« Face à la crise »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2009

arton3444e73f11.jpgNicolas Sarkozy s’est exprimé hier dans le cadre d’une émission spéciale « Face à la crise ».

Les français se sont mobilisés en masse le 29 janvier dernier pour leurs salaires, leurs emplois et les services publics. Le Président se devait d’être au rendez-vous de ces attentes. A n’en pas douter, c’est une très forte déception qui domine ce soir chez toutes celles et ceux qui ont écouté le Président de la République, et qui fera grandir la mobilisation sociale dans les jours à venir.

La seule mesure concrète annoncée face à la crise est la suppression de la taxe professionnelle, c’est à dire un nouveau cadeau aux entreprises. On croit rêver !

Toutes les forces de gauches, tous les syndicats et l’immense majorité des français estiment que ce n’est pas au monde du travail, à la population, de payer la crise. Ce n’est visiblement pas l’opinion du Président de la République qui promet tous les sacrifices à l’immense majorité des français.

Nicolas Sarkozy a troqué ses habits d’hyperprésident contre ceux de simple commentateur. Dans une émission intitulée « face à la crise », le seul qualificatif de la prestation présidentielle qui vient à l’esprit, c’est minable.

PCF

Publié dans Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Enfants sans-papiers : droits bafoués

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2009

sanspapiers.jpgSéparations, expulsions, mineurs en centres de rétention,… Dans un rapport, le réseau éducation sans frontières pointe le sort fait à des enfants sans-papiers, en contradiction avec la Convention des droits de l’enfant.

En s’appuyant sur des situations vécues, ce rapport démontre que les lois et règlements français relatifs aux étrangers respectent peut être formellement les prescriptions de la Convention des droits de l’enfant mais, qu’en réalité, leur mise en œuvre viole les droits les plus fondamentaux des enfants étrangers”, écrit RESF.

L’intégralité du rapport de RESF ici → Enfants sans-papiers : droits bafoués dans LIBERTES pdf rapportdroitsdelenfantresf21.pdf  arton273682911.jpg

Le Réseau éducation sans frontière (RESF) créé en 2004, regroupe des militants, des collectifs locaux et d’établissements scolaires, des syndicats et des associations dans le but d’informer et de soutenir les jeunes étrangers scolarisés et leurs familles ayant des difficultés à obtenir leur droit au séjour.

Actus humanité – 05.02.2009

Publié dans LIBERTES, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Enseignement supérieur : plus de 15 000 manifestants à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2009

Les étudiants ont participé en force aux différentes manifestations qui avaient lieu dans les grandes villes de France.

A Strasbourg, où elle venait inaugurer la plus grande université de France, Valérie Pécresse a été chahutée par des enseignants-chercheurs hostiles à sa réforme. Près de 2000 personnes manifestaient tandis qu’à l’intérieur du Palais universitaire les enseignants-chercheurs, venus lui remettre une pétition de 2200 signatures de l’ »Appel de Strasbourg », formaient un barrage de vestes fluorescentes devant la ministre lorsque celle-ci a pris la parole.   

Plus de 3 000 manifestants à Rennes et blocus à Nantes. A Rennes, 3 000 à 4 000 personnes ont défilé pour le retrait du « décret Pécresse ». Les étudiants nantais ont entamé le blocus d’une partie de l’Université de Nantes (UFR de Droit et de Lettres) en soutien aux enseignants-chercheurs.

A Bordeaux, 4 000 enseignants-chercheurs et étudiants ont manifesté dans les rues de la ville. Une délégation a rencontré Alain Juppé pour essayer de le convaincre que si les universitaires étaient si nombreux dans la rue, c’est qu’ils avaient « l’impression d’un autisme généralisé du gouvernement« .

A Lille, plus de 1 500 enseignants-chercheurs ont défilé dans les rues de la ville. Ils ont reçu le soutien de Martine Aubry qui s’est jointe au cortège pour dénoncer l’action du gouvernement.

Depuis lundi, le mouvement ne cesse de prendre de l’ampleur. Il gagne même des  facultés habituellement peu enclines à contester comme Lyon III ou l’Institut d’études politiques d’Aix, en grève pour la première fois depuis sa création en 1956.

Ce mouvement ne touche pas seulement les universités : plusieurs IUT (instituts universitaires de technologie) et des IUFM (instituts universitaires de formation des maîtres) l’ont rejoint.

Le mouvement devrait se poursuivre et même s’étendre la semaine prochaine avec, à l’appel de la Coordination nationale, la manifestation nationale prévue mardi prochain à laquelle pourraient se joindre les étudiants. En effet, l‘UNEF, principale organisation étudiante, appelle à la grève mardi 10 février pour demander « un changement de cap en matière de politique universitaire« .

Publié dans Enseignement superieur, Politique nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Chômage : La colère des « recalculés » de la formation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 février 2009

lu sur l’Humanité.frExtraits de l’article de Fanny Doumayrou

La colère des « recalculés » de la formation

Budget. Le gouvernement vient de supprimer l’allocation de fin de formation, empêchant des milliers de chômeurs de se reconvertir.

Laurent Wauquiez, secrétaire d’État à l’Emploi, ne pourra pas dire qu’il ne savait pas. Depuis le début de l’année, son blog, où il invite à témoigner sur la « Mobilité pour le travail », est inondé de messages de désarroi, de désespoir, de colère. Des quatre coins de la France, des dizaines de chômeurs racontent comment leur projet de reconversion, sur lequel ils travaillaient depuis des mois, vient d’être réduit à néant avec la suppression par le gouvernement de l’allocation de fin de formation, l’AFF.

La plupart sont trentenaires, la plupart s’apprêtaient à entrer en école d’infirmiers. Tombés au chômage après un début de carrière dans un autre secteur, ils avaient élaboré avec leur ANPE une reconversion dans ce métier difficile, confronté à une pénurie de vocations. Les 38 mois de formation excédant de beaucoup la durée de leur allocation chômage (23 mois), ils pouvaient prétendre à l’AFF, versée par l’État pour prendre le relais des Assedic jusqu’à la fin de la formation.

L’AFF n’existe plus

Pour les « métiers en tension », cette allocation était facilement accordée. Ils avaient donc eu le feu vert de l’ANPE pour préparer le concours d’entrée à l’école d’infirmiers. Début janvier, l’examen en poche, ces chômeurs retournent à l’ANPE, rebaptisée Pôle emploi, pour valider le projet. C’est alors qu’ils apprennent que l’AFF n’existe plus depuis le 1er janvier, en vertu d’un article discrètement glissé dans la loi de finances pour 2009 adoptée fin décembre. Pour économiser près de 200 millions d’euros par an, le gouvernement a mis fin à un dispositif dont bénéficiaient chaque mois 22 000 chômeurs. Afin d’éviter un effet rétroactif, il a pris garde de ne pas retirer l’allocation aux chômeurs engagés dans la formation avant le 31 décembre. Mais le couperet est tombé sur ceux qui s’apprêtaient à s’inscrire.

[...]

Interrogé sur l’AFF, le 14 janvier dernier dans le quotidien les Échos, le secrétaire d’État à l’Emploi s’est voulu rassurant : « C’est une question de semaines pour caler les choses, il faut savoir qui finance quoi pour faire quoi », avait-il affirmé, allusion aux négociations en cours sur l’UNEDIC et sur la formation professionnelle. Mais celles-ci sont bouclées, sans aucune solution de financement pour l’AFF. Sollicité par l’Humanité sur les pistes prétendument envisagées, le cabinet de Laurent Wauquiez n’a pas tenu à répondre.

Publié dans Politique nationale, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaire »

CAC 40 : PROFITS 2008

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2009

2008, profits réalisés par le CAC 40 : 85 milliards d’euros

Les injustices n’ont jamais été aussi profondes.

Lors de ses vœux télévisés, le Chef de l’État a prétendu que « l’année 2008 à été dure pour tous les Français. »

C’est un mensonge! Si le plus grand nombre se sert aujourd’hui la ceinture, les possédants, eux, n’ont jamais été aussi riches. Et ils profitent de la crise pour s’enrichir. Il est temps de changer de politique. Et de miser sur une relance sociale.

Publié dans Politique nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

LA FAIM DANS LE MONDE EN QUELQUES CHIFFRES

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2009

publié dans Politis – semaine du 29 janvier au 4 février 2009

58 % des terres arables du Nigéria ne sont pas cultivées.

138 millions de tonnes de maïs ont été transformées en carburant aux Etats-Unis en 2007. Un plein de voiture représente 358 kg de maïs, la ration annuelle d’un enfant mexicain.

Toutes les 5 secondes dans le monde, un enfant de moins de 10 ans meurt de faim.

Publié dans International, SOCIETE | Pas de Commentaire »

« Nous devons refonder l’économie sur de nouvelles bases »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2009

lu dans l’Humanité - mercredi 28 janvier 2009 – Extraits

Ancien directeur du Monde diplomatique, président de l’association Mémoires des luttes, Ignacio Ramonet souligne dans son nouvel ouvrage* la faillite de la doctrine néolibérale et plaide pour un « socialisme du XXIe siècle » qui redonne l’initiative aux citoyens .

« Les bénéficiaires du système économique dominant sont environ un milliard de personnes (dont à peine quelques dizaines de millions de nantis). Tandis que les laissés-pour-compte sont près de cinq milliards et demi, dont trois milliards (un être humain sur deux) vivent avec moins de 1 euro par jour. L’insatisfaction à l’échelle planétaire est abyssale. Si elle se transformait en colère, elle balaierait tout sur son passage. Chacun a donc intérêt à bâtir un monde plus juste. L’altermondialisme a pour ambition de favoriser la prise de conscience de cet intérêt.« 

« La situation sociale se dégrade très fortement et très rapidement. D’ici quelques mois, elle pourrait devenir prérévolutionnaire dans certains pays de l’Union européenne. Si on ne veut pas que, comme en Grèce, cela aboutisse simplement à des émeutes qui consument et épuisent leur propre énergie comme des feux d’artifice, si on veut que cette formidable énergie protestataire du mouvement social débouche sur de vrais changements, via les urnes, l’heure, l’urgence est au rassemblement de toutes les gauches sur la base d’un programme élaboré et accepté par tous.« 

* LE KRACH PARFAIT. CRISE DU SIÈCLE ET REFONDATION DE L’AVENIR. Editions Galillée, 146 pages, 18 euros.

Publié dans ECONOMIE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Sécurité sociale solidaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2009

Edité par : http://infoscpamcholet.over-blog.fr/

Pour qui travaille l’UCANSS ? (Union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale)

cpamcholet.jpgEn tout cas, pas pour la Sécurité sociale mise en place en 1945. En liquidant un grand nombre de mutuelle du personnel l’UCANSS tourne le dos aux valeurs fondamentales de la Sécurité Sociale. Quels sont les vrais intérêts dans le dépouillement des mutuelles. Pour des raisons que nous n’osons imaginer, le Directeur de l’Ucanss défend l’indéfendable. En l’occurrence donner à l’Ag2r et à Médéric, acteurs très minoritaires aujourd’hui dans l’Institution, 50% de la gestion des organismes. Cela conduirait inévitablement à la destruction de mutuelles existantes depuis des décennies.

Pourquoi un tel acharnement contre les mutuelles ?

De plus le Directeur de l’Ucanss propose à la signature un texte où n’apparaît même pas le montant des cotisations…
Qu’elle garantie aurons-nous que des opérateurs comme Médéric et AG2R s’aligneront sur le tarif actuel des mutuelles ?

sources : UNMOS – UNAMUPOS – Mutualité Française

Cela n’est pas particulier à la CPAM de CHOLET, tous les organismes de la sécurité sociale (CPAM et CAF) sont ainsi touchés par ces mesures et par conséquence, les mutuelles avec lesquelles ils fonctionnent (fonctionnaient) depuis des années !

Publié dans LIBERTES, Politique nationale, SANTE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Pétition : Sécurité sociale solidaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 février 2009

 

Pour permettre aux 60 millions d’usagers la possibilité de se réapproprier cette sécu qui leur appartient, et la défendre contre la gourmandise des financiers et des assureurs privés, nous avons la volonté de lancer un mouvement qui rassemble tous ceux qui défendent cette idée de la santé. Ce mouvement accueillera tous les gens de bonne volonté désireux d’apporter leurs compétences, leur énergie, et un peu de leur temps à la résistance et à la lutte contre la destruction de la sécu et de notre système, et à la réflexion et propositions pour reconstruire un système de SANTE solidaire, moderne, efficace et de qualité.

La Sécu nous appartient, nous ne la laisserons pas détruire !

Nous enjoignons tous ceux pour qui les mots « Sécurité sociale solidaire » ont un sens,
celui de la justice et du progrès, à résister et se battre

Ensemble, Pour une Santé Solidaire !
Mouvement d’usagers, de professionnels de la santé, d’organismes et travailleurs sociaux –
association loi 1901

pour signer l’appel   →   http://ensemblepourunesantesolidaire.fr/ 

Publié dans PETITION, Politique nationale, SANTE, SERVICES PUBLICS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Sondage CSA pour l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 février 2009

lu dans l’Humanité

Les suites du 29 janvier

Ce que veulent les Français après le 29 janvier : notre sondage exclusif

Lire en ligne l’intégralité du sondage exclusif l’Humanité/CSA.

Document PDF - 212.2 ko

 

Le 29 janvier ne doit pas rester sans lendemain. Interrogés vendredi [1], juste après la journée d’action interprofessionnelle, les Français ont en quelque sorte fixé leur feuille de route aux syndicats : à 61%, ils souhaitent que les organisations des salariés « appellent à poursuivre la mobilisation », selon un sondage CSA/l’Humanité. Sans surprise, mais de façon tout de même très significative, une majorité écrasante de sympathisants de gauche (84%) partagent cette attente. Finalement, les Français sont « assez cohérents » avec eux-mêmes, note Jean-Daniel Lévy, de l’institut CSA : avant le 29, ils avaient exprimé un fort soutien à la mobilisation, « à un niveau supérieur à ce qui est habituellement enregistré » pour ce type d’événement ; après, ils veulent toujours « faire passer le message » : que leurs attentes sociales, en matière de pouvoir d’achat, d’emploi,etc., « soient bien prises en compte ».

Mouvement durable

Loin d’une brusque éruption de fièvre, tout semble indiquer que nous en sommes aux débuts d’un mouvement durable. L’envie de voir les syndicats prolonger l’action est d’autant plus marquée qu’aux yeux de nos concitoyens le plan gouvernemental de « relance » « ne semble pas produire les effets qu’ils en attendent », observe Jean-Daniel Lévy. Second grand enseignement de notre sondage : Nicolas Sarkozy et son gouvernement, en dépit de leurs efforts massifs de « communication », ne convainquent pas. Depuis jeudi, on l’a vu, le chef de l’État et son équipe ministérielle s’emploient à réduire la mobilisation enclenchée à une simple « manifestation d’inquiétude », sans remise en cause de leur politique, et en se contentant de promettre une vague concertation. Près de 6Français sur 10 se disent « pas satisfaits » de cette attitude face au 29janvier. Le taux atteint les 83% chez les sympathisants de gauche, et le courant n’épargne pas les électeurs du centre et de la droite : 71% des sondés proches du Modem et près d’un quart des sympathisants de l’UMP (24%) se déclarent aussi insatisfaits.

Gouvernement désavoué

Quant à la politique économique du gouvernement, alors que l’équipe Sarkozy-Fillon va répétant qu’elle est la seule thérapie possible, qu’il s’agirait seulement, en somme, d’avoir la patience d’attendre qu’elle produise ses fruits, une nette majorité de sondés (62%) considèrent au contraire qu’elle ne « permettra » pas de « lutter efficacement contre la crise ». La défiance atteint ses plus hauts niveaux chez les chômeurs (81%), les salariés du secteur public (77%), les étudiants (73%). Seules 4% des personnes interrogées trouvent les choix du gouvernement « très efficaces » et 23% « plutôt efficaces ». Si les Français « n’ont pas un plan bis », « avec une revendication clairement exprimée », ils n’en attendent pas moins « une réorientation de la politique suivie », analyse Jean-Daniel Lévy, de CSA. Au total, cette enquête a bel et bien valeur de désaveu pour un premier ministre qui, hier encore, droit dans ses bottes, prétendait écarter toute idée de « changement de cap » (voir encadré).

Yves Housson

Publié dans Politique nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

1...717273747576
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy