• Accueil
  • > Culture
  • > On a du mal à le croire, on a du mal à s’y faire, l’ami Lény Escudéro est décédé…

On a du mal à le croire, on a du mal à s’y faire, l’ami Lény Escudéro est décédé…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 octobre 2015

Patrick Le Hyaric

 

L’œuvrier de la chanson nous a laissés

*
CaptureLenyEscudero2capture d’écran

 

  On a du mal à le croire, on a du mal à s’y faire,

  il était si discret et si présent dans nos cœurs.

  L’ami Lény Escudéro est décédé. L’ouvrier devenu chanteur,

  l’artiste-œuvrier titulaire du prix de l’académie Charles Gros

  en 1971, le poète berçant nos soirées

  avec sa « Ballade à Sylvie » ou « Pour une amourette »,

  le citoyen du monde, réfugié de la guerre civile Espagnole,

qui chantait  » Le siècle des réfugiés » ou « Le bohémien », l’enfant de La Mayenne puis de Belleville, le militant

de la solidarité, le communiste dans l’âme comme il disait, l’ami de l’Humanité va nous manquer terriblement.

Lény l’authentique ne goutait pas aux systèmes du business, il aimait le public, les concerts.

Il terminait une biographie en plusieurs tomes, il appelait cela  » le début… la suite… et la fin… »

Il nous laisse là, la gorge nouée, les yeux mouillés. Nous ne t’oublierons pas Lény… Ta voix si émouvante

est en nous. Ton œuvre vivra.

 

Documentaire : Leny Escudero « tendre rebelle »

Image de prévisualisation YouTube

Juan Alonsosur youtube

J’ai vécu au siècle des réfugiés, une musette au pied de mon lit

avec la peur au ventre des réfugiés, des humiliés…

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy