AGRICULTURE : la grande distribution prend le producteur pour une bête de somme et le client pour une vache à lait

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 août 2009

Marie-Noëlle Bertrand

Paysans, consommateurs, tous perdants

AGRICULTURE . La rémunération des producteurs n’a aucun rapport avec les prix pratiqués en bout de chaîne par la grande distribution et ses centrales d’achat. Trois secteurs à la loupe.

Pommes de terre primeurs

Achetées 3 centimes le kilo,

revendues 94 centimes

Veau

Acheté 1 euro la bête,

revendu 21 euros le kilo

Tomates

Achetées 0,40 euro le kilo,

revendues 2,50 euros

 

Lire l’article

 

Publié dans Agriculture, CONSO | Pas de Commentaire »

Crise laitière

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2009

confederationpaysanne.fr/

 

Crise laitière : les ministres français et allemand

justifient une limitation des volumes produits !

 

Crise laitière  dans Agriculture vache_neplustraire

 

Dans une lettre envoyée à Mariann Fischer Boel, Bruno Le Maire et son homologue allemande Ilse Aigner rappellent à Mme la Commissaire que la crise laitière n’est pas terminée malgré les mesures prises par Bruxelles jusqu’à ce jour. Ensuite, les ministres affirment que des « nouvelles formes de régulation à l’échelle européenne sont nécessaires pour que le secteur laitier ne dépende pas des seules règles du marché ». La Confédération Paysanne se félicite que les ministres estiment aujourd’hui que la crise laitière peut trouver une solution par la maîtrise des volumes. En effet, depuis plusieurs semaines, le débat s’était déplacé artificiellement vers la « transparence des prix » pour expliquer les faibles prix payés aux producteurs. Lire la suitesuite

 

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, EUROPE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Communiqué de la Confédération paysanne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2009

syndicat paysan

Agrexco à Sète ? La fin des paysans programmée !

Communiqué de presse – 22 juin 2009

Communiqué de la Confédération paysanne dans Agriculture coal4_T2

La Confédération paysanne ré affirme que la sécurité alimentaire passe par le maintien et la création de nombreuses fermes et non par l’éradication programmée des paysans.
Les importations massives (via Agrexco implantée à Sète par le Conseil Régional) de fleurs, de fruits et légumes largement subventionnés en Israël vont contribuer à accélérer la disparition de centaines d’exploitations de maraîchers et arboriculteurs pour cause de concurrence déloyale. Dans le même temps des dizaines de milliers d’hectares de terre se libèrent pour cause d’arrachage de vignes où pourraient s’opérer des reconversions. Une immense majorité de ces produits provient des terres palestiniennes dont les paysans sont expulsés. Aucune traçabilité n’est appliquée sur ces produits, afin de masquer leur réelle origine ainsi que les conditions sociales de leur production.

Nous refusons la complicité politico-économique qui entérinerait la politique coloniale d’un état et participerait à la destruction de milliers d’emplois agricoles en Languedoc Roussillon.

La Confédération paysanne ré affirme la nécessité de soumettre les échanges commerciaux et les accords économiques à la primauté des droits de l’homme, des droits paysans. Les intérêts de la firme Agrexco dans ses visées exportatrices sur le port de Sète sont contraires aux intérêts du peuple palestinien, des paysans du Languedoc et plus largement des paysans européens. Nous avons besoin d’une politique de développement agricole régionale qui tienne compte d’abord des aspirations de sa population et des intérêts des paysans plutôt que des intérêts financiers d’une entreprise agroalimentaire prédatrice de droits.

Nous refusons que le port de Sète devienne la porte d’entrée de produits agricoles issus de politiques coloniales.

La Confédération paysanne appelle à se joindre à la protestation du 24 et 25 Juin et s’engage à travailler avec les syndicalistes salariés du port de Sète précarisés pour proposer des alternatives à l’utilisation des fonds publics annoncés (200 Md’€…)

Ne construisons pas l’avenir de la région sur l’éradication des paysans palestiniens et la fin des paysans languedociens !

Plus d’informations, voir le dossier complet en cliquant ici

Reportage de la télévision Al-Jazeera sous-titré en français

 

http://www.dailymotion.com/video/x9qj27

 

Visionner la vidéo du rassemblement le 25 juin, devant le Conseil régional (matin) :

 

http://www.dailymotion.com/video/x9q52z

Coalition contre Agrexco. Action du 25/06/09 – 9h
par campagnecivile

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, GAZA - PALESTINE, Luttes | Pas de Commentaire »

Au coeur des grands groupes européens de l’agroalimentaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juin 2009

Notre pain quotidien

un film de Nikolaus Geyrhalter  

Notre pain quotidien, conditions de tournage... 

Des conditions de tournage particulières… 

Photo ©KMBO

Reportage choc sur une civilisation barbare

De même que certains spots télévisés de la sécurité routière nous atteignent et nous donnent la sensation d’éprouver un accident dans notre chair,  » Notre pain quotidien  » nous entraîne sur les mêmes voies, dans le domaine de l’alimentation, par la variété et la qualité filmographiques des séquences.

Premier constat à l’issue de la projection : on n’élève plus les animaux pour nous fournir de la nourriture, on les cultive comme des tomates et des courgettes hors sol. Et il en faut des bestiaux pour nourrir les humains !

Autre particularité de ce film : il est muet. Comprenez qu’aucun commentaire ne vient éclairer votre cerveau de spectateur, aucun sous-titre, aucune carte pour vous permettre de localiser les scènes.
Vous voici travailleur-boucher-bourreau découpant en deux parties bien égales un corps de ruminant, « éleveur » de volailles poussant à coups de pied les volatiles récalcitrants qui refusent de se laisser « avaler » par un énorme et bruyant « balai brosse », ou femme aux grosses pinces chargée de couper les pieds des porcs morts qui passent par centaines tous les jours devant vous… et que dire du sperme volé aux taureaux reproducteurs, de l’insémination artificielle des truies… triste bonheur des industriels et de la civilisation productiviste !

La suite sur : http://www.waternunc.com/fr2007/notre_pain_quotidien_critique.htm

Voir le film (1 h 32) : http://www.viddler.com/explore/Belphi/videos/54

 

 

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, Environnement | Pas de Commentaire »

Prix du lait : Communiqué de presse de la Confédération paysanne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 juin 2009

syndicat paysan

agriculture paysanne

Prix du lait : Un prix politique sans politique laitière

Communiqué de presse – 4 juin 2009

Le prix conclu dans le bureau du Ministre par l’interprofession est un prix moyen de 280 euros/1000 litres pour l’année 2009 dans la meilleure des situations, sachant que le prix au 1er trimestre était de 330 euros.

Le montant moyen pourra descendre à 262 euros/1000 litres en cas de transformation importante en produits industriels et si certaines entreprises n’envisagent pas de prix encore plus bas.

Ces prix ne couvrent absolument pas les coûts de production des éleveurs !


Les produits industriels sans débouché sont au cœur de la crise et résultent de l’abandon de la politique laitière européenne de régulation des marchés.

Une heure avant le début des négociations, le Ministre Michel BARNIER avait exigé de l’interprofession qu’elle définisse un accord sur une contractualisation – double prix, double quota – faisant supporter les coûts des excédents aux producteurs dès 2010. Mais il n’avait rien exigé sur la maîtrise de la production, condition nécessaire à l’assainissement des marchés et à la stabilité de la filière.

La FNPL croit engager les producteurs par la signature d’un accord inférieur aux coûts moyens de production ; elle est restée sourde aux inquiétudes des éleveurs qui perdront avec cet accord, 15 000 euros de recette par exploitation en moyenne (1, 2 milliard d’euros sur l’ensemble des fermes).

Mais qui se sent représenté par cette organisation ?


A deux jours des élections européennes auxquelles Michel BARNIER est candidat, les producteurs restent en colère !


La Confédération paysanne appelle à une action nationale la semaine prochaine

pour revendiquer :

  • en préalable, le gel d’une partie des références laitières au-delà de 150 000 litres par producteur ;
  • la suppression des stocks de poudre de lait en les incorporant dans l’alimentation animale ;
  • des modalités de fixation du prix du lait prenant en compte les coûts de production des éleveurs et la rémunération de leur travail ;
  • le gel des augmentations de quota européen.

Contact :
Philippe Collin – Porte-parole : 06 76 41 07 18
Yves Leperlier
– Responsable de la commission lait : 06 71 31 68 77

 

Publié dans Agriculture, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Arras : FÊTE DE « LA TERRE »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juin 2009

La cellule communiste Marc Lanvin (Arras-Ouest)vous invite

à la 1ère Fête de

Arras : FÊTE DE
Monde_rural dans INFOS

Samedi 13 juin 2009
Salle des Fêtes d’Adinfer

(14 km au sud d’Arras, direction Bucquoy)

Programme : ICI

Publié dans Agriculture, INFOS, PCF | Pas de Commentaire »

Producteurs de lait : leur métier a un prix !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juin 2009

«Nous sommes revenus au Moyen Age. Les producteurs de lait sont les serfs des entreprises et de leurs actionnaires»(Henri Brichart, président de la FNPL.)

Au bord de la faillite, les producteurs de lait ont multiplié les actions depuis près de trois semaines : manifestations en tracteurs dans les rues, devant les sous-préfectures ; « visites » dans les supermarchés, à Valenciennes, Saint-Amand, Avesnes, Fourmies, Douai, Cambrai…  et dans bien d’autres régions. Hier mardi, ils ont poursuivi leurs actions dans de nombreux départements ; ils se sont notamment invités au siège de Lactalis à Laval. 

Les producteurs de lait doivent pouvoir vivre de leur travail

Alain Bocquet, député du Nord, a écrit au ministre M. Barnier pour dénoncer les industriels (Danone, Lactalis…) qui imposent un prix du lait au rabais. Ainsi, dans sa circonscription, le coût de production est de 301 la tonne, pour un prix d’achat de 220 !

Alain Bocquet demande au ministre de prendre d’urgence des mesures d’accompagnement, de promouvoir une politique européenne de régulation des marchés et d’amener les industriels à une réelle négociation avec les producteurs.

 Rappel :

Le prix du lait était fixé ces dernières années au sein de l’interprofession qui émettait une recommandation nationale.

Mais cette pratique a dû cesser à la demande de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour entrave à la concurrence.

Les agriculteurs risquent demain de subir les effets désastreux du démantèlement total de la politique agricole commune. La crise du lait n’en est qu’un prémisse. Elle est le résultat de la libéralisation totale des quotas laitiers et l’alignement des prix sur les cours mondiaux, décidés sous la présidence française Sarkozy-Barnier de l’Union européenne.

Publié dans Agriculture, PCF | Pas de Commentaire »

Les producteurs de lait sacrifiés au dogme de l’idéologie libérale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mai 2009

Humanite.fr  20 mai 2009

Crise laitière 2009

La France se réveille à l’ire du laitier

Lait . La mobilisation des producteurs se poursuit contre la chute du prix. Nommés par le gouvernement, deux médiateurs arbitreront le bras de fer les opposant aux industriels.
Reportage à Rouen.

« Sur 90 000 euros de chiffre d’affaires par an, je n’en dégage que 10 000 pour mon salaire, soit moins de 900 par mois », décortique Frédéric Leroux. Ils seront entièrement avalés par la baisse. « Je vais perdre environ 1 200 euros par mois… »

Pour lire l’article, cliquer : ICI

 

Vu sur marianne2.fr 19 mai 2009

Derrière la crise du lait, il y a l’Union européenne

Cédric Omet – Marianne | Mardi 19 Mai 2009

Extraits

Un marché du lait libre et non faussé. La fin des quotas. Une législation européenne de la concurrence qui s’impose à tous. C’est l’accord européen trouvé en décembre dernier par Michel Barnier. Un désastre pour celui qui candidate au prochaines élections européennes.

Le ministre de l’Agriculture Michel Barnier, candidat aux élections en juin prochain, n’est donc pas exsangue de responsabilités dans cette crise qui enflamme plusieurs villes de Province. Il est l’un des artisans de la volonté affichée des libéraux de Bruxelles à vouloir déréguler les marchés, même si cela doit saborder tout un pan de l’économie faisant vivre les régions. Les beaux discours ne peuvent se substituer aux actes.

Article complet : ICI

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, EUROPE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le directeur de Carrefour / Fourmies poussé à traire une vache !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mai 2009

Le directeur de Carrefour / Fourmies poussé à traire une vache ! dans Agriculturesource : 20mintes.fr

La mobilisation des producteurs de lait a été importante dans toutes les régions. Ils se sont rassemblés devant les préfectures pour dénoncer la baisse de leurs revenus. Les industriels leur ont, en effet, imposé une baisse de 30 % pour le lait collecté en avril. Le prix du lait est aujourd’hui à 20 centimes le litre, pas plus cher que le prix de l’eau ! 

Cliquez icisource : lesechos.fr

 

A Fourmies, ils ont envahi le magasin Carrefour et obligé le directeur à traire une vache.(20minutes.fr)

A Lille, des producteurs ont trait mardi matin deux vaches devant la préfecture  après avoir « réveillé » le préfet avec avertisseurs et pétards. À Boulogne-sur-Mer, les agriculteurs ont sillonné la ville toute la matinée, avec des remorques chargées de lisier, alors qu’à Douai, une cinquantaine d’agriculteurs ont également « réveillé » puis rencontré le sous-préfet avant de manifester devant une grande laiterie. Des manifestations ont également eu lieu à Cambrai et Valenciennes. (source : lepoint.fr)

A Amiens, lundi soir

http://www.dailymotion.com/video/x9bv7y

refusons_braderlait dans ECONOMIE

 

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, Luttes, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Le scandale du prix de la viande

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 février 2009

Pierre Chevalier (président de la Fédération nationale bovine) :

  • « Un patron d’abattoir me disait qu’il vendait 6 euros aux distributeurs le kg de steak haché, conditionné en unités de 100g, avec 15 % de matière grasse. Il constate que cette viande est vendue entre 10 et 12 euros le kg dans les magasins. »
  • « La consommation de viande bovine a baissé de 4 % en 2008. (Mais) Les grandes et moyennes surfaces augmentent leurs marges pour maintenir la rentabilité des rayons et compenser ainsi le manque à gagner issu de la réduction des volumes. »
  • « La baisse des revenus des éleveurs a été de 32 % en 2008, après une chute de 25 % en 2007. »

UFC-Que choisir

  • « Le prix du boeuf en rayon a augmenté de 50 % entre 1990 et 2008 alors que le prix de l’animal baissait de 15 % ! »
  • «  S’agissant du porc, les prix payés par les consommateurs ont progressé de 16 % pour les rôtis et de 26 % pour l’échine, alors que le prix payé à l’éleveur baissé de 30 % ! »

Qu’attend l’Observatoire des prix et des marges, organisme officiel, créé par le gouvernement, pour enfin jouer tout son rôle ?

Mais il est vrai qu’ à l’automne 2007, Nicolas Sarkozy et M. E. Leclerc ont discuté de la « libre négociation des prix avec les fournisseurs »…

Publié dans Agriculture, CONSO, Politique nationale | Pas de Commentaire »

1...1011121314
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy