• Accueil
  • > France
  • > État d’urgence : Qu’est-ce que ça signifie pour la population ?

État d’urgence : Qu’est-ce que ça signifie pour la population ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 novembre 2015

 

L’état d’urgence, de quoi s’agit-il ?

 

Daniel Roucous – humanite.fr – 16 novembre 2015

 

pyramide_referenceDoc : Préfecture de police

  Suite aux attentats terroristes à Paris,

  le Président de la République a décrété

  l’état d’urgence.

  En droit de quoi s’agit-il ?

  L’état d’urgence est une décision rare,

  la dernière remonte à il y a dix ans

  lors des émeutes urbaines. Il a été instauré

  par la loi du 3 avril 1955 consolidée par la loi

  sur le renseignement de mars 2015

  suite aux attentats contre Charlie Hebdo

  et l’hypermarché casher de Vincennes.

 

Elle stipule que « l’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou partie du territoire français soit en cas de péril

imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas d’évènements présentant, par leur nature

et leur gravité, le caractère de calamité publique ».

C’est le premier cas qui s’applique suite aux attentats et il concerne l’ensemble du territoire et non seulement Paris.

Qu’est-ce que ça signifie pour la population ?

La déclaration d’état d’urgence à pour effet de :

- interdire la circulation des personnes et/ou des véhicules dans les lieux et aux heures fixées par les préfets,

- instituer des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé,

- interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver de quelque

manière que se soit, l’action des pouvoirs publics,

- ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacle, débits de boissons et lieux de réunion de toute nature

(écoles, universités, salles de sport municipales, stades etc.),

- annuler toutes manifestations publiques, 

- perquisitionner à domicile de jour et de nuit chez tous suspects notamment les détenteurs de la fiche S.

Une autre mesure qui n’a pas été prise par le gouvernement est la possibilité de prendre toutes mesures pour assurer

le contrôle de la presse et des médias, des représentations cinématographiques et théâtrales.

L’état d’urgence a une durée de 1 à 12 jours et peut être prolongé par une loi votée par le Parlement. Pour éviter

ces prolongation et dépoussiérer la loi de 1955, le Président de la République va proposer une nouvelle loi d’ici la fin

de la semaine.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy