Soirée Mandela

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 février 2010

PCF.fr/

Soirée Mandela dans Hommages arton4504-6a3ef

20e anniversaire de la libération de Nelson Mandela :

Soirée de solidarité le 18 Fev. 2010 Espace Niemeyer – Siège du PCF 2 PLACE DU COLONEL FABIEN, 75019 PARIS

À télécharger

Il y a 20 ans, la libération de NELSON MANDELA apportait une victoire historique au peuple d’Afrique du Sud, à tous les peuples du continent et du monde.

 

Publié dans Hommages, International | Pas de Commentaire »

Deux grandes voix du Théâtre s’en sont allées

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2010

A quelques jours d’intervalle, Pierre Vaneck et Georges Wilson ont tiré leur ultime révérence.

Pierre Vaneck :

« Une personnalité humainement très rare, un acteur délicieux » (Yasmina Reza)

 

http://www.leparisien.fr/images/2010/01/31/798708_vaneck2.jpg

Pierre Vaneck s’est éteint le 31 janvier à l’âge de soixante-dix-huit ans, des suites d’une « opération cardiaque qu’il n’a pas supportée », selon les termes de Marie-Laure Munich, son agent, qui salue en lui « un immense acteur de théâtre et un homme d’une grande humanité ».

Sur l’écran, grand ou petit, comme à la scène, il a été exemplaire dans tous les registres de son métier qu’il a, si dignement, jusqu’à la fin, pratiqué tel un art.
La liste des films dans lesquels il a été impliqué, tant comme acteur principal que comme second rôle, ne laisse pas d’être impressionnante. Idem pour ses prestations à la télévision. Quant à la scène, des salles privées à celles de la décentralisation, on peut dire qu’il n’a jamais cessé d’y faire son entrée. C’est ainsi que Pierre Vaneck a vécu son existence tout entière au sein de son métier pratiqué comme un art.

Acteur sobre et sûr, Pierre Vaneck, parfait gentleman, aussi expert dans le registre grave, voire tragique, que dans la légèreté, a largement mérité la gratitude du public.

« Ce qui m’impressionnait chez Pierre, c’était cette extraordinaire faculté d’incarner et d’intérioriser. Beaucoup de comédiens sont dans la démonstration. Lui était dans l’incarnation ». (Pierre Arditi)

Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xc26ds_hommage-a-pierre-vaneck_news

 

Georges Wilson :

Un immense comédien, toujours « debout pour le combat » du Théâtre

 

Il succéda à Jean Vilar, fondateur du TNP en 1963, avant de reprendre sa liberté en 1972, en qualité de comédien et de metteur en scène pour connaître maints succès dans le domaine du théâtre privé. Georges Wilson s’est éteint le 3 février à l’âge de quatre-vingt-huit ans.

En septembre, il jouait encore. C’était aux Bouffes-du-Nord, dans Simplement compliqué, de Thomas Bernhard. Il signait aussi la mise en scène. Cette peinture d’un vieillard hypocondriaque, retranché du monde après avoir consacré sa vie au théâtre, semblait évidemment faite sur mesure pour lui, tout comme l’auteur l’avait bâtie en son temps pour le vieil acteur allemand Minetti. Épousant à la perfection cette partition de misanthrope irascible, sauf à l’instant où une fillette lui apportait du lait – que le personnage ne supporte pas bien sûr –, Georges Wilson s’offrait donc le luxe d’une interprétation quasi testamentaire, dotant cet adieu aux armes du théâtre d’une densité peu commune d’humanité. (Jean-Pierre Léonardini, l’Humanité)

En 1963, il prend la direction du Théâtre National Populaire, à la suite de Jean Vilar.

« Durant tout ce temps, « artisan » de la scène, « funambule de la poésie » comme seuls le Front populaire, puis la Libération ont su en produire, il se fera le chantre d’un théâtre de service public, c’est-à-dire exigeant et populaire, dépoussiérant les classiques (Molière le tout premier) mais surtout créant des auteurs contemporains mal aimés ou méconnus alors : Martin Walser, Durrenmatt, Brecht et surtout Edward Bond qu’il est un des tout premiers à révéler en France avec Early Morning en 1970… » (Didier MEREUZE, La Croix)

Article : http://www.humanite.fr/Mort-de-Georges-Wilson-qui-fut-d-abord-le-second-de-Vilar

Vidéo (archives INA) : http://www.ina.fr/art-et-culture/cinema/dossier/1591/georges-wilson.20090331.CAF97519811.non.fr.html

 

Publié dans Culture, Hommages, Theatre | Pas de Commentaire »

Mort d’Howard Zinn

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 janvier 2010

Howard Zinn est mort

Une grande figure la gauche américaine s’en est allée. L’universitaire américain Howard Zinn, dont l’histoire alternative des Etats-Unis est devenue un document culte pour des millions de personnes dans le pays, dont de nombreuses célébrités, est décédé à l’âge de 87 ans.

Militant contre la guerre du Vietnam et champion de la lutte pour les droits civiques des noirs aux Etats-Unis après la Seconde guerre mondiale, M. Zinn était à l’avant-garde de la mutation sociétale du pays entre les années 1950 et 1970.

Mais il était surtout célèbre pour son livre « Une Histoire populaire des Etats-Unis » qui s’est vendu à des millions d’exemplaires dans le monde.

« Ses écrits ont changé la conscience d’une génération, et contribué à ouvrir de nouvelles voies pour la comprendre et son rôle crucial dans nos vies », a dit un jour à son sujet le célèbre intellectuel de gauche, le linguiste Noam Chomsky, selon le Boston Globe.

 

A lire sur :  ARTICLE XI

Décès d’Howard Zinn : l’Amérique perd sa boussole

 

Vous pouvez écouter Howard Zinn sur Radio Grenouille 88.8fm :

http://www.grenouille888.org/dyn/spip.php?article1830

 

humanite.fr/

Le formidable récit graphique qui réactualise un grand ouvrage

sur l’histoire des États-Unis.

 

UNE HISTOIRE POPULAIRE DE L’EMPIRE AMÉRICAIN, d’Howard Zinn, Mike Konopacki et Paul Buhle. Éditions Vertige Graphic, 2009, 288 pages, 22 euros.

Révolutionnaire sur le fond et la forme, cette nouvelle Histoire populaire de l’Empire américain en bande dessinée s’inspire et réactualise l’oeuvre de l’historien américain Howard Zinn. Le livre, traduit en français et sélectionné pour le festival d’Angoulême, cette année, connaît déjà un grand succès dans les librairies. Une bombe contestataire remplie de précieuses vérités historiques.

bulle dans Hommages Lors d’une conférence contre la guerre en Irak, Howard Zinn lui-même, dans un monologue poignant, confronte les choix subjectifs et humanistes du militant à l’objectivité des informations vérifiées de l’historien. Fidèle à la pensée de l’auteur de l’Impossible Neutralité, cette mise en forme originale est plus qu’une tentative de vulgariser une oeuvre déjà best-seller. Historien des minorités et des luttes, militant pacifiste et défenseur des droits civiques, Howard Zinn publie, en 1980, l’Histoire populaire des États-Unis, ouvrage de référence qui renouvelle profondément l’histoire américaine en mettant l’accent sur les éléments occultés dans la mémoire nationale et sur toutes les formes d’injustice sociale.

 

Le dessin de Mike Konopacki et le scénario imaginé par l’historien Paul Buhle, adapté à partir de l’oeuvre de Zinn, lui rendent hommage en proposant un récit où se répondent les conclusions scientifiques et les éléments biographiques. L’engagement, les expériences, les traumatismes de l’historien éclairent sur les articulations entre la grande et la petite histoire, l’histoire politique et l’histoire sociale, du massacre de Wounded Knee en 1890 aux problématiques contemporaines. L’image témoigne avec force, parfois avec violence, replace les contextes, interpelle l’histoire.

zinn-2 dans IDEES - DEBATS - PHILO

 

Le récit graphique permet de compiler les témoignages visuels, archives officielles, photographies célèbres ou privées, coupures de journaux, caricatures et symboles, saluant le courage et la pertinence de la réflexion historique du professeur au regard de ses convictions. La cohérence des propos rassemble en douze chapitres et sans aucune prétention d’exhaustivité les éléments historiques qui font sens, en dénonçant les choix des gouvernements et le sort des minorités. Un puissant appel à la résistance contre la situation actuelle, la guerre, l’oppression et l’impérialisme, les massacres et la torture. Autant d’éléments qui donnent corps au message politique, dans cette somme historique aux perspectives salutaires.

LUCIE SERVIN

 

 

Publié dans Culture, Hommages, IDEES - DEBATS - PHILO | Pas de Commentaire »

Django Reinhardt aurait eu 100 ans

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 janvier 2010

Django.jpg

L’homme aux trois doigts d’or à la main gauche, la statue immortelle du jazz manouche, le seul guitariste de jazz européen dont la stature égale les Duke Ellington ou Louis Armstrong, l’inspirateur de Biréli Lagrène, Thomas Dutronc ou Sanseverino, bref, Django Reinhardt aurait eu 100 ans ce 23 janvier. (Source : tsrinfo.ch)

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Ecouter Django Reinhardt sur : deezer.com/

 

 

Publié dans Culture, Hommages, Musiqe | Pas de Commentaire »

Mort de Daniel Bensaïd, l’une des grandes figures historiques du trotskisme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2010

Mort de Daniel Bensaïd, l'une des grandes figures historiques du trotskisme dans Hommages arton4392-3bf40
PCF.fr/ – 12 janvier 2010

Marie-George Buffet et Pierre Laurent saluent la mémoire

de Daniel Bensaïd

 

Image 4_31.png

Avec Daniel Bensaïd disparaît une des figures les plus marquantes du courant révolutionnaire français. Homme politique et philosophe, il n’aura eu de cesse de revisiter l’apport de Marx à la lumière de l’expérience historique et des enjeux théoriques et politiques de notre époque. Homme de grande culture, c’était inséparablement un homme de terrain, aussi déterminé et rigoureux dans la réflexion que dans les tâches les plus concrètes de l’action quotidienne. L’un des fondateurs de la LCR, et récemment du NPA, il jouait aussi un rôle très important dans le courant trotskiste international, où il connaissait à juste titre une grande notoriété.

Nous voulons saluer aujourd’hui la mémoire du grand intellectuel et du grand militant qu’il fut, et tout autant celle de l’homme simple et attachant qui respirait et attirait la sympathie. A sa famille, à ses camarades et à ses amis, nous présentons, au nom du Parti communiste français, l’expression de nos sentiments attristés.

Marie-George Buffet, Secrétaire nationale du PCF Pierre Laurent, Coordinateur national du PCF

 

Publié dans Hommages | 1 Commentaire »

1...678910
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy