Le « logos » de Manolis Glezos au Parlement Européen face aux outrages de Martin Schulz

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 juillet 2015

 

Le « logos » de Manolis Glezos au Parlement Européen

face aux outrages de Martin Schulz

 

CaptureManolisGlezos1

  syriza-fr.org

 

  Au Parlement Européen, Manolis Glezos

  a répondu en grec ancien et en latin

  au discours outrageux de Martin Schulz,

  en citant Euripide et Saint Thomas d’Aquin :

 

«Πρῶτον μὲν ἤρξω τοῦ λόγου ψευδῶς, ξένε, ζητῶν τύραννον ἐνθάδ᾽· οὐ γὰρ ἄρχεται ἑνὸς πρὸς ἀνδρὸς

ἀλλ᾽ ἐλευθέρα πόλις. δῆμος δ᾽ ἀνάσσει διαδοχαῖσιν ἐν μέρει ἐνιαυσίαισιν, οὐχὶ τῷ πλούτῳ διδοὺς

τὸ πλεῖστον ἀλλὰ χὠ πένης ἔχων ἴσον».

« Étranger, tu as débuté par une erreur, en cherchant un tyran dans ces lieux. Cette ville ne dépend pas

d’un seul homme, elle est libre ; le peuple y commande à son tour, et les magistrats s’y renouvellent tous les ans;

la prépondérance n’y appartient pas à la richesse, et le pauvre y possède des droits égaux ».

EURIPIDE,  LES SUPPLIANTES.

Traduction française : M. ARTAUD.

« Timeo hominem unius libri »
« Je crains l’homme d’un seul livre.

Saint Thomas d’Aquin

Publié dans EUROPE, Grece, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Grèce – Anne Sabourin invitée de BFM sur l’après référundum

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 juillet 2015

 

Anne Sabourin est la représentante du PCF à la direction du parti de la gauche européenne (PGE)

Image de prévisualisation YouTube

Parti Communiste Françaissur youtube

 Anne Sabourin : « La solidarité politique doit se doubler d’une solidarité concrète avec les Grecs

 

Publié dans EUROPE, France, Grece, PCF, PGE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Yanis Varoufakis : « Je porterai le dégoût que j’ai inspiré aux créanciers avec fierté. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2015

humanite.fr

Grèce.

Yanis Varoufakis : « Je porterai le dégoût des créanciers avec fierté »

 

CaptureYanisVaroufakis

  Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis a annoncé

  ce matin sa démission du gouvernement, au lendemain

  de la victoire du « Non ».

  Lire la traduction de sa déclaration.

 

  « Le référendum du 5 Juillet restera dans l’histoire comme un moment unique

  où une petite nation européenne s’est levée contre la servitude de la dette.

  Comme toutes les luttes pour les droits démocratiques, le rejet historique

  de l’ultimatum posé le 25 juin ultimatum à la Grèce par l’Eurogroupe n’est pas

  sans coût. Il est donc essentiel que la grande confiance accordé

  à notre gouvernement par le splendide vote NON soit investi immédiatement

d’un OUI à une résolution appropriée – à un accord qui implique une restructuration de la dette, moins d’austérité,

la redistribution en faveur des plus modestes, et de réelle réformes.

Peu après l’annonce des résultats du référendum, j’ai été mis au courant d’une certaine préférence de certains

participants à l’Eurogroupe, et de «partenaires» pour… mon «absence» de ses réunions ; une idée que le Premier

ministre a jugé potentiellement utile pour parvenir à un accord. Pour cette raison, je quitte le ministère

des Finances aujourd’hui.

Je considère qu’il est de mon devoir d’aider Alexis Tsipras à exploiter, comme il l’entend, le capital que le peuple grec

nous a accordé par référendum d’hier.

Et je porterai le dégoût que j’ai inspiré aux créanciers avec fierté.

Nous, à gauche, savons comment agir collectivement, sans attachement aux privilèges de la charge. Je vais soutenir

pleinement le Premier ministre Tsipras, le nouveau ministre des Finances, et notre gouvernement.

L’effort surhumain pour faire honneur au brave peuple de Grèce, et le célèbre OXI (NO) entendu par les démocrates

du monde entier, ne fait que commencer. »

Yanis Varoufakis

Publié dans EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

La victoire du « non » doit être respectée (Pierre Laurent)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2015

PCF

La victoire du « non » doit être respectée (Pierre Laurent)

 

Captureoxi1

 

Le peuple grec vient de refuser, avec un « OXI » écrasant (59,7%) l’ultimatum lancé par les créanciers.

C’est la deuxième fois en 6 mois qu’il rejette l’austérité. La deuxième fois qu’il dit en même temps

son attachement à l’Europe.

Les chantages financiers et mesquineries politiques n’auront pas eu raison du souffle de dignité

et de liberté qui a envahi le berceau de la démocratie. Je salue le courage des Grecs, de Syriza

et du gouvernement Tsipras. C’est notre victoire à toutes et tous. Ce soir, nous sommes heureux

et fiers d’avoir tant lutté avec eux, pour que renaisse un espoir.

Je mets en garde contre toute nouvelle entreprise de pression politique et financières sur le peuple grec.

Le respect des choix souverains des peuples doit être la règle à l’avenir, et le point de départ

des futures négociations.

La France devra en tirer les conséquences. J’attends de notre gouvernement un respect total

du résultat de ce referendum et des actes forts pour la recherche immédiate d’un accord.

 

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et Président du PGE,

Publié dans Grece, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité (06/07/2015)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2015

 

Leçon démocratique

 

L’éditorial de Maurice Ulrich - humanite.fr – 6 juillet 2015

 

Captureoxi2

  OXI !

  C’est un coup de tonnerre dans l’Europe de l’austérité.

  Le non lucide, courageux et puissant d’un peuple debout.

  Un non à l’austérité, pour de nouvelles négociations,

  pas un non à l’Europe.

  C’est un résultat sans appel, venant après une semaine

  de tous les dangers, où les peurs ont été exacerbées

  par cette partie de la presse grecque aux mains

des puissances d’argent, où le chantage au Grexit de nombre de dirigeants européens refusait au peuple grec

le droit de se prononcer en toute liberté, en un véritable déni de démocratie.

Eh bien, c’est une magnifique leçon de démocratie que la Grèce et ses dirigeants ont donnée à l’Europe

et peut-être au-delà, où la situation est suivie de près, comme aux États-Unis même. On a parlé de « pari »,

d’Alexis Tsipras, de coup de poker pour glisser aussitôt l’idée de poker menteur ; on a parlé de coup de force

quand c’est l’Eurogroupe qui avait écarté de sa réunion, au mépris du droit, le ministre grec des Finances.

Mais la réalité est plus simple.

Engagés dans des négociations difficiles, faisant l’objet de pressions toujours plus lourdes pour renouer

avec les politiques d’austérité, face à des dirigeants européens déterminés à donner une leçon politique à la Grèce,

à punir les Grecs, Alexis Stipras et son gouvernement ont choisi d’en appeler à la source de toute légitimité.

Le vote du peuple. Selon un sondage publié hier, 58 % des Français lui donnaient raison. Cette victoire éclatante

de la démocratie nous fait d’autant plus regretter ce que l’on peut appeler la « mollesse » de François Hollande.

La France aurait pu, aurait dû, faire entendre une autre voix, ferme, résolue. Il n’est pas trop tard.

Car, dès aujourd’hui, si ce non-là est un puissant point d’appui pour ouvrir de nouvelles négociations,

de nouvelles pressions vont s’exercer sur le peuple, qui a fait hier la preuve de son courage

et de sa dignité en montrant aussi qu’une autre conception de l’Europe est possible, est en marche.

Le peuple grec va avoir plus que jamais besoin de nous. Son combat, nous le savons bien, est aussi

le nôtre et celui de toutes les forces vraiment de gauche et démocratiques en Europe.

 

Publié dans EUROPE, Grece, Union europeenne | Pas de Commentaire »

L’autre Bruxelles, celle des travailleurs, apporte son soutien au peuple grec

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 juillet 2015

 

CapturemanifestationBruxelles3juillet1

 

 

  Vendredi, plus de 5 000 personnes 

  ont manifesté à Bruxelles

  pour dénoncer les pressions

  exercées par l’Europe sur le peuple

  grec.

 

 

 

Intervention du député belge Raoul Hedebouw (PTB-PVDA)

au Parlement fédéral belge

 

CapturePTBGrèce1

 

  « La question qui est posée aux Grecs aujourd’hui, c’est :

  “Voulez-vous continuer avec cette austérité qui va encore

  aggraver la crise économique ?”

  Je le dis et je l’espère, comme beaucoup de peuples

  en Europe, qu’une majorité de Grecs voteront “non”,

  voteront “όχι” dimanche, et il faudra prendre

  ses responsabilités. »

 

 

 

CaptureRaoulHedebouwCliquer sur l’image (capture d’écran) pour voir la vidéo

  Le député belge Raoul Hedebouw (PTB-PVDA) soutient le Non.

  Le référendum grec est un forme de résistance démocratique

  contre l’austérité qui touche les peuples d’Europe.

  Les travailleurs, pensionnés et chômeurs belges sont solidaires

  des Grecs. Disons tous ensemble un NON qui signifie un oui

 pour une autre Europe, démocratique et solidaire.

 

 

 

 

Publié dans Belgique, EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

Le peuple grec veut « vivre dans la dignité en Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 juillet 2015

 

Athènes le 3 juillet 2015

Capturegrèce7   capture d’écran

 

  Les partisans du « non » étaient au moins

  50.000 place Syntagma, devant la Vouli,

  le Parlement, dans le centre d’Athènes.

(source Reuters)

 

 

 

 

CapturealexisTsipras2  capture d’écran

  Alexis Tsipras  a appelé ses compatriotes

  à « opposer avec fierté un ‘non’

  aux ultimatums et à tourner le dos à ceux

  qui vous terrorisent tous les jours »,

  parce que les Grecs « veulent prendre leur avenir

  en main ».

  « Dimanche, nous ne déciderons pas seulement

  de rester dans l’Europe mais nous déciderons

de vivre dans la dignité en Europe », a-t-il lancé.

 

Image de prévisualisation YouTube

RT Francesur youtube

Publié dans EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

Alexis Tsipras : « Le «non» n’est pas un simple slogan »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2015

 

Allocution télévisée prononcée à Athènes le 1er juillet 2015 par le Premier ministre grec,

Alexis Tsipras, en prévision du référendum du dimanche 5 juillet.

Traduit par Dimitris Alexakis Δημήτρης Αλεξάκης

humanite.fr

CaptureTsipras5

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

Manifestation de soutien au peuple grec (2 juillet)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2015

 

Paris : manifestation de soutien au peuple grec

Capturehumagrèce1

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

 

Solidarité avec le peuple grec ! C’est le message de soutien lancé par quelques milliers de manifestants

ce jeudi 2 juillet entre la place de la Bastille et République à Paris.

Cité en exemple, le gouvernement Syriza a raison de s’opposer au chantage et au démantèlement

des droits sociaux tandis que pour d’autres, le peuple doit être consulté avec le référendum organisé

dimanche prochain. Une leçon de démocratie dont le gouvernement français devrait s’inspirer…

Réactions. Reportage Franck Cartelet.

Publié dans EUROPE, France, Grece, Solidarite | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « Lundi, une autre Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2015

humanite.fr

 

Lundi, une autre Europe

 

L’éditorial de Maud Vergnol.

Capturehuma21704

 

Quoi qu’il se passe dimanche, le peuple grec

a démontré qu’il arrive toujours un moment

où la politique, confisquée par les technocrates,

revient par la grande porte.

Que ce n’est pas lui qui a un problème

avec l’Europe mais bien les institutions qui

ont imposé des traités successifs mortifères

pour le progrès social. 

Déferlement de haine, pluie de mensonges déversés

avec un aplomb déconcertant, appel au coup d’État

contre Alexis Tsipras dans les colonnes d’un prestigieux

quotidien du soir…

 

 

La vague d’hystérie qui s’est emparée des libéraux européens et de leurs gardes-chiourmes médiatiques ne doit pas

rester sans suite, tant elle en dit long du danger qui guette l’Europe. Peut-on continuer à laisser notre avenir

entre les mains d’une poignée de despotes de la finance qui assument désormais au grand jour leur mépris

de la démocratie ? L’emprise des marchés financiers sur les États européens est telle qu’il était devenu

inenvisageable pour les eurocrates qu’un peuple puisse avoir le dernier mot. C’est pourtant le choix qu’a fait

courageusement Alexis Tsipras, en dépit de toutes les manœuvres pour le faire capituler. La rage des Merkel

et consorts n’en est que décuplée.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece, Troika | Pas de Commentaire »

123456...23
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy