Europe : Journée de colère contre l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2012

 

Europe : Journée de colère contre l'austérité dans Austerite manif_3-300x150

 

 

 

 

 

 

Espagne

En Espagne, les piquets de grève agitant les drapeaux rouges des deux grands syndicats espagnols, UGT et

CCOO, ont envahi Madrid et les autres grandes villes du pays dès cette nuit. Les syndicalistes ont pris

position aux portes des usines, des commerces, des marchés de gros ou des gares pour appeler les salariés

à rejoindre le mouvement. Le pays est paralysé, des policiers anti-émeute quadrillent les grandes villes.

A Madrid notamment, des centaines des jeunes ont défile dès minuit au son des cornes de brume et des sifflets,

bloquant des artères de la capitale, obligeant les magasins encore ouverts à fermer. Des incidents ont

par la suite éclaté lorsque la police a tenté de les disperser. Sur la Gran Via, l’une des avenues centrales

de la capitale espagnole, les policiers sont intervenus pour disperser des manifestants, les repoussant

sur les trottoirs, avant qu’ils ne se regroupent un peu plus loin.

Selon le ministère de l’Intérieur, des « incidents isolés » sont survenus depuis mercredi matin dans plusieurs villes,

faisant 34 blessés dont 18 policiers, tandis que 62 personnes ont été interpellées.

L’Espagne en tête du cortège europeen contre l’austérité (vidéo)

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Italie

Une grève de quatre heures et des manifestations dans toute l’Italie ont été organisées mercredi à l’appel

de la principale confédération syndicale, la CGIL (gauche), dans le cadre de la journée européenne contre l’austérité. 

Près d’un millier de personnes ont pris part à un cortège à Rome qui a traversé des rues du centre-ville et doit

terminer son parcours sur une petite place. A Turin et Milan, dans le nord du pays, des milliers de personnes ont

pris part à des manifestations et cortèges. Mais la manifestation principale en Italie a été organisée dans la petite

ville de Terni, en Ombrie, dans le centre du pays, en présence de la secrétaire générale de la CGIL, Susanna Camusso.

Italie : des milliers de personnes dans la rue contre l’austérité (vidéos)

 

Portugal

À l’appel de la CGTP, principal syndicat portugais, à l’origine de la grève générale, des milliers de manifestants sont

descendus dans les rues de Lisbonne pour crier leur colère contre les mesures d’austérité imposées

par le gouvernement et la « troïka ».

Selon  Armenio Carlos, secrétaire général de la CGTP, « Cette grève est une des plus grandes jamais réalisées

au Portugal. C’est la grève générale de l’indignation ! »

Des manifestations ont également eu lieu dans toutes les grandes villes du pays.

 

Grèce

Plusieurs milliers de Grecs ont manifesté à Athènes. Aux cris de : « Athènes-Madrid-Rome-Lisbonne, tout le monde

dans les rues », les manifestants brandissaient les drapeaux grecs, espagnols et portugais

 

Publié dans Austerite, Espagne, EUROPE, Grece, Italie, Luttes, Portugal | Pas de Commentaire »

«Nous sommes tous dans le même bateau»

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2012

 

Mobilisations du 14 novembre 2012

Bernadette Ségol : «Nous sommes tous dans le même bateau»

 

«Nous sommes tous dans le même bateau» dans Austerite aust21-300x150

Les manifestations contre l’austérité ont débuté

ce mercredi dans 23 pays d’Europe à l’appel

de la Confédération européenne de syndicats.

Bernadette Ségol, secrétaire de la Confédération,

explique les raisons de la mobilisation.

 

bernadet Bernadette Segol dans EspagneEntretien réalisé par 
Gaël De Santis

Pourquoi ces manifestations ?

Bernadette Ségol. L’Europe et surtout les travailleurs s’enfoncent dans 
la crise.

Le chômage augmente 
et les politiques européennes 
ne changent pas. Il faut

changer de cap. Nous avons besoin d’une politique de croissance soutenable,

avec l’emploi comme priorité.

 

Comment jugez-vous les politiques menées ?

Bernadette Ségol. Elles se concentrent sur les réformes structurelles, la baisse des salaires, la flexibilisation

du marché du travail. Les réformes structurelles sont insupportables. Elles démantèlent le modèle social

européen. En revanche, la question d’une taxation juste, de la lutte contre l’évasion fiscale ont été oubliées.

Les orientations choisies ne se soucient pas d’une politique d’investissement qui relance la croissance et l’emploi.

Le secteur bancaire a été oublié, alors que c’est lui qui a placé les économies dans l’état lamentable d’aujourd’hui.

 

Pensez-vous que les dirigeants européens prennent davantage 
en compte la dimension 


de la croissance ?

Bernadette Ségol. Dans les mots, oui. Le pacte de croissance a été signé en juin. Mais à cette heure, nous

ne voyons pas où ont été réalisés les investissements dans les infrastructures. On nous dit 
qu’en flexibilisant

le marché 
du travail et en mettant en oeuvre des réformes structurelles, on redonnera confiance aux marchés.

À la Confédération européenne 
des syndicats, nous estimons que c’est aux travailleurs et citoyens qu’il faut

redonner confiance. Nous avons toujours dit qu’il fallait revenir à des budgets sains, mais pas en

deux ans ! Ce qui se passe en Grèce, au Portugal, en Espagne montre que ce que nous disions de longue date

est juste : il faut arrêter ces politiques destructrices.

 

Cette mobilisation vise donc 
à attirer l’attention sur la nécessité d’une politique de croissance ?

Bernadette Ségol. Oui. Nous voulons aussi montrer la solidarité nécessaire avec les pays

dans cette urgence sociale. Nous soulignons que ce qui se prépare est la création d’une zone franche du point 


de vue des droits sociaux et de la négociation collective. Un appel vers le bas des conditions de travail et de salaire

va être créé.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, Espagne, EUROPE, Grece, Luttes, POLITIQUE, Portugal, SOCIAL, Syndicats, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Arrestation et extradition en Espagne d’Aurore Martin : un acte indigne qui déshonore la France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 novembre 2012

 

Arrestation et extradition en Espagne d'Aurore Martin : un acte indigne qui déshonore la France  dans Democratie aurore-martinPar Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

Sitôt arrêtée, lors d’un contrôle routier présenté comme « fortuit »,

Aurore Martin a été remise aux autorités espagnoles

dans le cadre de l’exécution d’un mandat d’arrêt européen.

Ce que Guéant n’avait pas osé faire, le ministre Valls vient de le

commettre. Quelle honte !

Qu’est-il reproché à Aurore ? Sa participation à des réunions

publiques et des écrits politiques au titre de son appartenance

à Batasuna, un parti interdit en Espagne. Il est insupportable et indigne qu’une personne de nationalité française,

militante d’un parti autorisé en France, soit extradée pour des faits eux-mêmes non punissables dans notre pays.

Cette arrestation remet en cause un principe essentiel reconnu en France, à savoir le refus d’extradition

pour motifs politiques.

Le Gouvernement Ayrault vient d’écrire une page déshonorante pour notre pays.

Le Parti communiste exprime son indignation et appelle l’ensemble des républicains à exprimer leur condamnation.

Les parlementaires communistes interpelleront le gouvernement pour connaitre les conditions réelles

de l’arrestation et de l’extradition immédiate en Espagne d’Aurore Martin.

Lire également :

Aurore Martin interpellée et extradée vers l’Espagne

Aurore Martin : Valls et Hollande, ces malades de la répression

Publié dans Democratie, Espagne, France, PCF, POLITIQUE | 1 Commentaire »

Espagne : Le nombre de chômeurs dépasse les 25 %

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 octobre 2012

 

Plus d’un actif espagnol sur 4 est au chômage

 

Après la Grèce, l’Espagne vient à son tour de dépasser le cap terrible des 25 % de chômeurs.

Et comme ailleurs en Europe, l’augmentation du nombre de demandeur d’emploi s’accélère.

Le chômage en Espagne a encore grimpé au troisième trimestre et s’établit désormais à 25,02% de la population active. A la fin du mois

de septembre, l’Espagne comptait 5.778.100 chômeurs, soit 85.000 de plus que le trimestre précédent. La progression s’est accélérée

après les effets saisonniers de l’été. Le taux de chômage en juin s’élevait à 24,63% des actifs. Autre chiffre dramatique, le nombre de foyers

dont tous les membres sont au chômage, continue à progresser, à 1.737.900, soit un dixième du total des foyers espagnols.

Le pays reste plongé dans la récession qui ne semble pas prête de s’arrêter, dans laquelle l’Espagne est retombée depuis fin 2011: la Banque

d’Espagne prévoit pour le troisième trimestre un recul du PIB de 0,4% alors que le gouvernement attend un repli de 1,5% sur l’année.

Récession qui va d’autant plus durer que, l’Espagne a lancé un nouveau programme de rigueur de 150 milliards d’euros à l’horizon 2014,

dont 39 milliards en 2013, rendant très compliqué le retour à la croissance et à l’emploi.

 

Espagne : Le nombre de chômeurs dépasse les 25 % dans Austerite humanitefr le 26 Octobre 2012

 

Vidéo

 

Publié dans Austerite, Chomage, Emplois, Espagne, EUROPE | Pas de Commentaire »

Les syndicats CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires appellent à manifester contre l’austérité le 14 novembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 octobre 2012

 

5 syndicats appellent à manifester contre l’austérité le 14 novembre

 

Les syndicats CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires appellent à manifester contre l'austérité le 14 novembre dans Austerite 19bd857f-300x150Manifestation contre le Traité européen du 30 septembre 2012 (photo SG/l’Humanité.fr)

Les confédérations CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires ont appelé

ce vendredi les salariés, retraités et chômeurs à manifester

le 14 novembre dans le cadre de la journée européenne contre

l’ »austérité » et pour des « mesures de solidarité »

avec « les pays les plus en difficulté ».

Dans une déclaration commune, l’intersyndicale se range derrière le mot d’ordre lancé par la Confédération européenne des syndicats (CES)

et condamne les « mesures d’austérité qui font plonger l’Europe dans la stagnation économique » et « ne font qu’aggraver les déséquilibres

et créer des injustices ». Les syndicats « appellent partout en France à manifester selon des modalités permettant la participation

la plus large », sans les préciser.

L’intersyndicale incite les « salariés du privé et du public, les retraités et les chômeurs » à « manifester leur volonté de voir apporter

des réponses concrètes aux difficultés que vivent tous les travailleurs en France et en Europe et en solidarité avec les travailleurs espagnols,

portugais et grecs ». Elle dénonce « les traitements de choc infligés aux travailleurs, notamment en Grèce, en Espagne et au Portugal » qui

« montrent l’impasse de politiques qui conduisent à la destruction des droits sociaux ».

Un appel à la grève générale a été lancé à cette date au Portugal et des actions sont également prévues en Grèce et en Espagne.

 

Communiqué commun CFDT-CGT-FSU-Solidaires-Unsa

Publié dans Austerite, CFDT, CGT, Espagne, EUROPE, France, FSU, Grece, Luttes, POLITIQUE, Politique nationale, Portugal, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Le Portugal et l’Espagne à la pointe de la lutte contre l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 octobre 2012

 

L’Espagne et le Portugal manifestent contre l’austérité

 

Le Portugal et l'Espagne à la pointe de la lutte contre l'austérité dans Austerite espagne_manifestation2

*

 

Concert de casseroles des indignés à Madrid,

protestations de plusieurs milliers de personnes

à Lisbonne et dans d’autres villes.

La péninsule ibérique a été samedi à la pointe

des manifestations contre l’austérité.

 

 

 

Au Portugal, les protestations ont pris un aspect festif et culturel avec la participation de nombreux artistes

– comédiens, musiciens, chanteurs ou danseurs – notamment à Lisbonne où un podium a été installé sur la place

d’Espagne, l’une des plus importantes de la capitale.  »La culture est résistance, les artistes sont dans la rue »,

a été le principal mot d’ordre de cette manifestation dite « culturelle » qui devait se prolonger tard dans la soirée

et à laquelle plusieurs milliers de personnes ont assisté.

« La troïka (UE-FMI-BCE, ndlr) et le gouvernement dehors », clamait une grande banderole, « le Portugal en assez

d’être volé et humilié », pouvait-on lire sur une petite affiche. D’autres manifestations ont eu lieu à Porto et Braga

dans le nord.

« Le gouvernement ne tient plus que par un fil. Plus vite nous le couperons, plus vite le gouvernement

s’effondrera », a lancé le secrétaire général de la CGTP, Armenio Carlos. Après avoir admis qu’il ne pourrait respecter

ses engagements de réduction du déficit public, le gouvernement portugais a obtenu de la « troïka » (UE-FMI-BCE)

représentant ses créanciers un allégement de ses objectifs, mais en échange il lui a fallu s’engager à de nouvelles

mesures d’austérité : hausse généralisée des impôts, avec en particulier un taux moyen devant passer de 9,8%

cette année à 13,2% l’année prochaine.

 

espagne_manifestation pacte budgétaire européen dans Espagne

Dans le centre de Madrid environ 2.000 personnes ont

manifesté à l’appel des « indignés », en scandant

« Nous ne devons rien à personne, nous ne payerons pas », le tout

accompagné d’un concert de casseroles. 

« L’idée, c’est de faire du bruit pour qu’ils nous entendent, mais

nous savons déjà que ces dirigeants n’ont pas d’oreilles pour nous »,

expliquait Marita.

Les protestataires, hommes et femmes de tous âges, certains avec leurs enfants, étaient partis du siège

de la représentation de l’Union européenne (UE) dans la capitale espagnole pour parcourir le centre-ville

et gagner la place de la Puerta del Sol, lieu emblématique du mouvement des « Indignés ».

 

Source : humanite.fr  13 octobre 2012

Publié dans Austerite, Espagne, Luttes, POLITIQUE, Portugal, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Espagne : « Le gouvernement Rajoy doit écouter le peuple »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 septembre 2012

 

Espagne :

« Le gouvernement Rajoy doit écouter le peuple »

 

Espagne : « Le gouvernement Rajoy doit écouter le peuple » dans Austerite photo_1348606642432-2-0-300x150La colère monte en Espagne et c’est justifié.

Le taux de chômage de 25%, atteint les 52,7% chez les jeunes.

Les pressions des marchés financiers continuent :

le taux d’emprunt à 10 ans est repassé mercredi au dessus

de la barre des 6%. Et le gouvernement se plie aux injonctions

des banques et de la commission européenne.

C’est une année d’austérité que Mariano Rajoy présente aujourd’hui, avec 39 milliards d’euros de coupes

budgétaires pour 2013.

Il ne faut pas s’étonner que les citoyens espagnols se rassemblent pour dénoncer une démocratie « confisquée »,

assujettie « aux marchés financiers ». Au lieu d’attiser le feu par la répression et la criminalisation des mouvements

sociaux, le gouvernement Rajoy doit écouter le peuple espagnol qui souffre.

Le Parti de la gauche européenne (PGE) dénonce les violences et la disproportion des forces policières déployées

contre l’initiative hautement symbolique du 25S « Toma el congreso ».

Heureusement qu’en Espagne, il y a des forces qui écoutent leur peuple et prônent une alternative sociale,

économique et écologique basée sur une « régénération » de la vie politique.

Le PGE réaffirme son soutien à Izquierda Unida (IU), au Parti communiste d’Espagne (PCE) et à Esquerra unida i

alternativa (EUiA) en Catalogne, ainsi qu’à leur proposition de référendum sur les coupes budgétaires.

Communiqué du PCF – 27 septembre 2012

Publié dans Austerite, Espagne, EUROPE | Pas de Commentaire »

Manifestation anti-austérité à Madrid : heurts entre Indignés et policiers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 septembre 2012

 

 

Plusieurs milliers d’indignés espagnols manifestaient mardi soir autour du Congrès des députés

à Madrid contre les mesures d’austérité que doit annoncer cette semaine le gouvernement

de Mariano Rajoy dans le cadre du budget 2013.

Plusieurs organisations et mouvements d’indignés avaient convoqué cette manifestation via

les réseaux sociaux. Des heurts ont éclaté entre manifestants et policiers anti-émeutes qui ont

chargé à coups de matraques la foule tentant de forcer un barrage près du Congrès.

Les affrontements ont fait plus de 60 blessés, dont 27 policiers, selon les services d’urgence.

 

Manifestation anti-austérité à Madrid : heurts entre Indignés et policiers dans Austerite espagne8-300x199espagne2-300x168 dans Espagne

 

Voir les autres photos sur humanite.fr

Publié dans Austerite, Espagne, Luttes | Pas de Commentaire »

Manifestations contre l’austérité en Espagne et au Portugal

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2012

 

Espagne : 

« Ils veulent ruiner le pays, il faut l’empêcher »

Venant de toutes les régions du pays, des dizaines de milliers de manifestants ont déferlé dans les rues

de Madrid pour dénoncer la politique de rigueur menée par le gouvernement de droite de Mariano Rajoy

Lire l’article :

Espagne : contre la rigueur les manifestants déferlent sur Madrid

 

Portugal :

« Que la troïka aille au diable! »

Des dizaines de milliers de manifestants sont également attendues cet après-midi dans les rues

de Lisbonne et des grandes villes du pays pour dénoncer les nouvelles mesures de rigueur décidées

par le gouvernement de Pedro Passos Coelho (centre droit).

Publié dans Austerite, Espagne, EUROPE, Luttes, POLITIQUE, Portugal, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Espagne : un maire communiste pille les supermarchés et entame une marche pour la résistance à l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2012

 

 

Espagne : un maire communiste pille les supermarchés et entame une marche pour la résistance à l'austérité  dans Espagne 13par Andrée OGER, Conseillère générale communiste

Un maire communiste, député au parlement andalou, mène

des actions contre l’austérité et pour défendre les millions

d’Espagnols plongés dans la détresse par la crise du système

capitaliste.

José Manuel Sanchez Gordillo, maire communiste de la petite ville de

Marinaleda, en Andalousie, est une figure contestataire connue en Espagne,

où il participe depuis une trentaine d’années à des actions coup de poing

pour dénoncer les inégalités sociales et l’action des partis politiques nationaux.

Il participe notamment aux occupations de terres agricoles au profit de petits paysans.

Robin des Bois contre les supermarchés
*

Mardi 7 août, il a fait parler de lui au-delà des frontières espagnoles en dirigeant des razzias dans les rayons de deux

supermarchés d’Andalousie pour redistribuer des chariots remplis de produits alimentaires à des ONG locales.

A une heure de grande affluence, des dizaines de personnes se sont ainsi introduites dans deux supermarchés andalous.

Dans le premier, un Mercadona à Ecija (entre Séville et Cordoue), les intrus sont entrés dans la grande surface sous l’oeil

bienveillant du député régional de Izquierda Unida, Sanchez Gordillo. Fonçant à travers les rayons, ils ont rempli leurs chariots

de produits de première nécessité. « Ni chocolats, ni yaourts, ni desserts, mais du sucre, de l’huile, des légumes, du lait« ,

explique Diego Cañamero, secrétaire général du Syndicat andalou des travailleurs.

[Lire la suite sur le blog d’Andrée Oger]

(Source : lemonde.fr / La croisade d’un maire contre les conséquences de l’austerité en Espagne)

 

Publié dans Espagne, Luttes | 1 Commentaire »

1...345678
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy