Femmes solidaires : Obama au Caire : une gifle aux femmes qui se battent contre le voile islamique.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 juin 2009

femmes-solidaires.org

brève publiée le 5 juin 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans son discours prononcé à l’Université du Caire dans le but de réconcilier les États-Unis avec le monde arabo musulman, à trois reprises le président américain a pris la défense du voile islamique qui selon lui, ce ne serait pas un signe d’inégalité.

Quelle gifle donnée aux femmes d’Algérie, d’Iran ou d’Afghanistan qui sont mortes dans des conditions atroces pour avoir refusé de porter ce qu’elles croyaient être le signe le plus radical de l’oppression des femmes et de la ségrégation entre les hommes et les femmes.

Les sociétés humaines sont construites sur des symboles. Positifs comme les couleurs d’un drapeau, un chant de libération, la forme d’un monument, d’une pyramide ou de la tour Eiffel ! Négatifs comme le costume du bagnard, le brassard noir du deuil ou le voile sous lequel disparaissent les femmes d’Arabie Saoudite.

Porter soi-disant « librement » un accessoire vestimentaire qui, dans toute une partie du monde, est une obligation légale imposée à toutes les femmes pour signifier leur statut de deuxième rang (polygamie, poids juridique et héritage inégalitaire, absence de liberté de circulation,…) représente une allégeance à l’égard des théocraties qui y font la loi. Le voile n’est pas un signe religieux comme les autres. Affirmer qu’on le porte volontairement n’en efface pas le sens humiliant pour toutes les femmes.

L’évidence du sens de ce signe est-elle si difficile à comprendre pour le président d’un pays qui se veut un modèle de démocratie ? Ou alors le président Obama veut-il se réconcilier avec le monde musulman sur le dos des femmes ?

Le 4 juin 2009,

Annie Sugier, Présidente de la Ligue du Droit International des femmes, créée par Simone de Beauvoir (06 08 48 79 33), membre du jury du prix Simone de Beauvoir (http://www.ldif.asso.fr)

Femmes solidaires : Obama au Caire : une gifle aux femmes qui se battent contre le voile islamique. dans Integrisme logoband

Publié dans Integrisme, LIBERTES | Pas de Commentaire »

Taslima Nasreen : « Aucune religion ne prône l’égalité entre les hommes et les femmes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2009

Article paru dans l’Humanité du 9 avril 2009

Taslima Nasreen, réfugiée en France, appelle les forces de gauche, partout dans le monde, à réinvestir les combats laïque et féministe pour élever une digue face aux fondamentalismes.

Contrainte de quitter son pays, puis l’Inde où elle avait trouvé refuge, sous la pression des fondamentalistes, l’écrivaine bangladaise Taslima Nasreen, figure du combat contre l’intégrisme, participait, samedi dernier, aux Rencontres laïques internationales, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Votre combat contre le fondamentalisme ne s’arrête pas à l’islamisme. Vous dénoncez également les intégrismes chrétien, juif, hindou. Quels sont leurs points communs ?

Taslima Nasreen. Je m’élève en effet contre les intégrismes de tous bords. En ce qui me concerne, j’ai souffert toute ma vie du fondamentalisme musulman. Je suis née, j’ai grandi dans un pays musulman. Lorsque je critique les fondamentalismes, mais aussi les religions en tant que telles, qu’il s’agisse de l’hindouisme, du christianisme, du judaïsme, du bouddhisme, parce qu’elles oppressent les femmes, personne ne me menace de mort. Mais lorsque je parle de l’islam, alors les fondamentalistes musulmans profèrent des fatwas demandant mon exécution, ma pendaison. Ma tête est mise à prix. C’est ainsi que j’ai été expulsée de mon propre pays, le Bangladesh. Après avoir vécu dix ans en Europe, je suis partie en Inde, à Calcutta. Là encore, j’ai été visée par des fatwas. Mes livres ont été brûlés sur la place publique. Lors de la présentation de l’un de mes livres, j’ai été agressée par des fondamentalistes musulmans à Hyderabad. À Calcutta, ils sont descendus dans la rue pour exiger mon expulsion. En réponse, le gouvernement indien de gauche m’a placée en résidence surveillée à New Delhi, avant de m’expulser. À cause de ces intégristes, je suis aujourd’hui contrainte à un nouvel exil. C’est difficile à vivre. Je suis une écrivaine bangladaise. Je vis douloureusement cet éloignement de mon pays, où je pourrais encourager les femmes à poursuivre leur combat pour le droit à la liberté.

Pourquoi les fondamentalistes font-ils des droits des femmes leur cible privilégiée ?

Taslima Nasreen. Dans leur vision, le pouvoir des hommes se mesure à l’oppression exercée sur les femmes. La religion est la source du fondamentalisme. Or aucune religion ne prône l’égalité entre les hommes et les femmes. Toutes sont hostiles aux femmes. Ce sont bien les religions qui encouragent l’oppression des femmes, qui les empêchent de jouir des mêmes droits que les hommes. Elles pérennisent le système patriarcal, incompatible avec la liberté des femmes.

 

Lire la suite… »

Publié dans Integrisme, LIBERTES, Luttes | Pas de Commentaire »

Bataille autour du préservatif à Notre-Dame

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2009

Source :

http://www.20minutes.fr/  – 22 mars 2009

Dimanche, des militants d’Act-Up ont protesté contre les propos de Benoit XVI contre le préservatif, devant l’église Notre-dame de Paris.

Des militants d'Act-Up protestent contre les propos de Benoit XVI contre le préservatif, devant l'église Notre-dame de Paris, le 22 mars 2009.

Des militants d’Act-Up et du PCF se sont heurtés à de jeunes catholiques et des membres de l’extrême droite, dimanche midi au coeur de la capitale.

Des militants de l’association de lutte contre le sida ont dénoncé dimanche les propos du pape Benoît XVI sur le préservatif et le sida en s’allongeant sur le parvis de Notre-Dame, à Paris, où ils ont été pris à partie par de jeunes catholiques, a constaté une journaliste de l’AFP.

Parallèlement, une distribution de préservatifs devant la cathédrale a donné lieu à une bousculade entre une trentaine de militants écologistes et communistes et une vingtaine de militants d’extrême droite, selon une source policière.

Act-Up contre les catholiques

Il est 12h30, quand la vingtaine de militants d’Act-Up Paris s’est allongée, à la sortie de la messe, sur le parvis de Notre-Dame. «La capote, c’est la vie, le pape l’interdit», «Église complice du sida», scandent les manifestants de l’association brandissant une affichette à l’effigie du pape avec ces mots: «Écoutez cet homme, soyez séropo.»

«C’est une action pacifique en écho aux propos de Benoît XVI, qui engagent la responsabilité de l’Eglise et qui arrivent au moment où on a tant de mal à avoir un discours construit sur la prévention du sida», explique alors Michaël Quilliou, secrétaire général d’Act-Up Paris. «Aujourd’hui, le sida fait 8.000 morts par jour et le préservatif est le seul moyen de se protéger du sida», rappelle de son côté Eric Marty, un responsable de l’association.

Extrême droite contre PCF

Une démonstration peu appréciée des jeunes catholiques sortant de la messe. Plusieurs dizaines d’entre eux se ruent alors vers les manifestants, en criant «Act-up assassin», chantant des cantiques en latin et jetant des oeufs et de l’eau (bénite ?). Seul un cordon de policiers parvient à séparer les militants des croyants.

Auparavant, les élus communistes au Conseil de Paris et la fédération PCF de la capitale avaient de leur côté organisé, peu avant midi, une distribution de préservatifs sur le parvis de la cathédrale. Une bousculade avait alors opposé une trentaine de militants écologistes et communistes à une vingtaine de militants d’extrême droite, selon la police. Une personne a été légèrement blessée et la police a procédé à trois interpellations, a indiqué la préfecture de police.
« Nous ne nous laisserons pas impressionner par ces tentatives d’intimidation », a déclaré Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris

Publié dans Integrisme | Pas de Commentaire »

Sida : Que l’Eglise se taise !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2009

Sida : Que l'Eglise se taise ! dans Integrisme logo

Vu sur :

http://www.regards.fr/article/?id=3986

Après 25 ans d’épidémie, l’église catholique

plus que jamais à la pointe de la prévention

Communiqué de presse — Act Up-Paris — mercredi 18 mars 2009

En préambule à sa visite au Cameroun, Benoît XVI n’a pas craint d’affirmer que la distribution de préservatifs n’était pas la solution au problème du sida et qu’au contraire, leur utilisation aggravait ce problème. Après la légitimation du négationnisme et du viol, l’église catholique confirme qu’elle va décidément à l’encontre de la science et du progrès : qu’elle se taise !

Act Up-Paris exige de Benoît XVI et de l’église catholique – au vu notamment de leurs positionnements sur l’avortement, l’homosexualité et le préservatif – qu’elles cessent de s’exprimer et d’agir sur la prévention et la gestion de l’épidémie de sida, ainsi que sur toute question scientifique.

Leurs postures grotesques qui persistent, 25 ans après le début de l’épidémie, à ignorer les pratiques réelles et les données épidémiologiques, constituent une insulte de plus aux quelques 33 millions de personnes contaminées – dont 2/3 en Afrique subsaharienne – et aux plus de 30 millions de mortes (1).

Avec 1,9 millions de nouvelles contaminations annuelles, l’Afrique subsaharienne est la région du monde la plus touchée par le sida (2). Combien de ces personnes auraient pu ne pas être contaminées si elles avaient été informées que seul le préservatif protège efficacement du sida et si elles avaient eu plus facilement accès à l’information sur le VIH et aux moyens de s’en protéger ? Benoît XVI et l’église catholique auront sans doute à l’avenir des comptes à rendre sur leur complicité dans la propagation de l’épidémie.

Il n’est plus à prouver que les politiques de promotion d’abstinence et de fidélité sont des échecs flagrants en termes de prévention du VIH et des IST (3). De même qu’il n’est plus à prouver que les discours négationnistes ou le viol sont condamnables. Mais, visiblement, pas pour l’église catholique. Dès lors, nous ne voyons pas qui pourrait apporter encore quelque crédit aux discours papaux.

L’église catholique est plus que jamais ridicule. Cela serait risible si elle ne se rendait ainsi encore davantage complice des 8000 morts que le sida fait chaque jour.

(1) Il y a 6 mois nous le rappelions déjà lors de l’accueil du pape à Paris par Nicolas Sarkozy : http://www.actupparis.org/spip.php?article3512

(2) source : ONUSIDA – www.unaids.org

(3) voir par exemple : http://www.actions-traitements.org/spip.php?breve2145

Publié dans Integrisme, SANTE | Pas de Commentaire »

Intégristes catholiques et extrême-droite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2009

La réintégration des intégristes dans l’Église – et notamment de l’évêque Williamson -  a causé un profond émoi dans la communauté catholique de France. « J’ai honte pour mon Èglise… C’est plus facile d’être antisémite que d’être un homme divorcé aujourd’hui dans l’Église. » (Mathieu Grimpret)

En réaction aux propos de l’évêque Williamson, l’hebdomadaire La Vie lance une pétition sur son site et publie une série d’articles particulièrement intéressants.

  « Enquête sur l’extrême droite de Dieu »

Le premier article est consacré au décryptage, par le sociologue Erwan Lecoeur, d’une vidéo qui introduisait la session de formation de France Jeunesse Civitas les 21 et 22 févier à Niherne dans l’Indre.

la vidéo

Intégristes catholiques et extrême-droite dans Integrisme civitas-titre « Un mot d’abord sur l’affiche annonçant ce week-end de formation. Le slogan “Savoir et agir” est une ancienne devise de la droite nationaliste, et notamment des milieux de l’Action française au début du XXe siècle. Les deux signes visuels les plus apparents sont les croisés et la Croix celtique, qui réunit catholiques traditionalistes et néo-païens d’inspiration celte. Du reste, le film lui-même offre un bon condensé d’à peu près tous les symboles de la droite la plus réactionnaire, nationale et contre-révolutionnaire. Ce mélange des genres et des traditions a été présent au sein du FN, notamment au milieu des années 90, quand les cathos traditionalistes de Bernard Antony et les néo-païens de Pierre Vial tentaient un rapprochement, avant de se déchirer une fois encore. Ici, on est en présence de la frange la plus extrême d’un catholicisme intégral, à la manière de Maurras.

Lire la suite sur :

http://www.lavie.fr/l-hebdo/une/article/1066-une-video-de-tous-les-symboles-de-lintegrisme-nationaliste/retour/11/hash/79212a5bce.html

Dans le second article, Olivier Nouaillas se demande ce que l’organisme de formation « civique et politique » Civitas,  soutenue par les responsables de la Fraternité Saint-Pie-X a à cacher.

http://www.lavie.fr/l-hebdo/une/article/1069-enquete-sur-un-week-end-de-formation-integriste/retour/11/hash/b33bc29492.html

Le troisième article est consacré aux liens entre les intégristes et l’extrême droite.

http://www.lavie.fr/l-hebdo/une/article/1067-integristes-leurs-amities-avec-l-extreme-droite/retour/11/hash/0a50892f40.html

Dans le quatrième article, « Intégristes : le culte de la peur et du complot« , Joséphine Bataille parle de « la forteresse mentale des intégristes ».

http://www.lavie.fr/l-hebdo/une/article/1068-integristes-le-culte-de-la-peur-et-du-complot/retour/11/hash/a2c0a11501.html

 

Une autre vidéo sur la réintégration des intégristes dans l’Église :

http://www.dailymotion.com/video/x8jypz

 

Texte de l’appel des intellectuels catholiques

 

Pas de négationnistes dans l’Eglise

 

 

« Je crois que les chambres à gaz n’ont pas existé ». Cet infâme credo qui n’a rien voir avec le christianisme, nous l’avons entendu jeudi 22 janvier dans la bouche de Mgr Richard Williamson, l’un des quatre évêques intégristes ordonnés en 1988 par Mgr Lefebvre. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise : depuis des années, ce prélat multipliait les déclarations provocatrices.
Or, la levée deux jours après des excommunications frappant les lefebvristes a créé une tragique ambiguïté, laissant à penser que Rome réhabilitait le négationnisme ou du moins le considérait comme une opinion licite voire innocente.
Cette ambiguïté est tout simplement insupportable.
Insupportable, parce que derrière le masque du négationnisme, on découvre le visage du plus hideux antisémitisme.
Insupportable, parce que depuis un demi-siècle, de Jean XXIII à Benoît XVI, l’Eglise a entrepris une longue démarche de repentance à propos de l’antijudaïsme. Elle n’a cessé de chercher la rencontre et la réconciliation avec ceux que Jean Paul II appelait « nos frères aînés ».  Ce faisant, elle a retrouvé ses racines : Jésus, Marie, les disciples étaient juifs.
Nous, signataires de cet appel, considérons donc les propos de Mgr Williamson comme une atteinte personnelle à notre foi chrétienne.
Nous estimons que cet évêque ne saurait trouver sa place dans l’Eglise, sans repentir sincère et explicite de sa part.
Nous demandons au pape de condamner clairement les propos de Mgr Williamson. C’est à nos yeux, désormais, le seul moyen de réparer les dommages que cette situation fait connaître à l’Eglise elle-même.

Publié dans Integrisme | Pas de Commentaire »

Ils ont osé le faire…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2009

Protéger la vie, quitte à semer la mort

 

« L’avortement est encore plus grave que le viol. » Voilà la justification scandaleuse donnée la semaine dernière par l’archevêque de Recife au Brésil, don José Cardoso Sobrinho, à sa décision d’excommunier l’équipe de médecins ayant pratiqué l’avortement d’une fillette de neuf ans. Violée par son beau-père depuis l’âge de six ans, l’enfant s’était retrouvée enceinte de jumeaux. Vu son âge et sa corpulence (36 kg pour 1,33 m), la grossesse mettait sa vie en danger. Détail sans importance pour l’Eglise du Brésil, qui, à défaut d’avoir réussi par ses pressions à empêcher l’intervention médicale, a dû se contenter de chasser de ses rangs les médecins, la mère de la fillette, mais pas le beau-père violeur, qui abusait aussi de la grande soeur de quatorze ans, handicapée. Le Vatican a pleinement soutenu cette position par la voix du cardinal Giovanni Battista Re, qui a estimé samedi, dans la Stampa, que « c’est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes qui avaient droit de vivre« .

Au Brésil, le président Lula et le ministre de la Santé ont qualifié de « déplorable« , »extrémiste » et « inopportune » la décision de l’Eglise. La directrice de l’hôpital où a eu lieu l’avortement a déclaré que, « bien que catholique« , elle « remerciait Dieu » de faire partie des personnes excommuniées, car elle « déteste la violence sexuelle« .

Fanny Doumayrou
Source : l’Humanité – lundi 9 mars 2008

Publié dans Integrisme, SOCIETE | 2 Commentaires »

Une fac intégriste obtient la « bénédiction » de Valérie Pécresse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2009

Entendu ce matin sur France Inter dans éclektic (le samedi de 10 h 10 à 11 h) et lu sur :

http://inventerre.canalblog.com/archives/education/index.html

 

Une fac intégriste bénie par l’Etat

Le Canard Enchaîné du 18/02/09 – H.L.

A l’institut universitaire Saint-Pie-X, les cours d’histoire contemporaine s’arrêtent à « la débâcle de juin 40 ». Après, c’est le vide intersidéral. Les responsables de cette faculté intégriste installé à Paris et dirigée par les fidèles de Mgr Lefebvre expliquent benoîtement au téléphone qu’il manquent du « recul suffisant pour parler des périodes plus récentes, car il y a beaucoup d’incertitudes !»

La Shoah, le régime de Pétain et la Libération, ne figurent donc pas au programme scolaire. Mais c’est sûrement un point de « détail » pour les ouailles de Mgr Williamson et de ses trois collègues récemment réintégrés par le Vatican.

Les saints patrons de cette fac préfèrent se concentrer sur l’essentiel : enseigner les aspects « oubliés et négligés par l’histoire officielle et les médias ». Sans oublier de dénoncer « les erreurs modernes du naturalisme, du laïcisme et du libéralisme ».

Ce joli programme qui comprend aussi l’étude de la philosophie et des lettres classiques et la « formation de maîtres » pour les écoles privées, a reçu à plusieurs reprises la bénédiction du gouvernement. En novembre dernier, la ministre des universités, Valérie Pécresse, a ainsi accordé à l’institut Saint-Pie-X le droit d’accueillir des étudiants boursiers de l’Etat. (« Marianne » 14/2). En clair : la République subventionne cette curieuse chapelle…

La gauche n’a pas été moins généreuse. En septembre 2001, – quand Claude Allègre était ministre de l’éducation de Lionel Jospin -, le rectorat de Paris a reconnu « l’autonomie pédagogique et la spécificité de l’enseignement » de l’institut Saint-Pie-X.

Cette faveur permet aux intégristes de délivrer eux-mêmes des diplômes d’Etat (licence et maîtrise). Ces ensoutanés décident seuls du programme et des épreuves d’examens. Les représentants de l’Education nationale se contentent, eux de faire acte de présence dans le jury, qui est composé en majorité d’adeptes de Mgr Lefebvre.

La République laïque a bien mérité une messe d’actions de grâces…

GuyMoquet

 

 

Publié dans Integrisme, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

123
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy