• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 6 avril 2016

Soutien aux 13 militant-es du CHRU de Lille (CGT-LMCU)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2016

 

Après les 8 GOODYEARS,

le gouvernement Valls, amplifie la répression syndicale

*

criminalisation-syndicat-cgt

  13 militant-es de la CGT du CHRU de Lille

  et 2 agents sont convoqué-es au commissariat

  de Police de Lille sur demande du Procureur

  de la République sur la période du 04 avril

  au 21 avril 2016 pour des faits remontant

  au 28 novembre 2014 !

Nos camarades sont convoqué-es pour des faits que le Procureur de la République souhaite qualifier

de Séquestration.

A l’issue des premières auditions, qui ont duré plus d’une heure trente pour chacune des personnes convoquées,

nos camarades ont eu « droit » à la prise d’empreintes,  d’ADN et photos.

 Il y a bien une volonté de traiter les militants comme des CRIMINELS.

criminalisation-action-syndicale2

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois de plus, ce gouvernement, car OUI, il y a bien une volonté POLITIQUE de ce gouvernement

de Criminaliser l’action syndicale, affiche sa volonté de mettre les Procureurs, les Forces de l’’Ordre

et les Administrations au service de la destruction du mouvement syndical, pour briser toute RÉSISTANCE.

Après les 8 GOODYEARS (condamnés en première Instance par le Tribunal d’Amiens, le 12 janvier 2016, à 24 mois

de prison dont 9 mois fermes et 5 ans de mise à l’épreuve) et toutes les répressions que connaissent les militant-es

de notre secteur, ce gouvernement veut maintenant s’attaquer aux militants et aux salariés des Services Publics

et plus particulièrement à l’Hôpital Public. Avec pour seule finalité de faire passer des mesures nauséabondes

qui aggravent aussi les conditions de travail, d’offrir  l’Hôpital Public au privé et détruire des dizaines de milliers

d’emplois.

 

arrestation-syndicaliste

  Demain, le 7 Avril 2016, les Deux agents du CHU

  de Lille défendues par la CGT sont convoquées

  au commissariat central pour être auditionnées

  pour des faits que le Procureur souhaite qualifier

  de « Séquestration »,

  Nous appelons toutes les militantes

  et tous les militants du département

  à les soutenir en se rassemblant demain,

  le jeudi 07 Avril à 10H00

  devant le Commissariat central de Lille.

 

[Lire la suite sur cgt-lmcu.over-blog.com]

 

Publié dans CGT, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent, l’invité de Patrick Cohen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2016

 

CaptureP.LaurentFranceInter

capture d’écran

http://www.dailymotion.com/video/x423776

par France Intersur dailymotion.com

Publié dans France, France Inter, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Panaman Papers : Le double jeu du FN ne concerne pas que les idées

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2016

 

Le Pen connection

L’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin :

CaptureGoutallePen

 

 

  « Pendant que Marine Le Pen dénonce à s’en époumoner

  « le pouvoir de nuisance de la finance mondialisée

  qui joue contre l’intérêt général », les comptables

  de son parti détournent de l’argent à l’étranger.

  Mensonges idéologiques. Mensonges financiers.

  Tout est dit. »

 

 

Et au milieu de la fournaise du Panama Papers, qui éclaire d’un jour nouveau les mécanismes du casse

mondial organisé entre puissants, et accessoirement combien cela coûte à nos sociétés maintenues

sous l’éteignoir antisocial, voilà donc que nous découvrons – sans grande surprise pour ce qui nous concerne –

les noms de quelques amis du clan Le Pen, que le Monde qualifie d’« experts en paradis fiscaux ». Et c’est peu dire.

Le Consortium international de journalistes d’investigation (ICI) a permis de mettre au jour un système

ultra-sophistiqué de dissimulation d’avoirs financiers, organisé dans des centres offshore d’Asie et des Caraïbes

« par le premier cercle de fidèles de la présidente du Front national », précise le quotidien du soir,

« pour sortir de l’argent de France au moyen de sociétés-écrans et de fausses factures ».

Les dossiers du cabinet panaméen Mossack Fonseca, qui ne constituent qu’une infime, très infime partie

de la réalité de l’évasion fiscale à l’échelle planétaire, apportent également des éléments saisissants sur l’argent

personnel de Jean-Marie Le Pen, dont un bout de la fortune aurait été planqué dans une opacité parfaitement

ordonnée. Où l’on parle de billets, de titres, de lingots et de pièces d’or. À la faveur de ces révélations mondiales,

les masques du conglomérat familial et de ses proches viennent de tomber !

Ne soyons pas étonnés. Le double jeu du FN ne concerne pas que les idées.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Panama Papers : L’évasion fiscale, c’est au bas mot 25 000 milliards d’euros planqués dans les paradis fiscaux !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2016

 

Panama Leaks :

les sales magouilles derrière le plus grand hold-up du monde

 

CaptureUrtikanPanama

 

  11,5 millions de documents provenant de l’entreprise

  panaméenne Mossack Fonseca, spécialisée dans le montage

  de sociétés offshore, ont été analysés par un groupement

  de journalistes. L’ampleur de la fraude dévoilée laisse

  dubitatif sur les politiques publiques enclenchées

  depuis des années pour lutter contre ce fléau.

  Mais la multiplication des révélations pourrait créer

  une réelle faille de confiance dans les réseaux d’évasion.

 

 

Tous les pays sont concernés, 214 000 entreprises Offshore, plus de 500 banques, des dizaines

de personnalités politiques… Il va falloir du temps pour appréhender et décortiquer l’ensemble du système

d’évasion fiscale révélé par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ). Et pourtant la fuite

ne vient que d’un seul de ces cabinets d’avocats spécialisé dans la création de société écran au Panama,

Mossack Fonseca.

« La pratique était connue mais ce que dévoilent ces informations, en provenance d’un seul cabinet d’avocats,

est délirant : il s’agit d’une institutionnalisation, au niveau des plus puissants, de l’utilisation de sociétés opaques,

à des fins de fraude fiscale ou de blanchiment d’argent », explique Lucie Watrinet de CCFD-Terre Solidaire.

« Tout cela n’est permis que par l’opacité. Il faut donc impérativement imposer les mesures de transparence

pour y mettre un terme et prévoir des poursuites à l’encontre des fraudeurs, mais aussi des banques

et des cabinets d’avocats qui organisent ces pratiques scandaleuses ».

Une société écran, ou offshore est l’outil qui remplace le traditionnel compte en Suisse. Car depuis quelques temps,

ce dernier n’est plus si secret qu’il le fut. Le riche ou l’entreprise qui veut frauder crée alors, via un cabinet

comme Mossack Fonseca, une fausse société dans un paradis fiscal, qui ne fonctionne qu’avec des prête-noms,

comme ça la source reste à l’abri du fisc. Pour gérer son argent le client utilise des procurations privées. Il enrichit

donc ces parasites financiers, mais les sommes restent moindres que si le client payait des impôts.

On connaissait l’indécence des chiffres. L’évasion fiscale, c’est au bas mot 25 000 milliards d’euros

planqués dans les paradis fiscaux.

     ♦ 15 fois le PIB français

     ♦ plus de 2 fois la dette cumulée de tous les pays européens

     ♦ 10 fois la dette cumulée des pays dits du tiers monde…

     ♦ Ou encore la totalité des pertes subies lors de la crise des subprimes et du krach financier qui s’en est suivi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

A lire sur :  La Voix du Nord.fr :

CapturePanamaPapers

Publié dans ECONOMIE, Fraude fiscale | Pas de Commentaire »

Panama Papers : « le casse du siècle » (Olivier Dartigolles, PCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2016

PCF

 

Captureevasionfiscale

  Par Olivier Dartigolles, le 4 avril 2016

  Face à l’ampleur du niveau de la fraude fiscale

  dévoilée par le scandale Panama Papers

  – plus de 25 000 milliards d’euros, soit quinze fois

  le PIB de la France -, François Hollande vient

  de féliciter les lanceurs d’alerte, la presse et s’est

  réjoui à l’idée des prochaines rentrées fiscales.

  Ce n’est pourtant pas du fait des mesures prises

  par le gouvernement pour lutter contre ce fléau.

 

 

 

Sur ces enjeux, de ce quinquennat, l’histoire ne retiendra que la seule figure de Jérôme Cahuzac. 

En 2012, Eric Bocquet, rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur l’évasion fiscale, avait estimé

cette fraude pour notre pays à un niveau de 60 à 80 milliards. Il faut se donner des moyens conséquents

pour lutter contre le casse du siècle. Imaginons une « COP 21 de la fiscalité ».

Alors que la France vient de demander la transmission du fichier Panama Papers, nous demandons la plus grande

transparence et la protection des lanceurs d’alerte qui n’est toujours pas assurée.

Si François Hollande et le gouvernement veulent agir, passer des paroles aux actes, qu’ils retirent le texte

patronal sur la loi travail et qu’ils inscrivent en urgence à l’ordre du jour du Parlement la proposition de loi

pour lutter contre l’évasion fiscale.

 

Publié dans ECONOMIE, France, Fraude fiscale, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy