Appel pour une vraie séparation 
des banques d’affaires et de dépôt (pétition)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 décembre 2012

 

Appel pour une vraie séparation 
des banques d’affaires et de dépôt (pétition) dans ECONOMIE hollande1-150x150

« Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti.

Il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant

il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance » affirmait

François Hollande dans son Discours du Bourget, le 22 janvier 2012.

 

« La première décision à prendre, c’est de séparer ce qui relève du crédit,

du dépôt, bref du service à l’économie, de ce qui appartient aux opérations

de spéculation, pour que les dépôts des épargnants ne soient pas utilisés à d’autres fins que le prêt

à l’économie, précisait-il à Toulon deux jours plus tard. Ce sera terminé ! Cette séparation sera faite. »

 

Une loi sur les banques est aujourd’hui en discussion. Hélas, tout laisse craindre une réforme au rabais,

une ’retouche cosmétique’, une loi qui ne règlerait aucun problème :

1. L’économie réelle ne serait toujours pas protégée d’un possible Tsunami sur les marchés

financiers (faut-il rappeler que, en Grande-Bretagne, la dette du secteur financier atteint 600% du

PIB ?).

2. Les PME auront toujours autant de difficultés à se financer, alors qu’une vraie séparation

obligerait les banques de dépôt à consacrer la totalité de leurs fonds au financement des PME

et de l’artisanat.

3. L’argent des contribuables continuera à servir d’assurance tout-risque pour quelques milliers

de traders et autres cadres dirigeants.

 

La loi en cours de discussion prévoit seulement de filialiser les activités les plus dangereuses. On sait hélas

qu’une telle filialisation ne règle rien : en 2008, le premier assureur mondial, AIG (116.000 salariés

et 110 milliards de chiffre d’affaires) a été coulé par sa micro-filiale de trading à Londres qui, malgré sa petite

taille (0,3 % des effectifs de l’assureur), a accumulé suffisamment de risques pour faire chuter l’ensemble

du groupe ! En quelques semaines, le gouvernement américain a du apporter plus de 180 milliards pour éviter

l’effondrement de l’ensemble du secteur. La chute d’AIG montre de façon indiscutable que la filialisation n’est

pas une solution efficace.

Séparation complète

La solution permettant de construire le système bancaire le plus solide, tourné vers l’économie réelle et ne

mettant pas en danger l’épargne des contribuables est simple et éprouvée : c’est la séparation complète

des activités de dépôts et de crédit d’une part et des activités d’investissement spéculatives d’autre part. 

C’est comme cela qu’a fonctionné le système bancaire de tous nos pays entre 1945 et 1984. Ce qui prouve

la faisabilité de cette solution.

Réforme édulcorée

Pour toutes ces raisons, venant de tous les horizons politiques, nous demandons solennellement aux élus

de la Nation de refuser une réforme édulcorée et d’agir avec force pour une vraie séparation

des banques de dépôt et des banques d’affaires. 

Pour protéger les comptes bancaires des citoyens, pour protéger les finances publiques, pour lutter contre

la spéculation, il est temps de remettre la finance à sa place. 

 

Signez la pétition


Publié dans ECONOMIE, France, PETITION, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Énergie : une première extension des tarifs sociaux loin des promesses du gouvernement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 décembre 2012

 

Énergie : une première extension des tarifs sociaux

loin des promesses du gouvernement

 

Énergie : une première extension des tarifs sociaux loin des promesses du gouvernement dans Energie energie

Une première extension des tarifs sociaux de l’électricité

à certains ménages modestes est entrée en vigueur

mercredi, en attendant une mesure équivalente pour le gaz

dans les jours à venir.

Une mesure qui ne répond que partiellement à la promesse

du gouvernement, les députés et sénateurs du Front de gauche

réitèrent leur demande d’adoption immédiate de la proposition de loi relative à l’urgence sociale.

Au total, 830.000 personnes supplémentaires doivent bénéficier de ces tarifs légèrement réduits

chez EDF et GDF Suez avec ces mesures, selon la ministre de l’Énergie, Delphine Batho, qui avait promis

ce coup de pouce le 10 décembre. Outre les personnes bénéficiant de la Couverture maladie universelle (CMU)

complémentaire, les personnes éligibles à l’aide pour une complémentaire santé (ACS), soit un plafond

de revenus 26% supérieur, pourront également en bénéficier.

Le « tarif de première nécessité » pour l’électricité (TPN) instauré en 2005, permet d’obtenir une réduction

de facture de 90 euros par an en moyenne. Le « tarif spécial de solidarité » du gaz, ou TSS, a été quant à lui

créé en 2008 et offre une réduction de l’ordre de 156 euros par an en moyenne. Mais cette extension

des tarifs sociaux ne répond que partiellement à la promesse du gouvernement de les étendre au total

à plus de 4 millions de foyers (soit 8 à 9 millions de personnes). Celle-ci impose de passer par la loi,

selon le gouvernement. Cette vaste extension figurait au départ dans la proposition de loi du député PS

François Brottes sur l’énergie. Mais celle-ci a été retoquée par le Sénat fin octobre, et le gouvernement a

voulu agir pour l’hiver.

Les groupes des députés et des sénateurs Front de gauche ont lancé une pétition appuyant leur propre version

de la loi Brottes sur l’énergie, rejetée au Sénat car instaurant un bonus-malus néfaste aux ménages précaires.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Energie, France, Front de Gauche, PETITION, POLITIQUE, Politique nationale, Pouvoir d'achat, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

Signez la pétition des parlementaires du Front de gauche : « L’hiver arrive : tout le monde doit pouvoir se chauffer ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2012

 

Tarifs sociaux de l’énergie :

signez la pétition des parlementaires du Front de gauche

 

Signez la pétition des parlementaires du Front de gauche :

Alors que le gouvernement vient d’annoncer une hausse

du tarif de l’électricité de 2,5%, après celle du gaz,

les parlementaires du Front de gauche lancent une pétition

pour l’adoption de la loi sur les tarifs sociaux de l’énergie

pour que « tout le monde puisse se chauffer en hiver ».

Se chauffer est devenu un luxe, choisir entre l’éclairage,

la cuisine, et les loisirs multimédias une contrainte

de plus en plus courante.

Particulièrement pour les 8 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Pour elles pas de droit à l’énergie.

Dans le même temps, la facture énergétique de tous les ménages va encore augmenter. Cela nous touchera tous,

fragilisant la majeure partie d’entre nous.

A deux jours du début de l’hiver, les parlementaires du Front de gauche réitèrent leur demande d’adoption immédiate

de la proposition de loi relative à l’urgence sociale en matière énergétique, nous appelons l’ensemble des citoyens

à soutenir cette démarche, premier pas vers la garantie d’un droit à l’énergie pour tous.

  • Pour l’extension et l’augmentation des tarifs sociaux
  • Pour l’interdiction des coupures et des résiliations de contrat de fourniture d’énergie
  • Pour un service public de l’énergie assurant sur l’ensemble du territoire une tarification unique

et une réelle péréquation

  • Pour une transition énergétique durable et sociale

Publié dans Energie, France, Front de Gauche, PETITION, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

Pour le droit de vote de tous les résidents étrangers dès 2014 (pétition)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 décembre 2012

 

Pétition en faveur du droit de vote des résidents étrangers

aux élections locales

 

Ci-dessous une pétition en faveur du droit de vote des résidents étrangers aux élections locales,

initiée par le collectif « Votation citoyenne », et que le Syndicat de la magistrature a signé

avec de nombreuses organisations syndicales et associatives (LDH, Mrap, Sos-racisme, FSU, CFDT,

CGT, …), et des partis politiques.

Cette pétition est destinée au président de la République et l’incite à tenir son engagement

de campagne pour les élections municipales de 2014.

 

Document à télécharger :

Clic sur l’image

Pour le droit de vote de tous les résidents étrangers dès 2014 (pétition) dans France votetranger

Droit de vote de tous les résidents étrangers dès 2014

 

votetrangers droit de vote des étrangers dans PETITION

Publié dans France, PETITION, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Accord Mittal : Le Front de Gauche dénonce un marché de dupes…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2012

 

Communiqué du Front de gauche :

Le Front de gauche dénonce un marché de dupes avec Mittal

et réaffirme la nécessité d’une nationalisation

 

Jean Marc Ayrault et son gouvernement ont renoncé à la nationalisation et préféré le scénario

d’un mauvais film dont la fin est déjà connue. Les salariés sont déçus et en colère : ce n’est pas un sursis

ou une mort lente qu’ils revendiquaient mais un vrai engagement de l’État dans le capital de Florange,

garantissant une intervention publique forte et créant les conditions d’une démocratie salariale

pour un projet industriel d’avenir.

Au lieu de cela, le Premier Ministre leur a tourné le dos en pactisant avec « le diable de l’acier »

sur de vagues promesses.

Un vrai tour de passe-passe où le loup reste dans la bergerie et promet de ne plus attaquer !

Comment le gouvernement peut-il nous faire croire aux promesses du milliardaire L. Mittal quand celui-ci

dans tous les sites belges, luxembourgeois et français privilégie une stratégie financière contre l’investissement

productif ?

Comment peut-il défendre le chiffre de 180 millions d’euros d’investissements sur le site (moins qu’à Gandrange)

quand le rapport ministériel Faure préconisait plus de 600 millions d’euros nécessaires pour relancer un projet

industriel ambitieux avec Ulcos en ligne de mire ? La presse annonce que seuls 53 millions d’euros, sur 180 millions

d’investissements promis sur 5 ans, seront consacrés à des « investissements stratégiques ».

Enfin, comment a-t-il pu renoncer à la perspective du redémarrage des hauts fourneaux dans l’accord avec Mittal,

en acceptant simplement un entretien qui couterait 8 millions d’euros par mois, 96 millions par an ?

Une nouvelle fois, les décisions prises au plus haut niveau de l’État sont une reculade devant les marchés financiers

et devant le MEDEF qui ne veut pas entendre parler de nationalisation.

Pour le Front de gauche, la partie n’est pas terminée ! 

Nous avons besoin de production d’acier en France et cela doit passer par l’amélioration des conditions

de production en intégrant les contraintes d’économie d’énergie et de moindre émission de gaz à effets de serre.

C’est pourquoi la volonté de mettre en œuvre le projet Ulcos doit être confirmé.

Le Premier Ministre doit s’expliquer. Le contenu de l’accord entre le gouvernement et Mittal doit être entièrement rendu

public. Le gouvernement ne doit pas se cacher derrière cet accord de dupes où le seul vainqueur est Mittal.

Comme à Liège, c’est la fermeture annoncée. Il faut en finir avec les tractations opaques, les mensonges :

les négociations doivent être transparentes.

Pour le Front de gauche une solution durable passe par la mise sous contrôle public et sous celui des salariés

du site de Florange

Le Front de gauche est solidaire du combat des travailleurs d’Arcelor Mittal : avec eux nous disons « on ne lâche rien »

et exigeons la nationalisation immédiate. Nous appelons d’ailleurs à signer la pétition des sidérurgistes qui porte

cette exigence.

Publié dans France, Front de Gauche, PETITION, POLITIQUE, Politique industrielle, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Pétition : Non au licenciement du délégué syndical CGT STEF TRANSPORT RENNES

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 décembre 2012

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xv7f01

sur dailymotion

Par CGTTFECHAULNES

PETITION EN LIGNE + de 1200, SIGNEZ ET FAITES SIGNER ! :

Non au licenciement du délégué syndical CGT STEF TRANSPORT RENNES

Tract : Non au licenciement du délégué syndical CGT STEF TRANSPORT RENNES

Publié dans CGT, Chomage, Emplois, France, Justice, licenciements, PETITION, Syndicats | Pas de Commentaire »

Pour une paix juste et durable : Reconnaissance de l’État palestinien

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 novembre 2012

 Reçu par courriel

Israël-Palestine : face à l’impasse permanente de la solution militaire,

soutenons la fin des hostilités et la reconnaissance de l’État palestinien

*

Signez la cyber-pétition en ligne

*

Pour une paix juste et durable : Reconnaissance de l'État palestinien dans GAZA - PALESTINE gaza3

Les récents événements survenus à Gaza inquiètent considérablement

l’opinion française. On ne peut que constater l’impasse permanente

de la solution militaire qui a conduit 163 Palestiniens et 6 Israéliens

à trouver la mort en une semaine.

Le soutien, à l’assemblée générale des Nations unies, le 29 novembre

prochain, de la reconnaissance de l’État de Palestine peut constituer

un pas décisif pour éviter un nouvel embrasement au proche-orient.

Une telle posture de la France et de l’Europe peut être déterminante

pour l’arrêt définitif des hostilités, la levée du blocus, le respect du droit international.

Elle serait alors un encouragement colossal pour les populations qui aspirent à voir leur territoire pacifié, qui ont fait

le choix de la non-violence, et qui souffrent face à l’impunité d’une politique agressive de l’État d’Israël.

Le Mouvement de la Paix vous invite à prendre des initiatives larges pour mobiliser l’opinion publique, pour donner

une chance à l’établissement d’une paix juste et durable au Proche-Orient.

[Lire l’intégralité du  message sur Le Mouvement de la Paix.org]

 

Lettre ouverte de 700 élus locaux pour la reconnaissance de la Palestine

 

palestonu-300x150 Mouvement de la Paix dans PETITION

700 élus locaux ont signé une lettre ouverte François Hollande,

Président de la République Française. Ils y exposent pourquoi,

en accord avec le peuple français majoritairement pour,

la République française doit reconnaître l’État palestinien

et tout faire pour sa reconnaissance officielle au sein de l’Europe

et de l’ONU. D’autant que l’Assemblée générale des Nations Unies

qui se tient dans quelques jours, le 29 novembre prochain, serait l’occasion parfaite.

[Lire la lettre sur humanite.fr]

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, PETITION | Pas de Commentaire »

Stop aux agrocarburants !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 octobre 2012

Reçu par courriel

 

Stop aux agrocarburants, maintenant !

 

Stop aux agrocarburants ! dans Environnement agrosprit-auto

La directive de l’Union européenne (UE) sur les énergies

renouvelables rend obligatoire l’incorporation d’agrocarburants

par millions de tonnes dans l’essence et le gazole.

Si la France vient de limiter ce taux d’incorporation de

« biocarburants »  à 7%, les objectifs de l’UE sont fixés à 10%

d’ici 2020. 

Produits presque uniquement avec des denrées

comestibles, les agrocarburants sont

un concurrent fatal pour l’alimentation humaine :

maïs, blé, betterave et canne à sucre pour l’éthanol, huile de palme, colza et soja pour le biodiesel.

Contrairement aux affirmations de leur lobby, la part des agrocarburants produits à base de déchets ou plantes

non comestibles est infime. 

Les terres utilisées de par le monde pour la production d’agrocarburants sont perdues non seulement pour

l’alimentation, mais aussi pour la nature. En Asie du Sud-Est, les forêts tropicales d’Indonésie et de Malaisie sont

détruites pour les plantations d’huile de palme. En Amérique du Sud, celles d’Argentine et du Brésil le sont pour

les monocultures de soja ou de canne à sucre.

Même les études commandées par l’UE accablent les « biocarburants » : elles démontrent qu’ils sont autant voire

plus nocifs que les combustibles fossiles à base de pétrole. 

L’UE est en train de redéfinir sa politique sur les « biocarburants ». Les taux d’incorporation obligatoire,

les exonérations fiscales et les subventions sont une grande source de revenus que le puissant lobby

des agrocarburants veut absolument conserver.

 

SIGNEZ LA PÉTITION  button-deco agrocarburants dans PETITION

 

Publié dans Environnement, PETITION, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Des féministes appellent à la manifestation du 30 septembre contre le Pacte budgétaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 septembre 2012

 

Appel de féministes contre le Pacte budgétaire

 

Des féministes appellent à la manifestation du 30 septembre contre le Pacte budgétaire dans France marchal-je-manifesteLe Traité pour la stabilité, la coordination

et la gouvernance (TSCG) de la zone euro,

dit Pacte budgétaire, sera soumis en octobre 2012

au vote du Parlement. Ce pacte, en durcissant encore

les règles qui encadrent les budgets publics des États,

franchit une étape majeure dans l’imposition

d’une austérité permanente.

Or déjà, les plans d’austérité appliqués dans les pays européens ont des conséquences très négatives sur les populations

et, en touchant plus durement les plus précaires, accroissent encore les inégalités.

L’austérité est non seulement inacceptable sur le plan social, mais elle ne permet pas de sortir de la crise : les revenus

des ménages stagnent ou baissent comme donc leur consommation ; de même les investissements des entreprises ;

l’activité économique ralentit entraînant une baisse des recettes fiscales, d’où des difficultés supplémentaires

pour diminuer le déficit public, à l’opposé du but visé. Les États empruntent alors aux marchés financiers,

ce qui accroît l’endettement et sert de prétexte à ces marchés pour exiger un nouveau tour de vis. Cette situation n’a rien

d’inéluctable, elle est le résultat des choix politiques qui ont été faits pour la construction néolibérale de l’Europe :

la règle qui oblige les États à se financer auprès des marchés financiers, ce qui leur offre une rente sur un plateau

et un pouvoir exorbitant, peut et doit être changée.

En outre, le Pacte budgétaire instaure un contrôle préalable des budgets publics par la Commission européenne,

ainsi que des sanctions en cas de non-respect des règles. Loin de remettre en cause le diktat de la finance, les nouvelles

normes ont pour objet de « rassurer les marchés financiers ». Le Pacte parachève ainsi la construction néolibérale

de l’Europe, constitue une menace pour la démocratie et pour les droits des populations. Sa ratification par le Parlement

aboutirait à une régression sociale sans précédent.

Comme de nombreux rapports l’ont montré, même si toutes les couches populaires sont concernées, les femmes

subissent plus durement les mesures d’austérité, faites de coupes dans les services publics et la protection sociale.

Déjà, parce qu’elles forment la grande majorité des précaires, sont plus souvent au chômage et en sous-emploi. Ensuite,

en tant que responsables principales de la famille, elles sont les premières usagères de ces services, les principales

allocataires des prestations sociales et familiales. Du fait de leur recul et du démantèlement progressif de l’État social,

les femmes sont contraintes d’assurer tout ce qui n’est plus pris en charge par la collectivité ; leur travail (invisible)

dans la sphère privée augmente, leur rôle traditionnel dans la famille s’en trouve renforcé, au détriment de leur travail

rémunéré, de leur autonomie, voire de leur santé.

[Lire la suite sur Place auPeuple]

Pétition à signer en ligne :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoListaSignatarios.aspx?page=&sr=41&pi=P2012N28837

Publié dans France, PETITION, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Appel contre la « banalisation de la xénophobie et du racisme de l’État français »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 septembre 2012

 

Roms : la commune humanité bafouée

 

Appel contre la Auteur : Les invités de Mediapart - Source : Mediapart

Alors que Manuel Valls se rend en Roumanie,

Mediapart publie cet appel – à signer en ligne

concernant la politique menée à l’égard des Roms.

Les 105 premiers signataires, parmi lesquels Étienne Balibar,

Luc Boltanski, Cécile Canut, Éric Fassin, Danièle Lochak,

Ariane Mnouchkine, Jean-Luc Nancy, Pap Ndiaye et Gérard

Noiriel, reprochent au gouvernement socialiste

la «banalisation de la xénophobie et du racisme par l’État français».

 

Le nouveau gouvernement a choisi la continuité avec l’ancien : la politique d’expulsion des camps de «Roms» étrangers

continue de plus belle. Aux mêmes motifs. Avec à peu près les mêmes mots, les mêmes images. Avec les mêmes

présupposés et les mêmes conséquences. À commencer par l’ethnicisation de familles issues de lieux et d’histoires multiples,

qui ne se reconnaissent pas nécessairement de destin commun, sauf celui auquel on les assigne : le cercle vicieux

de la misère et de l’exclusion.

Cela, nous ne voulons, nous ne pouvons pas l’accepter. Il y a deux ans, il importait déjà de se dresser en opposition à la politique

de stigmatisation et de persécution menée sous la houlette de Nicolas Sarkozy, dans l’esprit du discours de Grenoble,

contre les Roms et les gens du voyage. C’est avec la même détermination que nous nous élevons aujourd’hui contre la politique

menée aux dépens des Roms sous la responsabilité du président de la République et de son premier ministre par leur ministre

de l’Intérieur.

[Lire la suite sur dazibaoueb.com]

 

Pour rejoindre cet appel, on peut signer en ligne ici.

Publié dans PETITION, Politique nationale, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

1...45678...18
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy