Chili : « Les damnés de l’eau »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 janvier 2011

Source : humanite.fr/

Caimanes, Los sin agua / Les damnés de l’eau

 

Un documentaire de Jean Ortiz et Dominique Gautier qui dénonce les ravages d’une multinationale « voyoue », qui confisque l’eau des communautés rurales du centre du Chili, et empoisonne les quelques filets restants. Elle a construit, en pleine Cordillère des Andes, la plus grande poubelle chimique d’Amérique latine. Les « comuneros » résistent… En partenariat avec l’Humanité.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans Chili, Environnement | Pas de Commentaire »

Apiculture : « Tour de ‘passe-passe’ juridique au profit de l »agrochimie »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2010

Source : unaf-apiculture

L’Union Nationale de l’Apiculture Française dénonce le renouvellement illégal de l’autorisation du pesticide CRUISER pour la quatrième année consécutive !

Encore une fois le gouvernement privilégie les intérêts financiers de l’agrochimie au détriment des insectes pollinisateurs et de l’Apiculture.

L’UNAF est scandalisée par l’annonce de renouvellement d’Autorisation de Mise sur le Marché pour un an du CRUISER 350, insecticide systémique utilisé en enrobage de semences de maïs.

Lire le communiqué de presse de l’UNAF

Pour soutenir le programme national « L’abeille, sentinelle de l’environnement » et signer la charte

CLIQUEZ ICI

Sur le même sujet, lire :

Publié dans Environnement | Pas de Commentaire »

BETA STEEL – FEIGNIES

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2010

Communiqué du Collectif

 

Pour que la coulée verte ne devienne pas une coulée d’acier

 

Le Préfet de Lille et le commissaire enquêteur Monsieur Eugène FLINOIS ont donné leur accord pour l’implantation de BETA STEEL sur Feignies contre l’avis de la population et du Conseil municipal.

En participant au rassemblement le samedi 18 décembre 2010 de 8 h 45 à 9 h 00 sur la place de la Mairie, nous soutiendrons la décision du Conseil municipal qui a rejeté ce projet d’implantation.

Contre la pollution, contre les poids lourds en ville, nous remettrons à Monsieur le Maire une lettre demandant au Conseil municipal d’engager une procédure administrative pour contester cette décision.

Venez nombreux défendre la santé de nos enfants !

 

 

Sur ce sujet, voir nos précédents articles dans la catégorie « Infos Feignies »

Publié dans Environnement, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

La rémunération du travail paysan, question numéro un !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2010

La rémunération du travail paysan, question numéro un ! dans Agriculture cropped-patrick-le-hyaric-huma3-new2 9 novembre 2010 – par Patrick Le Hyaric

 

 dans Environnement

Les éleveurs sont entrés dans l’action pour défendre les prix de base de la viande à la production. Ils le font dans un contexte où d’une part l’Union européenne s’apprête à autoriser l’importation de 400 000 tonnes de viande bovine des pays du Mercosur (Amérique du Sud) et d’autre part au moment où le Commissaire européen à l’agriculture s’apprête à rendre public, le 17 novembre, un projet de changement de la politique agricole commune.

 

Cela fait des mois et des mois que nous alertons sur la baisse des prix des productions agricoles à la production, due aux modifications successives de la politique agricole européenne poussant à une multitude de « déréglementations ». Si la prochaine réforme va dans le même sens et ne se préoccupe pas de la rémunération du travail paysan, c’est un nouveau choc fatal que subiront les paysans, et avec eux la société toute entière.

Le travail agricole est producteur de denrées de base pour l’alimentation, mais aussi de biens publics communs sous forme de préservation de l’environnement et de la biodiversité, d’emploi, de valorisation des territoires. Ce sont toutes ces fonctions qui doivent être rémunérées par des prix de base, grâce à de nouveaux mécanismes de stabilisation et de régulation permettant d’obtenir des prix rémunérant convenablement le travail et les investissements nécessaires à la production agricole.

Une réforme doit aussi mettre en place des mécanismes de protection de nos productions, y compris en revenant à des taxations aux frontières, faisant cesser ce libre-échangisme intégral qui met les paysanneries du monde en concurrence au seul bénéfice des transnationales de l’agro-business de plus en plus intégrées au capital financier.

  • Une nouvelle politique agricole commune doit s’attacher à valoriser les souverainetés alimentaires partout dans le monde.
  • Elle doit aussi prendre en compte l’indépendance alimentaire européenne, à une période où l’Europe comptera 15 millions de consommateurs supplémentaires dans les prochaines années. Ceci doit se faire à partir d’un mode de production économe en capital, en engrais, en produits phytosanitaires, valorisant les potentiels agronomiques de chaque territoire.
  • Elle devrait aussi s’attacher à rendre l’Union européenne moins dépendante des importations de protéines végétales. Ceci impliquerait de lancer un grand plan « protéines » européen.

Enfin, le budget européen ne doit pas être abaissé comme le veulent certains pays, ou certains ministres du gouvernement français.

La lutte des éleveurs bovins pose à nouveau la question fondamentale de la rémunération du travail par des prix de base stables. C’est l’un des enjeux décisifs de la prochaine politique agricole européenne. Notre journal vous informera et organisera le débat autour de ces enjeux décisifs pour l’avenir dans les prochaines semaines.

Publié dans Agriculture, Environnement, EUROPE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

« BP, Goldman Sachs, Halliburton : les rois du (déversement de) pétrole »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juillet 2010

Source : Les mots ont un sens – 12 juillet 2010 –

URL de l’article : http://www.lesmotsontunsens.com/bp-goldman-sachs-halliburton-les-rois-du-deversement-de-petrole-7634

BP  catastrophe pétrolière Golfe Mexique Goldman Sachs Halliburton BP, Goldman Sachs, Halliburton : les rois du (déversement de) pétrole bp  goldman sachs halliburton les rois du deversement de petrole 7634

Hasards ou coïncidences autour de la catastrophe pétrolière du Golfe du Mexique. BP, Goldman Sachs et Halliburton nagent en eaux troubles.

BP - Goldman Sachs -  Halliburton

Vingt jours avant la catastrophe, Goldman Sachs, le monstre de la finance largement impliqué dans la crise financière, a vendu 44% de ses actions BP. Montant de l’opération : 260 millions de dollars. Quelques semaines plus tard, l’action chutait de 50%. Ce qui s’appelle avoir le nez fin. Tony Hayward, le patron de BP, a aussi sauvé les meubles en vendant un petit pactole de 2 millions de dollars, juste avant l’explosion de la plate-forme, soit environ un tiers de ses actions. Une broutille.

Un hasard ? Peut-être. Mais il serait intéressant de valider cette hypothèse… auprès de Peter Sutherland ? L’homme est plutôt bien informé. Ancien directeur général du GATT et de l’OMC, il est actuellement membre influent d’organisations aussi huppées que la Commission trilatérale et le groupe Bilderberg. Mais il est aussi président de Goldman Sachs (depuis 1995) et ex-président de… BP (1997 – 2010) ! Un homme bien sous tous rapports. Sauf, semble-t-il, pour la Commission Trilatérale qui a supprimé son CV et une bonne partie des articles le concernant de son site Internet (toujours disponible via le cache de web.archive.org). Même topo pour Lord Browne, ancien directeur général de BP et actuel administrateur de la banque d’investissement. En somme, BP a infiltré Goldman Sachs, banque bien connue pour avoir infiltré l’administration US. Un plan qui se déroule sans accrocs ?

Autre coïncidence frappante, dans cette catastrophe pétrolière, Halliburton a été mise en cause pour malfaçon. Dans la journée qui a précédé le drame, la firme avait participé à des opérations de cimentage sur la plate-forme de forage. La tuile. Mais huit jours auparavant, la société avait acheté pour 240 millions de dollars d’actions « Boots & Coots ». Kesako ? Ni plus ni moins qu’une entreprise spécialisée dans… l’extinction de puits de pétrole en feu. Et hop. L’action a gagné 60% en quelques jours. Forcément, puisque la société a été appelée à la rescousse pour aider BP à colmater la fuite de pétrole.

Que le monde est petit…

(Article publié sur le site « Les mots ont un sens »)

Publié dans Environnement, ETATS-UNIS, International, Speculation | Pas de Commentaire »

BP : Ce qui se passe dans le Golfe du Mexique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 juin 2010

Vu sur : BP : Ce qui se passe dans le Golfe du Mexique dans Environnement img_logo_new

VIDEO : Kindra Arnesen :

Ce qui se passe dans le Golfe du Mexique – 19 juin 2010

legrandsoir

INTÉRESSANT ET INSTRUCTIF (sous-titré en français) – Merci Pascal.


Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=ivlY…

Publié dans Environnement, ETATS-UNIS, Luttes | Pas de Commentaire »

Combien coûte les catastrophes industrielles ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Source : Accueil  du site Alternatives Economiques

Combien coûte les catastrophes industrielles ?

 

Guillaume Duval, Laurent Jeanneau | Article Web – 17 juin 2010

BP a finit par céder aux pressions de Barack Obama. Le 16 juin, le groupe pétrolier a accepté de créer un compte où 20 milliards de dollars seront bloqués pour indemniser les victimes de la marée noire qui souille le golfe du Mexique. Difficile de savoir jusqu’où la note s’élèvera, mais certains experts tablent sur plus de 30 milliards de dollars.

[...]

… en France, par exemple, 1 171 inspecteurs surveillent les établissements soumis à autorisation, alors qu’en 2002, suite à l’explosion de l’usine AZF, la commission d’enquête préconisait de porter leurs effectifs à plus de 2 000. Résultat: la France ne respecte pas une directive européenne qui imposait de réexaminer les autorisations de 6 500 installations sensibles avant fin 2007. Début 2010, 750 étaient encore en instance… (…)

[Article complet : alternatives-economiques.fr/]

Publié dans ECONOMIE, Environnement | Pas de Commentaire »

L’Agent Orange : L’histoire d’un crime particulièrement hideux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2010

Publié le 14 juin 2010 sur : L'Agent Orange : L'histoire d'un crime particulièrement hideux dans Environnement img_logo_new

Agent Orange – Apocalypse Viêt Nam

 

arton10650-0b695 dans ETATS-UNIS

André BOUNY

Si un jour existe une unité capable de mesurer la douleur et la souffrance, elle devra s’appeler Viêt Nam.

« De tous les crimes de guerre, celui de l’Agent Orange au Viêt Nam est particulièrement hideux. »

Noam Chomsky,

membre du Comité International de Soutien aux victimes de l’Agent Orange

Dow Chemical, Monsanto, Diamond, Uniroyal, Hercules… Découvrez les crimes impunis des marchands de la mort.

 

L’effroyable réalité d’un écocide chimique

Si l’histoire de l’utilisation des poisons, (venins et toxiques) remonte à la nuit des temps, la synthèse chimique a permis d’en démultiplier les effets maléfiques. La guerre du Viêt Nam fut ainsi la plus grande guerre chimique de l’histoire de l’humanité. L’objet de ce livre est d’expliquer précisément comment et pourquoi.

On y apprend de quelle façon, aujourd’hui encore, un demi-siècle après le début des épandages, la dioxine pénètre dans l’organisme, quelles maladies elle engendre, et les terribles effets tératogènes qu’elle inflige aux enfants.

La description scientifique des agents chimiques utilisés est aussi précise que la technologie méthodique mise en oeuvre. Celle de l’effroyable catastrophe écologique fait prendre conscience que la destruction du règne végétal précède et précipite une dévastation plus terrible encore.

Les nombreuses photographies exceptionnelles, signées de très grands noms, illustrent l’ampleur de la tragédie actuelle. Cartes géographiques, documents d’archives inédits et témoignages états-uniens viennent démontrer l’intentionnalité de ce véritable écocide. L’auteur propose en outre un nouveau calcul renversant du volume des agents chimiques déversés au Viêt Nam. Dans cet ouvrage exhaustif, il aborde enfin les aspects juridiques avec les procédures intentées au nom des victimes vietnamiennes dans un total silence médiatique.

À l’image du Tribunal international d’opinion qui s’est tenu en 2009 à Paris, ce livre a pour but d’informer le public, premier pas d’une prise de conscience sur la route de la réparation des torts et des souffrances, car il existe aussi un espoir… Un document bouleversant, comme l’histoire officielle ne la raconte jamais, pour comprendre l’ampleur de la tragédie que vivent au quotidien une multitude des victimes de l’Agent Orange.

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

 

Retrouvez toutes les informations mises à jour sur le site Internet, à la page de présentation du livre :
http://www.editionsdemilune.com/age…

Le dossier de présentation

Publié dans Environnement, ETATS-UNIS, HISTOIRE, Litterature, Photographie | Pas de Commentaire »

Nanoparticules, méga-incertitudes sur la santé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2010

L’Humanité – 13 juin 2010 – Fanny Doumayrou

Nanoparticules, méga-incertitudes sur la santé

Utilisées dans l’industrie pour améliorer la performance des produits, les nanoparticules sont déjà présentes dans 1 000 produits de consommation courante, alors qu’on sait très peu de chose sur leurs effets sur la santé des salariés et de la population.

Quand vous respirez la fumée d’un volcan, vous inhalez des nanoparticules « naturelles ». Et quand vous mettez de la crème solaire, vous étalez sans le savoir sur votre peau des nanoparticules « manufacturées », produites par l’industrie à partir de dioxyde de titane ou d’oxyde de zinc pour améliorer l’efficacité de la lotion. Depuis dix ans au moins, les nanoparticules ont débarqué sur le marché, sans crier gare. Actuellement, on recense déjà au niveau mondial 1 000 produits de consommation contenant des nanoparticules manufacturées, et leur nombre croît à grande vitesse. Non sans susciter de légitimes interrogations sur leurs effets sur l’écosystème, sur les consommateurs et sur les travailleurs, qui, exposés plus massivement, servent comme toujours de « sentinelles » de la population générale. Fin avril, dans un rapport sur les « risques émergents », le Bureau international du travail alertait : « On prévoit que, d’ici à 2020, 20 % environ de tous les produits fabriqués dans le monde seront réalisés grâce aux nanotechnologies », alors que « les risques associés à la fabrication et à l’utilisation de nanomatériaux sont encore très peu connus ».

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

+ d’infos sur le site de l’Acen :   http://nano.acen-cacen.org/AccueiL

 

Publié dans Environnement, SANTE, Sciences | Pas de Commentaire »

Marée noire dans le Golfe du Mexique : les négligences de BP et de l’administration Bush

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mai 2010

Publié le 24 mai 2010 sur : Marée noire dans le Golfe du Mexique : les négligences de BP et de l'administration Bush dans Environnement img_logo_new

Sexe, mensonges et pollution pétrolière (HUFFINGTON POST)
arton10673-947c2 dans ETATS-UNIS

COMAGUER

Du danger des forages pétroliers sous-marins

COMAGUER

Voici maintenant un mois qu’a eu lieu dans le Golfe du Mexique ce qui s’avère être une des plus grandes catastrophes pétrolières de l’Histoire. Le 20 Avril une explosion se produisait sur une plateforme d’extraction de pétrole sous-marin tuant sur le coup une dizaine d’ouvriers. L’incendie qui s’en suivit entraina le naufrage de la plateforme. Cette explosion en surface n’était que le contrecoup d’une explosion qui s’était produite sur la tête de puits à une profondeur annoncée de 18000 pieds (environ 5500m) mais en réalité à environ 22000 pieds (environ 6700). Il est aujourd’hui techniquement possible de forer à 9000 mètres de profondeur mais, on va le voir, la sécurité de ce genre d’opération n’est pas assurée.

Depuis cette date, le pétrole s’écoule en grande quantité dans la mer.

La plateforme était opérée dans la zone d’exploitation exclusive (ZEE) des États-Unis à environ 70 km du rivage (la ZEE est une zone définie par la Convention Internationale sur le droit de la Mer qui donne le droit au pays riverain d’extraire les richesses sous-marines jusqu’à 200 mile marins de sa côte) par la société DEEPWATER pour le compte de la filiale US de la BRITISH PETROLEUM. Il est à noter que les USA n’ont pas ratifié la Convention internationale sur le droit de la mer mais qu’ils ne se gênent pas pour l’appliquer à leur profit dans le Golfe du Mexique.

La catastrophe est avérée même si son ampleur est encore mal estimée. Une des raisons de cette imprécision est que l’administration OBAMA a réagi très vite en envoyant sur place plus de 2000 agents appartenant à tous les services officiels ayant à connaitre de ce genre d’accident. Cette présence massive si elle a probablement permis au gouvernement d’avoir une connaissance assez exacte de l’ampleur du drame et de ne pas laisser BP seul maitre de l’information a eu aussi comme effet de verrouiller l’information disponible. Ainsi tout reportage photo ou vidéo a été interdit dans la zone concernée et ne circulent que des images dûment approuvées par les autorités. Ce type de couverture médiatique est similaire à celui des opérations militaires des USA à l’étranger.

Cette forme de censure n’a cependant pas pu empêcher scientifiques, techniciens du pétrole médias, leaders d’opinion …de mener des investigations pour essayer de contrôler la version officielle.

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

 

Publié dans Environnement, ETATS-UNIS, International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

1...1011121314...16
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy