POWEO : au royaume de l’énergie, les parasites sont rois

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2009

Par Superno, le blogueur «jamais content, jamais d’accord, mais toujours prêt à le dire».   Poweo a passé un accord avec Carrefour pour vendre électricité et gaz. Et continuer à usurper les petits vieux!

C’est la légitime question que je me suis posée en apprenant que nos grands amis de Poweo venaient de s’incruster chez Carrefour, dans un accord selon lequel Carrefour vendrait à ses pousseurs de caddies de l’électricité et du gaz revendus par Poweo, qui elle-même l’achète à EDF ou à GDF (désormais Suez). Vous suivez ?

Comment les acteurs du libéralisme peuvent-ils nous faire avaler de telles aberrantes âneries ?

Poweo, que de récentes rumeurs donnaient à vendre, et qui malgré une hausse de 59% de son chiffre d’affaires en 2008 perd toujours du pognon, cherche à tout prix à harponner de nouveaux pigeons clients qui augmentent la valorisation boursière de l’entreprise. Ils pensent qu’à cet effet les galeries commerciales de Carrouf sont un bon emplacement de racolage pour leur douteux commerce…

Les hypermarchés sont le nœud d’une chaîne nuisible
Je suis de plus en plus convaincu que les hypermarchés ne sont pas seulement l’un des maillons d’une chaîne nuisible : ils en sont le nœud, la pierre angulaire. Détruisons ces temples de la con-sommation, et nous changerons le monde. Et quand je dis « détruisons », c’est bien sûr une image : nous sommes pacifistes, et nous avons en outre tous besoin de manger ! Mais nous pourrions remplacer ces hydres capitalistes et leurs centrales d’achat toutes puissantes (et domiciliées en Suisse), qui exploitent leurs salariés, pressurent leurs fournisseurs et assomment leurs clients; par ce qu’elles ont détruit, c’est à dire des commerces de proximité, marchés et foires qui pourraient faire revivre jusqu’au petit village.

 

Lire la suite de sur :

http://www.marianne2.fr/Poweo-au-royaume-de-l-energie,-les-parasites-sont-rois_a175247.htm

Publié dans CONSO, ECONOMIE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Taxe professionnelle et finances locales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2009

Supprimer la taxe professionnelle (TP), c’est enlever 29 milliards aux collectivités territoriales – communes, départements, régions – pour les donner au patronat. C’est faire peser sur les collectivités une grave menace sur leur budget, sur leur pouvoir d’achat. Or,

Le pouvoir d’achat des collectivités, c’est

comme le pouvoir d’achat des habitants : C’EST VITAL

dscn3893.jpg

 

Supprimer la TP, c’est « alléger les charges des entreprises » pour leur permettre de « développer l’emploi« .

FAUX car

  • la TP ne représente que 3,5 % de la valeur ajoutée, de la richesse créée par les salariés,
  • la TP, c’est seulement 1,5 % pour les banques et les assurances,
  • sur la TP, l’Etat accorde plus de 10 milliards de dégrèvements divers pour les entreprises,
  • sur la TP, l’Etat accorde 10 milliards de dégrèvements pour les charges sociales,
  • la générosité de l’Etat à l’égard du patronat n’a jamais empêché les délocalisations et les licenciements.

La taxe professionnelle représente 94 % des recettes fiscales  directes des collectivités locales. A Feignies, la TP représente 75 % des recettes globales.

 

Les  propos de François Fillon, à Lestrem, se veulent rassurants mais sont surtout destinés à rassurer ses propres troupes parmi lesquelles nombre de maires s’inquiètent de cette nouvelle « fausse-bonne mesure ».

Selon l’économiste Olivier Bouba-Olga, sur Libération.fr, « La suppression de la TP va poser d’énormes problèmes aux collectivités locales. La taxe carbone évoquée va cibler les secteurs polluants, notamment les bassins industriels, déjà les plus touchés par la crise. Elle risque donc de porter sur les entreprises les plus délocalisables, l’inverse de l’effet recherché. Autre aspect: si la taxe carbone fonctionne bien et si les entreprises s’efforcent de diminuer leur pollution, cela va réduire les rentrées fiscales pour les collectivités locales. » Précisons que la taxe carbone « était, normalement, déjà affectée pour lutter contre la pollution » ! (remarque Yann Lemeur, spécialiste des finances locales, sur Ouest-France.fr)

Nicolas Sarkozy et l’UMP veulent étrangler les collectivités parce qu’elles représentent un gisement juteux pour les marchés financiers, parce qu’ils considèrent que les villes, les territoires, comme les hommes, doivent être mis en concurrence.

dscn3894.jpg

La suppression de la taxe professionnelle, c’est :

  • une diminution importante des recettes pour le budget des collectivités
  • une possible augmentation des impôts locaux
  • une diminution importante des actions en faveur de la population, notamment des plus démunis dont le nombre ne cesse de croître dans notre région (restauration scolaire, centres de loisirs, aides aux personnes âgées, actions sociales…)

dscn3895.jpg

Les collectivités locales réalisent près de 75 % de l’investissement public, soit 40 milliards d’euros ! Soit 4 fois plus que l’Etat. Elles comptent 1 700 000 emplois. Elles ont permis la création et le maintien de 850 000 emplois dans le privé. Elles ont créé plus de 500 000 emplois en 10 ans.

 Les entreprises profitent des investissements et des services locaux.

A Feignies, plusieurs rues ont été mises hors-gel pour permettre aux entreprises de fonctionner normalement en hiver. Les salariés des entreprises s’installent plus facilement dans une commune bien équipée en services : écoles bien équipées, restaurant scolaire, service jeunesse, médiathèque,  salle de spectacle, service culturel, atelier d’arts plastiques…

 

Nos propositions

 

  • Prélever 0,5 % sur les actifs financiers des entreprises, soit une recette de 35 à 70 milliards pour soutenir les collectivités locales
  • Moderniser la TP : à la baisse pour les entreprises qui favorisent l’emploi, à la hausse pour la sphère financière et les entreprises à très hauts revenus

 

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Total fait le plein de profits mais sa filiale Hutchinston supprime des emplois

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2009

images3.jpgLe pétrolier français Total a dégagé en 2008 le plus gros profit jamais réalisé par un groupe français, 13,92 milliards d’euros, en hausse de 14% par rapport à 2007.

Les actionnaires doivent en roucouler d’aise… mais combien d’emplois Total va-t-il créer ? de combien Total va-t-il augmenter ses salariés ? Total va-t-il se préoccuper de l’environnement ? etc… etc…

1er élément de réponse :
216 suppressions d’emplois à Hutchinson, filiale de Total spécialisée dans l’isolation et l’étanchéité.

« Une partie des salariés de Hutchinson, qui travaillent pour la filière automobile, sont aussi touchés par du chômage partiel et perdent du salaire. Total pourrait compenser à 100%« , a souligné Charles Foulard, délégué CGT du groupe.

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Sidérurgie et métallurgie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2009

d’après lavoixeco.com

Crise industrielle

Les métallos déplorent 3500 emplois menacés

Majoritaires dans l’automobile et la sidérurgie, les cégétistes métallos ont fait leurs comptes dans les entreprises les plus touchées par la crise et mobilisent pour une nouvelle manifestation le 19 février à Valenciennes.

Dans le désordre, au moins :

  • 200 emplois menacés chez Faurécia-Auchel,
  • 85 chez Vistéon-Gondecourt,
  • 48 chez Tyssenkrupp à Auxi-le-Château,
  • 84 chez Valéo-Étaples,
  • 180 chez Arcelor à Dunkerque,
  • 70 chez STA à Ruitz,
  • 350 chez Sévelnord à Lieu-Saint-Amand,
  • plus de 200 chez PSA-UMV à Trith-Saint-Léger, idem chez Wagon Automotive à Douai et des suées froides pour Arbel Fauvet Rail, Bosal, Intissel, Westaflex, Dynéa, Eurostyle etc., liste non exhaustive.

La pression monte

Au total, près de 3 500 emplois sur la sellette. « Le chômage partiel va augmenter pratiquement partout parce qu’on arrive au bout des mesures sur les prises de congés obligatoires », tranche Jean-Pierre Delannoy, responsable régional de l’USTM, l’union syndicale des transports et de la métallurgie. « Pour les salariés, précise-t-il, ce sont des licenciements déguisés. Les prolos dans les taules, c’est clair, ils le perçoivent comme ça ».

La pression monte, la matinée est interrompue par l’annonce de la grève immédiate à la tôlerie et à la finition. Ambiance. « Chez Faurécia, 157 ouvriers sont transférés d’Auchel vers Hénin-Beaumont et 185 vers Marles-les-Mines, avec la production. On s’attend donc à au moins 200 suppressions d’emplois à Auchel. À Hénin, où on bosse surtout pour Renault, on perd quatre jours par mois en ne travaillant que 4 jours par semaine depuis deux mois »… « Chez STA, on travaille une semaine sur deux depuis février et on attend le chômage partiel à partir de la semaine prochaine alors qu’on va prêter du personnel à Renault-Douai. On est 780 aujour-d’hui, on pourrait être à peine 700 fin mars »…

Carte des emplois industriels menacés dans la région réalisée par le service économique de « La Voix du Nord »

 

Sidérurgie et métallurgie  dans ECONOMIE info-carte-crise-nord-13020

Publié dans ECONOMIE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Les pâtes et le riz de plus en plus chers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2009

publié sur Libération.fr – 11 février 2009

Les produits de base ont augmenté d’environ 10 % en janvier,

alors que les matières agricoles baissent.

 (Source AFP)

Les prix des produits de grande consommation ont continué d’augmenter en France en janvier, atteignant des augmentations de plus de 10 % pour les pâtes et le riz, selon une étude du cabinet Nielsen publiée dans l’hebdomadaire LSA à paraître jeudi.

Ces augmentations se poursuivent alors que les matières premières agricoles baissent depuis l’été 2008 et que le contexte, avec la réforme du cadre législatif en vigueur depuis janvier, est censé entraîner une baisse des prix à la consommation.

En janvier, les prix des produits de grande consommation ont augmenté de 2 % par rapport à janvier 2008 où ils avaient déjà grimpé de 2,5 % par rapport à janvier 2007, selon Nielsen.

Les produits de grandes marques affichent l’augmentation la plus faible (+0,45%). Ceux à marques de distributeurs (MDD) ont augmenté de 2,6% et les produits dits de «premiers prix», vendus par les distributeurs classiques pour concurrencer le maxidiscompte, de 5,2%.

Par familles de produits, le riz a connu la plus forte augmentation en janvier (+11,2 %), les pâtes alimentaires (+10,8 %) et l’huile alimentaire (+8,4 %). Le vin de table a augmenté de 8,1 %, la farine de 5,7 % et le lait en poudre de 5 %.

Le prix du riz «premier prix» a explosé de 36,3 % et celui en MDD de 14,6 %. Quant à l’huile moteur, Nielsen a noté une hausse de 11 %.

L’ampleur des baisses est plus faible: les produits surgelés sucrés ont reculé de seulement 1,8 %, les yaourts de 1,5 % et les produits capillaires de 0,5 %.

Publié dans CONSO, ECONOMIE, PRECARITE | Pas de Commentaire »

En bref

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2009

La vérité du jour

« Les banquiers ont pillé les clients puis les actionnaires et ils font la même chose à présent avec les contribuables alors même que ces derniers leur ont lancé une bouée de sauvetage. »  John Monks, Secrétaire général de la Confédération européenne des Syndicats (CES)

 

L’excuse du jour

« Nous avons surpayé ABN-Amro », et « ce que nous avons payé n’en valait pas la peine », a reconnu Tom McKillop, l’ancien président des groupes bancaires britanniques Royal Bank of Scotland (RBS), pour sa responsabilité dans lla crise financière, qui a conduit à la nationalisation partielle de son établissement.

 Mauvais chiffres et pression

La CGT de PSA Peugeot-Citroën estime, alors que PSA annonce ses résultats 2008, que la direction « veut utiliser de mauvais chiffres comme moyen de pression sur les salariés et le gouvernement« . Selon le syndicat, les dépenses sont « plombées par les 351 millions d’euros de dividendes versés aux actionnaires au titre du résultat 2007« .

Le bon sens de l’OIT

Le directeur général de l’Organisation internationale du travail(OIT), Juan Somavia, appelle l’Europe à jouer un « rôle majeur » face à la « récession sociale inquiétante » qui accompagne la crise. « Il faut répondre à l’attente des gens, renforcer la protection sociale, promouvoir le dialogue social et s’assurer que les droits des travailleurs soient respectés« , a-t-il plaidé.

Aide européenne aux Espagnols

La Commission européenne a proposé d’octroyer une aide de 1, 694 million d’euros à quelques 1000 employés du secteur automobile espagnol ayant perdu leur emploi en raison de la crise actuelle.

 

 

Publié dans ECONOMIE, International, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

PSA veut étendre son plan de départs volontaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2009

publié dans l’Humanité – 11 février 2009 – Extrait

Le constructeur automobile vient pourtant de promettre

qu’il ne procéderait à aucun plan social en 2009.

La promesse de PSA n’aura pas tenu 24 heures. Lundi, le président Sarkozy avait assuré, en annonçant le lancement de deux prêts de 3 milliards d’euros chacun à Renault et PSA, que les constructeurs avaient pris un engagement, celui « de ne fermer aucun de leurs sites pendant la durée de ces prêts et de tout faire pour éviter les licenciements ». Le PDG de PSA Christian Streiff a rapidement fait savoir ce qu’il avait compris de cette promesse : le plan de départs volontaires lancé fin 2008 par le constructeur pour faire partir 3 500 personnes sera laissé « ouvert plus longtemps afin d’augmenter le nombre de ces départs toujours sur la base du volontariat« , a-t-il déclaré au Monde. Si la crise se prolongeait, « nous serions obligés de réduire la taille de nos usines, comme nous l’avons déjà fait à Rennes ou encore à Aulnay-sous-Bois, en diminuant le nombre d’équipes ou de voitures qui sortent tous les jours des lignes de production« , a-t-il ajouté. Mais attention, a-t-il rappelé, le groupe s’est engagé à « ne pas procéder à un plan social en 2009« . Nuance subtile, dans un contexte où peu d’entre eux auront une chance de retrouver un travail.

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Martinique : chariot plein, porte-monnaie vide !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 février 2009

La Martinique, comme la Guadeloupe, manifeste contre la vie chère.

publié sur Le Point.fr (extraits)

En proie à un mouvement social similaire à celui de la Guadeloupe, l’île affiche un taux de chômage et de pauvreté plus élevés qu’en métropole.

PAUVRETÉ

Comme en Guadeloupe, le taux de pauvreté des ménages est deux fois plus élevé en Martinique (12 %) qu’en métropole (6,1 %) même si les seuils de pauvreté y sont bien plus bas (5 060 euros par an et par personne contre 7 225 en France métropolitaine), selon une étude publiée en 2005 par l’INSEE.

INFLATION ET COÛT DE LA VIE :

- Selon l’Insee, la hausse des prix en 2007 a été nettement supérieure à celle observée au niveau national : + 2,4 % en Martinique contre 1,5 % en France métropolitaine en moyenne.
- Les postes les plus touchés sont les produits alimentaires (+ 3,3 %), le tabac (+ 4,4 %), les services (+ 2,9 %) et dans une moindre mesure l’énergie (+ 2,7 %).
- La hausse des prix dans l’alimentation représente 28,7 % de la hausse totale mais « les services demeurent la principale source d’inflation » puisqu’ils représentent plus de 45 % de la hausse de l’indice, souligne l’Insee.
- Les services, au coeur des revendications sociales en Martinique, représentent près de 40 % de la consommation des ménages dans l’île, selon la même source.

***********************

publié sur franceantilles.fr – 04.02.2009

France-Antilles a comparé les prix des grandes surfaces de l’île avec les prix de Paris et de la proche banlieue.

Résultats : sur 45 produits parfaitement identiques, le résultat est sans appel : 34 % de différence  entre les deux paniers. Et sur l’ensemble du panier, c’est-à-dire 69 produits (pas forcément identiques), la comparaison est du même ordre : celui qui paiera 247,95 euros pour ce panier dans l’Hexagone paiera 331,50 euros en Martinique, soit une différence de 34 %.

 

Martinique : chariot plein, porte-monnaie vide ! dans DOM-TOM doc martinique1.doc

doc dans ECONOMIE martinique2.doc

 

Produits

Prix en France

Prix en Martinique

Ecart en %

Lait UHT

demi écrémé

1 litre

 

0,76

 

 

1,10

 

 

+ 44,7 %

Pâtes

supérieures

500 g

 

0,88

 

 

1,58

 

 

+ 79,5 %

Emmental

1 kg

 

9,10

 

 

12,15

 

 

+ 33,5 %

Côtes de porc

1 kg

 

7,46

 

 

11,08

 

 

+ 48,5 %

Huile

de tournesol

1 litre

 

2

 

 

2,58

 

 

+29 %

Source : Intersyndicale martiniquaise CDMT-CFDT-CGTM-CGTM/FSM-CSTM-UGTM-UNSA

 

Publié dans DOM-TOM, ECONOMIE, Guadeloupe, Luttes, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Mardi à l’Assemblée : examen-marathon du projet de loi Bachelot sur l’hôpital

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2009

A partir de mardi, et jusqu’au 6 mars, les députés vont examiner les 33 articles du projet de loi Bachelot. Le débat , reporté à plusieurs reprises, s’annonce long sur un sujet qui concerne tous les Français et inquiète les élus.

Ce projet de loi « hôpital, patients, santé, territoires » vise, selon la ministre de la Santé, à rendre plus efficace le système de soins français, aujourd’hui à bout de souffle.

« Nous attendions une loi d’envergure qui reconnaisse l’investissement dans la santé comme prioritaire, mais ce projet n’est pas à la hauteur des enjeux et stigmatise l’hôpital public comme un lieu de dysfonctionnements et de gas­pillage. » (Marisol Touraine)

 

« C’est dans ce contexte qu’a été mis en œuvre le financement des hôpitaux appelé T2A (tarification à l’activité), dont le but déclaré est de diminuer le coût des hôpitaux. Et l’objectif, inavoué, d’augmenter le financement des cliniques. [...] 90 % des hôpitaux publics – dont vingt-neuf des trente-deux centres hospitaliers universitaires (CHU) – vont être en déficit, voire en faillite. Pour les CHU, le trou devrait être de 400 millions d’euros, dont 200 pour l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) et 35 pour l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Ce déficit servira d’argument pour tenter d’augmenter encore la productivité.  » (A. Grimaldi)
 

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, SANTE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

« Nous devons refonder l’économie sur de nouvelles bases »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2009

lu dans l’Humanité - mercredi 28 janvier 2009 – Extraits

Ancien directeur du Monde diplomatique, président de l’association Mémoires des luttes, Ignacio Ramonet souligne dans son nouvel ouvrage* la faillite de la doctrine néolibérale et plaide pour un « socialisme du XXIe siècle » qui redonne l’initiative aux citoyens .

« Les bénéficiaires du système économique dominant sont environ un milliard de personnes (dont à peine quelques dizaines de millions de nantis). Tandis que les laissés-pour-compte sont près de cinq milliards et demi, dont trois milliards (un être humain sur deux) vivent avec moins de 1 euro par jour. L’insatisfaction à l’échelle planétaire est abyssale. Si elle se transformait en colère, elle balaierait tout sur son passage. Chacun a donc intérêt à bâtir un monde plus juste. L’altermondialisme a pour ambition de favoriser la prise de conscience de cet intérêt.« 

« La situation sociale se dégrade très fortement et très rapidement. D’ici quelques mois, elle pourrait devenir prérévolutionnaire dans certains pays de l’Union européenne. Si on ne veut pas que, comme en Grèce, cela aboutisse simplement à des émeutes qui consument et épuisent leur propre énergie comme des feux d’artifice, si on veut que cette formidable énergie protestataire du mouvement social débouche sur de vrais changements, via les urnes, l’heure, l’urgence est au rassemblement de toutes les gauches sur la base d’un programme élaboré et accepté par tous.« 

* LE KRACH PARFAIT. CRISE DU SIÈCLE ET REFONDATION DE L’AVENIR. Editions Galillée, 146 pages, 18 euros.

Publié dans ECONOMIE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

1...191192193194195
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy