• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Loi El Khomri : les appels à l’action se multiplient pour le 31 mars, qui s’annonce comme « une puissante » journée revendicative dans le pays

Loi El Khomri : les appels à l’action se multiplient pour le 31 mars, qui s’annonce comme « une puissante » journée revendicative dans le pays

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mars 2016

 

Après le succès des 9 et 17 mars, les syndicats préparent la suite

 

Lille17mars

 

En attendant que le gouvernement présente son projet de loi de réforme du Code du travail,

les appels à l’action se multiplient pour le 31 mars, qui s’annonce comme « une puissante »

journée revendicative dans le pays.

Les appels à la grève se multiplient et les plans de travail se remplissent, tout comme les cars.

Les listes d’inscription s’allongeaient déjà dans les unions syndicales locales alors qu’ils n’étaient pas encore

commandés, raconte Virginie Gensel-Imbrecht, membre du bureau confédéral de la CGT. « On sent bien

que ça prend », résume-t-elle. « Du rarement vu, à dix jours d’une mobilisation », estime de son côté

le secrétaire général de la CGT d’Île-de-France, Pascal Joly. « Les camarades sont en mode grande lutte,

renchérit le secrétaire de la CGT de Loire-Atlantique, Fabrice David. La quasi-totalité des boîtes industrielles

appellent à y participer, comme chez STX, Airbus, mais aussi les trois fonctions publiques. »

À Florange (Moselle), la CGT a déposé son préavis et invite les salariés à s’inscrire dans les bus

qui se rendront à Metz à la fin du mois.

[...]

Le bras de fer ne fait que commencer

 

babouseelkhomri

 « L’objectif est d’avoir un très puissant 31 mars

  avec beaucoup de manifestants mais aussi un maximum

 d’entreprises et de secteurs en grève », déclare

 Fabrice Angei, secrétaire confédéral CGT en charge

 du dossier, afin d’obtenir le « retrait de ce projet,

 entendre les propositions alternatives portées

 par les organisations de jeunesse et de salariés

 et en discuter avec elles », ajoutent les organisations

 réunies jeudi soir en intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires,

 Unef, UNL, FIDL).

 

[...]

 Les organisations syndicales savent que le bras de fer

 ne fait que commencer. Une « nouvelle étape » aura

donc lieu le 24 mars prochain, jour de la présentation

du projet de loi au Conseil des ministres. Une nouvelle manifestation de la jeunesse, à laquelle les syndicats

de salariés, écœurés par les violences policières qui ont eu lieu jeudi (voir article précédent,ndlr), comptent

être bien présents…

[Article complet sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy