• Accueil
  • > CGT
  • > Scandaleux jugement de classe à Amiens

Scandaleux jugement de classe à Amiens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 janvier 2017

 

Justice de classe : une relaxe totale mais 7 condamnations :

12 mois avec sursis et 5 ans de mise à l’épreuve pour 4 d’entre eux

Syndicalistes, pas voyous !

Les vrais voyous sont ceux qui liquident l’industrie et les droits des salariés dans ce pays.

 

humanite.fr

Goodyear Amiens : une relaxe totale,  7 peines de sursis

Criminalisation anti-syndicale

Kareen Janselme – 11 janvier 2017

La cour d’appel d’Amiens a condamné mercredi sept anciens salariés de Goodyear poursuivis pour la séquestration de dirigeants de l’usine en 2014 à des peines de prison avec sursis allant jusqu’à 12 mois, prononçant en outre une relaxe totale. L’avocat général avait requis à l’audience en octobre deux ans avec sursis. En première instance, les huit salariés poursuivis, dont cinq militants CGT, avaient été condamnés le 12 janvier 2016 à deux ans de prison dont neuf mois ferme.

Quatre des salariés, dont Mikael Wamen, ex-leader de la CGT de l’usine, ont été reconnus coupables de séquestration et condamnés à 12 mois avec sursis. En revanche, ils ont été relaxés du chef d’accusation de « violences en réunion ». A l’inverse, trois salariés ont été relaxés du chef de « séquestration » mais reconnus coupables de « violences en réunion ». Deux d’entre eux ont été condamnés à trois mois avec sursis, le troisième à deux mois avec sursis. Le huitième salarié poursuivi, Hassan Boukri, a été totalement relaxé.

 

Voir la vidéo sur Mickael Wamen

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy