Primaire du PS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2017

 

Primaire du PS : un premier débat à fleuret moucheté

 

Capture.PNGPSprimaires1Capture.PNGPSprimaires2

Pour le premier des trois débats télévisés qui rythmeront la primaire du PS d’ici

le premier tour le 22 janvier, les sept candidats ont évité la confrontation directe,

portant sur le quinquennat finissant une critique mesurée. 

Sur le plateau de télévision, pas trop de heurts, pas de règlement de compte cinglant, notamment à l’encontre

de celui qui incarnait à lui seul la quintessence du quinquennat, l’ex Premier ministre Manuel Valls.

Il en fut autrement dans les QG improvisés des soutiens aux sept candidats à la primaire du PS, où Manuel Valls

fut copieusement hué par les partisans de Hamon ou Montebourg.

Durant deux heures et demie sur TF1 et RTL, pour ce premier débat -deux suivront, dimanche soir et jeudi prochain-

ils se sont rarement interpellés, chacun avançant son programme avec l’objectif commun d’empêcher que le second

tour de l’élection présidentielle oppose la droite « brutale » de François Fillon, à l’extrême droite.

Des oppositions, il y en eut pourtant. Benoît Hamon et Arnaud Montebourg se sont engagés à abroger la loi travail,

adoptée sans vote l’an dernier via la procédure de l’article 49-3 de la Constitution. Manuel Valls a quant à lui confirmé

sa volonté de prolonger la politique menée lorsqu’il était premier ministre, en promettant d’ « aller plus loin, non pas

de changer de cap ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

A voir : le dessin de Placide

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy