Un gel des salaires serait un coup de poignard contre le monde du travail et une véritable déclaration de guerre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2014

 

Un gel des salaires serait un coup de poignard

contre le monde du travail et une véritable déclaration de guerre

 

 

Olivier Dartigolles, PCF – 23 novembre 2014

medef-deligne

Alors que l’INSEE vient de publier son dernier

« portrait social » de la France qui livre, par le détail,

les ravages provoqués par l’austérité, l

e gouvernement s’apprête, jeudi prochain,

à annoncer de nouvelles mesures anti-sociales. 

Que dit l’INSEE ? Que les dernières années sont

marquées par une dégradation du marché du travail,

une augmentation de la précarité et une stagnation

du revenu salarial. Et que les politiques d’austérité

ont amplifié la crise économique et sociale.

 

 

Alors qu’entre 2002 et 2007, les salaires progressaient  de 0,6 % par an, leur hausse annuelle n’a été

que de 0,2 entre 2007 et 2012. Les inégalités salariales ont même cessé de diminuer. 

Que s’apprête à annoncer Emmanuel Macron au nom de la « croissance » et de « la compétitivité

des entreprises » ? Le gel des salaires pendant trois ans et une remise en cause des 35 heures.

Cette information sera publiée demain dans le journal allemand Der Spiegel. 

Voilà donc le résultats des négociations franco-allemandes à quelques jours des recommandations

de la Commission de Bruxelles sur le projet de budget 2015 de la France. Si cette information était

confirmée, il s’agirait d’une déclaration de guerre contre le monde du travail. C’est très exactement

le contraire qu’il faut faire pour redresser le pays et relancer la croissance par l’augmentation des salaires.

Le gel des salaires serait une très grave erreur économiquement, une provocation socialement et,

politiquement, une nouvelle étape dans un processus nourrissant l’écœurement et la désespérance,

la droite et le FN. 

On entend déjà les encouragements du patronat. Raison de plus pour, comme le propose le PCF, de réussir,

du 1er au 5 décembre, la semaine de mobilisation contre le MEDEFet la politique d’austérité gouvernementale. 

On devine aussi la désolation de femmes et d’hommes de gauche devant ce nouveau coup de poignard.

Seul un mouvement permanent de riposte contre l’austérité et de rassemblement à gauche pour en sortir

est de nature à modifier le rapport des forces jusqu’à faire reculer Hollande et le gouvernement Valls

et imposer une politique de gauche. 

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

 

Publié dans Austerite, droit du travail, ECONOMIE, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaire »

30 ans des restos du cœur : une réalité douloureuse qui signe l’échec d’une politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2014

Communiqué du PCF

 

30 ans des restos du cœur :

une réalité douloureuse qui signe l’échec d’une politique

 

logo-restos-du-coeur

La pauvreté explose, 1 million de personnes vont encore

recourir cette année aux restos du cœur, qui servent

130 millions de repas.

Et cette association, comme de nombreuses autres, ne pourront

 

Capturerestosducoeur1plus faire face d’ici un an ou deux, car elles subissent,

elles aussi, l’austérité.

Aujourd’hui quatre millions et demi de personnes survivent

avec les minimas sociaux. Trois millions de jeunes vivent

sous le seuil de pauvreté. Les fins de droits ont augmenté

de 56 % depuis 2008, ce qui explique le recours

aux associations qui sont souvent la dernière branche de survie.

Combien de drames humains derrière ces chiffres ?

 

Cette réalité douloureuse signe l’échec d’une politique : celle d’un gouvernement dont la boussole

n’est pas le développement humain mais la courbe des profits des grandes entreprises, au nom de

la compétitivité. C’est ainsi que les profits explosent et que 67 personnes détiennent dans le monde

autant de richesses que la moitié de la population de la planète.

Les associations sont elles aussi impactées négativement par cette politique.

Quatre associations humanitaires ont dû batailler ferme, avec la soutien des députés de la GUE,

pour maintenir l’aide alimentaire européenne menacée de forte réduction. Elles subissent le recul

des subventions publiques au profit des appels à projets et du marché, le recul des dons à cause

de l’austérité, malgré la générosité des Français. Il faut là aussi une autre politique pour favoriser la vie

associative, élément important du développement économique, social et de la vie démocratique.

Des premières mesures pourraient être prises, qui sont dans le rapport parlementaire présidé

par Alain Bocquet.

L’explosion de la pauvreté est un drame social et humain. C’est aussi un drame économique.

Il est grand temps de promouvoir une alternative sociale, écologique, politique à ce pouvoir

et à sa politique.

 

Publié dans Austerite, France, Liberalisme, Pauvrete, PCF, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Nouveau coup de poignard contre le monde du travail

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 novembre 2014

 

Apostrophe. Macron continue de s’en prendre aux 35 heures

 

caricatureMacron

  Selon le magazine allemand Der Spiegel,

  Emmanuel Macron et son homologue allemand

  Sigmar Gabriel « prévoient entre autres

  une flexibilisation du marché du travail en France,

  ainsi qu’un assouplissement des trente-cinq heures

  dans de nombreux secteurs »

  Après avoir choqué une partie de la gauche jeudi dernier,

  lors d’une rencontre avec les partenaires sociaux portant

  sur l’accord national interprofessionnel (ANI) de 2013,

  en déclarant que «le cadre légal des trente-cinq heures

  n’est pas suffisant», et en se prononçant pour que le temps

de travail puisse être modulé par des accords d’entreprise ou de branche, le ministre de l’Économie,

Emmanuel Macron, pourrait récidiver très bientôt.

C’est ce qu’affirme le magazine allemand Der Spiegel qui paraît aujourd’hui. Selon le journal, Emmanuel

Macron et son homologue allemand Sigmar Gabriel « prévoient entre autres une flexibilisation du marché

du travail en France, ainsi qu’un assouplissement des trente-cinq heures dans de nombreux secteurs »,

et plaident pour « un gel des salaires pendant trois ans ». Ces propositions devraient être dévoilées

jeudi à l’occasion de la publication de propositions franco-allemandes pour 
la croissance.

Pour le porte-parole du PCF, Olivier Dartigolles, « il s’agirait 
d’une déclaration de guerre contre 
le monde

du travail ». 


humanite.fr

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, France, Liberalisme, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Portrait social de la France par l’Insee : La France blessée par l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 novembre 2014

 

  • Une France étranglée par les inégalités

Portrait social de la France par l’Insee

 

Kevin Boucaud – 18 novembre 2014

 

cartefranceinégalités

Le Portrait social réalisé par l’Insee

met en lumière une explosion

du chômage de longue durée.

Pour les ménages les plus modestes,

qui continuent de souffrir des politiques

d’austérité, la situation est alarmante.

Au fil des mois et des années, les effets

de la crise s’aggravent. C’est en tout cas

ce que montre le dernier « portrait social »

de la France réalisé par l’Institut national

de la statistique et des études économiques

(Insee).

 

Si le tableau général est sombre, particulièrement du côté de l’emploi, l’étude précise que « les personnes

les plus touchées par la crise sont généralement celles qui étaient a priori les plus exposées aux difficultés

sur le marché du travail ». Ce nouveau rapport permet de comprendre « où nous en sommes après

plusieurs années de crise », comme l’explique Fabrice Lenglart, directeur des statistiques démographiques

et sociales. Entre 2008 à 2013, une dégradation du marché du travail, une augmentation de la précarité

ou encore une stagnation du revenu salarial sont observées. Alors que la France compte 2,8 millions

de chômeurs en 2013 au sens du Bureau international du travail, l’Insee révèle que plus de 1,1 million

d’entre eux recherchent un emploi depuis plus d’un an. Un chiffre qui est en hausse de 56 % en cinq ans

(+ 400 000 chômeurs). La conséquence immédiate est une forte hausse du nombre d’allocataires au revenu

de solidarité active – RSA (+ 430 000 entre 2008 et 2012) et ainsi une dégradation de leurs conditions

de vie. Cette situation pèse sur les salaires dont la progression est freinée depuis 2007,

au point que les inégalités salariales ont cessé de diminuer. 

lire la suite : http://www.humanite.fr/une-france-etranglee-par-les-inegalites-558096

 

  • France : la casse sociale

 

♦ Le chômage explose

5,4 millions de chômeurs

Hausse du chômage de longue durée : 0,7 million de chômeurs en 2008, 1,1 million en 2013

Progression entre 2008 et 2013 : chômage + 43 %, chômage de longue durée : + 56 %

 

♦ Une pauvreté accrue

4,5 millions de personne touchent des minima sociaux d’insertion

Augmentation du nombre d’allocataires du RSA (base 100 en 2008) : 2008 : 100, 2013 : 126

Parmi les allocataires du RSA :

1 sur 4 se prive de nourriture, 1 sur 4 n’a pas de logement autonome

1 sur 10 renonce aux soins médicaux

 

♦ Les salaires étranglés

Progression des salaires (en % par an ) : 2002-2007 + 0,6 %, 2007-2012 +0,2 %

La moitié des salariés vivent avec moins de 1204 euros net par mois.

Un quart des salariés vivent avec moins de 635 euros net par mois.

670 000 ménages non imposables en 2012 ont été assujettis à l’impôt sur le revenu 2013

 

Publié dans Austerite, Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, Pauvrete, Pouvoir d'achat, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Fonction publique : état des lieux et idées reçues

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 novembre 2014

 

Infographie.

Fonction publique : état des lieux et idées reçues

 

Extrait

Capturefonctionpublique

  Alors que les agents de la fonction publique se mobilisent

  ce mardi pour réclamer des perspectives d’avenir,

  de nombreuses idées reçues ont la vie dure sur ce statut

  qui assure le maintien des services publics et du modèle

  social français, malgré des baisses d’effectifs et un pouvoir

  d’achat en berne. Infographies.

 

État des lieux et idées reçues sur les fonctionnaires en France

 

CapturefonctionnairesCapturefonctionnaires1

 

Le pouvoir d’achat en berne suite au gel du point d’indice

 

Capturefonctionnaires2

 

Les femmes fonctionnaires et le temps partiel

 

Capturefonctionnaires3

 

[Article complet sur  humanite.fr]

À lire :

et à la réduction des inégalités »

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Emplois, Fonction publique, France, Pouvoir d'achat, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Mobilisation contre l’austérité : 30 000 à Paris, 100 000 dans toute la France pour dire « STOP à l’austérité »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 novembre 2014

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitéyoutube

*

         L’alternative se construit aussi dans la rue

*

Julia Hamlaoui (Paris), Philippe Jérôme (Nice) et Clotilde Mathieu (Nantes)

*

manif15nov1

 

À l’appel du collectif 3A (Alternative à l’austérité)

100 000 personnes ont défilé, samedi, à travers

la France, pour exiger une autre politique

que celle conduite par Hollande et Valls.

Reportage à Paris, Nice et Nantes.

 

Photo Pierre Pytkowicz

 

 

De Paris à Toulouse, en passant par Marseille, Lyon ou encore Avignon, ce sont quelque 100 000 manifestants qui, selon les organisateurs, ont arpenté les rues de France, samedi, à l’invitation du collectif 3A (Alternative à l’austérité). Responsables politiques, syndicaux, associatifs, militants et citoyens de gauche se sont retrouvés pour « refuser la politique d’austérité » et « défendre une alternative sociale, écologique, politique ».

À la veille de la manifestation, le collectif, issu de la mobilisation du 12 avril dernier, se félicitait déjà d’un premier « succès ». « Jamais depuis l’élection de François Hollande aucun appel de ce type n’avait rencontré une telle diversité de signataires », saluait-il dans un communiqué. Les cortèges du week-end l’ont confirmé. Alors que le budget de l’État pour 2015 sera soumis au vote des députés, demain, les dirigeants du Front de gauche, du NPA, de Nouvelle Donne mais aussi des écologistes, certains socialistes, étaient à Paris en tête de 30 000 manifestants aux côtés de syndicalistes et de responsables 
associatifs derrière une banderole commune « Non au budget Hollande-Medef ». À Toulouse, 5 000 à 6 000 personnes ont défilé, selon la CGT. Près de 1 500 militants se sont réunis à Nantes, 300 à Bordeaux, 200 à Nice et Strasbourg… Au total, une trentaine de manifestations ou rassemblements dans le pays.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’alternative à l’austérité marche le 15 novembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2014

 

L’alternative à l’austérité marche le 15 novembre

 

affiche_15_nov_2

  Dans l’Humanité Dimanche.

  « Le temps est venu de passer à l’action »,

  dit Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,

  à tous ceux qui refusent l’austérité.

  La marche du 15 novembre, réunissant politiques,

  syndicalistes, associations et citoyens,

  sera une première réponse.

 

Extrait

Avant cette échéance (les prochaines élections départementales, ndlr), les organisations

du Front de gauche, aux liens quelque peu distendus ces derniers mois, ont convenu

d’organiser dans tout le pays « des assises citoyennes de la transformation sociale »

pour faire émerger une alternative.

 « DES ASSISES CITOYENNES DE LA TRANSFORMATION SOCIALE » SERONT

 AUSSI ORGANISÉES POUR CONTRER LA POLITIQUE DE DROITE.

Pour l’heure, difficile de mesurer les convergences possibles avec les autres sensibilités de la gauche.

Le PS, certain de subir une large défaite aux prochaines élections, pèse de tout son poids pour empêcher

les alliances sans lui, afin d’éviter le scénario catastrophe de se retrouver minoritaire à gauche.

Si nombre de contestataires au PS inscrivent leur action dans le cadre du futur congrès du parti

où ils espèrent changer la majorité, les liens continuent de se nouer avec les communistes. Les écologistes,

qui jouent un rôle clé dans l’éventuelle recomposition à gauche, sont pour l’heure sur la réserve,

tiraillés entre une aile droite favorable au gouvernement et une aile gauche qui verrait d’un bon œil

un rapprochement avec le FG.

Mais outre les convergences entre forces politiques, c’est sur le terrain citoyen que le FG veut faire bouger

les choses. La manifestation du 15 novembre « contre l’austérité et pour une alternative sociale, écologique

et politique » sera un signe de l’état des forces mobilisées dans un contexte de mouvement social atone.

À l’appel de 250 personnalités politiques, syndicales ou associatives, une trentaine de manifestations sont

annoncées sur le territoire. Parmi les participants, le Front de gauche, le NPA, Nouvelle Donne…

mais également plusieurs dirigeants écologistes, dont un député (Sergio Coronado) et une députée

européenne (Karima Delli). Les Socialistes affligés de Liêm Hoang-Ngnoc seront également de la partie,

mais seront les seuls représentants socialistes organisés. Côté syndical, des unions départementales et

des fédérations CGT, mais également des syndicalistes SUD ou FSU ont répondu à l’appel. En Loire-Atlantique,

l’intersyndicale CGT-Solidaires-FSU a décidé de se joindre à l’appel, « c’est historique », selon le responsable

départemental du PCF. Au moins une hirondelle en attendant le printemps du peuple.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Pour une alternative à l’austérité Hollande-Medef !

Appel de Pierre Laurent à la manifestation du 15 novembre

et à une contre semaine d’actions du 1er au 8 décembre

http://www.dailymotion.com/video/x2a35vc

par Conseil National du PCFsur dailymotion

Publié dans Austerite, France, Front de Gauche, Luttes, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Conférence nationale du PCF : « L’alternative, c’est maintenant ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 novembre 2014

 

Pour le PCF, « l’alternative, c’est maintenant »

 

Julia Hamlaoui – 10 novembre 2014
Captureconfnatnov14

  Réunis pour une conférence nationale

  à Montreuil ce week-end, 800 délégués

  communistes ont décidé de « hausser le ton »

  de la riposte à Hollande et Valls en invitant

  les forces de gauche en rupture

  avec l’austérité à s’engager clairement

  dans la construction d’une alternative.

Conscients de « l’urgence » de la situation sociale, économique mais aussi politique, les communistes ont travaillé ce week-end, à l’occasion de leur conférence nationale, à tracer un chemin vers une alternative de gauche à la politique libérale conduite par François Hollande et Manuel Valls. Dans la halle Marcel-Dufriche de Montreuil (Seine-Saint-Denis), 800 d’entre eux ont débattu du contour et du sens du « rassemblement » nécessaire pour y parvenir.

« Personne ne peut plus rester au milieu du gué (…) face à la politique menée par le gouvernement, au contrat déchiré sous les coups de boutoir du Medef, de la droite, du clan Le Pen », a estimé leur secrétaire national, Pierre Laurent, dimanche, lors du meeting de clôture de la conférence, appelant solennellement les Français et les forces de gauche à passer à l’action. « L’alternative, c’est maintenant », a-t-il martelé. Dès son discours d’introduction, samedi matin, le sénateur de Paris avait brossé trois objectifs : « Déployer partout dans le pays un puissant, large et permanent mouvement d’action pour stopper les politiques d’austérité », « faire avancer les rassemblements et les constructions politiques capables de porter jusqu’au pouvoir ces alternatives », et « faire de l’élection (départementale) un grand moment de mobilisation et de construction du rassemblement ».

« Nous devons faire preuve de clarté »

Comment et avec qui agir ? La question aura été au cœur des débats du week-end. Beaucoup de militants y ont exprimé leur attente d’une ligne et d’exigences claires. À l’instar de Nelly Faton, du Jura : « Nous devons faire preuve de clarté car, sinon, nous risquons d’apparaître comme ceux qui tendent la main au PS pour sauver la situation », a relevé la militante. Toutefois, il n’est pas question de fermer portes et fenêtres. « Quand on peut porter un coup au pouvoir en place avec le soutien d’écologistes, de socialistes et radicaux, l’important est le rassemblement », a noté le chef de file des députés Front de gauche, André Chassaigne. Loin de se faire des illusions, pour nombre de communistes, il s’agit de prendre appui sur ce qui bouge à gauche. « L’intervention des frondeurs, à un moment où le gouvernement veut faire croire qu’il n’y a aucune alternative, permet d’ouvrir une fenêtre de tir. À nous d’être forts sur le contenu de cette alternative », a estimé Pierric Annoot, secrétaire de section de Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

 

À Montreuil, hier, le secrétaire national du PCF a lancé un appel aux Français 

PCF

 

Extraits

« Nous lançons aujourd’hui un appel au pays tout entier. Oui, il est possible de changer de politique et de relever la France. (…)
Nous ne pouvons pas attendre l’arme aux pieds devant les petits calculs politiciens, qui préparent déjà 2017 
et donnent comme grande ambition une candidature socialiste visant la seconde place derrière Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2017. 
Ce scénario est celui d’une victoire certaine de la droite et de l’extrême droite. (…)


Nous ne laisserons pas faire. Je le dis solennellement : Manuel Valls n’est pas, et ne sera jamais, le premier ministre de la gauche. C’est sans attendre que j’appelle à travailler à une nouvelle majorité de gauche, un nouveau contrat de transformation sociale, écologique et démocratique, qui devra être mis en œuvre par un nouveau gouvernement. Plus tôt en seront créées les conditions, mieux cela vaudra pour le pays. (…)


[...]

Je lance un appel à tous ; aux citoyens et citoyennes, au Front de gauche, 
aux forces de la gauche politique, aux écologistes. Nous savons ce qui s’annonce, l’échec historique programmé du pouvoir socialiste, la victoire possible de la droite, du Front national. Ce scénario peut être mis en échec. Nous devons écarter tous 
les petits calculs et nous consacrer à une seule chose : sortir de l’ornière en inventant un nouveau mode de développement pour la France. Et c’est urgent.
 Aux syndicalistes, aux militantes et militants du mouvement social, aux féministes, aux citoyens et salariés, je veux dire que nous avons besoin de leur expertise, 
de leur pratique du quotidien, de leurs idées et conceptions, pour, dans le respect de ce que nous sommes les uns, les unes et les autres, travailler à ouvrir 
une perspective alternative de justice, d’égalité et de solidarité.
 Aux chercheurs, aux artistes, aux créateurs, je veux dire que nous avons besoin d’eux, de leurs capacités d’analyse et d’anticipation, de leurs sensibilités pour inventer un autre monde que celui de la barbarie que nous promet le système capitaliste. »

Source : humanite.fr

 

UN TOUR DE FRANCE POUR LE SECRÉTAIRE NATIONAL DU PCF

À partir de janvier, le secrétaire national du Parti communiste effectuera un tour de France, a annoncé Pierre Laurent, hier, à Montreuil. « Je veux écouter, entendre ce qui se dit, ce qui se pense dans les territoires, comment l’avenir s’y dessine. Je veux écouter et entendre, mais pas seulement. Je veux aider à des rencontres, contribuer à mettre du monde autour de tables rondes, à bâtir des ruches où l’on se parle, où on travaille, où on élabore, où l’on se confronte pour anticiper ce que sera le monde », a-t-il expliqué.

 

Publié dans Austerite, France, Liberalisme, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Mobilisation massive en Grèce contre l’austérité et la pauvreté

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 novembre 2014

 

Mobilisation massive en Grèce contre l’austérité et la pauvreté

 

Capturemanifathènes1

capture d’écran

Des dizaines de milliers de Grecs ont défilé samedi à Athènes contre l’austérité.

Une mobilisation d’ampleur de bon augure avant la grande journée de grève générale

du 27 novembre.

Le Pame, le Front des travailleurs, à l’origine de cet appel portait ce mot d’ordre, scandé par une foule

d’au moins 25 000 personnes: « Nous ne sommes pas que des chiffres, nous méritons des conditions

de vie humaines ». De très nombreuses organisations syndicales représentant les secteurs public

et privé de toute la Grèce se sont réunies samedi pour dénoncer qu’outre « les 1,5 millions de chômeurs

officiels il y a plus de 500 000 employés qui ne sont pas payés depuis plusieurs mois »

selon les banderoles déroulées par le Front des travailleurs, place Syntagma, face au Parlement,

à Athènes.

Pour Fotini Mitsakosta, enseignante venue de Livadia (centre) pour manifester à Athènes,

« la crise n’est pas finie. Mon salaire a été baissé de plus de 40% depuis 2011, j’ai des dettes et je suis

dans l’incapacité de payer les frais de scolarité de mes enfants ». Un autre enseignant, Dimitris

Polixroniadis, témoigne : « En 20 ans de carrière, c’est la pire année scolaire que j’ai vécue.

Il n’y a pas assez d’enseignants, les étudiants s’entassent dans des salles trop petites, et beaucoup

d’entre eux arrive à l’école le ventre vide. »

Lire : Pauvreté : le Secours Populaire au chevet des Grecs

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :  Pauvreté : la honte en chiffres

Publié dans Austerite, Grece, Liberalisme, Luttes, Pauvrete | Pas de Commentaire »

La seule voie d’avenir : que le peuple reprenne la main (Patrick Le Hyaric)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2014

 

La seule voie d’avenir : que le peuple reprenne la main

 

 

HD5Par Patrick Le Hyaric, Directeur de l’Humanité

 

  Seuls des choix économiques, sociaux,

  démocratiques clairs, porteurs de justice

  sociale, d’égalité et de solidarité peuvent

  tirer d’affaire les populations et le pays.

  Bref, des choix de gauche !

  C’est l’heure de les faire entendre.

  Une première occasion en sera donnée

  le 15 novembre avec la marche contre l’austérité.

  Assurons-en le succès !

 

 

Extrait

Ne nous y trompons pas ! L’affaire est sérieuse. Une course de vitesse est engagée entre ceux qui,

au pouvoir aujourd’hui et dans les cercles de la finance internationale, veulent liquider

la gauche jusqu’à effacer son nom pour un scénario à l’italienne qui l’a vu sombrer pour devenir

le « parti démocrate », cher à Manuel Valls. Ou qui la voit en Allemagne préserver les intérêts du capital

dans une grande coalition entre la CDU de Mme Merkel et les socialistes. C’est du reste ce qui vient

de se passer au Parlement européen où une coalition des droites et du Parti socialiste européen a choisi

ensemble une Commission européenne dont les peuples verront très vite qu’ils n’en ont rien de bon

à attendre. Les projets d’unité nationale développés par des responsables gouvernementaux

et de l’UMP sont à cette image. Leur objectif est de s’assurer une base politique suffisamment

large pour rendre possible, en France, la mise en œuvre d’un « big-bang social » comme cela

se murmure de plus en plus, avec le projet de « contrat unique de travail », les jobs act

à l’italienne, les assurances privées se substituant à la Sécurité sociale, le Code du travail vidé

de l’essentiel des droits qu’il préserve encore. Tout cela pour accompagner de plus grands

transferts de richesses vers le capital.

Le président de la République laisse faire et, comme le dit le secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe

Cambadélis : « Il n’a pas dit son dernier mot. » Autrement dit, le monarque élyséen reste maître

des horloges et maître du jeu… politicien. Si cela consiste, à la manière de Machiavel, à fomenter

de nouveaux coups comme une dissolution de l’Assemblée, un référendum ou toute autre manœuvre,

en s’appuyant sur la crise politique et peut-être sur une crise institutionnelle, pour tenter de se sauver

du désastre annoncé, ce serait un très mauvais service à rendre au pays.

Aucune combine ou combinaison politicienne, même ce fameux projet de gouvernement d’unité nationale,

ne pourront purger la multiplicité des crises actuelles qui ne cessent de donner du grain à moudre

à une toujours plus dangereuse extrême droite.

Seuls des choix économiques, sociaux, démocratiques clairs, porteurs de justice sociale, d’égalité

et de solidarité peuvent tirer d’affaire les populations et le pays. Des choix inédits, de résistance

à l’Europe de l’argent qui s’accompagnent des transformations institutionnelles

vers une VIe République.

Bref, des choix de gauche ! C’est l’heure de les faire entendre.

Une première occasion en sera donnée le 15 novembre avec la marche contre l’austérité.

Assurons-en le succès !

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, France, Humanite Dimanche, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

1...34567...58
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy