Jeudi : Pif de retour dans les kiosques !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 juin 2015

 

J-2 avant le retour de Pif dans les kiosques !

 

CapturePif

 

 

  Le 25 juin, retrouvez Pif, Hercule

  et leur drôle de bande

  dans un hors-série exceptionnel.

Publié dans BD | Pas de Commentaire »

Feignies 12 juin : Histoires d’hier et d’aujourd’hui par Jean-Jacques Gary

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juin 2015

 

Soirée organisée par le Cercle de yoga de Feignies

12 juin – 19 h 45 – École Germaine Tortel, rue de la République

 

Capturecontesyoga

 

Publié dans Contes, Culture, INFOS, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mai 2015

ÉDUCATION POPULAIRE

Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers

 

par Naly Gérard 26 mai 2015

 

redoute

  Étouffé par le management par les chiffres,

  méconnu des politiques, le travail « réel »

  se produit sur scène. Grâce à quelques

  compagnies théâtrales dans le Nord-Pas-de-Calais

  ou en Seine-Saint-Denis, des employés, ouvriers

  et cadres peuvent s’exprimer librement

  sur leur métier, le sens qu’ils donnent à leur travail,

  les contraintes que fait peser le management

par objectifs, les plans de restructuration et les luttes sociales. Bref, pouvoir parler de leur vie

et de leur ressenti sans qu’on leur renvoie un taux de chômage ou de croissance, ou une convocation

préalable à licenciement.

« Ce n’est pas parce que l’on a un plan social que l’on n’a rien à dire », proclame un écriteau tenu avec dignité

par un homme face à la caméra. La scène figure dans le spectacle Qui redoute la parole ? présenté à Roubaix

le 14 mars dernier. La soirée mêle témoignages filmés et spectacle vivant. Avec en vedette les salariés

de l’enseigne de vente par correspondance d’habillements et de linges. Elle montre que les salariés de La Redoute,

entreprise chargée d’histoire – elle a été créée en 1837 – mais en perpétuelle « restructuration » depuis plusieurs

années – 1178 postes doivent être supprimés d’ici 2017 – ont, en effet, des choses à raconter [1].

La compagnie HVDZ, implantée dans le Pas-de-Calais, et le Centre dramatique national itinérant,

Les Tréteaux de France, ont interrogé ces employés dans le cadre d’une recherche artistique sur la culture ouvrière

et le travail. Leurs témoignages vont servir de matière première au spectacle [2].

« La Redoute est emblématique du monde chaotique dans lequel nous sommes. Raconter ce qui s’y passe

peut permettre aux spectateurs de mieux comprendre comment nous vivons aujourd’hui », estime Guy Alloucherie,

de la compagnie HVDZ.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Publié dans Basta!, Culture, documentaire, Luttes, SOCIAL, Theatre | Pas de Commentaire »

Entretien avec Vincent Lindon (Humanité Dimanche)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2015

 

Capturehd463

 

 

  Acteur et coproducteur de « la Loi du marché »,

  film événement de Cannes en salles depuis le 20 mai,

  Vincent Lindon a été plébiscité par une standing ovation

  de plus de 10 minutes.

  Le regard sensible posé par le cinéaste Stéphane Brizé

  sur la violence sociale ordinaire, via le parcours

  et le combat d’un chômeur de longue durée pour conserver

  sa dignité, a bouleversé la Croisette.

  Pour l’acteur, rencontré par l ’« HD », ce film est un acte

  politique. Entretien.

 

 

 

Rencontrer Vincent Lindon, c’est vivre l’expérience trop rare d’un comédien qui va au-delà de l’exercice de promotion d’un film. Comme dans ses rôles, il est là, présent, il incarne. À l’écoute, prêt à rectifier, contredire, préciser, illustrer par le geste et la parole ses digressions et son point de vue, Vincent Lindon, l’homme d’extraction « bourgeoise et aristocratique », est devenu l’un des prolos préférés et les plus crédibles du cinéma français.

Maître-nageur apprenant à un migrant à nager pour l’aider à réaliser son projet fou de traverser la Manche dans « Welcome », grutier dans « Fred », maçon dans « Mademoiselle Chambon », il est aujourd’hui Thierry dans « la Loi du marché », ancien ouvrier au chômage longue durée, contraint de devenir agent de sécurité dans un hypermarché. Pendant des semaines, pour les besoins du tournage, il a déambulé au milieu des clients dans les rayons, endossant la tenue de ses collègues. Il évoque « la Loi du marché » et son amour pour les gens vrais.

[Lire l’entretien]

Un film de combat

Capturelaloidumarche

La loi du marché – Bande annonce

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Cinema, Culture | Pas de Commentaire »

Christophe Hiou : « Il y a des défaites qui ont le goût de victoire »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2015

 

Christophe Hiou :

« On ne s’attend pas à voir un leader de la CGT pleurer »

 

Entretien réalisé par Michaël Mélinard – Humanité Dimanche – 30 avril 2015

 

CaptureC.Hiou

  La documentariste Carmen Castillo est allée

  à la rencontre de ceux qui luttent à travers

  le monde.

  Elle en a fait un film : « On est vivants».

  L’un des « héros » de ce documentaire,

  Christophe Hiou, syndicaliste CGT, qui a mené

  la grève de la raffinerie de Donges contre

  la réforme des retraites pendant 18 jours

  en 2010, témoigne d’une défaite… et d’une victoire !

 

« L’histoire n’est pas écrite d’avance, c’est nous qui la faisons », se plaisait à dire Daniel Bensaïd,

philosophe et idéologue trotskiste, disparu en 2010 et ami de la documentariste française d’origine

chilienne Carmen Castillo. Dans « On est vivants », elle entreprend, dans une sorte de dialogue intime

posthume avec le philosophe, d’aller à la rencontre de ceux qui luttent afin de comprendre leurs motivations.

Des zapatistes du Chiapas aux militants associatifs des quartiers nord de Marseille, des guerrières de l’eau

de Cochabamba en Bolivie à la défense du droit au logement à Paris, en passant par les mouvements

des Sans-Terre au Brésil ou aux syndicalistes de Saint-Nazaire, elle invite à s’engager.

L’un des protagonistes du film, Christophe Hiou, secrétaire général CGT de la raffinerie de Donges

(Loire-Atlantique), deuxième de France, évoque les effets bénéfiques de la lutte.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

On est vivants – Bande annonce

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Cinema, Culture, documentaire | Pas de Commentaire »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 avril 2015

 

Mawine le Peigne, la chanson créole de Frédéric Fromet

#AnnuleTout

http://www.dailymotion.com/video/x2n007g

par France Intersur dailymotion

La chanson du vendredi, celle de Frédéric Fromet. Extrait de « Si tu écoutes, j’annule tout »
http://www.franceinter.fr/emission-si-tu-eco

Publié dans France Inter, Humour, Musiqe | Pas de Commentaire »

Philippe Torreton, rédacteur en chef de l’Humanité de ce mardi 14 avril 2015.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2015

 

lhumanite21650

Il faut prendre les mots politiques au sérieux

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Réalisation : Abrahim Saravaki

Philippe Torreton, comédien, auteur du livre « « Cher François » Lettres ouvertes à toi Président » est rédacteur

en chef de l’Humanité de ce mardi 14 avril 2015.

Il nous confie son espoir, sa déception et nous parle de ses convictions et de culture.

Publié dans Culture, l'Humanité, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Spécial Jean Ferrat : Partez à la rencontre des amis du poète

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 mars 2015

 

Avant, avec, après Ferrat : Antraigues, comment peut-on t’imaginer…

 

Laurence Mauriaucourt – 13 mars 2014

 

CapturedocuFerrat

 

L’Humanité a posé ses valises en Ardèche,

à la rencontre des villageoises et villageois

d’Antraigues-sur-Volane, terre de toutes

les cultures.

[Lire l’article sur humanite.fr]

Cliquer sur l’image ci-contre pour voir

le documentaire

 

 

Publié dans Culture, Musiqe, Poesie | Pas de Commentaire »

Poème de Wafae Charaf du fond de sa cellule

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2015

 

      Poème de Wafae Charaf du fond de sa cellule

 

Traduction, Aziz HMOUDANE – Wafae CHARAF, prison civile de Tanger

humanite.fr – 8mars 2015

CaptureWafaeCharaf

 A l’occasion de cette journée internationale

 de la lutte pour les droits des femmes,

 une traduction de l’arabe au français

 d’un poème de la jeune militante Wafae Charaf

 du fond de sa cellule.

 La jeune Marocaine avait été emprisonnée,

 suite à son soutien aux luttes syndicales,

  dans sa ville de Tanger.

 

S’il vous plait, ne m’interrogez pas
Est-ce une vérité ?
Est-ce un rêve ?
Interrogez-moi…oui…interrogez-moi
Je suis liberté éternelle absolue
Je suis la patrie libre
Je suis une femme révolutionnaire
Je suis une jeune rebelle
Je suis une jeune militante…J’ai abandonné ma famille et mes camarades
Je suis derrière les barreaux des cellules de la réaction
Ma voix…Résistance.
Ma voix…Révolution
Mon amour…Résistance.
Mon militantisme…continu
Emprisonnée, opprimée, réprimée et j’ai souffert
Je me suis rebellée et je me rebellerai…J’ai milité et je militerai
Je réfléchis et je dis
S’il vous plait, avez-vous vu une détenue se consoler elle-même ?
Je renouvelle confiance en moi
Mon sourire augmente d’avantage mon espoir
Mon amour est celui d’une patrie libre
Mon amour est celui de la femme libre
Prisonnière je le suis mais libre malgré les chaines

Publié dans Culture, Maroc, Poesie | Pas de Commentaire »

Cinq ans après sa disparition, le monde de la chanson rend hommage à Jean Ferrat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 février 2015

 

      Jean Ferrat, un hommage à plusieurs voix

 

CaptureFerrat

  Marc Lavoine, Patrick Bruel, Cali, Julien Doré, Raphaël,

  Benjamin Biolay et Catherine Deneuve… saluent

  la mémoire du chanteur disparu il y a cinq ans

  avec un bel album de reprises

  Cinq ans après sa disparition le souvenir de notre ami Jean Ferrat

  reste toujours aussi fort. Les mots du chanteur qui nous a

  quittés le 13 mars 2010 manquent et sa voix chaude, son regard

  profond et amical restent à jamais gravés dans nos cœurs.

 

Ferrat c’était la poésie, l’émotion, le cri et des milliers d’admirateurs de ce passeur d’une chanson libre, pudique,

amoureuse de la vie comme des vers d’Aragon auxquels il aimait mêler sa plume. Jean Ferrat incarnait

cette France fraternelle, toujours prête à s’engager pour un idéal commun. Il était porté par un immense public.

Une foule d’anonymes émus par sa disparition qui avaient tenu à saluer sa mémoire au cimetière

d’Antraigues-sur-Volane, tandis que quatre millions de téléspectateurs avaient suivi la cérémonie de ses obsèques

retransmise en direct à la télévision.

Permettre à cette œuvre exceptionnelle de se poursuivre

Par bonheur, il reste les chansons du poète qui a su magnifiquement chanter l’amour, l’injustice, la France

des travailleurs. Un répertoire célébré par plusieurs générations de chanteurs dont Enzo Enzo, Clarika, Jehan,

Sanseverino, Allain Leprest, André Minvielle, D’de Kabal et Francesca Solleville, lors d’un spectacle particulièrement

émouvant présenté par Michel Drucker, qui a toujours été très proche de Ferrat, à la Fête de l’Humanité

en septembre 2010.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Aujourd’hui, le monde de la chanson lui rend hommage avec un album de reprises de ses plus belles chansons

baptisé Des airs de liberté. Un projet auquel tenait Marc Lavoine, qui s’était lié d’amitié avec Jean Ferrat rencontré

lors de l’émission Stars 90, qui a réussi à convaincre Gérard Meys, ami et producteur depuis ses débuts,

de sortir ce disque collectif , à paraître lundi chez Sony Music.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Publié dans Culture, Hommages, Musiqe | Pas de Commentaire »

12345...37
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy