• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 5 novembre 2015

Manuel Valls lance son plan d’attaque contre le Code du travail

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2015

 

Le démembrement du Code du travail mis en chantier

 

Cécile Rousseau – l’Humanité – 5 novembre 2016

 

code-travail-babouse

  Manuel Valls a lancé hier sa réforme du Code du travail,

  axée sur sa réécriture et sur une plus grande place

  donnée aux accords d’entreprise.

  Des annonces qui augurent de pertes massives de droits

  pour les salariés.

  «Construire le Code 
du travail du 
XXIe siècle ». Hier, le premier

  ministre, Manuel Valls, a présenté sa réforme attendue.

  Il s’agit d’un tsunami pour les droits des salariés.

  Dans une ambiance solennelle, flanqué de sa ministre du Travail,

  Myriam El Khomri, il a détaillé son plan d’attaque qui se décline

  en trois axes. Pour commencer, il propose de « refondre l’architecture

  du Code du travail, pour la rendre plus visible et donner plus de place à la négociation collective ».

Dans ce cadre, pour le premier ministre, il faudra distinguer « les droits fondamentaux garantis à tous,

ceux dépendant d’un accord de branche et les règles applicables sans accord. C’est une réécriture considérable,

une révolution », s’est-il extasié. Ce travail de tripatouillage des textes de loi pourrait prendre jusqu’à deux ans.

 

Une commission présidée 
par Robert Badinter

 

codetravail

 

  Mais « dès l’année prochaine, une nouvelle architecture sera appliquée

  au temps de travail, qui prend 125 pages dans le Code du travail »,

  déplore Manuel Valls. « La loi garantirait la durée légale du travail »,

  a-t-il précisé, mais, dans les faits, les accords d’entreprise ou de branche

  permettront d’y déroger. C’est le premier ministre lui-même qui cite

  en exemple une entreprise qui, pour le lancement d’un nouveau produit,

  aurait besoin de faire travailler ses salariés 46 heures par semaine.

  « Quelle compensation ? Quelle modalité ? Ce sera aux acteurs d’en

  décider ! » Pour donner l’illusion d’un dialogue social facteur d’avancées

  pour les salariés, Manuel Valls, dans la lignée du rapport Combrexelle,

  a confirmé l’objectif que ces accords d’entreprise soient désormais

  majoritaires.

 

gattaz1

  De quoi réjouir un peu le patron des patrons,

  Pierre Gattaz, car même si le verrou des 35 heures

  n’a pas sauté, des accrocs supplémentaires pourront

  y être portés.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

 

 

Publié dans droit du travail, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Extrême-droite / Médias – Jeux dangereux avec le Front national

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2015

CapturePCFFDG

 

Dénonçons le mensonge d’un Front national converti à la défense des plus fragiles, des plus modestes.

Il prône des reculs sociaux, comme la suppression de l’aide médicale d’état, refuse dans les villes qu’il dirige

l’accès à la cantine pour les enfants de chômeurs, ou encore exige le déremboursement de l’IVG.

Partout, il défend la baisse des dépenses publiques et préfère rembourser les banques déjà gavées

plutôt que de satisfaire les besoins. 

 

Extrême-droite / Médias – Jeux dangereux avec le Front national

 

lardon-medias-lepen

  1. Alors que notre peuple rejette chaque jour

  un peu plus les politiques anti-sociales autoritaires

  du gouvernement, le Front national est utilisé

  par le pouvoir médiatique pour canaliser la colère

  populaire et la détourner des causes réelles :

  l’austérité et la concurrence généralisée.

  Les médias déroulent le tapis rouge au Front

  national et le repeignent complaisamment en parti

  anti-système alors qu’il en est un des défenseurs

  le plus farouche.

 

 

2. « Les Républicains » et le PS utilisent le Front national dans leur lutte politicienne pour conquérir

ou garder le pouvoir. Ils espèrent chacun en faire leur adversaire au second tour de la présidentielle.

3. En réalité, l’extrême droite se nourrit du désespoir populaire et de la dépression économique.

Son objectif n’est pas de s’attaquer aux injustices, de réduire les inégalités, mais au contraire

de les cataloguer : inégalités selon votre origine, votre sexe, vos croyances, vos convictions…

4. Le Front national s’oppose systématiquement aux salariés et défend l’ordre patronal.

Ses propositions s’attaquent toujours aux syndicats, aux conquêtes sociales,

par exemple lorsqu’il prétend augmenter votre salaire en piquant dans les financements

de la sécurité sociale plutôt que dans les profits.

[Lire la suite sur pcf.fr]

 

Publié dans F-Haine, France, PCF, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

La Commission européenne s’attaque à EDF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2015

Capturel'humanité

Jean-Emmanuel Ducoin – 4 novembre 2015

Faire barrage !

 

Les rapports de la Commission européenne sont souvent des sommets de cynisme à usage libéral.

L’un des derniers en date, que l’Humanité s’est procuré en exclusivité, a la saveur d’un scandale éhonté et

toute l’apparence d’un cheval de Troie supplémentaire… Une soixantaine de pages adressées au gouvernement

français dans lesquelles les proconsuls de Bruxelles somment la France de libéraliser les concessions

hydroélectriques. Pas de quoi fouetter un chat, penseraient beaucoup de candides. Sauf à y regarder de plus près.

Car les fameuses concessions hydroélectriques, autrement dit les barrages qui constituent çà et là des éléments

de décor de nos territoires, sont confiées pour l’essentiel à l’opérateur national, EDF. La Commission n’y va pas

par quatre chemins :

au nom de la sacro-sainte « concurrence libre et non faussée » – qui n’est qu’une concurrence

non libre et faussée –, les autorités françaises disposent de deux mois pour lancer la mise en vente

desdites concessions ! En 2010, Sarkozy et Fillon s’y étaient engagés ; Hollande et Valls n’ont depuis

rien changé. Comble de l’ironie, EDF ne pourrait même plus participer aux futurs appels d’offres…

Privatisez ! Privatisez ! Car, voyez-vous, le marché national des barrages est juteux, près de 2,5 milliards

d’euros d’excédents par an. L’argent de la collectivité en somme. Or, depuis longtemps, les consortiums privés

s’activent en coulisses, salivent et s’impatientent que la déréglementation s’abatte enfin sur ce bien national.

Ils sont venus à bout de GDF, ils s’attaquent aujourd’hui à EDF par l’un de ses piliers stratégiques,

qui ne représente pas moins de 14 % de la production d’électricité du pays et la quasi-totalité de la production

nationale d’énergie renouvelable. Cette perspective constitue d’ores et déjà la plus grave menace

contre l’indépendance énergétique de la France. La preuve : cette mise en demeure s’ajoute à la fin

des tarifs réglementés 
de l’énergie, début 2016.

En voulant abattre le modèle public d’EDF, la Commission veut en finir avec l’idée même

de service public, quel que soit le secteur. Et en finir avec l’universalité des services,

l’un des derniers remparts à une économie de marché profondément inégalitaire.

Publié dans Energie, France, INFOS, Liberalisme, Privatisation, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Benoît Roger invité à l’émission « La voix est libre »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2015

l’Humain d’abord !

 

Le FN veut supprimer un cuisinier sur deux dans les cantines scolaires

 

CaptureBenotRoger

  Invité à l’émission La voix est libre, la tête de liste

  de l’Humain d’Abord ! dans l’Aisne a réagit

  à la volonté de Front national de supprimer un emploi

  sur deux dans la fonction publique.

  «  A l’heure où le chômage dépasse 14%

  dans ce département, cela revient à supprimer

  un cuistot sur deux, une femme de ménage

 sur deux dans les établissements scolaires  »,

  s’est insurgé Benoît Roger.

 

La voix est libre-Benoît Roger dans la Spéciale élections régionales 2015 (Aisne)

http://www.dailymotion.com/video/x3c4xlh

par PCF_Oise-TVsur dailymotion

Prestation de Benoît Roger, la tête de liste dans l’Aisne de « L’humain d’abord », la liste du Front de gauche à l’élection régionale en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, qui était un des invités de l’émission « La voix est libre » diffusée le 31 octobre 2015 sur France 3 Picardie et France 3 Nord-Pas-de-Calais. Le département de l’Aisne inaugurait une série de 5 émissions, autant que de départements constituant cette grande région. Avec aussi les candidats Dominique Jourdain (EELV), Anne Ferreira (PS), Christophe Coulon (Ex-UMP) et Paul-Henry Hansen-Catta (FN)

 

Publié dans Elections regionales, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy