Situation confuse au Mali

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 avril 2012

 

Mali :

les Touaregs débordés tentent de proclamer l’indépendance

 

Les séparatistes du Mouvement national de libération de l’Azaouad, principale force de la rébellion

touareg, ont annoncé ce jeudi qu’ils mettaient fin aux opérations militaires dans le nord du Mali.

Mais les indépendantistes sont débordés de tout côtés par les islamistes qui ont pris les rênes de

la rébellion.

Le MNLA appelle la communauté internationale à protéger l’État de l’Azaouad dont il revendique la création dans un

communiqué diffusé sur son site internet. Les rebelles touaregs, se sont alliés avec différents groupes islamistes

qui souhaitent appliquer la charia dans cette partie du Mali. Ils ont mené une offensive la semaine passée et chassé

les forces gouvernementales de Kidal, Gao et Tombouctou.  Le MNLA revendique ces trois régions septentrionales

comme territoire d’un nouvel État qu’il affirme avoir libéré. Les rebelles tentent encore de convaincre de leurs

« objectifs laïcs et démocratiques », mais ils sont débordés de toute part par les islamistes qui arrivent aussi bien

d’Algérie que de Libye.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Mali :

le MNLA déclare un cessez-le-feu et met en garde les islamistes

Tombouctou serait toujours aux mains du MNLA

 

Situation confuse au Mali dans AFRIQUE arton25254-93ce0Les combattants du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA)

ont annoncé un cessez-le-feu à compter de ce jeudi. Ils appellent en échange

la communauté internationale à protéger l’Azawad contre toute agression malienne.

Le MNLA a également réaffirmé qu’il n’avait aucun lien avec le groupe islamiste

Ançar Dine. Les rebelles touareg se disent même prêts à combattre les islamistes

s’ils entravent l’indépendance de l’Azawad.

Les combattants touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad

(MNLA) ont indiqué mercredi soir, dans un communiqué publié sur leur site,

qu’ils décrétaient un cessez-le-feu unilatéral à compter de minuit ce jeudi.

[Lire la suite sur afrik.com]

 

Publié dans AFRIQUE, Mali | Pas de Commentaire »

Tombouctou aux mains des rebelles touaregs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 avril 2012

 

Mali : Tombouctou est tombée aux mains des rebelles touaregs 

 

Tombouctou aux mains des rebelles touaregs dans AFRIQUE mali125-300x200 Les rebelles touareg sont entrés ce dimanche dans Tombouctou

dont la chute annoncée consacre leur main mise sur la quasi-

totalité du nord-est du Mali, tandis qu’à Bamako la junte militaire

en déroute promettait son retrait et un gouvernement de transition

sans toutefois fixer de calendrier.

Selon des sources concordantes, les rebelles ont négocié leur entrée.

Des contacts ont été pris avec une milice arabe loyaliste

qui avait pris position après la défection de la plupart des soldats maliens.

Après s’être emparés dans la nuit de Gao, capitale régionale du Nord Mali, les rebelles ont avancé dimanche sur Tombouctou

où des tirs d’armes lourdes avaient visé dans la matinée le camp militaire. Celui-ci avait été déserté par les soldats,

dont beaucoup ont abandonné leurs uniformes et quitté leurs positions sur les points stratégiques. 

Le MLNA dément la présence de combattants d’AQMI

 

1113-MaliTouaregue Tombouctou dans Mali

Selon les miliciens loyalistes, plusieurs groupes

rebelles participent à l’encerclement de Tombouctou,

le Mouvement national pour la libération

de l’Azawad (MNLA) – principale composante de la

rébellion – et des islamistes.

Plusieurs groupes armés prennent part à l’offensive

en cours à côté du Mouvement national pour la libération

de l’Azawad (MNLA), principale composante de la rébellion.

En particulier le groupe islamiste Ansar Dine du chef touareg

Iyad Ag Ghaly, principal artisan de la prise de Kidal.

Selon certaines sources, des éléments d’Al-Qaïda au Maghreb

islamique (Aqmi) sont présents, ce que le MNLA, d’obédience laïque,

dément régulièrement.

Le « Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest » (Mujao), une dissidence d’Aqmi dirigée par des Maliens

et des Mauritaniens, a également revendiqué sa participation à l’attaque de Gao.

[Lire la suite]

humanitefr Touareg le 1er Avril 2012

Carte vue sur : http://filsduvent.kazeo.com/

Note : * Azawad signifie “territoire de la transhumance”. Cette zone correspond au Nord-Mali (voir carte).

 

Pour + d’infos, lire également :

Extrait :

toureg-3-74ba9-300x202

 » Je suis né berger nomade, de parents touaregs, dans le nord

du Mali entre Tombouctou et Gao, le sable dans les yeux

en regardant les étoiles « , écrit-il dans son blog.

L’homme qui s’exprime ainsi s’appelle Moussa AG Assarid.

Il est poète, écrivain, aujourd’hui révolutionnaire par la force

des choses. « 

[...]

 » Je ne peux pas assister passif à la destruction de mon peuple au prétexte que je suis un pacifiste. « 

 

 

 

Qui sont les Touaregs ?

caravane – aquarelle   A. Tambo

65168359_p-300x222

Ceux sont des populations berbères nomades musulmanes. Bergers,

ils vivent essentiellement au Niger, au Mali, en Algérie et en Libye.

Les Touaregs sont organisés en tribus. Les hommes portent un voile

indigo (tagelmust), d’où leur surnom d’“hommes bleus”.

Ce sont des musulmans sunnites et ils parlent une langue berbère :

le tamacheq.

Nomades dans l’âme, les Touaregs se nomment eux-mêmes Imajeren

(hommes libres). Ce peuple compte de 1 à 3 millions d’individus, d’après l’Unesco ;

85 % d’entre eux vivent au Mali, où ils représentent 10 % de la population. Dans la société touareg, les femmes bénéficient

d’un statut inégalé : détentrices des savoirs et des richesses, elles sont les gardiennes des traditions.

 » Pour le nomade, la pensée n’existe qu’en marchant ou en chantant ; et tout ce qui est nomade doit être soit chanté,

soit marché pour être vraiment tel.  »

Hawad, poète

 

Publié dans AFRIQUE, Mali | 1 Commentaire »

Hors-Série l’Humanité : Algérie 50 ans d’indépendance

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2012

 

Hors-Série l'Humanité : Algérie 50 ans d'indépendance dans Algerie algerie_3-227x300

L’Humanité a lancé, lundi 5 mars 2012 , un hors-série dédié

au cinquantième anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie.

Un numéro d’histoire, d’analyses et d’entretiens sur la fin

de la guerre, jusqu’à l’Algérie d’aujourd’hui, confrontée

au vent des révoltes dans les pays voisins.

Ce hors-série comprend, également, le DVD du film

« Le Peuple en marche », un documentaire de René Vautier avec,

en bonus, les courts-métrages « Techniquement si simple »,

« La Caravelle » et la « Loi du silence ».

 


http://www.dailymotion.com/video/xp87zx

www.dailymotion.com/video/xp87zx

Hors-série de l’Humanité : Algérie, 50 ans d’indépendance par BerbereTV
Le nouveau hors-série de l’Humanité “Algérie, 50 ans d’indépendance” est disponible dans les kiosques

 

Publié dans Algerie, HISTOIRE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Ethiopie : Graves violations des droits de l’homme à l’encontre des tribus de la vallée de l’Omo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 février 2012

 

Survival révèle de graves violations de droits de l’homme en Ethiopie 

 

Deux membres de la tribu karo, près de l’Omo,

une rivière indispensable à leur survie.
© Survival

Ethiopie : Graves violations des droits de l'homme à l'encontre des tribus de la vallée de l'Omo  dans AFRIQUE eth-omo-2012-0478_article_column-300x190Survival International découvre de nouvelles preuves choquantes d’abus

de droits de l’homme commis à l’encontre des tribus de la vallée de l’Omo,

au moment où s’intensifient les efforts du gouvernement pour développer

son programme de plantations de canne à sucre.

Les bulldozers rasent les terres et détruisent les villages à proximité d’un site

classé au patrimoine mondial de l’Unesco,

forçant les communautés locales à abandonner leur mode de vie pastoral.

Un lourd climat de frayeur règne, alimenté par une violence grandissante à l’encontre des tribus de l’Omo :

de nombreux cas de brutalités, viols et arrestations ont été signalés. Les familles sont contraintes par le gouvernement

de vendre leur bétail. Comme le dit un habitant de la vallée :

‘Mon bétail c’est ma fortune et mon compte en banque c’est mon bétail’.

[Lire la suite]

Source : http://www.survivalfrance.org/  22 février 2012


Publié dans AFRIQUE, Peuples indigenes | Pas de Commentaire »

« La ville de Neuilly-sur-Seine refuse de commémorer la répression du 17 octobre 1961″

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2011

Source : Humanité.fr14 octobre 2011

La ville de Neuilly-sur-Seine refuse de commémorer

la répression du 17 octobre 1961


171061.jpg

La ville de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) a refusé de commémorer le 50e anniversaire

de la répression du 17 octobre 1961, durant laquelle de nombreux Algériens avaient été tués,

et cette décision a été jugée vendredi « inacceptable » par le maire de Nanterre Patrick Jarry.

« Je suis indigné par cette décision inacceptable », écrit dans un communiqué Patrick Jarry (Gauche citoyenne)

qui a invité le maire de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin (Divers droite), à une cérémonie sur l’île du Pont

avec les maires d’Argenteuil, Asnières, Clichy-la-Garenne, Colombes et Gennevilliers.

Le maire de Neuilly a expliqué son refus d’accueillir « cette manifestation d’ampleur régionale » par le fait

que sa ville « n’a jamais été associée à cet événement par le passé« .

« Cette affirmation est contraire à la vérité historique : c’est bien du Pont de Neuilly que ce funeste 17 octobre

1961, des centaines de manifestants pacifiques, des enfants, des femmes et des hommes, dont beaucoup

venaient de Nanterre, ont été réprimés, battus, tués et jetés dans la Seine par la police »,

lui a répondu Patrick Jarry.

Une bonne partie des 30.000 personnes qui avaient répondu à l’appel à manifester du Front de libération

nationale (FLN) étaient partis de Nanterre qui abritait une forte communauté algérienne.

 

  • A lire aussi :

17 octobre 1961, un crime d’État oublié. Tribune de Mouloud Aounit, président d’Honneur du MRAP,

et Madjid Si Hocine, animateur du collectif l’Égalité d’abord !

Sur la commémoration du 17 octobre 1961 à Nanterre

--> Lundi 17 octobre, l’Humanité célèbre le cinquantième anniversaire du massacre des manifestants

algériens à Paris avec un supplément de 8 pages consacré à ces heures noires de l’histoire de France

 

Rappel :

Le 17 octobre 1961– c’était un mardi – des milliers d’Algériens et d’Algériennes défilèrent dans Paris pour

protester contre le couvre-feu qui leur était imposé par le préfet Maurice Papon. Si, depuis plus de cinq ans,

la guerre faisait rage en Algérie, cette manifestation organisée par le FNL était pacifiste. Les hommes et les

femmes s’étaient endimanchés, certains vinrent avec leurs enfants. Ils ne portaient aucune arme, avaient

consigne de ne répondre à aucune violence. Mais sur les ponts, au sortir des métros… les forces de l’ordre

les attendaient. La répression fut féroce: des milliers de blessés, des dizaines de morts – jusqu’à 300, affirme

l’historien Jean-Luc Einaudi. Durant des jours, des cadavres furent retrouvés dans la Seine.

Officiellement, il n’y a eu que deux morts. Aujourd’hui encore, l’État nie les faits historiquement établis et,

sous couvert de raison d’État, empêche de faire toute la lumière sur cette répression féroce.

(source dazibaoueb)

Vidéos 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans Algerie, France, HISTOIRE | Pas de Commentaire »

« Appel pour la reconnaissance officielle de la tragédie du 17 octobre 1961 à Paris »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan13 octobre 2011

URL article original : http://blogs.mediapart.fr/edition/17-octobre-1961/article/121011/appel-pour-la-reconnaissance-officielle-de-la-tragedie-d

 

Appel pour la reconnaissance officielle de la tragédie

du 17 octobre 1961 à Paris

 

Le massacre de la manifestation pacifique du 17 octobre 1961

fait partie de notre histoire. En partenariat avec l’association

Au nom de la mémoire, Mediapart lance, à l’aube du

cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie,

cet appel pour «une nouvelle fraternité franco-algérienne»

fondée sur la vérité, «gage de réconciliation».

 

Pour comprendre ou revisiter l’événement dramatique du 17 octobre 1961, Mediapart propose ici

le documentaire de Mehdi Lallaoui, Le Silence du fleuve ;

dix-sept contributions d’écrivains ;

enfin une étude des racines policières de cette répression raciste. 

«Il y a cinquante ans, le préfet de Police de la Seine, Maurice Papon, avec l’accord du gouvernement,

imposa un couvre-feu visant exclusivement tous les Français musulmans d’Algérie.

«Ce couvre-feu raciste entraîna une réaction pacifique des Algériens, sous la forme d’une manifestation

dans les rues de Paris. Au soir du mardi 17 octobre 1961, ils furent près de trente mille, hommes, femmes

et enfants, à défiler pacifiquement sur les grandes artères de la capitale pour revendiquer le droit à l’égalité

et défendre l’indépendance de l’Algérie.

«La répression policière de cette protestation non violente est une des pages les plus sombres de notre histoire.

Longtemps dissimulée à l’opinion et désormais établie par les historiens, elle fut féroce : onze mille arrestations,

des dizaines d’assassinats, dont de nombreux manifestants noyés dans la Seine, tués par balles, frappés à mort.

«Le temps est venu d’une reconnaissance officielle de cette tragédie dont la mémoire est aussi bien française

qu’algérienne. Les victimes oubliées du 17 octobre 1961 travaillaient, habitaient et vivaient en France.

Nous leur devons cette justice élémentaire, celle du souvenir.

«Reconnaître les crimes du 17 octobre 1961, c’est aussi ouvrir les pages d’une histoire apaisée entre les deux

rives de la Méditerranée. En 2012, l’Algérie fêtera cinquante ans d’une indépendance qui fut aussi une déchirure

française.

A l’orée de cette commémoration, seule la vérité est gage de réconciliation.

«Ni vengeance, ni repentance, mais justice de la vérité et réconciliation des peuples : c’est ainsi que nous

construirons une nouvelle fraternité franco-algérienne. »

Signez directement l’appel en ligne, en utilisant le formulaire ci-dessous.

Lire la suite et signer

 

Publié dans Algerie, France, HISTOIRE | Pas de Commentaire »

Libye : communiqué du PCF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 août 2011

Communiqué du PCF – 23 août 2011

 

Libye: « personne ne regrettera Kadhafi »

 

Libye : communiqué du PCF dans International guerre1

Avec la fin du régime de Kadhafi, que personne ne regrettera,

après 6 mois de confrontation armée et de destructions

considérables, vient le temps des questions.

Les espoirs légitimes de démocratie qui s’étaient exprimés à

Benghazi tout au début, vont-ils pouvoir se concrétiser ?

La guerre civile qui a profondément divisé le pays rendra-t-elle

possible l’installation d’une Libye unie dans un Etat de droit et

un véritable progrès des libertés ?

 

Les risques de partition sont-ils vraiment surmontés ? Les inquiétudes demeurent.

La participation directe de l’OTAN, en particulier de la France et de la Grande-Bretagne, au côté du

Conseil national de Transition (CNT), dans cette confrontation inter-libyenne permettra-t-elle à la

Libye de gagner une vraie souveraineté notamment au sein du monde arabe et méditerranéen et

vis à vis des pressions atlantistes ? Rien n’est moins sûr. Des tractations diplomatiques discrètes

étaient en cours en Tunisie, et réunissaient notamment des représentants du régime de Kadhafi et

du CNT.

Les autorités françaises doivent maintenant en révéler le sens et les objectifs. Quels compromis

politiques étaient négociés ? Le Gouvernement français doit aussi préciser, pour la France, le coût

total de cette guerre évaluée jusqu’ici à 1,2 millions d’euros par jour.

Enfin, la lumière doit être faite sur le nombre des victimes militaires et civiles.

 

Publié dans International, Libye, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Hommage à Miriam Makeba

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2011

Lu sur : Hommage à Miriam Makeba dans AFRIQUE dazibaoueb_logo_70013 août 2011

 

publié par Circus Manager (L’ nouveau webmaster) 

 

Hommage à Miriam Makeba

Auteur : Youssef Boussoumah - Source : Les Mots sont importants

 

Parmi les mélodies qui me hantent depuis ma plus lointaine enfance, figure un refrain lancinant et tenace

qui revient sans prévenir aux moments les plus inattendus. Lorsque le corps occupé à quelque tâche aussi

fastidieuse qu’essentielle permet à l’esprit avide de flânerie, de puiser motif à évasion dans ses archives

intérieures. Pas une mélodie mais un film, une épopée que dis-je une saga illuminée de soleil, de fraternité

et de lutte. Tout ça en un éclair, le temps d’une petite ritournelle sifflotée sans y prendre garde. C’est ainsi,

par sa chanson phare Pata Pata, longtemps après qu’elle l’ait interprétée pour la première fois, que j’ai connu

l’incomparable Miriam Makeba…

makeba_1-a258c dans Culture Et invariablement cela me ramène en un clip décapant à Alger fin

des années 60, un de ces moments fondateurs et mythiques comme

l’histoire en connaît peu mais un épisode que je connais mieux que si

je l’avais réellement vécu. Tout se passe en plein festival panafricain

de 1969, immortalisé par le film de William Klein. Un festival politique

de musique, de danse et d’arts les plus divers, dédié au continent

africain en lutte contre le colonialisme et l’impérialisme.

[Lire la suite sur : dazibaoueb.com/

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans AFRIQUE, Culture, Hommages, Musiqe | Pas de Commentaire »

En Libye, les enfants meurent la nuit à cause de l’OTAN…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 juillet 2011

Source : http://www.michelcollon.info/ - 18 juillet 2011

 

VIDÉO : Sarkozy, combien d’enfants as-tu tués cette nuit ?

Michel Collon


Investig'Action - VIDEO : Sarkozy, combien d'enfants as-tu tués cette nuit ? Non il n’existe pas de « guerre propre » !

Michel Collon nous envoie un reportage depuis la Libye.

Il nous montre ce que les bombes de l’OTAN peuvent faire

loin des caméras de télévision.

 

 

 

 

voir ici si la vidéo ne s’affiche pas : http://vimeo.com/26309684

 

Publié dans Libye, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Libye : les bombardements n’ont jamais instauré la démocratie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juillet 2011

par Roland Muzeau – 12 juillet 2011

Communiqué des députés communistes, citoyens et du Parti de gauche :

 

Libye : les bombardements n’ont jamais instauré la démocratie dans International guerre3

Les Député-e-s communistes, citoyens, du Parti de gauche voteront

contre la prolongation de la présence militaire française en Libye,

soumise à débat cet après midi au Parlement.

Comme ils en avaient souligné les risques évidents, le 22 mars dernier

dans l’Hémicycle, l’enlisement est patent. Quatre mois après les

premiers bombardements, la guerre n’a ouvert aucune perspective

nouvelle pour les populations maintenues depuis des décennies sous

le joug du dictateur Kadhafi.

 

Le conflit a, en revanche, conforté l’hypothèse d’une partition du pays.

Les droits de l’Homme ont été brandis pour justifier la croisade dont Nicolas Sarkozy a pris la tête et l’OTAN

le commandement. Les relations étroites entretenues jusqu’à très récemment encore avec Kadhafi suffiraient

à s’interroger sur la sincérité des propos. La présence très importante des grands groupes français sur le territoire

libyen et les intérêts financiers en jeu éclairent aussi les objectifs poursuivis. Les bombardements n’ont jamais

installé la démocratie. Des voix s’élèvent pour demander un cessez le feu immédiat. Il faut leur faire droit.

Les Député-e-s communistes, citoyens, du Parti de gauche demandent qu’il soit mis un terme immédiat à la guerre

en Libye et que soit, au plus vite, convoquée une réunion internationale qui, sous l’égide de l’ONU réuniraient toutes

les parties concernées en présence de l’Union Africaine, pour qu’enfin une solution politique et pacifique puisse être

construite.

[Lire la suite sur : pcf.fr/]

arton1418455563.jpg


Lire également : Les ennuis libyens…

 

 

Publié dans International, Libye, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

1...34567...12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy