Soudan : Loubna Ahmed Al-Hussein condamnée à une amende par le tribunal de Khartoum

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 septembre 2009

Cette journaliste soudanaise risquait la flagellation (40 coups de fouet) pour le port d’un pantalon. Elle avait été arrêtée, début juillet, en même temps que 12 autres femmes pour « tenue indécente ».

Loubna Hussein avait alors engagé une campagne publique pour abolir l’article 152 du Code pénal soudanais qui prévoit une peine maximale de 40 coups de fouet pour quiconque « commet un acte indécent, un acte qui viole la moralité publique ou porte des vêtements indécents ».

« Si certains se réclament de la charia pour flageller les femmes en raison de ce qu’elles portent, qu’ils me montrent les sourates du Coran ou les hadiths (paroles du prophète Mahomet) qui le stipulent. Je ne les ai pas trouvés »

Source : lemonde.fr/

48 femmes ont été arrêtées et certaines blessées lors de la manifestation de soutien qui a eu lieu à l’ouverture du procès.

Selon des sources officielles soudanaises, 43 000 femmes ont été arrêtées en 2008.

Voir le reportage de france24.com/fr/

Entretien diffusé sur France24 le 13 août dernier

http://www.dailymotion.com/video/xa5jh1

 

Loubna Hussein a ouvert un site pour faire connaître son combat, un combat contre une loi qui humilie et restreint les libertés des femmes soudanaises :   http://iamlubna.com/



Iambuna

We are the National and International Campaign to Eliminate article 152 of Sudan’s Criminal Code. This website is created in solidarity with all Sudanese women and with Lubna Hussien and the 12 women arrested on July 3, 2009 under article 152 for « indecent dress ».
We need your support. Please sign this petition to support women’s rights in Sudan.

Pour signer la pétition, cliquer sur le lien ci-dessus.

Publié dans AFRIQUE, Integrisme, Justice | Pas de Commentaire »

Desmond Tutu appelle au boycott d’Israël

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 septembre 2009

Publié sur : http://bellaciao.org/fr/

Desmond Tutu appelle au boycott d'Israël dans AFRIQUE soweto_gaza-3b1a7

de Akiva Eldar

L’archevêque sud-africain Desmond Tutu, a dénoncé hier le fait qu’Israël fasse “payer aux Palestiniens le prix de l’Holocauste” et arappelé que « Pas plus que l’Afrique du Sud, Israël n’obtiendrait la sécurité par les armes, mais seulement à condition de reconnaître et respecter tous les droits de l’homme ».

Dans une inteview au quotiden Haaretz, le prix Nobel de la Paix répondait aux propos de Netanyahou qui, de passage à Berlin, a justifié une fois lde plus a politique israélienne par l’holocauste.

Desmond Tutu en a profité pour approuver les récents propos de l’opposant israélien Neve Gordon, en faveur du boycott de son pays.

Lire la suite

Publié dans AFRIQUE, GAZA - PALESTINE, INFOS | Pas de Commentaire »

SOYEZ SOLIDAIRE DES ENFANTS DU BURKINA FASO !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 août 2009

Article publié sur : http://www.uncahier-uncrayon.org/ :

 

UNE RENTRÉE SOLIDAIRE

UN CAHIER, UN CRAYON

POUR LES ENFANTS DU BURKINA FASO

En participant à la grande collecte de matériel scolaire neuf, vous permettrez l’équipement en fournitures de centaines de classes au Burkina Faso, un des pays les plus pauvres de la planète.

Un cahier, un crayon… ce sont des moyens matériels indispensables pour permettre l’accès à l’éducation…

Du 2 septembre au 30 novembre, Solidarité Laïque, avec la MAE et la MAIF, organise la 9ème édition de la collecte  »Un cahier, un crayon » au profit des enfants du Burkina Faso, un des pays les plus pauvres de la planète.

Depuis 2001, ce sont des centaines de tonnes de fournitures scolaires qui ont été collectées en France puis distribuées dans les écoles publiques de nombreux pays en développement.

Elèves, enseignants, associations, entreprises… particuliers…, chacun peut participer à cette action de solidarité : suivez le mode d’emploi !

Bonne collecte à toutes et tous !

 

A voir dans le dossier pédagogique  :

Un diaporama sur l’agriculture et l’alimentation au Burkina Faso

- Des extraits vidéos du DVD pédagogique « Se nourrir… au Burkina Faso, à Cuba, au Népal »

Publié dans AFRIQUE, INFOS, SOCIETE | 1 Commentaire »

Le Festival culturel panafricain d’Alger s’élance

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juillet 2009

Quarante ans après la première édition, la capitale algérienne rassemble les artistes du continent

L’Algérie vivra du 5 au 20 juillet au rythme du 2ème festival culturel panafricain. Un événément qui fera de ce pays un immense carrefour artistique. Il rassemblera 49 pays africains ainsi que les Etats-Unis d’Amérique et le Brésil. 

Le site du festival panafricain d’Alger

logo dans Culture 

 

 

 

Alger au rendez-vous avec une méga parade de la culture africaine

 

Lions L’Algérie sera, la soirée du 04 juillet à 16h30, au rendez-vous avec la culture africaine, lors de l’ouverture populaire du festival culturel panafricain, à travers une méga parade précédant la soirée artistique signée Kamel Ouali, avec la participation de 350 danseurs et 120 techniciens, ainsi que d’autres stars, comme Ouarda El Djazairia, Youssou Ndour, Cesària Evora, Amazigh Kateb et… [ suite de l’article >>>]

 

 

Publié dans AFRIQUE, Culture | Pas de Commentaire »

A lire sur Plume de presse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 juin 2009

plumedepresse.com/


A lire sur Plume de presse dans AFRIQUE arton1163-d7d40

Le martyre de Zahra

Au Maroc, la dictature a de beaux restes

27 juin, par Olivier Bonnet

« Elle s’appelle Zahra Boudkour, elle est étudiante à l’université de Marrakech, elle a vingt ans. Pour avoir participé à une marche pacifique de protestation, elle a été brutalement frappée par la police, conduite avec des centaines de ses camarades au sinistre commissariat de la Place Jemaa-El-Fna, et sauvagement torturée. Durant plusieurs jours, les policiers l’ont contrainte à demeurer nue, alors qu’elle avait ses règles, devant les autres détenus. Pour dénoncer cet (…)

La suite : ICI

 

 

  • arton1164-7835e dans POLITIQUEMutation illégale d’un procureur « rebelle » par l’Élysée28 juin, par Olivier Bonnet
  • Marc Robert est le procureur général de la Cour d’appel de Riom (Puy-de-Dôme). L’homme s’est rendu célèbre pour s’être attiré les foudres du ministère de la Justice et de l’Élysée en déclarant, lors de l’audience solennelle de rentrée, qu’il fallait « se méfier d’une suppression du juge d’instruction », projet cher à Sarkozy. Il lui serait aussi reproché son manque de soutien concernant la suppression des tribunaux de grande instance de Riom et de Moulins (Allier). Aussi Rachida (…)

Lire la suite

Publié dans AFRIQUE, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Bolloré au Cameroun, un bilan en images

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juin 2009

Vu sur : blog.mondediplo.net/2009-06-16-

Dans le numéro d’avril du Monde diplomatique était publié « Les guerres africaines de Vincent Bolloré » et sur le site, au même moment, « Port, rail, plantations : le triste bilan de Bolloré au Cameroun ».

Thomas Deltombe y décortiquait la présence de l’industriel Bolloré en Afrique et notamment au Cameroun. La photographe Isabelle Alexandra Ricq*, avec la journaliste Nomba Danielle, ont rencontré les laissés-pour-compte et les bénéficiaires de l’un des théâtres d’opérations camerounais de Bolloré. Voici leur reportage, deuxième partie d’un travail photographique, intitulé « The men who sold the world » (Les hommes qui ont vendu le monde), commencé en Indonésie sous le titre « Détruire ». Ce second volet s’appelle « Soumettre ».

Suite de l’article du Monde diplomatique : ICI Cliquer sur les photos et afficher les légendes.

* Voir l’interview d’Isabelle Ricq sur :

http://www.lonelyplanet.fr :

Bolloré au Cameroun, un bilan en images dans AFRIQUE isabelle

 

Quand l’huile de palme détruit les forêts d’Indonésie

 

site d’Isabelle Ricq

Publié dans AFRIQUE, Environnement, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pour nos visiteurs lillois : Sanou Mbaye à la MEP samedi 27 juin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2009

Le Collectif Afrique vous invite

Samedi 27 juin 2009, à partir de 14 h à la MEP*, 1 place George Lyon, métro République

 

Des crimes coloniaux…

au nouveau projet libérateur de l’Afrique

14 h : Projection du film de la série « Assassinats coloniaux«  

LE CAS DE FELIX MOUMIÉ

Président de l’Union des Populations du Cameroun (UPC)

16 h 30 : Conférence de SANOU MBAYE, sur son dernier livre « L’Afrique au secours de l’Afrique »

* Maison de l’Éducation Permanente

***************************

 

L’assassinat de Félix Moumié – L’Afrique sous contrôle, un documentaire de Frank Garbely

Extrait de la présentation du film

Source : histoirevivante.rsr.ch

Félix Moumié, l’un des leaders de la lutte pour l’indépendance du Cameroun, a été assassiné à Genève, en 1960. Ce film retrace le parcours du « Lumumba camerounais » et enquête sur les raisons de son meurtre.

[...]

C’était un commando de sabotage et de tueurs des services secrets français qui avait organisé l’assassinat de Moumié. La justice genevoise connaissait l’assassin, mais sous pression de la France il n’a jamais été jugé, et l’enquête judiciaire s’est terminée par un non-lieu. La France redoutait une procédure contre l’assassin de Moumié – de peur de révélations sur sa guerre sale au Cameroun. En effet, à l’époque un véritable génocide avait lieu au Cameroun. A l’abri de l’opinion publique mondiale les troupes françaises ont liquidé plusieurs de centaines de milliers de Camerounais, soi-disant pour sauver le pays du communisme. Pour le gouvernement français le Cameroun avait une importance stratégique particulière. Paris craignait qu’en cas de défaite contre le mouvement d’indépendance UPC de Félix Moumié la France ne perde pas seulement le Cameroun, mais également les autres colonies en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale. Plus encore, Paris était persuadé que c’était au Cameroun que se décidait qui allait gagner la guerre froide en Afrique. Et c’était le président de l’UPC Félix Moumié qui – selon Paris – rendait la crise camerounaise si dangereuse. Moumié passait pour un cryptocommuniste, un opposant farouche des puissances coloniales et un anti-impérialiste fanatique à la solde de Moscou et de Pékin. Pour Paris il n’y avait qu’une solution: Félix Moumié devait disparaître et son mouvement devait être éliminé à n’importe quel prix. Pendant 25 ans les Français ont commis des crimes de guerre au Cameroun; plus de 300’000 personnes ont été déportées, torturées et exécutées.

Pour nos visiteurs lillois : Sanou Mbaye à la MEP samedi 27 juin dans AFRIQUE spacer

 SANOU MBAYE

 

couverture dans ECONOMIE

A contre-courant d’un afro-pessimisme ambiant fondé notamment sur l’image que les médias occidentaux donnent de l’Afrique et de ses populations, l’économiste sénégalais Sanou Mbaye appelle les Africains, notamment les élites, à reprendre le destin du continent en main pour le sortir de la situation de dépendance dans lequel il est plongé.
Dans son livre ‘L’Afrique au secours de l’Afrique’ (Editions de l’atelier, janvier 2009, 159 pages), l’ancien fonctionnaire de la Banque africaine de développement propose la ‘résistance’ pour changer l’image tendant à entretenir l’idée que cette partie du monde est frappée de malédiction.

Sanou MBAYE détaille, dans ce livre, les atouts que le Continent peut valablement faire valoir ; il propose les voies de développement de l’Afrique.
spacer dans POLITIQUE

La suite sur : http://sanoumbaye.free.fr/blog/ (19 mars 2009 – Emission : Les Matins d’Eugénie )

Publié dans AFRIQUE, ECONOMIE, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Le Kivu : un conflit ignoré qui a déjà fait plus de 5 millions de victimes et d’innombrables orphelins !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2009

Kivu

 

Publié sur : Etat : Critique

Les habitants du Nord Kivu fuient encore

pour échapper aux violences

11 mai 2009

 

Depuis qu’une offensive a été lancée, fin janvier, contre les rebelles des FDLR, les populations fuient les violences dans le nord de la province du Nord Kivu. MSF dispense des soins médicaux dans plusieurs villes et villages de cette région qui compte près de 230 000 personnes déplacées.

Pour échapper aux violences, il faut partir vite, tout laisser sur place sans rien emporter ou alors une natte, une bassine… « Il était 22h30, nous étions couchés, raconte M. un habitant de Miriki, un village du Nord Kivu. Nous avons entendu les crépitements des balles. Nous avons pensé d’abord que c’étaient des agresseurs qui venaient piller la population. Nous sommes restés dans nos cases. Mais les balles ont continué longtemps à crépiter. Alors nous nous sommes décidés à quitter le village, chacun selon ses moyens pour aller en brousse. »

Cela s’est passé en mars dans le territoire du Lubero, situé dans le nord de la province du Nord Kivu. Mais depuis fin janvier, depuis que l’armée congolaise a lancé une offensive contre les rebelles des FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), ce type d’attaques se répète avec comme corollaire de nouveaux déplacements de populations. Au départ, l’opération a été menée conjointement avec l’armée rwandaise. Puis fin février, les troupes rwandaises se sont retirées. Cependant les affrontements se poursuivent dans le nord et dans l’ouest du Nord Kivu.

Suite de l’article : ICI

 

L’augmentation des attaques à l’encontre de la population civile entraîne un afflux de déplacés au nord du pays

11 juin 2009

L’augmentation des attaques à l’encontre de la population civile entraîne un afflux de déplacés au nord du pays

MSF augmente son aide médicale aux populations touchées par les violences au Nord de la RDC.

 

Les territoires du Haut-Uélé et du Bas-Uélé, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), sont le théâtre de violences commises par les rebelles ougandais de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) en réponse aux opérations militaires lancées contre eux par les armées de l’Ouganda, de la RDC et du Sud Soudan.

La suite : ICI

 


Les disparus du Kivu

Un reportage de Jean-Daniel Bohnenblust et François Cesalli

Pour « Temps Présent » -  TSR -

Familles éclatées par la guerre, à la recherche de leurs proches. Familles dans l’attente, souvent déçue, de revoir un jour l’enfant, le père ou la mère emportés dans le flot des déplacés fuyant sous les balles. Pour tenter de comprendre un quotidien traversé par le doute, le désespoir mais aussi la joie des retrouvailles, ce film a recueilli les témoignages de congolais vivant dans le nord et le sud Kivu. Une région marquée par 15 ans de conflit et 5 millions de victimes.

TP/Les disparus du Kivu TP/Les disparus du Kivu[TSR]

La République Démocratique du Congo (RDC) est le troisième pays le plus vaste d’Afrique. Depuis 1994, les provinces du nord et du sud Kivu, situées à sa lisière orientale, sont le théâtre de conflits à répétition. Pour les populations, les conséquences sont catastrophiques. Victimes des combats, de la faim et des maladies, les Congolais de l’est du pays ne comptent plus leurs souffrances. Le bilan global est étourdissant : 5 millions de morts. En août et octobre 2008 s’est joué le dernier épisode de cette douloureuse histoire. Prises dans les combats, un million et demi de personnes ont pris la fuite. Beaucoup ont trouvé refuge dans des camps de déplacés aux abords de Goma, la capitale du nord Kivu. Les déplacés, comme on les appelle, abandonnent tout derrière eux; leurs champs, leurs maisons et souvent une partie de leurs familles. Mais comment retrouver un enfant, une mère ou un grand-père dans un tel chaos ? Comment gérer la séparation, vivre dans l’attente et le doute ?
Pour tenter de comprendre un quotidien marqué par le désespoir mais aussi la joie des retrouvailles, Temps Présent a recueilli le témoignage des congolais.
Ces paroles qui s’élèvent jusqu’à nous proviennent de la région du monde ayant connu le plus de victimes depuis la deuxième guerre mondiale.

Reportage : Jean-Daniel Bohnenblust et François Cesalli

Image : Olivier Kunz          Son : Beat Lambert            Montage : Bruno Saparelli

(Source : tsr.ch/tsr/)

Visionnez l’ émission : ICI

Publié dans AFRIQUE, Monde | 3 Commentaires »

Sarkozy , VRP du nucléaire français en Afrique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2009

img2.jpgimg00013.jpg

« La « France A Fric » a de beaux jours devant elle » (lepost.fr)

Vendredi, N. Sarkozy a achevé à Niamey (Niger) son voyage-éclair en Afrique. Au cours des cinq heures « accordées » à ce pays, il a été essentiellement question d’uranium. Selon Le Figaro, cette visite « découle » de l’accord signé, en janvier dernier, entre Areva et le gouvernement nigérien pour l’exploitation de la mine d’uranium d’Imouraren. A partir de 2012, et cela pendant 35 ans, Areva pourra exploiter cette mine qui devrait produire au moins 5 000 tonnes d’uranium par an.

Alors que N. Sarkozy ne cesse de parler de « redistribution des richesses », on s’aperçoit qu’Areva, implantée au Niger depuis plus de 40 ans, n’a jamais permis à ce pays de sortir de la pauvreté. Cette implantation n’a rien apporté aux populations, en particulier aux Touaregs qui ont été expropriés par l’armée nigérienne pour faciliter les opérations françaises.

NIGER/ TANDJA responsable de l’assassinat de 100 civils au Nord Niger.

Depuis le début de l’année 2007 les « FAN » (Forces Armées Nigériennes) dont le chef et responsable se dénomme Mr Tandja Mamadou,ont assassinés plus de 100 civils.
Ces civils sont des nomades Touareg accompagnant leur troupeaux ou des passagers transitant entre le Nord Niger et l’Algérie ou de simples maraîchers. Tous étaient Touareg !
À ce jour aucune association Internationale de défense des droits de l’Homme n’a prit officiellement position sur ces crimes.
Mr Sarkozy et ses amis de AREVA, avec le soutient complice de la Chine et des autres Etats achetant des concessions au Nord Niger pour piller l’uranium, se taisent.
Combien de Touaregs Mr TANDJA pourra-t-il avoir à son tableau de chasse avant de se faire sanctionner par les plus hautes autorités internationales ?

(Source :  http://issikta.blogspot.com/ 19/07/2008)

Areva est loin d’être neutre dans le conflit qui oppose les Touareg au gouvernement de Niamey. En octobre dernier, lors d’un colloque à Paris, un responsable du groupe a invité le gouvernement français à donner plus de moyens au gouvernement nigérien pour mater les Touaregs. Depuis, une association Touareg et une ONG allemande ont porté plainte contre Areva devant le tribunal de Paris pour provocation à la discrimination et à la haine raciale

Le groupe Areva nie les expropriations : «Le site se trouve en plein centre d’un désert ‘‘plat’’, sans aucun relief, explique son porte-parole, Yves Dufour, au JDD. Cette immense superficie n’est pas habitée. Et le droit foncier n’étant pas abouti au Niger, peu de personnes possèdent un terrain dans les deux tiers nord du pays.» Argument bien fallacieux puisque la population de ce territoire est majoritairement nomade ou semi-nomade. Et même si les nomades ne possèdent pas de biens fonciers, ils ont besoin de pâturages et d’eau pour leurs troupeaux.

De nombreuses ONG accusent Areva de « négligences » en matière de protection sanitaire et environnementale.

Mardi, la députée européenne des Verts Hélène Flautre a estimé que « l’exploitation est une catastrophe sanitaire, environnementale et pour les droits des peuples« .

« Areva pollue l’eau, contamine les terres des Touaregs, laisse des dépôts d’extraction dangereux sans confinement, et le suivi sanitaire de ses salariés est très insuffisant« , a-t-elle accusé. (source : Romandie News)


Publié dans AFRIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2009

 

Le peuple touareg, associé dans l’imaginaire occidental au désert du Sahara, traverse aujourd’hui une période déterminante pour sa survie. Nié dans sa réalité culturelle et identitaire en Algérie et en Libye, il est victime d’un véritable génocide au Niger et surtout au Mali. La communauté internationale reste muette devant cette répression et continue à ignorer la volonté du peuple touareg à prendre en charge le développement de son territoire traditionnel.

 

Les frontières politiques actuelles, héritées de la colonisation, ont artificiellement découpé le territoire touareg en plusieurs parties intégrées à cinq pays différents : l’Algérie, le Niger, le Mali, la Libye et le Burkina Faso. Le pays touareg se définit par une communauté culturelle qui noue ses liens identitaires autour d’une langue, et sur la base d’une organisation familiale, sociale et politique.

Touaregs : Fils du vent, du sable et des étoiles... dans AFRIQUE carte

La carte du pays touareg

Le tableau ci-dessous montre le pourcentage estimé que représente la communauté touarègue par rapport à l’ensemble de la population de chaque pays. Le Niger, le Mali et le Burkina Faso sont composés chacun de plus d’une dizaine d’ethnies. La  communauté touarègue est la 2ème en nombre, au Niger et la 4ème au Mali. En Algérie et en Libye les Touaregs sont peu nombreux mais l’ensemble de la population de ces deux pays est de souche berbère.

Pays

Population

Touaregs

%

Commentaire

Niger 10 millions 1.5 à 2 millions 15 à 20

Le Niger est le pays où on trouve la plus grande communauté touarègue

Mali

9 millions

900 000 10

Le Mali est le pays où la répression contre les Touaregs a été la plus féroce. 

Libye 4 millions 200 000 5 La Libye ne reconnaît pas l’identité berbère d’une manière générale.
Algérie 28 millions 100 000 0,5 L’Algérie accueille également des dizaines de milliers de Touaregs qui ont fui la répression au Mali et au Niger.
Burkina Faso 10 millions 50 000 0,5 Le Burkina Faso est le seul pays où les Touaregs ne souffrent d’aucune discrimination particulière.

Survie Touareg Temoust :
http://membres.lycos.fr/temoust/index1.htm

Pour connaître l’histoire du peuple Touareg, visiter le site :

http://www.aligouran-voyages-niger.com/Pages%20Aligouran/Agadez%20Touareg%20Culture.html

 

Septembre 2007, naissance du pays Touareg
Image de prévisualisation YouTube

 

En solidarité avec le peuple touareg en lutte, un rassemblement a eu lieu le 19 avril 2008 au Trocadéro à Paris.

http://www.dailymotion.com/video/x5dwdx

 

Le peuple Touareg est victime de la richesse de son sous-sol qui est exploité depuis 40 ans par les pays du nord et en particulier par la France et depuis peu par la Chine.

Dans un très large rayon autour des mines d’uranium à ciel ouvert, toute forme de vie est anéantie par la contamination. Les Touaregs sont écrasés par le rouleau compresseur du profit et du capitalisme sauvage, spoliés dans leurs biens et leurs droits de peuple autochtone.

Le peuple touareg n’aspire qu’à vivre sur son territoire, surmonter les mutations de la société, assurer son existence et son développement en étant partie prenante de la gestion de son territoire.

(Le MRAP – 17 avril 2008 – extrait)

 

Image de prévisualisation YouTube

Almoustapha TAMBO, peintre Touareg d’Agadez (Niger) Cliquez sur le lien pour découvrir ses oeuvres.

Festival Touareg au Niger
http://www.dailymotion.com/video/x4g0l3

Publié dans AFRIQUE, Culture, Racisme - Xenophobie | 6 Commentaires »

1...89101112
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy