Enseignement : Manifestation régionale le 16 février à Lille

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2009

Extrait du communiqué des syndicats appelant à la grève :

CGT, FSU, SNETAA-EIL, Sud Education, CNT

Déjà lourdement frappée, et avant même l’annonce de nouvelles mesures concernant notamment les remplacements, par 639 suppressions de postes (226 enseignants du 1er degré, 376 enseignants du 2nd degré, 37 emplois d’administratifs), ainsi que dans la plupart des universités, l’académie de Lille subit une nouvelle fois la volonté du  gouvernement de répondre aux seuls critères économiques qu’il s’est fixés.

[...]

Le rectorat vient de montrer son refus d’entendre les personnels en envoyant aux établissements, au lendemain du 29 janvier, des projets de dotations insupportables tout en programmant une nouvelle vague de suppressions massives de postes. L’intersyndicale CGT, FSU, SNETAA-EIL, Sud Education, CNT condamne cette obstination ; elle appelle à développer les mouvements de grève dans les universités entamés depuis le 26 janvier et, dans le premier et le second degré, à une mobilisation immédiate et à une journée de grève et de manifestation  le 16 février.


MANIFESTATION RÉGIONALE

LILLE LE 16 FÉVRIER

************

Dans l’Académie : En globalisant les propositions de fermetures et d’ouvertures de classes des écoles maternelles et primaires (qui ont des classes enfantines) le solde est éloquent : 74 fermetures pour 29 ouvertures.

Maubeuge : 1 fermeture en maternelle,  2 fermetures en écoles élémentaires pour 1 seule ouverture ; 4 fermetures de poste E*

Feignies : 1 fermeture de poste G (voir l’article du 5 février : Rentrée 2009…)

Hautmont : 1 fermeture de poste G

Ce n’est pas :

  • en supprimant des postes, en n’assurant plus le remplacement,
  • en n’assurant plus une formation initiale et continue de qualité
  • en recrutant de plus en plus de personnels sous statut précaire que l’on développera une école permettant la réussite de tous.

Enseignants, parents d’élèves, élus locaux, continuons à nous mobiliser

car l’action unitaire fait bouger les choses !

 

* Le maître E :

Il est chargé des aides à dominante pédagogique auprès des élèves qui ont pour objectifs :
               La maîtrise des méthodes et techniques de travail
               La prise de conscience de ses progrès, connaissances et compétences.
               Une meilleure adaptation aux exigences de la classe.
               L’amélioration de sa capacité à dépasser ses difficultés.

Il agit en relation avec les enseignants de l’école et les autres membres du RASED.

Il favorise (conseils ou prise en charge) l’intégration scolaire des enfants handicapés ou malades.

Publié dans Education nationale, Infos Feignies, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Rentrée 2009 : Le service public de l’Education nationale en danger

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2009

L’argument premier des différentes réformes de Xavier Darcos est la lutte contre l’échec. Mais derrière de belles paroles se cache une réalité bien plus sombre et il apparaît que la lutte contre l’échec scolaire est un nuage de fumée destiné à masquer les objectifs réels de cette réforme : faire des économies.
Au plan national : 13 500 suppressions d’emplois à la rentrée 2009 dont 6 000 en primaire et maternelle alors que dans le même temps il y aura 15 000 élèves en plus !

Dans la région : C’est plus de 226 emplois supprimés dans les écoles dont 193 maîtres des RASED (Réseau d’Aide Spécialisé pour les enfants en difficulté).

A Feignies : Un poste de maître G est supprimé dans le RASED. Le maître G est un enseignant spécialisé qui prend individuellement l’enfant qui a des difficultés à aborder les apprentissages scolaires de par son comportement dans la classe. En favorisant l’intégration scolaire de cet élève, il aide ainsi non seulement cet enfant mais aussi la classe.  On voit donc qu’avec la suppression de 1500 postes des RASED, les élèves en difficultés lourdes, comportementales ou psychologiques (incapacité à trouver sa place en tant qu’élève dans l’école, absence de motivation pour apprendre, incapacité à appréhender une notion par des moyens classiques, comportement dangereux…) vont être abandonnés à leur sort, c’est à dire abandonnés dans leur classe sans aide spécialisée. L’enseignant se retrouvera alors devant la double difficulté de gérer cet élève en souffrance tout en faisant cours au reste de la classe. Une équation sans solution.

École maternelle menacée : Les 2 et 3 ans seraient exclus de l’école pour être accueillis par des assistantes maternelles ou en crèches et jardins d’éveil payants, donc à la charge des familles. Les communes et les associations pourront-elles accueillir l’ensemble de ces enfants ? Dans le Nord, la scolarisation des 2/3 ans est passée de 60 % à 40 %.

En lycée : De nombreuses sections disparaîtront. Les remplacements ne pourront pas être assurés dans certaines disciplines (anglais, mathématiques, lettres…) en raison de la suppression de nombreux postes de titulaires-remplaçants. Dans les classes de seconde générale, l’effectif sera de 28 à 33 élèves…

Des économies pour le public… mais pas pour le privé :

 » Je suis le ministre de toutes les formes d’enseignement, [...] C’est pourquoi, dès cette année, un fonds d’intervention spécifique « Espoir banlieues » sera créé sur le budget de l’Education nationale pour permettre le financement des dépenses de fonctionnement des établissements privés qui accepteraient d’ouvrir des classes dans les banlieues.

Je me fixe un premier objectif pour la rentrée 2008, la création de 50 nouvelles classes de l’enseignement privé dans les banlieues et je couplerai chaque fois que possible ces projets d’ouverture de classe avec les internats d’excellence. »

Sous couvert de réformes, on assiste à un véritable sabordage

du service public d’Education

 

Publié dans Education nationale, Infos Feignies, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Feignies : le 10 mai, atelier FELDENKRAIS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 février 2009

« Que l’on se sente bien ou mal portant, il est toujours possible de mieux se porter »

La méthode Feldenkrais apprend à bouger plus efficacement afin de retrouver des mouvements fluides.
C’est un physicien russe, Moshé Feldenkrais (né en 1904), qui l’élabore, à la suite d’un accident personnel que la médecine traditionnelle ne peut résoudre. Du judo, il tire une conception orientale du mouvement efficace et harmonieux, utilisant l’énergie minimale. Ce travail collectif, où chacun s’occupe de soi, se pratique allongé sur le sol. Chacun est invité à être attentif au moindre mouvement, à prendre conscience de chaque partie de son corps, des pieds au sommet du crâne. La méthode s’intéresse au « comment » plutôt qu’au « pourquoi » dans le déroulement du mouvement en lui-même.

« Si vous savez ce que vous faites, vous pouvez faire ce que vous voulez » (Moshé Feldenkrais) 

Publié dans Infos Feignies | Pas de Commentaire »

1...89101112
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy