Parti de gauche, Gauche Unitaire) appellent à participer massivement aux nombreuses manifestations et rassemblements organisés dans toute la France le samedi 4 septembre, dans le cadre de l’appel citoyen « Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité ». A Paris, comme dans d’autres villes de France, elles défileront ensemble sous une banderole commune du Front de Gauche.

Pour défendre les droits et les libertés démocratiques, il y a urgence ! Tous dans la rue le 4 septembre !

Parti communiste français

 

Publié dans Democratie, Luttes, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

4 septembre 2010 – NON AU RACISME D’ÉTAT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 août 2010

pcfmaubeuge – 28 août 2010

 

facelaxnophobie.jpg     

APPEL CITOYEN Face à la xénophobie et à la politique du pilori :

liberté, égalité, fraternité

       

Maubeuge : 4 septembre 2010 – 14 H place de la Mairie – Stèle des résistants

     

« Lorsqu’ils ont arrêté les communistes, je n’ai pas élevé la voix ; lorsqu’ils ont interné les juifs, j’ai gardé le silence ; lorsqu’ils s’en sont pris aux sociaux-démocrates, je me suis tu… Lorsqu’ils sont venus me prendre, il n’y avait plus personne pour me défendre »

Paster Martin Niemöller 1935

     

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion »

Article 1er de la Constitution

   

clic sur imagesnonauracismedtat1.jpg signatairesnonauracismedtat2.jpg

En savoir plus  loupe11.png 4septembre2010listesmanifestations.doc

Publié dans Democratie, LIBERTES, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Affaire Woerth-Bettencourt : Il est temps d’arrêter de prendre les Français pour des imbéciles !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juillet 2010

PCF12 juillet 2010

Woerth / Bettencourt :

les Français ne sont pas des imbéciles

 

Affaire Woerth-Bettencourt : Il est temps d’arrêter de prendre les Français pour des imbéciles ! dans Democratie

L’Inspection générale des finances (IGF) a conclu que le Ministre Woerth ne serait pas intervenu dans le dossier fiscal de Mme Bettencourt.

Il n’y a malheureusement rien de spectaculaire dans le fait que l’IGF n’ait rien trouvé d’illégal dans les actes d’Eric Woerth : avec le vote du bouclier fiscal, la collusion entre le pouvoir et la finance est désormais légale et a notamment permis à Madame Bettencourt de recevoir un chèque de 30 millions d’euros de l’État français.

Il est temps d’arrêter de prendre les Français pour des imbéciles ! Cette opération n’est qu’une opération de sauvetage ultime du Ministre chargé de la réforme des retraites.

La politique du Président de la République est d’un mépris profond pour les Français-e-s : 2 millions d’entre eux sont descendus dans la rue pour exprimer leur mécontentement face au projet gouvernemental sur la réforme des retraites, toutes les organisations syndicales rejettent ce projet et l’opinion publique s’est prononcée en majorité contre cette réforme. C’est bien un coup de force anti-démocratique.

Le PCF met en garde le Président de la République : les Français-e-s ne tomberont pas dans le panneau.

Nous demandons que tout soit mis en œuvre pour que la justice puisse faire son travail dans l’affaire Woerth/Bettencourt, grâce à la prise en charge du dossier par un juge d’instruction indépendant.

Ce soir, le Président de la République doit prendre des décisions importantes. L’opération de diversion doit cesser et le projet gouvernemental sur la réforme des retraites doit être retiré.

Publié dans Democratie, PCF, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

La droite veut museler la presse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

Après la députée UMP  Muriel Marland-Militello qui mène l’offensive à l’Assemblée, c’est au tour de la sénatrice (Union centriste) Nathalie Goulet qui annonce la création d’un groupe de travail sur la réforme du droit de la presse. Elle propose notamment que l’on revoie « les règles de subventions à la presse par l’État ». En clair, elle propose de couper les vivres à la presse qui fait son travail d’information des citoyens. La majorité présidentielle et le chef de l’État rejoignent ainsi la longue liste des prédateurs de la presse.

« La liberté d’expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels, il n’est pas de « société démocratique ».

(Jurisprudence (Cour européenne des droits de l’homme, 21 janvier 1999, no 29183/95, Fressoz et Roire c. France) – source : wikipédia)

Publié dans Democratie, LIBERTES, UMP | Pas de Commentaire »

Attaques contre la presse : communiqué du SNJ-CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2010

Source : Acrimed – 9 juillet 2010

URL de l’article : http://www.acrimed.org/article3411.html

Quand Xavier Bertrand insulte les journalistes (SNJ-CGT)

communiqué du SNJ-CGT

Xavier Bertrand, le patron de l’UMP, vient de dévoiler sa véritable nature à propos de l’affaire Woerth – Bettencourt accusant de façon totalement scandaleuse le site Mediapart d’utiliser des « méthodes fascistes » et appelant au lynchage. Il ne s’agit pas d’un dérapage, un de plus comme le porte-parole Frédéric Lefèbvre est coutumier, mais bien d’une réaction dictée par l’Élysée.

Le premier ministre Fillon en a rajouté devant la presse pour dénoncer le site dont le but est, selon lui, d’être « dans l’entreprise systématique de déstabilisation », de vouloir se livrer à la « chasse à l’homme » mais aussi de pratiquer « des dénonciations calomnieuses ». Preuve supplémentaire d’une stratégie coordonnée au plus haut niveau de l’État.

Mise en grande difficulté par les informations parues dans la presse sur cette affaire notamment après les révélations de l’ex-comptable de la famille Bettencourt, la majorité, président de la République compris, tente de détourner l’attention des citoyens en dénonçant les journalistes. Engluée dans les affaires, elle n’a pas trouvé mieux que de tenter de faire croire que les journalistes sont responsables de tous les malheurs du clan présidentiel. On retrouve ici les mêmes procédés qu’en Italie avec Silvio Berlusconi.
Mais à qui les hommes du président veulent-ils donner des leçons ? Ce n’est pas en lançant des anathèmes contre les journalistes que l’on fera avancer la démocratie dans ce pays où l’Élysée met la presse en coupe réglée.

Pour le SNJ-CGT quoiqu’il en soit ces méthodes sont inadmissibles et doivent cesser sous peine de déni de démocratie. Le syndicat examine toutes les réactions, y compris judiciaires pour faire cesser ces attaques sans précédent de la profession.

Montreuil le 8 juillet 2010

Publié dans Democratie, LIBERTES, Presse - Medias, Syndicats, UMP | Pas de Commentaire »

Affaire Bettencourt / Woerthgate / Sarkogate

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2010

Site national du PCF6 juillet 2010

 

Woerth / Bettencourt : « les Français ont la nausée »

Affaire Bettencourt / Woerthgate / Sarkogate dans Democratie

Devant le feuilleton affligeant déroulé par le gouvernement, les Français ont la nausée. Chaque jour, des révélations nouvelles nous en apprennent un peu plus sur les liaisons dangereuses entre le « fric » et le pouvoir de Nicolas Sarkozy.

Alors que des millions de Français, frappés par sa politique, peinent à boucler leurs fins de mois, on découvre ce que les dirigeants de la droite, qui occupent aujourd’hui les plus hautes fonctions de l’État, doivent à leurs relations avec les premières fortunes de France. C’est écœurant !

Pour échapper à la colère populaire, le marionnettiste de l’Élysée tire des ficelles de plus en plus grosses sacrifiant les uns pour mieux sauver les autres. En réalité, c’est le spectacle tout entier de la politique gouvernementale qui doit s’arrêter.

Le gouvernement doit cesser de passer en force. Sa politique est condamnée. La démocratie doit retrouver ses droits et la dignité sa place dans la conduite des affaires publiques.

Plutôt qu’un jeu de chaises musicales destiné à amuser la galerie sans rien changer, la situation exige du gouvernement trois mesures immédiates.

- L’abandon de son projet de réforme des retraites. Le projet de loi doit être retiré de l’ordre du jour du Conseil des ministres et du Parlement, et le dossier retiré à Eric Woerth.
- Le bouclier fiscal doit être supprimé et les fonds récupérés mis au service de l’emploi public et du pouvoir d’achat populaire.
- Les attaques contre la démocratie doivent cesser et le projet de réforme des collectivités territoriales que le gouvernement cherche actuellement à imposer au Sénat immédiatement abandonné.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 6 juillet 2010.

 

COMPTABLE BETTENCOURT.jpg

Chimulus dessin de presse

ça commence à être rigolo

 

 

Publié dans Democratie, POLITIQUE, Politique nationale, UMP | Pas de Commentaire »

Démissions : le gouvernement doit changer de cap !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2010

Site national du PCF

 

Démissions : le gouvernement doit changer de cap !

 

Démissions : le gouvernement doit changer de cap ! dans Democratie

Christian Blanc et Alain Joyandet ont démissionné de leurs fonctions. Ces démissions sont le signe d’une république abîmée, meurtrie par la gestion catastrophique de l’État et par le rapport du gouvernement à l’argent. Les polémiques qui ont touché Joyandet et Blanc ne sont que le reflet de la politique du gouvernement tout entier.

Nicolas Sarkozy préfère limoger deux secrétaires d’État plutôt que de remettre en cause l’ensemble de sa politique. C’est pourtant ce que demandent des millions de citoyens, de salariés. Ce sont les choix politiques régressifs de ce gouvernement qu’il faut combattre avec force. La réforme des retraites et des collectivités territoriales doivent être abandonnées.

 

Dans le contexte actuel, marqué par les liaisons dangereuses entre le pouvoir et les milieux financiers, Monsieur Woerth ne peut plus assumer la gestion du dossier des retraites. Le gouvernement doit maintenant retirer son projet de loi et changer de cap.

J’appelle toute la gauche à amplifier la riposte contre la droite et à créer les conditions du rassemblement d’une majorité de françaises et de français autour d’un projet de sortie de crise.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 5 juillet 2010.

Publié dans Democratie, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Union européenne : Contrôle des budgets nationaux par la Commission européenne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2010


Budgets européens : Sarkozy s’aligne sur Merkel

Le président français a rejoint les positions de la chancelière allemande Angela Merkel sur la « gouvernance économique » de l’UE, hier lors d’une rencontre à Berlin. Les choix budgétaires nationaux passeraient par dessus les Parlements, pour être délégués à la Commission européenne.

Un accord de principe avait déjà été donné au début du mois pour que chaque pays de l’UE renonce à sa souveraineté pour soumettre à l’avenir ses projets de budgets à l’examen de l’Union européenne avant qu’ils ne passent par son Parlement national. Le président de l’UE, Herman Van Rompuy, a évoqué un accord des ministres des Finances de l’UE en vue de soumettre à l’avenir les grandes lignes de leurs projets de budget nationaux à un examen européen au printemps de chaque année.

Ce qui de facto pour de nombreux pays signifiera un contrôle avant l’examen du budget par les Parlement nationaux et à coup sûr avant son adoption finale.

L’idée serait que la Commission européenne et les autres pays de l’UE puissent examiner les grandes hypothèses du budget (niveau de déficit prévu, recettes, dépenses…) et non les détails.

Mais Van Rompuy a clairement signifié que l’exercice devait servir si nécessaire à pousser un pays à revoir sa copie budgétaire.

 

Publié dans Democratie, ECONOMIE, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Paritarisme : La conception très particulière du Recteur de l’Académie de Créteil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juin 2010

Pour info, rappelons que les recteurs sont désignés en conseil des ministres et nommés par décret par le Président de la République. Ceci explique sans doute cela !

Communiqué de la CGT-Educ’action Créteil

Le Recteur de l’académie de Créteil est prêt à « passer pour un salaud »

et veut gérer l’académie en tout « inéquité »

jeudi 10 juin 2010

Monsieur,

Suite aux incidents en séance lors de la réunion de la CAPA des certifiés du mercredi 9 juin 2010, nous souhaitons être reçus de manière urgente en audience afin d’échanger avec vous de votre conception particulière du paritarisme. Ces incidents font suite à d’autres incidents, à la fois lors des CCP et lors du CTPA.

Mercredi 9 juin 2010, vous présidiez la CAPA des certifiés. Vous n’avez pas souhaité échanger avec les organisations syndicales qui soulevaient de graves problèmes suite à l’affectation des stagiaires sur des supports à temps plein. De fait, certains collègues en mesures de cartes scolaires ou avec une priorité handicap se trouvent désavantagés, ce qui pose de vrais problèmes d’équité. De plus, il vous a été demandé de faciliter les demandes de détachement, en particulier pour les ATER.

Vous avez alors eu, Monsieur le Recteur, des propos particulièrement inquiétants et graves. Vous avez ainsi déclaré que ceux (visant les demandes de détachement) qui « ne veulent pas enseigner chez nous, ceux qui sont malheureux chez nous, ils n’ont qu’à nous quitter. » Vous avez ensuite déclaré : « si je dois passer pour un salaud, ici et dans le Parisien, et bien je passerai pour un salaud et le mouvement se fera comme il doit se faire. » Vous avez enfin déclaré que s’il le fallait vous serez « le recteur de l’inéquité. »

La CGT-Educ’action, avec d’autres organisations syndicales, a donc décidé de quitter la séance. Une telle décision de notre part est exceptionnelle et marque la gravité de la situation.

La situation que connaît l’académie de Créteil est inédite et particulièrement grave car dirigée par un Recteur qui assume gérer l’académie en toute « inéquité » en assumant une attitude de « salaud »

Votre attitude, Monsieur le Recteur, n’est pas digne et n’honore pas le Service Public d’Education. Le paritarisme n’est pas une confrontation violente entre d’une part les représentants de l’administration et d’autre pas les représentants des personnels, mais la recherche, par des échanges respectueux, de consensus équitables. Tout cela correspond à d’autres incidents, comme votre agression à l’encontre d’une élue de la CCP des assistants d’éducation lors du CTPA du 26 mai 2010, et même votre attitude méprisante envers les personnels du lycée Chérioux à Vitry.

Nous avons du mal à comprendre ce qui motive ainsi votre antipathie envers les personnels et leurs représentants. Cela fait maintenant, en moins de 3 semaines, deux fois que les représentants des personnels se retrouvent dans l’obligation de ne pas siéger en commission. C’est une situation que l’académie de Créteil n’avait pas l’habitude de connaître et qui est très grave pour le bon fonctionnement du Service Public d’Education.

Nous vous rappelons ainsi que lors du boycott de la CCP des AED/AVS du 21 mai 2010, les représentants des personnels avaient noté leur sentiment que l’administration rectorale ne prenait pas la commission au sérieux, signe d’un mépris affiché pour les personnels et leurs représentants.

Les représentants des personnels à la CCP des enseignants, CPE et COP ont noté eux-aussi une attitude particulièrement méprisante, à tel point que certains collègues n’ont pas pu être défendus, alors que c’est leur droit, le DRRH décidant d’avance les arguments « recevables » et ceux qui ne l’étaient pas ! Sans parler des propos moqueurs envers des représentants élus des personnels…

Cette situation, Monsieur le Recteur, ne peut plus durer. Nous souhaitons donc que vous nous receviez au plus vite en audience afin d’éclaircir avec vous cette situation.

Veuillez croire, Monsieur le Recteur, en notre attachement au Service Public d’Education et à un paritarisme respectueux.

Matthieu BRABANT

Secrétaire Académique

Publié dans Democratie, Education nationale, Syndicats | Pas de Commentaire »

1...1516171819
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy