• Accueil
  • > France
  • > L’éditorial de l’Humanité : « Penser contre la menace »

L’éditorial de l’Humanité : « Penser contre la menace »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 novembre 2015

 

Les drames du 13 novembre, les menaces qui rôdent ne doivent pas nous tétaniser

mais au contraire appeler à penser une réponse progressiste qui fasse reculer dans notre société

les injustices, les racismes et les misères, qui donne un autre but à la vie que la course à l’argent

par la brutalité des armes ou la violence des dominations économiques.

 

Penser contre la menace

huma15-11-19

L’éditorial de Patrick Apel-Muller

Un choc électrique a secoué Saint-Denis

puis parcouru la France.

Les radios du petit matin annonçaient les fusillades,

l’explosion, un quartier bouclé. L’assaut lancé hier

contre des terroristes a confirmé pour tous

que nous étions entrés dans un autre temps,

celui d’une menace palpable, d’un risque proche,

d’un péril récurrent. Qui peut s’empêcher d’éprouver

une crainte pour ses proches, une suspicion latente

dans les gestes du quotidien ?

Des matamores du verbe ont entrepris de jouer

sur ces sentiments pour entonner des sonneries

belliqueuses et faire des frissons une arme

de propagande massive. L’extrême droite s’est postée

sur les créneaux de l’amalgame et la stigmatisation.

 

Nicolas Sarkozy, flanqué d’avatars comme Laurent Wauquiez, rêve de lois d’exception et même de Guantanamo

à la française, quitte à prendre le risque des chaos que le bushisme a fait naître. Des concepts périlleux

parce qu’ils engendrent des conséquences funestes sont jetés à la face de l’opinion. Le premier ministre dénonce

même « l’ennemi intérieur » de sinistre mémoire et se campe en Clemenceau prêchant « l’union sacrée » à l’aube

de la Première Guerre mondiale.

Cette musique du chaos serait un point marqué par Daech. Ses assassins veulent paralyser les peuples par l’effroi

et la panique, les contraindre à renoncer à leurs rêves, à leurs plaisirs, à leurs espoirs. À la démocratie.

Rien ne leur convient mieux qu’un climat de haine, de violence et de stigmatisation. Leurs actes veulent susciter

la division, le repli, le rejet des autres. Toute attitude qui, en France, y participe sert leurs desseins.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy