André Aliker : le combat d’un journaliste communiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 juin 2009

André Aliker : le combat d'un journaliste communiste dans Culture arton16167

André Aliker, détail de la fresque du cimetière du Lamentin

 » André Aliker, un journaliste engagé

et

épris de justice »

 

http://www.afrik.com/article16167.html

 

 

 

 

 
 

arton16891 dans DOM-TOM

Guy Deslauriers : « Sortir Aliker de la nuit

dans laquelle l’a plongé l’Histoire »

Le dernier long métrage du cinéaste français raconte le journalisme militant d’André Aliker

André Aliker est un « héraut » martiniquais qui donne son nom, Aliker, au quatrième long métrage de Guy Deslauriers, sorti en salles, ce mercredi. En faisant revivre à l’écran le « père du journalisme martiniquais », il rappelle que le combat avant-gardiste de cet homme dans les années 30, contre les inégalités sociales aux Antilles, est toujours d’actualité. (source : AFRIK.COM)

 

l’Humanité – 3 juin 2009

André Aliker, meurtre pour mémoire. Guy Deslauriers et Patrick Chamoiseau

Le film de Guy Deslauriers, scénario de Patrick Chamoiseau, retrace le combat du journaliste communiste. Ses assassins ne furent jamais punis. Le film lève le voile sur un pan caché de l’histoire de la Martinique.

ALIKER, de Guy Deslauriers France, 1 h 50.

Rencontre avec le réalisateur et le scénariste du film, Guy Deslauriers et Patrick Chamoiseau. De l’importance que le peuple martiniquais se réapproprie son histoire.

Suite de l’article : ICI

 

L’affaire Aliker

C’est sur la plage de Fonds-Bourlet que, le 12 janvier 1934, deux jeunes garçons qui s’amusaient là découvrent le corps d’un homme ligoté. Le procès-verbal des autorités judiciaires établit que la victime de l’assassinat est André Aliker, commerçant à Fort-de-France et gérant du journal Justice. L’émoi de la population martiniquaise est considérable. D’immenses manifestations se déroulent. Dès 1920, André Aliker, de retour des tranchées de la Grande Guerre, se consacre à l’action politique et fonde avec Jules Monnerot et Bissol le groupe Jean-Jaurès, qui deviendra le Parti communiste. André Aliker est un homme de terrain, engagé dans les luttes aux côtés des dockers ou des ouvriers agricoles. Tandis que le groupe Jean-Jaurès décide de se tourner vers le développement des syndicats, André Aliker accepte la direction du journal Justice. Aliker dénoncera, en véritable journaliste d’investigation, scandales et abus des patrons dont il devient la bête noire. Jusqu’à un scandale fiscal retentissant qui implique Eugène Aubert, le plus grand planteur et usinier de Martinique. La collusion d’Aubéry avec des politiciens, magistrats et hauts fonctionnaires de la colonie est avérée.

André Aliker sera agressé une première fois en novembre 1933. Une deuxième le 1er janvier 1934. La troisième agression signera sa mort. À ce jour, les instigateurs de ce crime sont restés impunis.

 

dscn4428.jpg

Stomy Bugsy dans la peau d’André Aliker

L’ex rappeur du Ministère amer incarne à l’écran le journaliste communiste assassiné.

 Lui, le rappeur engagé auprès des sans-papiers, se reconnaît dans le combat d’André Aliker. « Il a trouvé dans le journalisme une manière de donner de l’espoir aux gens qui souffrent. Avec une feuille de papier, il arrivait à dénoncer les conditions des charbonnières et des salariés des plantations, à inquiéter les békés. » Alors, oui, l’interprète de De l’amour (1999, avec Virginie Ledoyen) estime qu’on lui a offert, avec Aliker, son « plus beau rôle ».

 

http://www.dailymotion.com/video/x7922v

 

+ d’infos sur :

http://www.alikerlefilm.com/

http://pagesperso-orange.fr/jeanpaulbernard/cv/fichinfos/aliker.html

 

dossier_de_presse_ALIKER_2008-16–1-[1].pdf

Panneau Huma 2008.pdf

Panneau_huma_2008_2.pdf

 

des extraits sur :

http://video.azzata.com/file.php?f=3943

Publié dans Culture, DOM-TOM, HISTOIRE, PCF | Pas de Commentaire »

« Nous sommes des millions » : film de 1934 réalisé par le syndicat des métallos de New York

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 juin 2009

Vu sur : Bellaciao

000027702-aca00 dans ETATS-UNIS

« Millions of us »

Un court métrage peu connu, redécouvert dans le fond Prelinger.

1934, Jack Smith, Tina Taylor (producteurs)

directeur assistant George Buck

d’après une histoire de Gail WEST

prise de vue de Mark

durée : 10 min.

dans les rôles :
du chômeur, Bud MacTaggart
du gréviste, Glen Neuffer
du syndicaliste, Wesley Ferguson

000007067-ebd5f dans HISTOIRE

 

Ce film de 1934 a été redécouvert dans le fond Prelinger qui est accessible au public depuis le site web www.archives.org C’est un court métrage réalisé dans les faubourgs de New York City par le syndicat des métallos. L’équipe de tournage, réduite au minimum, est dirigée par Jack Smith. Le film fut tourné sans bande son avec des moyens financiers réduits. L’histoire qui y est contée aborde la question du chômage et de la solidarité dans la misère et le besoin. La nécessaire organisation et solidarité entre les travailleurs, un sujet toujours d’actualité.

Suite de l’article sur : bellaciao.org

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

*************************

Chant : Solidaritätslied / Solidarité

Ernst Thälmann – Strike !

Image de prévisualisation YouTube

Ernst Thälmann : homme politique communiste allemand, né à Hambourg le 16 avril 1886 et assassiné au camp de concentration de Buchenwald le 18 août 1944. (source : Wikipédia)

Les paroles de « Solidaritätslied » sont de Bertolt Brecht 

Traduction : ICI (version la plus connue, postérieure à la 2e guerre mondiale)

Le chant en français : ICI

Publié dans Culture, ETATS-UNIS, HISTOIRE | Pas de Commentaire »

Danakil : dialogue de sourds

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2009

Les Danakil abordent des sujets conscients qui illustrent leur engagement et leur regard éclairé sur le monde.(reggae.fr)

MP3 - 6.9 Mo

Cliquer sur l’image pour entendre « dialogue de sourds »

 

 

 

 

Ecouter l’album sur

musicme.com

+ d’infos sur : www.danakilweb.com

calle

Publié dans Culture, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Le 29 mai à Feignies : Contes de tendresse dits par Jean-Jacques Gary

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2009

A 20 h, école Germaine Tortel,  rue de la République

Entrée 5 euros  – Gratuit pour les enfants

rscn4338.jpg

Publié dans Culture, INFOS, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

« Ne laissons pas s’creuser l’fossé d’un enseignement à deux vitesses »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mai 2009

Envoyé par SNUipp – FSU Nord

Grand Corps Malade

Grand corps malade a écrit un texte sur l’Education Nationale

A savourer !

A voir ici…

Publié dans Culture, Education nationale | Pas de Commentaire »

THÉÂTRE DE L’ÉTINCELLE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mai 2009

http://www.theatredeletincelle.vpweb.fr

THEATRE DE L’ETINCELLE

« Tréteaux & Personnages »

                                                                  SAMEDI 23 MAI 2009

                                                                             à 20 heures

à MAUBEUGE

au THEATRE du MANEGE – Scène Nationale

rue de la croix

             Le THEATRE DE L’ETINCELLE

Vous présente sa création 2009

                         La pièce de Georges BERNAY

                              « LES CERCLES PARALLELES« 

 Nous vous y invitons, nombreux et chaleureux.

       Nous avons concocté à votre intention un spectacle varié. Une comédie étrange et forte qui alterne le théâtre et le spectacle visuel ; la comédie,  les moments de pur burlesque et des instants d’authentique sensibilité…

Entrez dans la danse!

                     Venez au Manège,

                                      Laissez vous aller au plaisir d’une rencontre

                                                                                   avec le Théâtre de l’Etincelle.

A samedi 

Et faites venir vos amis et connaissances.

 

Publié dans Culture, INFOS | Pas de Commentaire »

1er album « Militants du quotidien » sortie le 15 juin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 mai 2009


http://www.myspace.com

Premier Album « militants du quotidien » : La crise

Publié dans Culture, INFOS, Luttes | 2 Commentaires »

Cinéma : Cannes 2009 Robert Guédiguian

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2009

 Revoir l’interview de Guédiguian dans l’article : « En kiosque : Siné Hebdo se fait son cinéma » en date du 13 mai.

L’Humanité.fr

« Des étrangers et nos frères pourtant »

Hors compétition. Robert Guédiguian ressuscite dans son film présenté à Cannes dimanche (hors compétition) les membres du groupe Manouchian, ceux de « l’Affiche rouge ».
Une fresque historique servie par des acteurs magnifiques.

Cannes, Envoyé spécial.

Le film assez avancé, l’un de ses jeunes résistants dira le sens de son engagement armé : il se situe « du côté de la vie ». Appliqués à l’Armée du crime, ces mots décrivent à quel niveau s’est placé, dès le premier plan, Robert Guédiguian, avec Serge Le Péron au scénario, pour retracer l’histoire de celles et ceux qui vont former le groupe Manouchian entre 1941 et le 21 février 1944. La caméra, elle, se pose dans le bas Belleville parisien de ces années-là, refuge des juifs fuyant les pogroms, puis des émigrés persécutés.

Lire la suite… »

Publié dans Culture, INFOS | Pas de Commentaire »

En kiosque : Siné Hebdo se fait son cinéma !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 mai 2009

 SINÉ HEBDO n°36 – mercredi 13 mai 2009

Une sine hebdo n°36

 

Spécial Festival de Cannes : Rencontre Siné hebdo Robert Guediguian.

 « J’ai fait du cinéma pour lutter contre l’oubli des luttes  sociales »

Avec L’armée du crime, Robert Guédiguian fait une deuxième apparition au festival de Cannes qui débute aujourd’hui.

A cette occasion, Siné Hebdo a reçu ce cinéaste et passe en revue sa carrière, ses engagements et l’actualité politique.

 

Vidéo : La crise, la gauche, l’espoir…
http://www.dailymotion.com/video/x99b37

 

Les autres moments de cette rencontre sont à voir sur le site du journal :

http://www.sinehebdo.eu/blog/

Publié dans Culture, INFOS | Pas de Commentaire »

Littérature : Le jour dernier de Racha Al-Ameer

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mai 2009

 

Littérature : Le jour dernier de Racha Al-Ameer dans Culture Image+1_19Racha Al-Ameer est née à Beyrouth et a fait ses études secondaires et universitaires en France.
Journaliste, elle a fondé avec son frère, l’écrivain Loqman Slim, la maison d’édition Dâr al-Jadîd. Son roman est paru chez Actes Sud dans la collection Sinbad.
Adressée à la femme qu’il aime, la confession d’un cheikh amoureux, victime d’une fatwa.
Ce roman raconte la métamorphose d’un religieux musulman qui découvre, à 40 ans, l’amour et la sexualité, et acquiert du même coup une vision nouvelle du monde, de l’homme et de Dieu.
Les confidences de l’imam commencent par l’évocation de sa première rencontre avec une femme totalement étrangère à son milieu social et se terminent sur sa réclusion, sous la protection de la police, à la suite d’une fatwa émise contre lui par des intégristes. Entre-temps, ayant découvert l’amour et la sexualité, il acquiert une nouvelle vision du monde, de l’Homme et de Dieu.

Mediapart publie l’entretien que lui a accordé l’auteur :

« Le 25 avril 2009, Beyrouth s’est éveillée capitale mondiale du livre. Au cœur des festivités, la maison d’édition Dâr Al Jadîd de Racha Al-Ameer, dont le roman, Le Jour dernier, est paru au printemps chez Actes Sud. Admirablement traduit de l’arabe littéraire, ce récit met en scène la confession d’un imam qu’un amour nouveau éveille à la sexualité, avant de le plonger au cœur des dissensions et des luttes internes à l’islam, si bien mis en lumière jadis par l’intellectuel palestinien Edward Saïd. Car ce «jour dernier» c’est aussi, pour Racha Al-Ameer, celui du chaos permanent qui noie un monde arabe fertile mais toujours divisé, à l’image du pays natal de l’auteure, le Liban, qui votera le 7 juin pour élire ses députés. Entretien. « 

Vidéos Mediapart

  • L’imam, personnage clé du monde arabe

http://www.dailymotion.com/video/x983om

 

« Mais nous vivons aujourd’hui dans une région très violente, et dans des pays «inintelligents», injustes. Mon rêve pour les dix années à venir est d’aménager des espaces de discussions, moins nerveux, où un dialogue interarabe serait possible. C’est ce que j’essaie de faire par le biais de la littérature, et via notre maison d’édition, Dâr al-Jadîd.« 

 

http://www.dailymotion.com/video/x97rde

 

  • La sexualité en terre d’islam

http://www.dailymotion.com/video/x97r2f

 

  • Les élections du 7 juin au Liban

http://www.dailymotion.com/video/x982bd

 

Publié dans Culture, Monde | Pas de Commentaire »

1...3334353637
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy