Violences faites aux femmes : Appel à manifester le 25 novembre 2012

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 novembre 2012

 

Appel à la manifestation du 25 novembre 2012 

Journée internationale contre les violences faites aux femmes

 

Violences faites aux femmes : Appel à manifester le 25 novembre 2012 dans Droits des femmes violence

Le verdict du procès pour viols collectifs de Créteil a soulevé une vague d’indignation :

victimes maltraitées et insultées, procédure interminable, classement sans suite

antérieur, victimes non protégées habitant toujours dans le même quartier

que les agresseurs, acquittements éhontés .

 

Ce verdict cristallise la façon dont le « pays des droits de l’Homme » prend en compte les violences faites aux femmes.

Car il n’y a pas que le viol où les victimes sont parfois traitées de la sorte. Les femmes victimes d’autres violences

peuvent aussi l’être .

LA MANIFESTATION IRA DE BASTILLE AU MINISTÈRE DE LA JUSTICE. Rendez vous le 25 novembre à 14h30.

Et elles le savent puisque seules 10% d’entre elles portent plainte par peur de la justice. Un comble tout de même.

Mais une attitude pour le moins réaliste. Ce qui en résulte, c’est que la grande majorité des violences ne sont pas

dénoncées en France et que cela est parfaitement su ! Quel bel exemple de tolérance sociale !

IL EST TEMPS QUE CECI CESSE !

Le gouvernement va de nouveau légiférer. C’est une bonne chose car les lois sont incomplètes. L’ordonnance de

protection, par exemple, ne protège que les victimes de violences conjugales et menacées de mariage forcé.

Si elle avait concerné toutes les victimes de violences, les victimes de Créteil auraient pu en bénéficier à partir

du moment où elle a été mise en application (1er octobre 2010). Ou alors, un procureur peut encore obliger une femme

qui a porté plainte pour violences conjugales à aller, sous l’égide d’un médiateur, se réconcilier avec celui qu’elle accuse.

C’est ce qu’on appelle de la médiation pénale. Ou bien la prostitution est la seule violence où l’auteur ne tombe pas

sous le coup de la loi et où c’est la victime qui est condamnée pour racolage .

Si l’on s’appuie sur la réalité des violences vécues par les victimes, on se rend compte à quel point les réticences

et résistances de nombre de législateurs et de représentants des pouvoirs publics sont le reflet de l’idéologie

patriarcale.

C’est pourquoi il faut DÉMONTRER UNE VÉRITABLE VOLONTÉ POLITIQUE.

Il faut légiférer mais en comblant les lacunes parfaitement identifiées des lois précédentes. Et il ne faut laisser de côté

aucun « aspect » des violences : éducation, sensibilisation du public, éducation non sexiste, formation des professionnels,

social, de santé, de solidarité, d’accompagnement, répressif, judiciaire, institutionnel, de procédure pénale.

Bref il faut une loi globale, une loi-cadre.

Il faut en outre s’assurer que ces lois soient appliquées et que les associations féministes qui soutiennent les femmes

puissent continuer à travailler.

Et pour tout cela, il faut évidemment de l’argent !!!

NOS REVENDICATIONS :

[Lire la suite]

 

Enquête Ipsos : Les violences faites aux femmes : un sujet tabou, mais un phénomène très répandu

 

« VIOL : elles se MANIFESTEnt »
*
Un documentaire d’Andrea Rawlins-Gaston sera diffusé sur France 2, lors d’une soirée spéciale

« Infrarouge » le 25 novembre aux alentours de 22h20
viol2 viol dans SOCIETE

Dans le documentaire « Viol : elles se manifestent »

(diffusé le dimanche 25 novembre dans « Infrarouge »

sur France 2), d’Andrea Rawlins, des femmes victimes

de viol témoignent à visages découverts.

Des témoignages rares, forts, qui disent combien il est

difficile de parler. « On peut raconter dans un dîner

entre amis que l’on a été victime d’un attentat

ou que l’on a perdu un proche.

Avec le viol, silence radio. Cet acte touche à la sexualité et la suspicion n’est jamais loin ». Ce tabou,

c’est Clémentine Autain, femme politique, victime d’un viol à l’âge de 22 ans, qui l’exprime. A ses côtés

dans le documentaire, d’autres prennent la parole. Des personnalités, comme Isabelle Demongeot,

ancienne championne de tennis et des anonymes, comme Laura, 15 ans, collégienne.

(source : Les carnets d’Emma)

Photo reçue par courriel

Publié dans Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Irlande : Mort d’une jeune maman parce que « c’était la loi, qu’elle était dans un pays catholique »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 novembre 2012

 

La santé en Irlande, l’exemple à ne pas suivre

 

En une de l’Irish Daily Mail :

« Ma fille n’est pas morte, on l’a tuée »

*

Irlande : Mort d'une jeune maman parce que Le décès d’une jeune maman, en Irlande fin octobre, après s’être vue

refuser une IVG¹, a soulevé biens des réactions. Mourir au 21ème siècle

en raison d’un refus d’interruption de grossesse alors qu’elle faisait

une fausse couche est très préoccupant, indigne même.

La communauté européenne a, à maintes reprises, fait part de la nécessité

de pouvoir pratiquer ces interruptions de grossesse en particulier lorsque

la vie de la mère est en jeu mais sans que cela se traduise dans la vie

irlandaise.

C’est d’autant plus préoccupant que les milieux réactionnaires hostiles

à l’IVG se font entendre en Europe et que les politiques d’austérité limitent

l’accès aux soins pour tous.

 

 

L’Irlande, c’est aussi le pays où la protection sociale a tellement été remise en cause que le renoncement aux soins

y est terriblement élevé. Cela n’aurait jamais du se passer ainsi. La santé en Irlande est l’exemple à ne pas suivre.

Dans une période où les organisations syndicales européennes ont appelé à la mobilisation contre l’austérité et

pour une Europe sociale, ce drame confirme qu’il est impératif de faire converger par le haut les droits sociaux

et les systèmes de protection sociale en Europe.

Communiqué du PCF – 15 novembre 2012

 

¹  Le médecin a répondu que « c’était la loi, qu’elle était dans un pays catholique ».

 

Publié dans Droits des femmes, Irlande | Pas de Commentaire »

Viol : quelques idées reçues

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2012

 

Le viol, quelques idées reçues

 

D’après l’association féministe metzoise aemf (lien)

 

Viol : quelques idées reçues dans Droits des femmes viol 

  1. Le viol est un phénomène marginal !

Faux, au moins 75 000 femmes sont violées chaque année

en France. Autour de nous, parmi nos collègues ou amies,

1 femme sur 10 a subi un viol ou une agression sexuelle

ou le subira pendant sa vie. Ce n’est pas un événement

isolé mais un phénomène massif.

 

 

 2. Le viol est le plus souvent commis par un inconnu dans une rue sombre !Faux, l’auteur du viol est connu de la victime dans 8 cas sur 10. Dans 50% des cas, il s’agit d’un membre dela famille ou de l’entourage proche. Dans 34% des cas, le viol est commis au sein du couple. 63% des victimes

de viols sont des mineur-e-s.

3. Ce sont surtout les filles provocantes, aguicheuses qui sont violées !

Faux, ce ne sont pas la tenue ou le comportement d’une femme qui provoquent le viol ; c’est le violeur qui

est coupable. Les victimes de viol sont très souvent culpabilisées ou ressentent de la honte. C’est une inversion

des responsabilités. Ce n’est pas à la victime d’être transformée en accusée. Par ailleurs, les victimes de viol

sont très diverses : âge, apparence, origine sociale, etc. Le viol concerne tous les milieux, toutes les cultures.

 4. Le viol est largement puni !

Faux, moins de 2% des violeurs sont condamnés. La législation reconnaît le viol comme un crime depuis

seulement 30 ans (loi votée en 1980). Dans les faits, il est peu puni : moins de 10% des victimes portent plainte,

du fait de la peur, de la pression de l’entourage, etc. ; la véracité de leurs accusations est souvent mise en doute,

et beaucoup de plaintes aboutissent à des non-lieux ; les peines sont rarement lourdes.

5. Le viol est un drame individuel !

Faux, c’est surtout un problème de société. (…)

[Lire la suite]

Publié dans Droits des femmes, Non classé, SOCIETE | 1 Commentaire »

harcèlement sexuel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2012

Reçu par courriel

 

À l’appel de l’AVFT Libres et Égales, la Marche Mondiale des Femmes, Femmes Solidaires,

le Collectif National Droits des Femmes, CLASCHES.

RASSEMBLEMENT  :   Jeudi 14  juin 18h   -   Métro Palais Royal

Une loi sur le harcèlement sexuel !       RESTONS MOBILISÉES !

Le mercredi 13 juin, le Conseil des ministres décidera du Projet de loi qu’il propose au débat parlementaire.

En nous rassemblant ce jeudi 14 juin, Place Colette, nous réaffirmons :

  • Notre soutien aux victimes de harcèlement sexuel ;
  • Notre volonté d’aboutir à une loi conforme aux objectifs défendus par les associations et organisations

mobilisées autour de l’Association contre les Violences faites aux Femmes au Travail – AVFT ;

  • Que nous resterons vigilantes et soutiendrons tous les amendements qui iront dans ce sens.

Une conférence de presse se tiendra mercredi matin 13 juin à 10h au Centre Hubertine Auclert.

 

****************************************

France Inter révèle le nouveau projet de loi sur le harcèlement sexuel. Ce texte, qui sera présenté ce mercredi en Conseil des ministre, suscite déjà quelques réserves.

Enfin. Près de deux mois après son abrogation par le Conseil constitutionnel pour cause d’imprécision, une nouvelle version, modifiée et affinée, sera présentée aujourd’hui en Conseil des ministres.
Ce nouveau texte, préparé par la ministre du droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem et la Garde des sceaux Christiane Taubira -mis en ligne par France Inter- comprend cinq articles de loi. Il définit deux types de harcèlement sexuel et prévoit deux types de sanction en conséquence.

Interrogée par l’AFP, l’association féministe européenne contre les violences faites aux femmes (AVFT) dénonce une « usine à gaz ». Outre des conditions compliquées à prouver et certaines incohérences,  sa porte-parole, Marilyn Baldeck, déplore que « pour le gouvernement, la forme la plus grave de harcèlement sexuel reste moins punie que le délit de vol ». «Le message est quand même gravissime » a-t’elle ajouté.

d’après  humanite.fr

 

Publié dans Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

DÉFENSE DU DROIT A L’IVG EN TURQUIE ! (pétition)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juin 2012

 

DÉFENSE DU DROIT A L’IVG EN TURQUIE ! 

CAMPAGNE « MON CORPS, MA DÉCISION »   -  APPEL A SIGNER LA PÉTITION !

 

DÉFENSE DU DROIT A L'IVG EN TURQUIE !  (pétition) dans Droits des femmes 480-360-300x225Femmes solidaires a été alertée par des féministes turques

de la remise en cause du droit à disposer de son corps.

Comparant l’avortement à un crime, le Premier ministre turc

Recep Tayyip Erdogan compte restreindre les conditions

d’interruption volontaire de grossesse. Avec la collaboration

du ministre de la santé, il cherche à réduire le délai de l’IVG

à quatre semaines, au lieu de dix, ce qui rend sa pratique

quasiment impossible. Il met aussi en cause la césarienne

qui diminuerait la fertilité et fait pression pour que chaque femme ait au moins trois enfants.

A la suite de ces évènements, nous souhaitons manifester notre très grande inquiétude. Sans cesse remis en cause

et menacé à travers le monde, le droit à disposer de son corps est un droit fondamental. Il faut dépasser le stade

de la vigilance pour agir. Si la Turquie régresse sur ce droit là, ce sont toutes les femmes de la région qui seront touchées

et les idées conservatrices s’en trouveront renforcées. Notre solidarité avec les féministes turques est donc profonde.

Nous souhaitons interpeller le gouvernement français sur cette situation inacceptable. Il faut agir sur la scène européenne

et internationale pour préserver les droits des femmes turques et de toutes les femmes.

Le journal indépendant Bianet a lancé une campagne intitulée « mon corps, ma décision ». Des photos de femmes et d’hommes

posant avec différents slogans sont recueillies sur le site  http://benimkararim.org/  (signifiant « ma décision »).

Femmes solidaires appelle vivement toutes celles et tous ceux qui le peuvent à participer à cette campagne.

Une pétition est aussi en ligne : http://saynoabortionban.com/

 

Manifestation contre l’interdiction de l’avortement

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

 

Publié dans Droits des femmes, Solidarite, Turquie | Pas de Commentaire »

Harcèlement sexuel : communiqué de Femmes solidaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mai 2012

 

Harcèlement sexuel :

rencontre avec les ministres et les associations

 

Le lundi 21 mai 2012 a eu lieu dans les locaux de l’AVFT une réunion de travail entre Najat Vallaud Belkacem,
*
ministre des droits des femmes, Christiane Taubira, Garde des Sceaux, les associations AVFT, Marche Mondiale
*
des Femmes, Femmes solidaires, CLASCHES et une avocate spécialisée(1)…
*

Publié dans Droits des femmes, France, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Le Conseil constitutionnel abroge la loi sur le harcèlement sexuel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2012

 

Abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel,

inconséquent et irresponsable

 

Le Conseil constitutionnel abroge la loi sur le harcèlement sexuel dans Droits des femmes harcel

Par Laurence Cohen, le 04 mai 2012

Le Conseil Constitutionnel, saisi par un ancien député condamné

pour harcèlement sexuel, a purement et simplement abrogé la loi

concernant cette violation de l’être humain, c’est irresponsable.

Si une association de victimes de harcèlement avait également

alerté le conseil constitutionnel sur le caractère flou de la définition

du harcèlement sexuel, il est évident que le vide juridique immédiat

créé par la décision du conseil constitutionnel est dangereux.

Avec cette décision, aucun recours n’est possible pour les femmes

victimes de harcèlement. Les procès en cours sont désormais caducs. Les auteurs de harcèlement sexuel sont

absouts de toutes poursuites et resteront impunis. Cette décision lourde de conséquences pour les femmes nous

laisse entrevoir une fois de plus la banalisation du machisme et des violences qu’elles subissent.

Le Conseil constitutionnel aurait du attendre la mise en œuvre d’une législation à la hauteur des enjeux, comme le

réclament de nombreuses associations féministes. Nous les soutenons totalement.

Ainsi, nous demandons, dans l’immédiat, que le Conseil constitutionnel revienne sur sa décision et que la loi actuelle,

même imparfaite, continue à être appliquée jusqu’au vote d’une nouvelle loi.

Cela devra être l’une des priorités de la future Assemblée Nationale, c’est ce que portent les candidates et candidats

communistes avec le Front de Gauche aux élections législatives.

Pour le PCF, Laurence Cohen, responsable de la Commission « droits des femmes/féminisme »

 

Communiqué unitaire

 

Publié dans Droits des femmes, France, Justice, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Sarkozy remet en cause l’accès libre à la contraception pour les mineures

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 avril 2012

 

« Non à l’autorisation parentale pour la contraception des mineures »

 

Le PCF s’insurge contre les propos tenus par Nicolas Sarkozy qui tendent à demander l’autorisation

des parents pour que les jeunes filles mineures obtiennent le droit à la contraception. C’est, pour elles,

la remise en cause de l’anonymat et du libre accès à ce droit.

Pendant ces cinq années de gouvernance, le Président de la République a orchestré une politique de

casse des centres IVG, baissé les subventions des Plannings familiaux et désormais il emboîte le pas

de Mme Le Pen qui, au nom de l’ordre moral, veut remettre en cause le droit à l’avortement.

Trop, c’est trop. Nous devons, au contraire, développer les campagnes d’information en milieu scolaire,

ce qui suppose d’arrêter la casse de l’Éducation nationale, en redonnant les moyens nécessaires aux

Plannings familiaux et surtout en respectant le droit des femmes à la maîtrise de leurs corps.

Le 6 mai nous mettrons la dynamique du Front de Gauche au service des droits des femmes en votant

François Hollande pour battre Nicolas Sarkozy afin que de telles mesures ne voient jamais le jour.

Par Laurence Cohen, le 27 avril 2012

Source : Site national du PCF

Lire également :

  • le communiqué du planning familial :

Campagne présidentielle : la sexualité des jeunes en épouvantail

  • le Communiqué d’ Osez le féminisme :

Quand Nicolas Sarkozy nie aux mineures le droit à une contraception anonyme et gratuite

Publié dans Droits des femmes, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Le Féminisme au Front de Gauche – Journal des luttes (FDG 31)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2012

 

 *

Au travers de la manifestation toulousaine du 08 mars et de celle de novembre dernier à Paris, vous pourrez voir

dans ce film (ponctué des interviews de Jean-Luc Mélenchon et Clémentine Autain) les positions du Front de Gauche

sur l’un des sujets les plus importants qui soit : la lutte pour l’égalité entre hommes et femmes.

A une semaine maintenant du premier tour, il est bon de préciser l’attachement du Front de Gauche aux valeurs féministes,

et son engagement formel à abolir les causes et à lutter contre les effets de la domination patriarcale.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com/

Publiée le 15 avril 2012 par

plus d’infos sur :

http://www.journaldesluttes.blogspot.com/

*

 

Publié dans Droits des femmes, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les pro-IVG : «Enlevez vos rosaires de nos ovaires »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2012

 

Reportage

Les pro-IVG : «Enlevez vos rosaires de nos ovaires »

 

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, ce samedi 10 mars 2012 a vu, devant le centre IVG de Tenon

(Paris XXe), une manifestation contre l’avortement par le groupuscule d’extrémistes catholiques

« Sos tout petits » affilié à l’organisation religieuse Civitas, les mêmes qui manifestent devant

les théâtres. Elle a été suivie d’une contre manifestation défendant le droit des femmes.

Notre jeune reporter photographe Antoine Ligier relate cet affrontement idéologique, étonnamment encore d’actualité en 2012…

Les pro-IVG : «Enlevez vos rosaires de nos ovaires »  dans Droits des femmes ivgs-300x150

Voir les autres photos

Antoine Ligier : « C’est mon collègue Mathieu qui souhaitait couvrir l’évènement, je ne savais absolument pas à quoi m’attendre.

Lorsque nous sommes arrivés, la manifestions anti-ivg avait déjà commencé. Un peu moins d’une centaine de personnes, âgées

voire très âgées pour la plupart, habillés avec des costumes traditionnels chrétiens. On aurait dit qu’ils sortaient tout droit du

Moyen Âge.

Certains priaient même dans la rue ! Ce qui n’a pas semblé choquer l’impressionnant déploiement de CRS, là pour protéger les antis

de possibles débordements. Malgré le blocage effectué par les forces de l’ordre à la station Gambetta, les pros avortement ont tout de

même pu faire entendre leur voix. Certes remontés, ces derniers ont tenu à ce que la contre manifestation soit bon enfant, avec

« Enlevez vos rosaires de nos ovaires !» comme slogan.

Malheureusement la manifestation a un peu dégénéré. En effet pour permettre aux membres de Civitas de se disperser, les CRS ont

lancé une offensive contre les défenseurs du droit à l’avortement. J’ai trouvé que c’était très violent, par rapport à la faible résistance

des pros.

Finalement j’ai pris surtout des photos d’anti-IVG. Outre leurs habits d’un autre temps, ils m’ont effrayé par leur regard froid, parfois

haineux. J’ai été surpris par la ferveur de leurs propos, ils semblaient lobotomisés… « 

Propos recueillis par Marius Caillol

- humanitefr Avortement dans Extreme-droite le 11 Mars 2012

Pour + d’infos sur « Civitas », lire :

sur rue89.com/2011/11/14/civitas-le-lobby-catho-qui-flirte-avec-lextreme-droite

 

Publié dans Droits des femmes, Extreme-droite, Integrisme, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

1...45678...11
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy