• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 22 août 2015

Coût de la rentrée scolaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2015

 

Rentrée scolaire.

Une épreuve pour les classes populaires

 

L’Humanité – Mehdi Fikri – 20 août 2015

 

rentree-scolaire

 

 

  Les familles démunies peinent à faire face

  au coût de la rentrée scolaire.

  Les associations demandent la revalorisation

  de l’ARS et le classement des fournitures

  comme produit de première nécessité.

 

 

 

« Non, l’école n’est pas gratuite en France », rappelle Perrine Bouhelier, chargée de l’éducation à la Confédération

syndicale des familles (CSF). Au contraire, le coût de la rentrée scolaire pèse lourdement sur le budget des parents.

Les premières victimes sont 1,2 million d’enfants de familles pauvres. Une inégalité supplémentaire dans une France où,

selon les enquêtes Pisa, « la corrélation entre le milieu socio-économique et la performance scolaire est bien plus

marquée que dans les autres pays de l’OCDE ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

♦  Rentrée scolaire 2015-2016 enquête Familles de France.org

♦  ARS : communiqué de presse de la Confédération syndicale des familles

CaptureCSF

Clic sur l’image pour lire

Publié dans France, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Assurance scolaire : Faut-il en souscrire une ou pas ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2015

 

L’assurance scolaire oui ou non ?

 

Daniel Roucous – humanite.fr – 20 août 2015

 

Capturerentrée1

 

  Chaque année se pose la question de savoir

  s’il faut en souscrire une ou pas ?

  La réponse est non et oui !

 

 

Ce qui est obligatoire est que l’enfant soit bien assuré. De ce fait tout dépend des conditions écrites

dans le contrat d’assurance « multirisques habitation » des parents. Celui-ci couvre au moins la responsabilité

civile de l’enfant pour les dégâts qu’il serait amené à commettre à des choses ou des tiers dans le cadre

de l’activité scolaire. Et donc oui, ça fait doublon avec une assurance scolaire qui couvre ce même genre de risque.

Par contre l’assurance responsabilité civile seule ne couvre pas les dommages qui peuvent être

causés à l’enfant par un tiers, une chute, une blessure au cours de gym ou la casse des lunettes etc.,

ni le vol et le racket. Ceux-ci sont couverts par une assurance « dommages » telles une individuelle accident

ou une assurance tous risques ou une GAV (garantie des accidents de la vie) que peut comporter l’assurance

« multirisques habitation ». Bien lire les conditions du contrat ou voir avec son assureur. 

Le cas échéant, oui l’assurance scolaire est conseillée (pas obligatoire).

Par contre, une assurance extra-scolaire est obligatoire et exigée par les chefs d’établissements pour les sorties

facultatives (visite de musée, promenade, voyages, classe de découverte etc.)

Les parents qui optent pour une assurance scolaire doivent savoir :

  ♦ qu’ils ont le choix de l’assureur (ce peut-être le leur) qui ne peut être imposé par l’établissement scolaire.

Mais une assurance collective ou groupée avec d’autres parents d’élèves peut être avantageuse,

  ♦ que l’assurance scolaire est annuelle (année scolaire) et donc doit être renouvelée (ou pas) chaque année,

  ♦ qu’il faut avertie l’assureur en cas de changement d’établissement.

 

En savoir + sur : 

http://www.economie.gouv.fr/files/directions_services/dgccrf/documentation/fiches_pratiques/fiches/assurance_scolaire_sept2013.pdf

A lire : l’assurance sur le trajet de l’école

Publié dans Education nationale, Infos pratiques | Pas de Commentaire »

Travail du dimanche : les salariés doivent être volontaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2015

humanite.fr/rubriques/au-travail

 

Les salariés doivent être volontaires

 

humour16

 

  Sauf dans les commerces alimentaires de détail jusqu’à 13 heures

  et les entreprises et commerces bénéficiant d’une dérogation

  permanente au repos dominical (liste article R3132-5 du code

  du travail), les salariés ne sont pas obligés de travailler le dimanche.

  En pratique ce n’est pas évident mais c’est la loi

  (article L3132-25-4 du code du travail) !

  Travailler le dimanche se fait donc sur la base du volontariat

  qui se concrétise par un accord écrit (avenant au contrat du travail).

 

En effet, il s’agit d’une modification du contrat de travail qui ne peut se faire qu’avec l’accord du salarié

selon la Cour de cassation sociale (arrêt n° 12-12 953 du 5 juin 2013).

Ce qui signifie que tout salarié qui refuse de travailler le dimanche ne peut être ni sanctionné, ni licencié ni discriminé.

De même, il est discriminatoire de refuser d’embaucher une personne qui ne tient pas à travailler le dimanche.

Par ailleurs, à défaut d’accord collectif, tout salarié peut revenir sur sa décision de travailler le dimanche

(cas des entreprises bénéficiant d’une autorisation préfectorale) et conserve le droit de refuser de travailler

3 dimanches par an, de son choix, en prévenant un mois à l’avance son employeur (cas des entreprises situées

en ZTI, ZT, ZC et les gares concernées).

Quant à la rémunération, ce n’est pas systématique. Dans certains cas (dimanche du maire) elle est majorée

par la loi, dans d’autres cas (ZTI, ZT, ZC, gares) sa majoration va dépendre d’accords collectifs,

à défaut des patrons mais elle n’est pas imposée par la loi comme promis ! Et dans d’autres cas encore (commerces

de moins de 400 m2 en ZTI, ZT et ZC en pleine expansion, entreprises ayant obtenues des dérogations permanentes

(article R3132-5 du code du travail), la majoration n’est pas obligatoire. 

Extrait de l’article de l’Humanité (lien ci-dessous)

Dans l’intérêt du salarié, le repos hebdomadaire est donné le dimanche… sauf dans les cas 

recensés par l’Huma suite à la publication de la loi Macron.

Publié dans droit du travail, France, l'Humanité, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy