Haïti : La douleur et la mort

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2010

l’Humanite.fr/ - 15 janvier 2010 - Bernard Duraud

Haïti, la course contre la mort

Haïti : La douleur et la mort dans Grandes Antilles foto11


L’aide internationale et les équipes de secours convergeaient hier vers Port-au-Prince, où d’importants moyens ont été déployés pour assister ce pays ravagé par un séisme qui a fait des milliers de morts.

 

À la une dans l\'Humanité

Témoignages, analyses, rencontre avec des Haïtiens de France … Un dossier spécial dans l’Humanité de vendredi.

Au fil des heures, le monde découvre l’ampleur de la catastrophe qui s’est abattue sur Haïti. Réalité dure et crue : des bâtiments effondrés, des cadavres jonchant le sol, Port-au-Prince ressemble à une ville complètement dévastée, notamment dans sa partie basse. Le séisme et ses répliques ont détruit des milliers, voire des centaines de milliers de vies, ainsi que tous les hôpitaux, écoles, habitations, immeubles et infrastructures. Aucune information n’est parvenue pour le moment concernant l’état des autres villes et villages du pays. La capitale abrite 2 millions d’habitants, dont un immense bidonville, Cité Soleil. Partout la même désolation, des amas de ferraille, de poussière et de béton.

[Article complet : humanite.fr/]

Haiti : peut-être plus de 100 000 morts 

par BERNARD DURAUD

google dans Solidarite

 

Le violent séisme qui vient de frapper Haïti porte un nouveau coup dur à ce pays des Caraïbes, l’un des plus pauvres de la planète. Il y aurait des milliers de victimes et des dégâts considérables. La communauté internationale se mobilise

 

HAÏTI URGENCE !

L’Humanité relaie l’appel à la solidarité avec le peuple haïtien lancé par le Secours populaire français.

Envoyez vos dons à :
Secours populaire français, « Haïti urgence », CCP 2333, boîte postale 3303, 75123 Paris Cedex 03.
Ou faites un don en ligne sur www.secourspopulaire.fr

 

Publié dans Grandes Antilles, Solidarite | Pas de Commentaire »

Haïti : « Nous avons envers le peuple haïtien une dette qui remonte à Richelieu… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2010

L’Éditorial de l’Humanité – 14 janvier 2010

Solidarité Haïti

Ils sont des dizaines de milliers là-bas à avoir besoin de nous, à avoir besoin de tout.

Par Patrick Le Hyaric

Comme toutes et tous, nous sommes saisis d’effroi et de douleur face au drame épouvantable qui frappe une nouvelle fois le peuple haïtien. Si proche de nous, nous avons envers lui une dette qui remonte à Richelieu, lui qui fit dominer l’île par la France en y pillant ses ressources et en y organisant l’esclavage.

Chaque minute compte pour des milliers et des milliers d’Haïtiens, enfants, femmes et hommes, encore ensevelis sous les décombres. Chaque instant est précieux pour soulager la peine des familles plongées dans le chagrin et la douleur d’avoir perdu un être cher quand ce n’est d’avoir tout perdu. Dans cette angoissante course contre la montre pour sauver le maximum de vies, il est bien que les États, dont la France et l’Organisation des Nations unies, s’engagent fortement.

C’est amplement justifié par le fait que cette tragédie a été considérablement aggravée par l’état de fragilité et de délabrement des infrastructures. On a du mal à imaginer comment la capitale, Port-au-Prince, a pu être ainsi plongée dans cette spirale destructrice, dans l’horreur et la désolation si rapidement. Si le bilan devient si dramatique, c’est aussi parce que ce pays a continué d’être dominé et pillé avec un plan d’austérité imposé par le Fond monétaire international, s’ajoutant aux violences de dictatures dont celle des Duvalier et des tontons macoutes, mais aussi aux méfaits de gouvernements corrompus. Des milliers de morts et de blessés auraient peut-être pu être évités si les populations avaient pu bénéficier d’une assistance médicale immédiate et d’un habitat plus solide.

Comment les puissants de ce monde continueront-ils de justifier qu’ils puissent dilapider chaque jour des sommes colossales dans le surarmement et les guerres ou pour sauver les grands banquiers de ce monde alors qu’ils laissent, comme à Haïti, des peuples aux mains nues dans la pauvreté la plus totale ? Cette effrayante tragédie se rajoute en effet au drame quotidien des 12 millions d’habitants de ce pays dont près des quatre cinquièmes survivent avec moins de deux dollars par jour. Nos frères haïtiens s’étaient fait entendre durant l’année 2007 avec les « émeutes de la faim ». Ils alertaient déjà contre un ordre mondial foncièrement égoïste qui les étrangle depuis deux siècles. Les puissants de la planète ne leur auraient-ils pas encore pardonné leur dignité conquise depuis 1804, année de l’indépendance de l’île ? Dès le début, les dominateurs et les impérialistes sanctionnèrent ce peuple en organisant contre lui un blocus commercial et en installant des présidents fantoches jusqu’à la mise sous tutelle du FMI. Voilà ce qui l’empêcha de gagner définitivement sa liberté totale, de construire son développement, de prendre en main son destin, jusqu’à vivre aujourd’hui dans un pays exsangue.

Nos amis haïtiens n’ont que trop subi le sang, les armes et la misère. Cela ne fait que renforcer encore l’importance vitale de la mobilisation internationale en marche, et notamment celle de la France, qui doit ressentir une responsabilité particulière vis-à-vis des populations d’Haïti. L’heure est maintenant à la solidarité active la plus large. Ils sont et seront des dizaines de milliers là-bas à avoir besoin de nous, à avoir besoin de tout : des médicaments, du matériel de base, des vivres, des moyens financiers pour reconstruire.

Ne perdons pas un seul instant ! Notre journal l’Humanité s’associe une nouvelle fois avec le Secours populaire français pour organiser la solidarité. Solidarité pour Haïti !

Secours populaire : Appel aux dons

 

Publié dans Grandes Antilles, Monde, Solidarite | Pas de Commentaire »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy