• Accueil
  • > PCF-Front de Gauche Feignies

FEIGNIES ENSEMBLE mai 2009 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2009

EDF ou POWEO, producteur privé ? VIGILANCE !

 

« Que Choisir » a dénoncé à de nombreuses reprises les démarchages agressifs et les ventes forcées pratiquées par les commerciaux de POWEO et de sa filiale Arelys.

Cette revue signale également que les offres proposées sont à des prix attractifs qui ne peuvent qu’être provisoires car ne disposant pas de capacité de production de base (nucléaire), POWEO ne sera pas en mesure de concurrencer durablement les tarifs réglementés de l’électricité proposés par EDF.

EDF participe au Fonds Social Energie (FSE), du Conseil général, qui aide les foyers en difficulté à payer leurs factures. EDF propose des tarifs préférentiels, conventionnés avec l’Etat.

Ce n’est pas le cas, actuellement, de POWEO producteur privé. Donc, en cas de difficulté pour régler une facture de POWEO, le FSE ne pourra pas vous aider.

Autres inconvénients signalés par des consommateurs :

-         des prix variables, des « factures-surprises » difficilement contrôlables ;

-         possibilité de quitter POWEO pour revenir à EDF mais sans bénéficier des tarifs préférentiels d’EDF ;

-         lorsqu’un nouveau locataire arrive dans un logement sous contrat POWEO, s’il revient à EDF, il ne bénéficie plus de ses tarifs préférentiels.

 

La santé n’est pas une marchandise

 

      Le 12 mai a débuté au Sénat l’examen du projet de loi tant décrié « Hôpital, patients, santé, territoires ». La discussion s’annonce houleuse, tant le débat est contesté à la fois par le secteur public que privé. Au coeur de la controverse figure la gouvernance à l’hôpital qui érige un patron tout puissant. Mais les désaccords vont au-delà de la seule réforme de l’hôpital. Ils concernent aussi le financement, les suppressions de postes ou encore l’égalité entre patients.

« L’hôpital n’est pas une entreprise privée gérée par un seul patron. A l’hôpital, il y a de la gestion mais surtout des équipes médicales pour soigner les malades. Il ne faut pas supprimer des emplois d’infirmières et d’aides-soignants (700 suppressions en 2009 à l’Assistance publique- Hôpitaux de Paris). »

André Grimaldi, professeur chef de service à la Pitié-Salpêtrière.

 « On ne fabrique pas des boulons, nous soignons des gens malades qui méritent plus de considération que de vulgaires boulons. On ne peut pas évaluer de la même manière un bloc opératoire et une chaîne de production automobile. C’est idiot et inhumain. »

Yves Rebufat – anesthésiste  réanimateur au CHU de Nantes

Ces problèmes vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois de 17h30 à 19h à la salle polyvalente Place de l’église.

 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

1er Mai à Maubeuge

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2009

Des milliers de personnes ont manifesté ce matin dans notre région.

  • Lille, ils étaient environ 5 000.
  • Boulogne-sur-Mer, 3 000 personnes ont défilé dans la ville.
  • Dunkerque : 2 500 ce matin, 600 l’an dernier.
  • Valenciennes : 1 000 personnes (200 l’an passé) ont répondu à l’appel de huit syndicats auxquels se sont joints les partis de gauche.
  • Maubeuge : 800 personnes selon la CGT. Des militants de Feignies y participaient (voir photos).

dscn4257.jpgdscn4255.jpgdscn4260.jpgdscn4274.jpgdscn4283.jpgrscn4301.jpgrscn4304.jpgdscn4261.jpgdscn4267.jpgImage de prévisualisation YouTube

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

1er Mai 2009 à Maubeuge (2)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2009

Maubeuge : Comme dans de nombreuses villes, un défilé plus important que l’an passé.

dscn42611.jpgdscn4263.jpgdscn4275.jpgrscn4310.jpgdscn4256.jpgdscn4258.jpgrscn4305.jpgrscn4312.jpg

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE avril 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2009

Feignies ensemble                                                  PCF

        Feignies pour tous                                                                                                avril 2009 – N°15

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« L’Union européenne va dans le mur, mais ses dirigeants accélèrent. »

Michel Soudais, journaliste à Politis

 

7 Juin 2009 – Elections européennes – Chaque voix, votre voix compte !

 

Avec le Front de gauche (PCF, Parti de Gauche, Gauche unitaire du NPA) exigeons un véritable changement en France et en Europe pour une réduction des inégalités et de la pauvreté.    REAGISSEZ !

-  14 mars au Zénith à Lille, 1500 personnes soutiennent le Front de gauche contre le capitalisme qui massacre les emplois et augmente la précarité.

-  Ils ont dit :

        Loïc Pen, médecin urgentiste, syndicaliste : « Ce Front de gauche, on en a besoin. Aujourd’hui, il nous manque une perspective politique. »

 

        Fabien Pavot, responsable CGT du Nord, à la Poste : « Depuis 2005, 50 000 bureaux de poste ont été fermés. Le 7 juin, exigeons une réappropriation des services publics.« 

 

        Eric Felini, secrétaire du comité central du groupe Total : « 14 milliards de bénéfices (= 12  millions de SMIC) dans les tiroirs et rien pour les salariés. Pire, Total s’attaque à l’outil industriel et annonce 555 licenciements. »

 

        Alain Bocquet – député du Nord –  PCF : « Une loi doit interdire les licenciements boursiers… Tous ceux qui luttent doivent prendre au sérieux ce scrutin. Le plus grand ennemi, c’est l’abstention. Le rassemblement doit être le plus large possible.« 

 

        Michelle Ernis, conseillère municipale en Normandie, Gauche unitaire du NPA (40 ans de militantisme à la LCR puis au NPA) : « Nous prenons nos responsabilités. Assumons nos divergences. Mais nos convergences sont plus fortes quand nous réclamons ensemble l’augmentation des salaires, l’arrêt des licenciements, la défense des services publics.« 

 

        Marc Dolez – député du Nord – Parti de Gauche : « Une Europe sociale, vraiment démocratique n’est pas possible avec le traité de Lisbonne qui interdit l’harmonisation sociale… Il faut rompre avec l’hégémonie social-libérale, avec les compromis du traité de Lisbonne.« 

 

        Jacky Hénin – eurodéputé – PCF : « Les 41 députés du groupe Gauche unie européenne (GUE) ont contribué à mettre en échec la directive libéralisant les ports, à stopper la Commission européenne qui voulait imposer 65h hebdomadaires aux salariés. Il faut briser les directives de mise en concurrence des salariés. Pour un salaire minimum dans tous les pays de l’Union. En finir vraiment avec le scandale des paradis fiscaux« 

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE avril 2009 (suite)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2009

LES CHÔMEURS DANS L’ÉTAU DU PÔLE EMPLOI

Une aide pour les demandeurs d’emploi ou un contrôle accru, un « flicage » de plus ?

Le 5 janvier 2009, fusion forcée entre ANPE et Assedic

-  Le Guichet unique ? Comment « simplifier » les démarches quand un « conseiller référent » suit un « portefeuille » de 200 à 250 personnes en 8 demi-journées ?

-  Le suivi mensuel ? 20 minutes pour recevoir des personnes aux difficultés très variées ! Avec l’augmentation du chômage, il faut déjà 2 semaines pour obtenir un 1er rendez-vous.

-  Comment gérer l’ingérable ? Quand il faut un accompagnement personnalisé (santé, surendettement, dépendances…), les agents ne peuvent pas intervenir. A l’accueil, la violence monte. On renvoie les personnes vers des ordinateurs !

-  Formation des agents et accueil personnalisé ?

Les métiers ANPE et Assedic sont très différents. L’ANPE, c’était un suivi, un conseil pour la recherche d’un emploi. L’Assedic, c’était l’indemnisation selon des critères complexes. Ces deux métiers nécessitent plusieurs mois d’apprentissage. Les salariés du Pôle emploi « bénéficieront » de 3 à 7 jours de formation sur le tas !!! 

-  Deux offres « raisonnables » d’emploi ? Comment peut-on forcer quelqu’un qui était au SMIC à accepter un temps partiel encore plus faible ? Comment faire avec des offres d’emploi  de moins en moins nombreuses et éloignées du domicile ?

-  La proximité disparaît. 586 agences (38 %) doivent disparaître. Pour de nombreux demandeurs d’emploi, il faudra téléphoner encore plus souvent. Et ce service est loin d’être gratuit : jusqu’à 3,55 euros les 5 minutes avec Mobicarte !

-  La privatisation : le chômage peut enrichir !

Depuis 2005, à Lille et Rouen, la société privée Ingeus expérimente des techniques pour « aider » les chômeurs à trouver un emploi. Elle touche de 3 000 à 6 000 euros par « prestation » auprès d’un chômeur !

Autant de perdu pour le Pôle emploi de l’Etat qui pourrait améliorer la qualité de ses services en embauchant des personnes compétentes, formées à travailler autour des projets professionnels, en lien avec d’autres organismes de formation pour adultes.

 

 

7 juin : élections européennes – Réagissez – Votez pour le Front de Gauche.

Pour un véritable changement en France et en Europe, pour une Europe plus solidaire, pour tous, je soutiens, à Feignies, le Front de Gauche

Nom – Prénom : …………………………………………………………..

Adresse : ………………………………………………………………………………

 

 

 

A remettre à un militant ou à déposer au n° 48, rue F. Wiart

 

N’hésitez pas à soutenir, à Feignies,

la liste du Front de Gauche.

Publié dans PCF-Front de Gauche Feignies, TRACT | Pas de Commentaire »

Lettre à M. Sporta, adjoint aux affaires scolaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mars 2009

 Actualisé le 27 mars

A ce jour, Zoltan n’a reçu aucune réponse de M. Sporta !

Suite à la lettre ouverte et au tract syndical distribués aux élèves des écoles primaires et maternelles le 9 mars, Zoltan Farkas s’adresse à M. Sporta, adjoint aux affaires scolaires.

Pour lire, cliquez sur chaque page.

 

img00011.jpgimg00021.jpgimg00031.jpgimg00041.jpg

Publié dans Education nationale, PCF-Front de Gauche Feignies, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Le 19 mars à Maubeuge

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2009

Le cortège s’est terminé devant les locaux du Medef.
dscn3972.jpgdscn3968.jpgdscn3967.jpgdscn3965.jpgdscn3964.jpgdscn3970.jpgdscn3976.jpgdscn3979.jpg

A la fin de la manifestation, annonce a été faite aux salariés de MCA que la journée de vendredi était chômée. Aucune précision pour lundi. MCA est en chômage technique depuis mercredi.

Publié dans Education nationale, PCF, PCF-Front de Gauche Feignies, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Le 19 mars à Maubeuge : 3 000 manifestants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2009

Environ 3 000 personnes ont défilé dans Maubeuge. Elles étaient 1 500 le 29 janvier. Les salariés de Thyssenkrupp – Jeumont, de  CBS – Louvroil, de MCA – Maubeuge étaient particulièrement nombreux. De nombreux élus du PCF étaient présents.

dscn3943.jpgdscn3944.jpgdscn39402.jpgdscn3962.jpgdscn3947.jpgdscn3946.jpgdscn3942.jpgdscn3958.jpgdscn3954.jpgdscn3948.jpg

Publié dans Luttes, PCF, PCF-Front de Gauche Feignies, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE mars 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2009

Feignies ensemble                    PCF

        Feignies pour tous       mars N°14

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« La seule vraie solution à la crise sociale actuelle consiste à réduire fortement les inégalités.« 

Jean Gadrey, économiste, professeur à l’Université de Lille-1

Rentrée 2009 : Le service public de l’Education nationale en danger

L’argument premier des réformes de Xavier Darcos est la lutte contre l’échec. Mais derrière de belles paroles se cache une réalité bien plus sombre et il apparaît que la lutte contre l’échec scolaire est un nuage de fumée destiné à masquer les objectifs réels de cette réforme : faire des économies.

Au plan national : 13 500 suppressions d’emplois à la rentrée 2009 dont 6 000 en primaire et maternelle alors que dans le même temps il y aura 15 000 élèves en plus !

Dans la région : C’est plus de 226 emplois supprimés dans les écoles dont 193 maîtres des RASED (Réseau d’Aide Spécialisé pour les enfants en difficulté).

A Feignies : Un poste de maître G est supprimé dans le RASED. Le maître G est un enseignant spécialisé qui prend individuellement l’enfant qui a des difficultés à aborder les apprentissages scolaires de par son comportement dans la classe. En favorisant l’intégration scolaire de cet élève, il aide ainsi non seulement cet enfant mais aussi la classe.  On voit donc qu’avec la suppression de 1500 postes des RASED, les élèves en difficultés lourdes vont être abandonnés à leur sort, c’est à dire abandonnés dans leur classe sans aide spécialisée. L’enseignant se retrouvera alors devant la double difficulté de gérer cet élève en souffrance tout en faisant cours au reste de la classe. Une équation sans solution.

École maternelle menacée : Les 2 et 3 ans seraient exclus de l’école pour être accueillis par des assistantes maternelles ou en crèches et jardins d’éveil payants, donc à la charge des familles. Les communes et les associations pourront-elles accueillir l’ensemble de ces enfants ? Dans le Nord, la scolarisation des 2/3 ans est passée de 60 % à 40 %.

En lycée : De nombreuses sections disparaîtront. Les remplacements ne pourront pas être assurés dans certaines disciplines (anglais, mathématiques, lettres…) en raison de la suppression de nombreux postes de titulaires-remplaçants. Des classes de 28 à 33 élèves…

Des économies pour le public… mais pas pour le privé :

« Je suis le ministre de toutes les formes d’enseignement, […] C’est pourquoi, dès cette année, un fonds d’intervention spécifique « Espoir banlieues » sera créé sur le budget de l’Éducation nationale pour permettre le financement des dépenses de fonctionnement des établissements privés qui accepteraient d’ouvrir des classes dans les banlieues.

Je me fixe un premier objectif pour la rentrée 2008, la création de 50 nouvelles classes de l’enseignement privé dans les banlieues et je couplerai chaque fois que possible ces projets d’ouverture de classe avec les internats d’excellence.”

 

Sous couvert de réformes, on assiste à un véritable sabordage

 

du service public de l’Éducation nationale

 

 Loi BACHELOT

 

« Le but réel de la loi Bachelot, c’est démanteler le service public. »

André Grimaldi, professeur de médecine à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

 

Avec les 900 signataires d’une lettre au président de la République, parmi lesquels 300 professeurs de médecine, André Grimaldi réclame le retrait de la partie « hôpital » du projet de loi Bachelot.

-  Cette loi ne porte que sur la gestion : qu’il y ait un seul directeur dont la mission principal n’est pas d’améliorer la qualité des soins mais de mettre l’hôpital à l’équilibre financier.

Exemple : à l’hôpital Saint-Joseph, à Paris, au nom du déficit, on  a fermé le service des maladies infectieuses, du sida, parce que non rentable financièrement.

-  Des médecins et des chirurgiens payés différemment. Certains, venant de l’extérieur, seront payés à l’activité. Or, dans une équipe, pour que ça marche, tout le monde doit être sur le même rythme. Si l’un est payé au nombre de malades qu’il voit, et l’autre uniquement sur le temps de travail, comme salarié, si le premier gagne quatre fois plus alors qu’il ne travaille pas plus que le second, le travail en équipe, si nécessaire en hôpital, ne sera plus possible.

-  La tarification à l’activité (T2A) – Si 70 % des revenus d’un médecin hospitalier dépendent de l’activité, ce médecin fera de l’activité en multipliant artificiellement le nombre d’actes d’hospitalisation. Et tout ça coûtera plus cher à la Sécu !!!

-  Le but réel, c’est de démanteler le service public. C’est si vrai que les mots « service public » sont absents de la loi. Il n’y a plus que des « missions de service public » qui peuvent être vendues à la découpe. Ce qui est en préparation, c’est : le non-rentable, le très cher, se fera à l’hôpital, le reste plus rentable dans les cliniques privées.

 

Il faut lancer un vrai débat national, citoyen, avec tous les acteurs concernés. Première chose à faire : prévoir une enveloppe financière séparée pour le service public et les hôpitaux privés à but non lucratif d’un côté et une autre pour le privé lucratif. Ensuite, discuter de l’organisation des soins de façon transparente, en veillant à ce que les besoins réels s’expriment.

On ne peut pas gérer les flux de malades comme des flux de marchandises avec, en bonne logique capitaliste, comme priorité la seule rentabilité.

 voir sur le blog l’analyse de quelques-uns des articles de la loi (article publié le 5 mars)

Bientôt plus d’urgences la nuit, près de chez vous ! La loi Bachelot prévoit la fermeture des urgences de proximité la nuit, le week-end et les jours fériés.

Nord / Pas-de-Calais : Six services d’urgence pour 4, 1 millions d’habitants ! Pour Feignies, ce serait le CH de Valenciennes.

Les élections européennes du 7 juin, le démantèlement du service public de santé…  vous concernent. Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois, de 17 h 30 à 19 h à la salle polyvalente, Place de l’église.

 

 

Publié dans Education nationale, Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies, SANTE, TRACT | Pas de Commentaire »

PCF Feignies : réunion publique du 27 février

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 février 2009

ENSEMBLE, ON PEUT TOUT CHANGER !

des communistes disponibles

La crise offre une chance unique pour les communistes de démontrer qu’il s’agit bien d’une crise du système capitaliste.
Les réponses à apporter afin de sortir vers le haut et durablement doivent être à la hauteur des enjeux.

Les questions de pouvoir d’achat, de salaires nous paraissent incontournables si l’on souhaite sortir de l’ornière et éviter le piège tendu par les tenants du système financier…

Les communistes de Feignies sont disponibles pour toutes celles et ceux et notamment les plus jeunes qui sont à la recherche d’une alternative réelle à la droite ….qui veulent que la gauche réussisse ENFIN.

Car, c’est ensemble que nous pourrons apporter des réponses aux ravages causés et imposer ainsi la rupture avec ce système à bout de souffle.

Nous ne prétendons pas avoir réponses à tout ….mais ensemble nous sommes une force CONSIDERABLE

Rencontrons nous…..on a tant a partager…

Vendredi 27 février de 17 h 30 à 19 h à la salle polyvalente, Place de l’église

 

Publié dans Infos Feignies, PCF-Front de Gauche Feignies | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy