Canal Sambre doit vivre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2013

 

Section PCF Maubeuge/Val de Sambre
BP 32002 Louvroil
50606 – Maubeuge Cedex

 

Canal Sambre doit vivre ! dans Culture canal_fm1Canal Sambre doit vivre !


L’annonce par le Conseil Régional de la suppression de 75% sa subvention à notre radio locale menace

son existence. En effet, cette subvention régionale représente un quart de son budget. Son personnel

et ses auditeurs se mobilisent.

Les communistes du Val de Sambre sont attachés à la pluralité médiatique. Canal FM est un outil

au service d’associations, de citoyens, qui sont attachés à notre territoire et le font vivre.

C’est une des rares radios associatives locales à subsister dans notre département.

Canal FM, c’est la possibilité pour les citoyens de la Sambre et de l’Avesnois d’avoir leur propre moyen

d’expression, mais c’est aussi vingt salariés.

Nous refusons ce nouveau coup dur pour notre territoire.

Les communistes de Maubeuge et du Val de Sambre soutiennent l’action engagée par le personnel

et les auditeurs de Canal Sambre, et appellent les citoyens à signer massivement la pétition

en ligne sur son site et sur notre blog (pcfmaubeuge.unblog.fr). Nous invitons les élus locaux à s’emparer

de la question pour qu’un média radiophonique continue à vivre dans notre territoire.

Notre conseillère régionale, Annick Mattighello, a d’ores et déjà saisi Daniel Percheron, Président

du Conseil Régional.  fichier pdf Lettre Canal FM

 

La voix de la Sambre Avesnois ne doit pas s’éteindre !

Maubeuge, 15 avril 2013
Pour diffusion immédiate.

Fatiha Kacimi (co-secrétaire de la section PCF Sambre/Bavaisis) : 07 87 43 80 20
Arnaud Beauquel (co-secrétaire de la section PCF Sambre/Bavaisis) : 06 48 20 79 84
Xavier Dubois (secrétaire de la cellule de Maubeuge du PCF) : 06 30 04 16 02

Pour soutenir votre radio de territoire, cliquez sur : 

Pétitionduweb.com/ Non à la fermeture de Canal FM

 

Source : PCF Maubeuge

Publié dans Culture, ECONOMIE, Emplois, INFOS, LIBERTES, Luttes, PETITION, POLITIQUE, Politique régionale, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

ROMS : « la réalité contraste avec les promesses »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 avril 2013

 

ROMS : « la réalité contraste avec les promesses »

 

ROMS : « la réalité contraste avec les promesses » dans Discriminations roms_7

En mars 2012, le candidat François Hollande dénonçait

les stigmatisations contre les Roms (expulsions brutales

à répétition, interdiction de travailler et de se former,

reconduites aux frontières sans résultat…).

Un an plus tard, alors que la politique du chiffre

et du bouc émissaire est « officiellement abandonnée »,

« les autorités  françaises continuent à pratiquer une politique de rejet et à violer les droits

fondamentaux de ces personnes ».  C’est la conclusion du rapport rendu public ce 9 avril 2013 

par l’Association Européenne pour la Défense des Droits de l’Homme (AEDH) et la LDH.

La réalité contraste avec les promesses. Les paroles électorales sont bien différentes

des « propos sarkoziens » de Manuel Valls et avec une réalité pour le moins alarmante.

Durant le 1er trimestre 2013, plus de 4 000 personnes ont ainsi été expulsées de leurs lieux de vie

sans solution de relogement contrairement aux directives de la circulaire interministérielle du 26 août 2012.

Alors que le jugement du Tribunal Administratif de Lyon en faveur des Roms a récemment mis en

accusation l’État qui manque à ses obligations, il y urgence. Urgence que le Gouvernement s’engage

dans la lutte contre les discriminations subies par les Roms, urgence qu’il s’engage dans le respect

des droits humains fondamentaux, des droits inaliénables.

Le PCF et ses partenaires du Front de gauche continueront à lutter contre ces discriminations

et leur banalisation.

Fabienne Haloui, responsable de la commission « Droits et Libertés » au PCF,

Lire également :

Leader Price interdit aux chiens et aux Rroms

Publié dans Discriminations, LIBERTES, PCF, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, SOCIETE | 1 Commentaire »

Le « Harlem Shake », une nouvelle forme de contestation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mars 2013

 

Les Harlem Shake surfent sur la contestation dans le monde entier

 

Le Le premier Harlem Shake en Tunisie, le 23 février

dans un lycée de Tunis – capture d’écran

Harlem Shake, ou comment une danse

totalement loufoque devenue phénomène

mondial fait trembler les censeurs

du monde entier par sa portée contestataire.

Explications.

 

Au départ, il s’agit d’une blague de potache. Une vidéo de quatre jeunes débraillés ou déguisés de Harlem,

New-York, dansant n’importe comment, si possible en enchaînant les pauses tendancieuses, durant trente

secondes sur une musique techno d’un DJ inconnu. En un mois (celui de février) et à l’image

du Gangnam style du Coréen Psy, la vidéo de ce « Harlem Shake » a gagné ses galons de « buzz mondial ».

Jusqu’à devenir un symbole de la lutte pour la liberté d’expression et contre la censure.

« La révolution va continuer »

Jeudi dernier, quelque 70 Egyptiens se sont rassemblés devant le quartier général des Frères musulmans,

dont est issu le président Mohamed Morsi, au Caire, pour faire leur Harlem Shake à eux, un pied de nez

aux islamistes conservateurs au pouvoir.

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

*

« A Bas le guide », ont scandé les danseurs en référence au guide suprême des Frères musulmans, cheikh

Mohamed Badie. « Le message est clair. Nous sommes opposés à la politique des frères musulmans,

car c’est leur guide qui dicte au gouvernement sa politique et non pas la présidence », a déclaré à l’AFP

Farid Sayyed, organisateur de la danse, assurant que la révolution allait continuer dans le pays.

Quelques jours auparavant, quatre étudiants avaient été arrêtés par la police pour s’être filmés

en sous-vêtement et en public lors d’un Harlem Shake devant les pyramides de Guizeh, dans la banlieue

du Caire.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Né en Australie, le Harlem Shake est devenu dans certains pays arabes, notamment en Tunisie, un moyen

de protestation des jeunes laïcs contre les censeurs islamistes.

« Le Harlem Shake politique » vidéo France24

 

Publié dans Egypte, LIBERTES, Tunisie | Pas de Commentaire »

Nadir Dendoune peut enfin regagner la France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2013

 

Le journaliste Nadir Dendoune peut désormais regagner la France

 

Nadir Dendoune peut enfin regagner la France dans Irak nadir5

Bloqué en Irak depuis sa libération, le 14 février dernier,

Nadir Dendoune est désormais libre de quitter le pays

après qu’un juge irakien a classé son dossier mardi, selon

son avocat, Nama al-Roubaiye.

« Après cette décision », M. Dendoune, arrêté le 23 janvier en Irak

pour des photos non autorisées, « peut désormais partir » a indiqué

Me. Roubaiye.

Lire l’article de l’humanite.fr

Publié dans Irak, LIBERTES, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Les proches de Nadir Dendoune en appellent à Fabius

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2013

 

Afin d’obtenir sa libération,

les proches de Nadir Dendoune en appellent à Fabius

 

Le peintre et graphiste Michel Quarez, natif de Saint-Denis, où réside également le journaliste,

a adressé à l’Humanité, à travers ce portrait, son soutien à Nadir Dendoune.

Les proches de Nadir Dendoune en appellent à Fabius dans France nadir4

Le comité de soutien du journaliste français Nadir Dendoune,

détenu depuis le 23 janvier en Irak pour des photos non

autorisées, a demandé à être reçu par le ministre français

des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Un nouveau rassemblement est prévu samedi 16 février

devant l’Ambassade d’Irak à Paris.

« Depuis 21 jours tout le monde est préoccupé par ses conditions

de détention. Face à cette situation insupportable, la famille et

le collectif demandons à être officiellement reçus par le ministre

des Affaires étrangères Laurent Fabius », écrit le comité de soutien

dans un communiqué. Les proches du journaliste espèrent ainsi

« obtenir, des autorités françaises et irakiennes, la libération

de Nadir Dendoune dans les meilleurs délais« .

« Nous demandons également au président de la République

François Hollande et au Premier ministre Jean-Marc Ayrault de s’exprimer publiquement » sur son cas,

poursuit le comité de soutien.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :


Publié dans France, l'Humanité, LIBERTES, Solidarite | Pas de Commentaire »

Nouvelle victoire pour Siné

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 décembre 2012

 

Siné a gagné ses chats sont contents

Nouvelle victoire pour Siné dans Dessin de presse sine

Vu sur : Dazibaoueb

Auteur : Chimulus - Source : Chimulus dessins de presse

Retrouvez les nouvelles du Front dans la Zone de Siné »

chatsin-300x178 Siné dans Justice

Les Chats de Siné réédité

 

 

Publié dans Dessin de presse, Justice, LIBERTES, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Grève des Sans-Papiers à Lille : l’État socialiste choisit la barbarie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2012

 

Expulsion des sans-papiers grévistes :

l’État socialiste choisit la barbarie

 

Mouvement des Jeunes Communistes du Nord  5 décembre 2012

 

Grève des Sans-Papiers à Lille : l’État socialiste choisit la barbarie dans France sspapier

Hier mardi 4 décembre vers 20h30,

les 120 sans-papiers en grève

de la faim qui occupaient l’ Église

Réformée de Fives, ont été brutalement

délogés par un incroyable déploiement

des forces de Police (GIPN, CRS

par dizaines de cars).

Ces dernières ont bloqué tous les accès

des rues adjacentes

alors qu’elles jetaient dehors,

sous la pluie par 0 degré, les sans-papiers en grève de la faim depuis 33 jours.

Cette violence inouïe est donc la seule réponse de l’État socialiste aux revendications légitimes portées

par cette lutte : la régularisation de tous les sans-papiers (à commencer par une liste élaborée par les grévistes

eux-mêmes), et le droit pour le Comité Sans Papiers 59 à la défense argumentée de tous les dossiers

par un rendez-vous mensuel en préfecture.

Les forces de Police et le pouvoir socialiste ont cherché cette nuit à briser le mouvement. Ils ont échoué.

Les grévistes de la faim, transportés par leurs camarades aux Hôpitaux environnants, semblaient déterminés

à poursuivre la lutte tant qu’aucune de leurs revendications n’était satisfaite.

En attente d’un communiqué du Comité des Sans Papiers, les Jeunes Communistes de Lille réaffirment

tout leur soutien à la lutte légitime des sans-papiers en grève de la faim. La démonstration de barbarie de ce mardi

4 décembre n’est qu’une raison supplémentaire pour continuer à se battre. Sans illusion sur le rôle joué

par les socialistes, nous avons conscience que seul le rapport de forces – par la mobilisation populaire sur le terrain –

permettra d’imposer un changement radical dans le traitement que l’État réserve aux travailleurs, aux êtres humains

qui vivent en France.

Nous poursuivrons donc la lutte aux côtés de nos frères et camarades sans-papiers, selon les moyens d’action

déterminés par le Comité Sans Papiers lui-même. Des manifestations de soutien étant d’ores et déjà programmées

cet après-midi mercredi 5 décembre à 18h30, et ce samedi 8 décembre à 15h, place de la République à Lille,

nous appelons à la mobilisation de tous pour être le plus nombreux à ces rassemblements.

Pas de justice, pas de paix !

Les Jeunes Communistes de Lille

spapier dans INFOS

Publié dans France, INFOS, Jeunes Communistes, LIBERTES, Politique nationale, PS, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Grande-Bretagne : 8 millions d’enfants fichés en secret

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 décembre 2012

 

Le fichage de huit millions d’enfants britanniques

 

Grande-Bretagne : 8 millions d'enfants fichés en secret dans Grande Bretagne enfantsLe Sunday Times et la presse britannique ont relayé cette nouvelle

plus que préoccupante : outre-Manche, le gouvernement a suscité

la création d’une base de données pour ficher huit millions d’enfants.

On ne dira jamais assez à quel point Orwell fut visionnaire

dans sa dénonciation du totalitarisme latent dans un pays qui avait

en horreur les cartes nationales d’identité et où les bobbies

déambulaient dans les rues sans arme. Il y a près de soixante-cinq ans,

il instruisit le procès du stalinisme et du nazisme avec 1984, mais il prit bien soin de situer l’action en Angleterre,

pays appartenant à un continent – incluant les États-Unis, soumis à une implacable dictature.

Le capitalisme financier, c’est l’écrasement définitif des pauvres (et des moins pauvres) par les riches,

dans le cadre d’un État fort, très régalien, archi-fliqué. Les caméras de vidéo, omniprésentes dans Londres

(et ailleurs), n’ont pas empêché les cinquante-six morts et les sept cent blessés, victimes des poseurs de bombes

islamistes en 2005. Elles n’étaient pas là pour cela. Le monde de Big Brother est un monde de conditionnement,

où l’on doit prouver à tout instant que l’on est innocent, et s’interroger sur sa propre culpabilité. Un enfant fiché

comprendra très vite qu’il n’est pas censé être libre.

Selon le Sunday Times (par ailleurs plutôt acquis au chien de garde du capitalisme anglais Cameron),

la compagnie privée Capita (http://www.schoolsimprovement.net/warning-over-secret-capita…) vient

de créer une base géante pour fliquer les enfants. Capita intervient dans 22 000 écoles au Royaume-Uni

(pas en Écosse qui a un système d’éducation autonome) à qui elle fournit de l’information et classe celle

que les établissements possèdent déjà. Grâce aux logiciels de Capita, les écoles ont, en temps réel, une vue

très précise et très diversifiée sur les emplois du temps des élèves et des professeurs, sur l’état de leurs finances,

des feuilles de paie, des carrières, de l’évaluation pédagogique, de l’avancement des projets. Et aussi sur leur

adresse, leurs photos, les absences ou l’absentéisme. Ces données peuvent être conservées sans limites

de temps. Apparemment, les parents n’ont pas été informés de ce progrès dans le fichage.

Et pendant ce temps-là (tout se tient), le gouvernement de Sa Majesté vient de nommer un ancien de Goldman

Sachs à la tête de la Banque d’Angleterre (http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/11/26/un-ancien-…).

Il parait qu’il connaît très bien le français. C’est donc un homme de grande qualité. On respire.

Bernard Gensane

http://bernard-gensane.over-blog.com/

Source : img_logo_lgs-300x37 dans POLITIQUE4 décembre 2012

Publié dans Grande Bretagne, LIBERTES | Pas de Commentaire »

« La guerre d’Israël contre la vérité »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 novembre 2012

 

Russia Today réagit !

 

Au cours de l’attaque d’Israël contre Gaza, l’immeuble qui abrite les médias a été la cible de plusieurs missiles.

Selon l’AFP, deux hôtels qui abritent des journalistes sur le front de mer (le Beach Hotel et le Commodore) ont

été attaqués. Il s’agit bien sur d’un acte d’intimidation délibéré. L’AFP se contente de rendre compte des événements,

donner les justifications de la propagande israélienne, et se garde bien de la moindre critique !

Russia Today, une chaîne de télévision russe qui émet aussi en anglais, elle aussi victime de l’attaque, ne lâche pas

l’affaire. Sa journaliste vedette, Abby Martin, est en train de devenir célèbre ! Elle donne un ton, un style, parfaitement

réjouissants à son émission. Elle fut sévèrement critiquée par la presse sioniste. Voici sa réponse :

 

La guerre d’Israël contre la vérité

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

Source : Résistance

Publié dans GAZA - PALESTINE, Israel, LIBERTES | Pas de Commentaire »

Grèce : un journaliste arrêté pour avoir publié la liste de grands fraudeurs fiscaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2012

 

Exclusif : En Grèce, il ne faut pas dire la vérité :

journaliste recherché par la police

 

Grèce : un journaliste arrêté pour avoir publié la liste de grands fraudeurs fiscaux dans Fraude fiscale hot_doc_ektakto2Par Fabien Perrier

Nouveau rebondissement dans l’histoire de la « liste Lagarde ».

Et nouvelles menaces sur la liberté d’information, en Grèce.

L’Humanité a en effet été informée que l’éditeur Kostas

Vaxevanis est recherché par la police.

Un communiqué le confirme : il indique que, sur ordre

du Procureur d’Athènes, « la police grecque exerce

des recherches pour trouver et arrêter l’éditeur du magazine

Hot Doc dans lequel a été publié la liste Lagarde ».

 

  • Dernière minute.
  • L’arrestation de  l’éditeur Kostas Vaxevanis est confirmée.

Que contient cette liste ? Environ 2000 noms de riches Grecs qui ont

des comptes en Suisse, dans la banque HSBC, échappant ainsi

au fisc de leur pays. Cette liste avait été fournie aux anciens ministres du Pasok (celui de la Défense, Evangelos

Venizelos et celui des Finances, Giorgos Papaconstantinou) par Christine Lagarde lorsqu’elle était ministre

de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Mais cette liste était visiblement vouée à disparaître.

L’un des ministres, G. Papanconstantinou, déclarant qu’il ne savait plus à quel fonctionnaire il avait donné le CD

contenant les noms, l’autre déclarant avoir perdu la clé USB avec les précieuses informations. Depuis, la France

se tenait prête à la communiquer si le gouvernement grec la lui demandait. Il n’en fut rien.

Alors que la Grèce sombre dans une crise sans précédent, le magazine d’investigation Hot Doc a publié les noms,

sans indiquer les comptes ni les sommes. Dans cette liste se trouvent des entrepreneurs ayant obtenu

des subventions de l’Etat grec, avant la crise, pour ne pas fermer leurs usines – comme la famille Lamaras, magna

du textile, des armateurs, des journalistes et trois personnalités politiques. Aussitôt, la police s’est mise à la recherche…

de l’éditeur de la liste. « La police le recherche. Elle l’accuse de divulguer des informations personnelles », explique

à humanité.fr Miguel Samotrakis, un des journalistes du magazine Hot Doc joint par téléphone.

« La police est même venue dans les bureaux » poursuit le journaliste.

Kostas Vaxenakis, rapidement joint par l’Humanité, s’est dit « très inquiet ».

Bref, il ne fait pas bon dénoncer la corruption alors que des personnes impliquées dans l’affaire Siemens,

par exemple (comme Michaël Christoforakos) ne sont pas inquiétées.

Alors que les mouvements sociaux se multiplient en Grèce, que la population – frappée à 25,3% par le chômage –

devient chaque jour plus pauvre, et que le rejet de l’austérité est massif, ce sont désormais les journalistes

qui semblent empêchés d’exercer leur métier. Déjà, en Grèce, certains ont surnommé Kostas Vaxevanis

le « Julien Assange Grec ». Julien Assange est poursuivi pour la publication de documents confidentiels

(câbles diplomatiques).

Cet épisode rappelle de sombres heures dans un pays sorti en 1974 de la dictature des colonels.

Lire également :

Un journaliste grec sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir dévoilé l’évasion fiscale…

 

Publié dans Fraude fiscale, Grece, l'Humanité, LIBERTES | Pas de Commentaire »

1...34567...35
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy