• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 6 février 2016

NOUS SOMMES TOUS DES SALARIÉS EN LUTTE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2016

LIBERTÉ HEBDO

L’Éditorial de Franck Jakubek

NOUS SOMMES TOUS DES SALARIÉS EN LUTTE

CaptureLibertéHebdo1205

 

A chaque fois que nous évoquons les combats

et les luttes menés par les salariés

et les syndicats face aux employeurs indélicats,

à la pression patronale, nous enrageons

de constater que ce sont toujours les mêmes

méthodes qui régissent la violence des rapports

sociaux dans l’entreprise.

Il est de bon ton de ne pas commenter

les décisions de justice. Mais quand l’injustice

frappe à nos portes, au-delà de l’indignation

et du sentiment de révolte, c’est l’envie de changer

le monde qui l’emporte.

Et les peines infamantes tombées sur les têtes

des huit salariés de Goodyear deviennent l’objet

d’un combat national pour l’ensemble du monde

du travail, pour tous ceux qui veulent

que ça change et que ça bouge.

 

La manifestation de soutien le 4 février à Paris, ou dans la région, en est un exemple. Et d’autres sont à venir.

Des comités de soutien se créent partout. Pour rendre à ces hommes leur dignité.

Pour faire prendre conscience à ceux qui nous gouvernent que tout ne tourne pas autour du capital.

Que l’Humain d’abord n’est pas qu’un slogan mais une réalité à faire vivre, à promouvoir.

Dans le Nord, le comité de soutien se réunira à l’Espace Marx, le 25 février à 18 h.

A l’heure où le gouvernement veut faire avaler la pilule d’une pseudo réforme du Code du travail, la solidarité

est plus que jamais nécessaire. Pas question de laisser dire ou faire croire que le monde de l’entreprise

s’organise gentiment dans un cadre de « dialogue social » serein entre employeurs de bonne volonté

et « collaborateurs » dévoués.

Non ! Cent fois non ! Les relations des salariés avec les employeurs sont basées sur des contrats impliquant

d’abord la subordination des premiers face aux seconds. Et les abus, volontaires ou non, sont nombreux et réels.

Les impacts sur la santé, la vie familiale ou sociale, sur les revenus sont redoutables.

On ne compte plus les crimes et les délits commis au nom du profit, du profit seul.

L’action syndicale, porteuse d’espoirs, de solidarité, de justice sociale, ne doit pas être criminalisée.

Le gouvernement s’est engagé, d’abord à Air France, puis chez Goodyear dans une pente dangereuse.

Les citoyens doivent s’exprimer plus encore sur cette infamie. Plus de 150 000 personnes ont déjà signé

la pétition lancée par la CCT réclamant l’abandon des poursuites des salariés.

Partout, là où nous sommes, la solidarité doit faire face au langage de la répression.

C’est la seule vraie alternative.

*****************************************************************************

Défendre ses droits et son emploi, ce n’est pas un crime : signez la pétition des Goodyear :

https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-l-appel-des-goodyear

Publié dans France, Liberte Hebdo, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Relaxe pour les Goodyear

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2016

 

CaptureGoodyearParis4

 

Relaxe pour les Goodyear, 4 février 2016, place de la Nation, Paris

Image de prévisualisation YouTube

Fédération CGT Métallurgie – sur youtube.com

La solidarité se développe en grand

Goodyear  80 rassemblements dans toute la France, des grèves dans de nombreuses entreprises,

des ports bloqués et à Paris une place de la Nation noire de monde pour la défense des libertés

syndicales. La montée en puissance d’un grand mouvement se fait jour autour des Goodyear.

[Lire l’article sur nvo.fr]

 

 

Publié dans CGT, France, Luttes, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Des milliers de manifestants à Paris en soutien aux Goodyear

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2016

 

    « Nous sommes tous condamnés à agir »

 

CaptureGoodyearParis2capture d’écran

 

  Des milliers de manifestants à Paris,

  plus de 80 rassemblements en France :

  partout, les militants et citoyens ont

  exprimé, jeudi, leur indignation

  face à la condamnation des Goodyear

  et clamé haut et fort que l’engagement

  n’est pas un crime.

 

Capuches relevées, chasubles rouges CGT tachetées d’autocollants de combat, des milliers de militants

et citoyens ont convergé, jeudi, sous la pluie, place de la Nation à Paris, pour défendre les huit ex-salariés

de Goodyear condamnés à 24 mois de prison, dont 9 ferme, pour avoir retenu des cadres de leur entreprise

pendant 30 heures. « Nous sommes d’abord là pour les Goodyear mais aussi pour défendre les libertés

syndicales attaquées de toutes parts. »

Christophe Couvreur est lui aussi dans le combat. Depuis l’annonce en début de semaine de la fermeture

du laminoir Vallourec de Saint-Saulve (Nord) et de 300 licenciements, qui se rajoutent au PSE déjà annoncé,

ce représentant syndical CGT multiplie les actions : « On dénonce l’achat d’un laminoir en Chine avec l’argent

public de la BPI (Banque publique d’investissement – NDLR) et la fermeture des sites en France. Et l’ambiance

générale qui se durcit, les décisions stratégiques qui sont prises en dehors des salariés et de leurs représentants. »

[...]

À Paris, la foule se rassemble autour des salariés condamnés

La foule se fait plus dense quand la musique s’arrête et que les huit condamnés de Goodyear montent

sur la scène, érigée pour l’occasion. Mais avant qu’ils ne s’expriment, plusieurs responsables dénoncent

la criminalisation de l’action syndicale, tout en égrenant un chapelet d’injustices :

♦ Jawad Mahjoubi, secrétaire général CGT de la mairie de Longwy (Meurthe-et-Moselle), évoque la lutte des agents

depuis plus d’un an contre la nouvelle organisation du travail ;

♦ Frédéric Villemin, de Start People, sa convocation à un entretien préalable pour avoir soutenu ses camarades

de La Poste en grève ;

♦ Laura Pfeiffer, l’inspectrice du travail de Tefal condamnée pour « avoir osé saisir les syndicats de son ministère » ;

♦ les 35 salariés d’ID logistics licenciés « pour avoir dit non » ; les Air France…

Acclamé, Mickaël Wamen, l’un des 8 condamnés de Goodyear, entouré de ses enfants, prend enfin la parole,

rappelant les sept ans de lutte, les sept plans sociaux rejetés, les heures de garde à vue, pour finir

par cette « première condamnation de syndicalistes à de la prison ferme depuis la Ve République ».

Pour lui, l’action d’aujourd’hui doit lancer l’union, la convergence des luttes, « tout le monde au même endroit,

le même jour, pour la même cause », et pourquoi pas dès le 27 mai, lorsque les salariés d’Air France seront

convoqués au tribunal.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo :

Goodyear. « On ne peut plus laisser faire ce gouvernement »

CaptureGoodyearParis1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d’attentisme devant l’urgence de la situation : « On est tous condamnés à agir. »

Le secrétaire de la CGT Philippe Martinez lui répond : « Les mobilisations doivent converger

et donner du sens à notre slogan : “Tous ensemble”. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, France, Luttes, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy