• Accueil
  • > France
  • > Hollande et « l’odieuse insulte » faite au PCF

Hollande et « l’odieuse insulte » faite au PCF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 avril 2015

Pierre Laurent invité des 4 vérités

http://www.dailymotion.com/video/x2na3xs

 

Hollande et « l’odieuse insulte » faite au PCF

 

Captureministrescommunistes

 

  En prétextant que le Front National s’exprime

  comme un « tract du parti communiste des années 70 »,

  François Hollande insulte autant le programme

  qui a porté François Mitterrand au pouvoir en 1981,

  qu’une partie de ses propres électeurs en 2012.

  Réactions.

  Et depuis les réactions scandalisées sont nombreuses.

  Le secrétaire national du Parti communiste français,

  Pierre Laurent, a réclamé lundi des excuses publiques

  à François Hollande.

 

 

« J’ai demandé au président de la République des excuses publiques pour cette phrase », a ajouté le sénateur

communiste. « C’est une phrase lamentable et c’est la seule chose que le président de la République

a trouvé à répondre à des électeurs qui lui disaient leur désarroi. »

« Le Parti communiste, il ne demandait pas qu’on chasse les étrangers, il ne demandait pas qu’on fasse

la chasse aux pauvres, parce que même les pauvres finissent par penser qu’il y a plus pauvres qu’eux », a

lancé Pierre Laurent. Sa demande a été rejetée par le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll,

qui a toutefois dit la « comprendre ».

Jean-Luc Mélenchon s’est révélé tout aussi clair dans sa condamnation des propos du François Hollande :

« En insultant le parti communiste des années 70, François Hollande oublie que c’était alors

le programme commun qui conduisit à la grande victoire de 1981.  Son propos est d’une totale

bassesse et indigence, indigne d’un président élu aussi par les communistes. »

L’héritage du programme commun bafoué

Les anciens ministres communistes de François Mitterrand se sentent tout aussi « insultés » par le chef de l’État

et jugent « odieuse », la remarque de François Hollande.  « Nous tenons à dire notre incompréhension

et notre indignation », écrivent, dans une déclaration commune Charles Fiterman, Anicet Le Pors et Jack Ralite

(Marcel Rigout, alors en charge de la formation professionnelle, est décédé en 2014).

« Appartenant à l’époque au Parti communiste, nous nous sentons insultés. Car rien ne peut justifier

une comparaison aussi odieuse qu’absurde ». « Si la réalité avait été dans les années 70 celle qu’évoque François

Hollande, aurait-on eu une entente entre le PC et un PS dirigé par François Mitterrand qui a permis la victoire

de 1981? Sûrement pas ».

« Que François Hollande mésestime ainsi l’Histoire, au moment où Mme Le Pen déploie ses efforts

pour capter les suffrages des couches populaires, ne peut manquer de poser question », ajoutent

les trois anciens ministres.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy