Arabie saoudite : Stop au châtiment de Raif Badawi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2015

 

Raif-Badawi

  Le blogueur et militant Raif Badawi a été flagellé en public

  de 50 coups vendredi 9 janvier 2015. Condamné en mai 2014

  à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir créé

  le forum de discussion en ligne « Libérez les libéraux saoudiens »

  (en savoir plus). Nous pouvons empêcher ce châtiment

  corporel scandaleux. Raif Badawi est un prisonnier d’opinion.

  Il doit être libéré.

*

*

 

Signez notre pétition à l’attention du Roi d’Arabie saoudite, du Premier Ministre avec copie

au Président de la Commission des droits humains et de l’Ambassadeur d’Arabie saoudite

en France.  

Votre Majesté, Votre Excellence,

Je vous écris au sujet de Mr Raif Badawi, blogueur et prisonnier d’opinion saoudien.

Raif Badawi a été condamné le 7 mai 2014 par le tribunal pénal de Djedda à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet, cette condamnation est assortie d’une interdiction de voyager pendant 10 ans à l’issue de sa peine, d’une interdiction d’utiliser les médias et d’une amende d’1million de riyals saoudiens (environ 226 000euros).

Je suis consterné-e d’apprendre que ce 9 janvier, il a été fouetté publiquement devant la mosquée Al-Jafali à Djedda. Je vous demande d’annuler la condamnation à la flagellation de Raif Badawi sans plus tarder. Ce châtiment viole l’interdiction de la torture et de tout autre traitement cruel, inhumain ou dégradant, inscrite dans le droit international. Raif Badawi est un prisonnier d’opinion détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Je vous exhorte par conséquent à veiller à ce que le verdict de culpabilité et la peine prononcés à son égard soient annulés et à le libérer immédiatement et sans condition.

Par ailleurs, je suis profondément préoccupé-e par le nombre de militants persécutés en Arabie Saoudite, pour avoir ouvertement exprimé leurs points de vue sur internet. Je vous appelle donc à cesser d’accuser, de poursuivre et de condamner des militants simplement pour avoir exercé leurs droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion.

Je vous prie de croire, Votre Majesté, Votre Excellence, à l’expression de ma haute considération.

Lire et signer la pétition

 

Publié dans Droits de l'homme, PETITION | Pas de Commentaire »

Le dernier adieu à Charb

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2015

 

« Ils ont voulu tuer la culture, eh bien répondons leur par la culture.

Ils ont voulu tuer la liberté d’expression, répondons par la liberté d’expression.

Ils ont voulu tuer le rire et l’intelligence, répondons par le rire et l’intelligence.

Charb, ils t’ont abattu, mais on va continuer… » (Pierre Laurent)

 

Luz imagine les dessins de Charb

http://www.dailymotion.com/video/x2euvh2

par francetv infosur dailymotion

 

L’hommage de Patrick Pelloux à Charb

L’hommage de Jean-Luc Mélenchon

 

Ce matin, nous avions rendez-vous avec Charb (musique)

 

Si vous saviez comme ils sont les artistes…

Image de prévisualisation YouTube

 

Ce vendredi 16 janvier, nous étions plusieurs centaines à entourer Charb. Les survivants de Charlie Hebdo, ses parents, son frère, ses cousines, ses proches et ses moins proches, ses camarades, des politiques, des syndicalistes, des journalistes et nombre d’artistes, d’anonymes, venus saluer poing levé, en chansons, en larmes et en rires, en étreintes fraternelles et en douleur contenue, Stéphane Charbonnier. Chacun ses mots, chacun sa manière de saluer Charb, Chacha, Chouchou… (humanite.fr)

 

Publié dans France, Hommages, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Attaqué par les obscurantistes, le droit à l’avortement est toujours fragile

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2015

 

L’IVG en France, un droit à défendre (infographie)

 

CaptureIVG

En France, le droit à l’avortement dans les meilleures

conditions possibles est très menacé.

Les centres pratiquant l’IVG qui ferment sont

dramatiquement nombreux, le secteur privé

se désengage, jugeant l’activité peu rentable, et de plus

en plus de femmes ne peuvent plus choisir

leur méthode d’avortement.

[Voir l’infographie]

 

17 janvier 1975-17 janvier 2015, la loi sur l’avortement a 40 ans.

MANIFESTATION NATIONALE POUR LES DROITS DES FEMMES.

En avant toutes ! Nous devons continuer le combat !

 

Extrait :

Captureivgmanif

  Le combat des femmes pour le droit à disposer

  de leur corps est un combat permanent.

  Le droit à l’avortement est toujours fragile. En Espagne,

  il a bien failli ne plus exister. Sans les manifestations massives

  de rue et la solidarité internationale, les femmes de ce pays

  ne pourraient plus accéder à ce droit.

  En France, de nos jours, la loi Bachelot sur l’hôpital dite loi

  « Hôpital Patients Santé Territoire » entraîne, entre autres,

  la fermeture de nombreuses maternités où sont pratiquées les IVG.

Ces fermetures compliquent l’accès à l’avortement et tendent

  à le réduire gravement.

Prenant appui sur la crise financière de 2008, les gouvernements successifs nous imposent des politiques

d’austérité. Tout en faisant des cadeaux au patronat, ils détruisent les services publics :

réduction de personnel et de moyens, privatisations, fermeture de structures notamment dans la santé.

Les conséquences de ces choix politiques touchent de plein fouet les femmes.

[Lire la suite sur collectifdroitsdesfemmes.org]

 

Marie-Laure Brival :

« Il faut abolir la clause de conscience de la loi sur l’IVG »

 

brival

  Le 17 janvier 1975 marquait la fin de la

  « maternité obligatoire » pour les femmes

  et leur donnait le droit de disposer de leur corps.

  Mais, nous rappelle la chef de service de gynécologie

  de la clinique des Lilas, 40 ans après, la loi Veil

  demeure perfectible et son application reste soumise

  à la course à la rentabilité financière imposée

  par la loi « patient santé territoire » et la « tarification

à l’acte »

Si aujourd’hui une femme sur trois a avorté ou avortera dans sa vie, le regard porté par la société

et beaucoup de médecins est encore stigmatisant. Il est sous-entendu qu’avec tous les moyens

de contraception disponibles, elle devrait faire attention…

Et avec les Manifs pour tous et leur cortège de réactionnaires, on a redécouvert qu’une partie de la société

refusait encore aux femmes une sexualité séparée de la reproduction.

Dans une Europe où les réacs se sentent pousser des ailes, en Espagne, le gouvernement de droite

a tenté, l’année dernière, de torpiller ce droit.

En France, en janvier 2014, lors du vote de la disparition de la notion de « détresse » pour justifier une IVG,

des membres de l’UMP ont dénoncé « une banalisation », qui tend à en faire « un droit comme les autres » !

Marie-Laure Brival, gynécologue et chef de service à la clinique des Lilas, rappelle que malgré une série

d’évolutions positives, la loi Veil reste diversement appliquée en France :

« Une loi qui n’a cessé d’évoluer dans le bon sens mais appliquée de manière inégale »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans avortement, Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

« L’urgence est de sortir de chez soi, de tendre la main, de comprendre, de dialoguer, de se rassembler pour un nouveau progressisme. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2015

 

Nos chagrins et notre raison

 

L’éditorial de Patrick Le Hyaric – Humanité Dimanche

16 janvier 2015

 

Charlie-marche

  Contre la criminelle barbarie, le peuple uni

  a marché partout en France pour dire « Non ».

  Il a marché contre l’obscurantisme et pour être libre.

  Il a marché d’un même pas, en silence,

  contre l’exécution de journalistes, de policiers

  ou de français de confession juive, abattus

  parce que juifs.

 

Ce peuple de France, héritier de la Commune de Paris, des Lumières, de Voltaire, de la Révolution

et d’Hugo, refuse d’être soumis, refuse qu’on lui vole sa liberté d’expression, qu’on blesse

sa République. L’émotion et la solidarité populaire mondiale se sont manifestées partout en Europe,

en Afrique, en Amérique jusqu’à Gaza.

N’oublions pas que la même haine, la même terreur, inondent de sang les marchés

de Bagdad, de Kaboul ou d’Alep. Que les mêmes fanatiques ont tenté d’enrayer le processus

constitutionnel en Tunisie en y assassinant nos camarades. C’est également la même haine

qu’affrontent, avec un courage infini, les kurdes de Kobané et qui décime les populations de confession

musulmane en Lybie, en Syrie, en Irak ou en Algérie. Ces forces de terreur, apôtres de la réaction

la plus noire, sont nos ennemis comme ils sont les ennemis de tous les peuples et des musulmans,

chaque jour assassinés par eux.

Le peuple debout s’est rassemblé autour d’un seul et simple mot d’ordre :

« Je suis Charlie ». Ce cri de ralliement est devenu le symbole de la défense de la liberté d’expression

et de conscience, incluant le droit à l’humour, au rire, à l’irrespect, la laïcité et le droit au blasphème.

Ces trois mots sont devenus comme le manifeste de l’immense majorité de celles et ceux qui refusent

qu’on attaque notre République et son esprit rebelle.

[Lire la suite]

 

Publié dans Democratie, France, Humanite Dimanche, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Des cercueils, des dessins, des larmes et des rires (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2015

 

Capturehumatignous

 

 

Après Cabu et Michel Renaud, mercredi,

les obsèques de Tignous, Wolinski,

Elsa Cayat et Bernard Maris ont eu lieu

jeudi.

À Montreuil, au Père Lachaise, au cimetière

du Montparnasse, une foule émue

et nombreuse avait tenu à être présente.

 

 

 

 

CaptureTignous

  Bien avant le début de la cérémonie, ils sont déjà là,

  sur le parvis de mairie de Montreuil, nombreux, le cœur gros,

  sous le regard amusé de l’autocaricature de Tignous.

  Il pleut, on a sorti les parapluies et, comme si tout le monde

  s’était donné le mot, ils sont de toutes les couleurs,

  un arc-en-ciel fendant cette vilaine grisaille. 

  Là-haut, dans la salle des fêtes, on a encore peine à croire 

  que c’est Tignous qu’on entoure. Son cercueil a été recouvert 

  de dessins par des copains, des proches, des inconnus venus

 pour un dernier salut. Sur les écrans, les dessins défilent. Ils disent l’irréligieux, l’homme de gauche,

l’éditorialiste au trait féroce. Les notes de jazz d’Ibrahim Maalouf, présent, vacillent entre mélancolie 

et espérance. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

L’hommage de Corinne Rey dit Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo et rescapée de l’attaque,

à Tignous lors de la cérémonie qui a lieu ce jeudi à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

 

« Mon Titi, ça te ferait bien chier de nous voir tous là avec nos gueules ravagées. »

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans France, Hommages, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Malgré les pressions, le journal turc « Cumhuriyet » publie Charlie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2015

 

Malgré les pressions, un quotidien turc publie Charlie

 

turquiecharlie_0

 

  Le journal d’opposition turc, Cumhuriyet,

  a bravé mercredi, seul, les pressions

  et menaces qui se multiplient dans les pays

  musulmans en publiant des caricatures,

  dont une de Mahomet, du numéro de

  Charlie Hebdo paru ce matin, une semaine

  après l’attentat qui a décimé sa rédaction.

 

Le quotidien Cumhuriyet (République en turc), ennemi juré du président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan, a distribué un encart de quatre pages en turc dans son édition papier du jour reprenant l’essentiel du numéro des « survivants » de Charlie Hebdo paru ce mercredi et notamment la caricature qui est à la « une » du journal et suscite, à nouveau, la colère du monde islamique. Cumhuriyet est, pour l’heure, le seul organe de presse à avoir osé cette publication dans un pays musulman.

« Dans ces pages, il n’y a pas de contenus susceptibles d’offenser quelque croyance que ce soit, qu’il s’agisse de celles des musulmans, des chrétiens ou des juifs », a estimé le rédacteur en chef du quotidien, Utku Cakirözer, dans un entretien à l’AFP. « Nous avons agi de manière très précautionneuse, par exemple en ne publiant pas la couverture de Charlie Hebdo » à la « une » du journal, a-t-il ajouté. Dans son billet, l’éditorialiste politique de Cumhuriyet, Hikmet Cetinkaya, a accompagné la reproduction de la caricature de quelques mots en forme d’éditorial: « le terrorisme est un crime contre l’Humanité, quelle que soit son origine. C’est pour cela qu’il (le prophète) tient dans sa main une pancarte « je suis Charlie ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans SOCIETE, Turquie | Pas de Commentaire »

« Parler, écrire, imprimer librement… » : la liberté d’expression mise en cause

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2015

 

« Parler, écrire, imprimer librement… » :

la liberté d’expression mise en cause

 

Maud Vergnol – Jeudi 15 Janvier 2015 – Humanité Quotidien
liberte_0

 

  La une dessinée par Luz a touché dans le mille.

  La publication de Charlie Hebdo, hier, a fait voler

  en éclats l’unanimisme de façade et les hypocrisies

  politiques.

  Réactionnaires et intégristes ne manqueront pas

  d’exploiter ce drame pour tenter de limiter la liberté

  d’expression.

 

«Oui, mais… » Les masques sont tombés. La publication de Charlie Hebdo, hier, a fait voler en éclats

l’unanimisme de façade et les tartufferies politiques. C’est dire si la une dessinée par Luz, représentant

un prophète la larme à l’œil arborant une pancarte « Je suis Charlie », a visé dans le mille, réplique habile

aux tentatives d’intimidation et de pression sur la liberté d’expression. Le spectacle indécent du bal

des puissants, dont d’éminents fossoyeurs de la liberté de la presse, orchestré dimanche par François

Hollande, a repris hier, accueillant fraîchement la publication de l’hebdomadaire satirique. L’État iranien

dénonce une couverture « insultante ». « L’abus de la liberté d’expression, qui est répandu actuellement

en Occident, n’est pas acceptable et doit être empêché », a fait savoir la porte-parole de la diplomatie

iranienne. Le grand mufti d’Égypte s’est quant à lui empressé d’y voir un acte « raciste » en accusant

Charlie Hebdo de chercher à attiser « les tensions religieuses et à accentuer la haine ».

Si la une représentant Mahomet a été reproduite par de très nombreux médias dans le monde,

y compris en Turquie, où le quotidien d’opposition Cumhuriyet a publié une large partie du numéro,

elle a été en revanche totalement occultée dans les pays musulmans et aux États-Unis, où les principaux

organes de presse ont choisi de ne pas la reproduire. « Est-ce qu’il y aura encore des “oui, mais” ? »

interrogeait Gérard Biard dans l’édito de Charlie Hebdo. Le directeur de l’hebdomadaire a eu la réponse

hier matin.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, Laicite, LIBERTES, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « Combat d’idées »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2015

Humanite.fr -  15 janvier 2015

 

Combat d’idées

L’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin

Capturehuma1501

  « Non, la caricature n’est pas une insulte.

  Non, le blasphème n’est pas un meurtre.

  Non, la critique acerbe n’est pas une entrave à l’agora. »

 

  Sans doute aurait-il fallu attendre encore quelques jours,

  attendre, oui, que tous les morts soient inhumés dans l’intimité

  endeuillée des familles et des amis, attendre que l’inscription

  de l’événement dans une mythologie partagée se déconstruise

  d’elle-même par l’intelligence et la raison, sans rien lâcher

  sur le fond. Hélas, il y a beau temps que l’exigence médiatique

recommande de sonner le glas plus vite que Notre-Dame, surtout pour des dessinateurs aussi irrévérencieux que ceux de Charlie. Ces derniers, à n’en pas douter, se seraient délectés sinon révoltés des contresens et contradictions vus, lus ou entendus depuis les rassemblements du 11 janvier. Dernier avatar en date, le retour du « débat » sur la liberté d’expression. « Jusqu’où ? » se demandent certains, quand d’autres, si on les laissait faire, pousseraient l’interrogation jusqu’à la métonymie, figure rhétorique consistant à donner une chose pour une autre…

Non, la caricature n’est pas une insulte. Non, le blasphème n’est pas un meurtre. Non, la critique acerbe n’est pas une entrave à l’agora. Soyons clairs. Comme toutes les libertés fondamentales, la liberté d’expression, avec son corollaire la dérision, doit être défendue jusqu’au bout, à condition qu’elle respecte le cadre des lois. Et les lois en question, qui heureusement existent, encadrent l’esprit républicain, la laïcité, l’autonomie de conscience, et protège tous les citoyens des dérives d’incitation à la haine : racisme, antisémitisme, dénonciation calomnieuse, vie privée, etc.

Ne nous étonnons pas que le Front national, Zemmour ou le sinistre Dieudonné réclament à cor et à cri l’abrogation de la loi Gayssot de 1990, qui frappe de sanctions pénales les paroles xénophobes et châtie toute contestation de l’existence des crimes contre l’humanité, donc le génocide des juifs par les nazis. Prenons garde. Il y aurait une façon aveuglée de s’extasier d’une union nationale imaginaire, surtout soumise à l’ordre social. Ce serait le plus sûr moyen de laisser échapper l’histoire dans sa réalité brutale, qui s’annonce encore difficile, très difficile même. Cette réalité appelle au contraire la subversion radicale par le combat d’idées. En refaisant de la politique. Pour de bon.

Publié dans France, l'Humanité, LIBERTES, Presse - Medias, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Des actes islamophobes sont à déplorer, mais l’extrême-droite reste, pour l’instant, marginalisée (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2015

AMALGAME

Des actes islamophobes sont à déplorer,

mais l’extrême-droite reste, pour l’instant, marginalisée

 

par Ivan du Roy 12 janvier 2015

 

marche1201

  Plus de trois millions de personnes

  ont manifesté en France pour les libertés

  et contre le terrorisme, ce 11 janvier,

  après les attaques sanglantes perpétrées

  par trois militants djihadistes

  contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo

  puis un supermarché casher.

 

Malgré un contexte propice aux amalgames et aux discours stigmatisant les musulmans,

les tentatives de récupération de l’extrême-droite sont demeurées vaines.

Plusieurs actes islamophobes ont cependant été recensés.

« Les journalistes au bûcher, les barbus au bûcher ! ». Le slogan a été entendu par plusieurs journalistes

et photographes lors du rassemblement de Beaucaire (Gard) auquel participaient principalement

des militants du FN, estimés au nombre d’un millier, et transformé en meeting par Marine Le Pen.

Dans d’autres villes, des militants d’extrême droite ont tenté quelques apparitions, le plus souvent en vain.

A Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), le 7 janvier au soir, des militants du Parti de la France

(PDF, fondé par l’ancien cadre du FN Carl Lang) ont tenté d’exhiber des pancartes islamophobes

(« Islam dehors », « Stop Islam ») lors d’un rassemblement à la mémoire des victimes des deux attaques.

Ils ont dû être évacué par les forces de l’ordre suite à l’hostilité de la foule (lire l’article du site

antifasciste La Horde).

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Publié dans Basta!, Discriminations, Extreme-droite, F-Haine, France | Pas de Commentaire »

Un peuple dressé contre la haine

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2015

 

Des millions de « Charlie » en France

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

l'huma1201L’éditorial de Patrick Apel-Muller.

Une vague immense a traversé le pays,

s’emparant des rues de Paris comme de

centaines de villes de France.

Les manifestants se comptent par millions,

chacun venu avec sa colère, sa peine

mais aussi une envie de fraternité,

de République, de liberté.

À l’égal de grands moments de son histoire,

le peuple français s’est dressé uni pour crier

« Même pas peur ! » aux fanatiques assassins,

pour clamer aussi son attachement à la liberté

de critiquer, de s’exprimer et de polémiquer.

 

La dignité et le respect pour ceux qui sont tombés l’ont emporté partout… sauf à Beaucaire.

Le 11 janvier restera dans notre histoire pour cela, pas pour la cohorte de dirigeants étrangers

– pour certains massacreurs et censeurs à souhait, comme Benjamin Netanyahou, Ali Bongo,

Viktor Orban ou le premier ministre turc. Mais désormais, il faut savoir que faire de cet élan.

Déjà, les spécialistes de l’amalgame, les pourfendeurs de l’immigration, les agitateurs de paniques

sont à l’œuvre. Marine Le Pen ainsi a ouvert l’échoppe de la haine, avec la peine de mort en tête

de gondole. Prenant prétexte des mesures de sécurité nécessaires, des ténors de l’UMP veulent

mettre en place des lois qui écorneraient les libertés, comme si résister aux terroristes était réaliser

leur souhait le plus vif. Les jours qui viennent mettront aux prises les humanistes, les républicains,

aux croisés de la guerre des civilisations. L’usage même du mot guerre mériterait d’être soigneusement

soupesé…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Paris : une marche républicaine exceptionnelle pour Charlie

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Publié dans France, l'Humanité, SOCIETE | Pas de Commentaire »

1...678910...76
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy