• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 29 juin 2015

Le billet de Théophraste R. (28 juin 2015)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 juin 2015

 

La Grèce, Leparmentier (1), Quatremer (2)

 

GrèceLeparmentier

  1) Référendum : procédé de démocratie semi-directe

  par lequel l’ensemble des citoyens d’un territoire donné

  est appelé à exprimer une position sur une proposition

  qui leur est soumise, concernant « une mesure qu’une autre

  autorité a prise ou envisage de prendre ».

  2) Troïka : trois pelés ou tondus pas élus mais qui prétendent

  que leur avis vaut plus que celui des peuples d’Europe.

  3) Europe : système financier et père fouettard

  dont la présidente est Angela Merkel, flanquée d’un porte-serviette

  français (François H.).

4) Expert (ou politologue) : financier et père fouettard, spécialiste dans l’art de prédire le passé

et d’être solidaire de la BCE, du FMI, du MEDEF.

5) Arnaud Leparmentier et Jean Quatremer : partie émergée de l’iceberg des pas élus

vaticinateurs, politologues et pères fouettards.

Théophraste R.

Notes :
1. Editorialiste à France Inter et directeur-adjoint des rédactions du Monde.
2. Journaliste à Libération, France 2, France 5, Arte.

URL de cette brève : http://www.legrandsoir.info/la-grece-leparmentier-1-quatremer-2.html

 

Publié dans EUROPE, Grece, Le Grand Soir, Troika | Pas de Commentaire »

Grèce : la stratégie du pourrissement pour influencer le vote (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 juin 2015

humanite.fr/

 

Grèce : la stratégie du pourrissement pour influencer le vote

 

Capturegrèce5

  Après la rupture des négociations par l’Eurogoupe

  sous prétexte du référendum grec, la BCE a refusé

  d’augmenter les liquidités accordées au pays.

  La Grèce est forcée de fermer ses institutions

  financières, ses créanciers veulent faire pourrir

  la situation pour faire pression sur le vote

  de dimanche.

 

[…]

Faire pression sur le vote

Cette pression mise sur la population vise à influencer le vote de dimanche, et s’accompagne d’une solide

propagande : regardez le chaos qui attend la Grèce, si vous votez contre les mesures d’austérité au

référendum du 5 juillet prochain. D’autant plus que la décision de la BCE va spécialement frapper les retraités

qui devaient toucher leurs pensions à la fin de ce mois et qui, souvent, ne disposent pas tous d’une carte

de retrait et doivent se rendre au guichet des banques, fermées, pour disposer d’argent liquide. Ces mêmes

retraités qui devraient encaisser une rude réforme des retraites en cas de « oui » au référendum…

Dans le même moment, les eurocrates tentent de reporter la culpabilité sur le gouvernement Tsipras. Après avoir

fermé la porte à Ianis Varoufakis de la réunion l’Eurogroupe, ils se disent à nouveau « ouverts à la discussion ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Référundum en Grèce – Discours d’Alexis Tsipras

CaptureTsipras3

 

 

Clic sur l’image pour voir la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon Stélios Kouloglou, ce « coup d’État silencieux » n’est pas sans rappeler ce qui s’est passé au Chili

au début des années 70. « Faites hurler l’économie », avait ordonné Richard Nixon, avertissant alors

tous ceux dans la cour arrière américaine tentés par l’aventure marxiste de bien se tenir.

(source : Le chantage des banques, ou comment devenir marxiste en cinq jours)

 

Publié dans EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece, Troika | Pas de Commentaire »

Non au chantage financier sur le référendum Grec (PCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 juin 2015

PCF.FR

 

Non au chantage financier sur le référendum Grec

 

Capturegrèce6

  La BCE a annoncé qu’elle coupera les liquidités

  aux banques grecques mardi. C’est le résultat

  du chantage engagé samedi par l’Eurogroupe

  contre la République Hellénique

  parce que son gouvernement souhaite consulter

  les Grecs par référendum sur la poursuite

  ou non de l’austérité.

 

 

La vie des travailleurs, des retraités, des familles grecs n’est pas un jeu. Leurs dépôts bancaires non plus.

C’est pour les protéger que le gouvernement grec a pris le contrôle des capitaux et fermé les banques.

Alexis Tsipras vient d’adresser une demande de prorogation du programme financier au président du Conseil

européen, aux 18 chefs d’État de la zone euro, aux dirigeants de la BCE, à la Commission européenne

et au Parlement européen.

La France doit immédiatement répondre favorablement à cet appel. Nous ne pouvons pas laisser ce chantage

entraver le libre choix du peuple grec et faire entrer l’ensemble de l’Europe dans une crise aux conséquences

gravissimes.

Parti communiste Français, 28 juin 2015

Publié dans EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece, PCF, Troika | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy