Départementales 2015 – Pierre Laurent invité d’I>Télé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2015

Captureitélé

http://www.dailymotion.com/video/x2k2rb6

par Conseil National du Parti communiste françaissur dailymotion

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Départementales 2015 : « certains médias nationaux se déchaînent contre le Val-de-Marne »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2015

 

Départementales :

« certains médias nationaux se déchaînent contre le Val-de-Marne »

 

christian-favier

 

 

  Je suis convaincu que les Val-de-Marnais apporteront

  dimanche le démenti le plus cinglant à cette campagne

  médiatique de dénigrement indigne.

 

 

 

DÉCLARATION DE CHRISTIAN FAVIER

Sénateur, président du Conseil général du Val de Marne

 

Dimanche, lors des élections départementales nos concitoyens vont avoir à effectuer un choix simple :

poursuivre et développer les politiques départementales qui rassemblent face à la crise ou aggraver l’austérité

comme le préconisent la droite et l’extrême droite.

C’est cela l’enjeu essentiel du scrutin départemental.

Or, depuis quelques jours certains médias nationaux se déchaînent contre le Val-de-Marne dans une campagne

anti-communiste digne des pires heures de la guerre froide.

« Bastion rouge », « citadelle assiégée », « fin d’un système »… Des journalistes dépêchés par les rédactions

parisiennes viennent en Val-de-Marne rabâcher un unique discours : « la gauche est divisée, la droite est unie,

donc le Département va basculer ». A renfort de lieux communs et d’images choc sur Georges Marchais, la rue

Lénine ou le collège Karl-Marx, ils débitent une litanie anticommuniste qui ne correspond en rien à la réalité

du Val-de-Marne, à ce que vivent au quotidien nos concitoyens.

Les actions concrètes du département, la solidarité envers les personnes âgées, handicapées ou exclues,

le soutien au pouvoir d’achat, les crèches, les collèges, le métro, le logement social, l’environnement,

la démocratie de proximité ? Rien, pas un mot, pas une phrase, pas une image sur la réalité quotidienne de la vie

des Val-de-Marnais. Seuls les intéressent combines politiciennes et clichés éculés.

Face à cela, face à ces méthodes de basse propagande, je ressens dégoût et colère.

Dégoût tout d’abord, car ce n’est ni ma conception du débat public et de la liberté de choisir ses élus

sans contrainte, ni celle de l’éthique de l’information et de l’indépendance de la presse.

Colère ensuite, tant la façon dont ces médias parisiens bien-pensants traitent notre département,

ceux qui y vivent et y travaillent, est indigne et profondément scandaleuse. Comme si, par paresse intellectuelle

ou par malfaisance, ils faisaient payer au Val-de-Marne les positions défendues par notre collectivité

sur la métropole ou la réforme des territoires.

J’invite nos concitoyens à s’interroger sur qui profite d’une telle campagne caricaturale.

Pour notre part, dans un esprit de rassemblement et d’action, tout au long de cette campagne électorale,

nous avons rencontré des dizaines de milliers de Val-de-Marnais qui nous ont dit leurs difficultés,

les conséquences des politiques d’austérité sur leur vie, sur leur avenir. Ils ont aussi exprimé

leur attachement au Val-de-Marne, au département utile à leur quotidien, à la majorité de gauche

qui le dirige dans l’union et dans l’innovation.

Ce sont les Val-de-Marnais qui voteront dimanche, en toute liberté et en dehors de toute contrainte.

Et je suis convaincu qu’ils apporteront très clairement dans les urnes le démenti le plus cinglant

à cette opération de dénigrement.

Créteil, le 19 mars 2015

« Il faut garder le Val-de-Marne solidement ancré à gauche »

A quelques jours du premier tour des élections départementales,

Christian Favier, président du Conseil général du Val-de-Marne est revenu sur son bilan

et les différents engagements qu’il a tenu lors de son dernier mandat.

Il nous détaille également ses projets pour la prochaine mandature et insiste sur l’utilité

de conserver un département solidement ancré à gauche.

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Le pilote de moto champion des 24 heures du Mans et champion du monde d’endurance, Christophe Guyot, donne le sens du soutien qu’il apporte aux candidats « Val de Marne, ensemble » en co-présidant le comité de soutien à Christian Favier, candidat dans l’un de ces cantons.

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

La députée Dombre–Coste vide de sa substance la loi Hamon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2015

 

Économie sociale et solidaire :

La députée Dombre–Coste vide de sa substance la loi Hamon

 

fannydombrecoste

  Madame la députée Dombre–Coste, chargée d’une mission

  d’évaluation des articles de la loi sur l’économie sociale

  et solidaire concernant le droit d’information des salariés

  vient de rendre son rapport.

  On y apprend que les cessions d’entreprises ont concerné

  1,3 million d’emplois en 2012 et 2013, que 2 patrons sur 3

ne sont pas gênés par le droit d’information et que les entreprises cédées aux salariés sont plus pérennes

que les autres. Pourtant les propositions de Madame Dombre-Coste vont à l’encontre des droits des salariés.

La députée socialiste propose ainsi de réduire le champ d’application de la loi uniquement

aux « ventes » et non aux « cessions », éliminant ainsi toutes les cessions de parts, sans l’avis

des salariés concernés, contrairement au préambule de la constitution qui énonce

« le droit à la participation et à la détermination collective des conditions de travail ainsi

qu’à la gestion des entreprises ».

Enfin elle suggère de remplacer la sanction de « nullité de la vente » en cas d’infraction à la loi

par une simple amende civile !

Ces propositions cherchent à vider de sa substance la loi Hamon. Ce n’est pas acceptable.

Tout ceci renforce la nécessité d’un véritable droit de préemption donnant priorité aux salariés en cas de cession

de leur entreprise, comme promis par François Hollande quand il était candidat.

 

Publié dans ECONOMIE, France, Liberalisme, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Départementales/Étiquettes : Les bons comptes font les bons amis (communiqué PCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2015

 

Départementales/Étiquettes : Les bons comptes font les bons amis

(PCF)

 

elections-departementales2015

A quelques jours des élections départementales,

le PCF tient une nouvelle fois à alerter media,

instituts de sondages et citoyens sur les totalisations

d’intentions de votes et de voix qui circulent

actuellement sur la base d’une classification

volontairement erronée du Ministère de l’intérieur.

 

Ce dernier attribue au PCF et au Front de Gauche 1 196 binômes de candidat-e-s titulaires aux élections

départementales de 2015 soit un taux de couverture des cantons de 58%.

319 binômes présentés ou soutenus par le PCF et le Front de gauche ont disparu et sont devenus « divers gauches »,

« divers », « union de la gauche ». Dans le détail, 190 binômes alliant des candidat-e-s du Front de gauche

et d’EELV sont classé-e-s en général « divers gauche », voire en « divers » et parfois EELV.

39 binômes où le PCF est en binôme avec le PS pour faire barrage à la droite et au FN, se retrouvent

sous l’étiquette d’« union de la gauche ».

Dans le département de l’Oise, le Ministère réussit l’exploit d’attribuer zéro candidat au Front de gauche

alors que celui-ci présente des candidats dans 100% des 21 cantons dont les cantons de Montataire

et de Thourotte où le PCF est sortant.

Afin de rétablir la vérité, le PCF a mis en ligne avec l’étiquette politique individuelle de chaque

candidat et candidate la liste des 1 515 binômes qu’il présente et soutient (http://bit.ly/1GnF1dY).

Il met au défi le Ministère de l’intérieur de publier le listing des candidat-e-s formant les binômes

avec leur étiquette politique individuelle telle que rempli lors de la déclaration de candidature.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour agrandir cet extrait de la liste

Capturepcfdépartementales

La vérité est qu’en France métropolitaine, les binômes présentés et soutenus par le PCF et le Front

de gauche, avec un taux de couverture des cantons de 76%, sont au moins aussi présents

sur le territoire que ceux revendiqués par le PS.

La vérité est qu’en inventant et en attribuant d’autorité des étiquettes politiques, le Ministère de l’intérieur

tente de minimiser le score du Front de gauche et d’EELV, de gonfler le résultat effectif du PS

et de survaloriser le score du FN. Il est d’ailleurs utile de lire les astérisques des instituts de sondages

qui reconnaissent une partie des candidat-e-s PCF/ FdG et EELV dans « divers gauche »,

tout en les additionnant aux résultats du PS

Nous appelons chacune et chacun à rétablir les faits, et à donner les vrais chiffres.

Le Parti communiste français et ses partenaires du Front de gauche publieront leurs propres

totalisations électorales dans le journée du lundi 23 mars.

Publié dans France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent invité des 4 vérités sur France 2

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2015

 

CaptureTélématin

 

http://www.dailymotion.com/video/x2juc4w

par Conseil National du Parti communiste françaissur dailymotion

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le 24 mars à Lille : Réunion publique à Lille avec Dashty Jamal, communiste kurde d’Irak

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2015

 

Situation et luttes au Kurdistan d’Irak face à Daesh et autres réactionnaires :

Réunion publique à Lille avec Dashty Jamal, communiste kurde d’Irak :

Mardi 24 mars 2015 à 19 heures, L’Insoumise, 10 rue d’Arras, Lille

 dashty_lille

 

Le Kurdistan d’Irak a une longue histoire de luttes

sociales, dont le soulèvement des conseils ouvriers

en 1991 est l’épisode le plus glorieux.

Aujourd’hui, une partie du territoire est occupée

par Daesh, à cheval sur l’Irak et la Syrie.

Des réfugiés fuient par dizaines de milliers,

tandis que la résistance s’organise.

L’Initiative Communiste-Ouvrière organise une tournée

de réunions publiques avec Dashty Jamal, militant

du Parti Communiste-Ouvrier du Kurdistan et secrétaire

de la Fédération Internationale des Réfugiés Irakiens.

Il revient d’un séjour récent au Kurdistan d’Irak.

 

 

 

[Lire la suite sur Solidarité ouvrière]

 

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, INFOS, Irak | Pas de Commentaire »

Éric, 49 ans, mort à la rue un soir de novembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2015

Exclusion : Éric, 49 ans, mort à la rue un soir de novembre

Pierre Duquesne – l’Humanité – 17 mars 2015

Capturemortsdelarue

 

Capturemortsdelarue1

 

Au moins 480 personnes sont mortes à la rue en 2014,

dénonce le collectif des Morts de la rue qui leur rend

hommage aujourd’hui.

Parmi elles, Éric. Un sans-abri dont tous les riverains

ont partagé un peu la vie.

 

 

«Chateaubriand habita ici de 1826 à 1838 », explique une immense plaque en marbre, avenue Denfert-Rochereau,

à Paris. Sur le trottoir d’en face, une autre, bien plus petite, indique : « Éric Farvacque, 1965-2014 ».

Pas besoin d’une grande explication ni d’une longue épitaphe. Ici, personne n’a vu Chateaubriand. Mais Éric,

tout le monde le connaissait, dans ce coin paisible du 14e arrondissement. Catherine, sa voisine, se souvient

de sa première rencontre avec cet homme à la rue qui a planté sa tente au pied d’un peuplier, à deux pas

de son immeuble. Ce qu’elle remarqua d’abord, ce sont ses yeux, son visage et sa grande moustache.

« De beaux yeux bleus », répète cette avocate, et un tempérament un peu trop discret. « Ce n’est pas parce

que l’on vit sur la voie publique que l’on n’a pas de vie privée, assure Catherine. Éric tenait énormément à sa dignité. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, Logement, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Quand la droite dite républicaine facilite la politique antisociale du FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2015

 

  Le Front national parasite déjà les pensées de la droite

 

 Grégory Marin – L’Humanité – 18 mars 2015

fn_1

La gestion sociale des villes

que le Front national dirige

ou soutient préfigure

ce qu’il en serait de leur conduite

au plan départemental.

Dans quelques collectivités locales,

l’application de leur programme

antisocial se trouve facilitée

par l’action bienveillante

d’une partie de la droite.

« On ne vise pas d’alliance avec l’UMP ni avec des partis avec qui nous ne partageons pas de valeurs

ni de projet pour la France », promettait mardi le vice-président du Front national, Florian Philippot,

sur Public Sénat. Voilà pour les mots. Dans les faits, les « valeurs » sont assez largement partagées

par une partie de la droite, qui pourrait signer la « charte de cinq ou six engagements de fond

sur les compétences départementales », proposée par le parti d’extrême droite. Quant aux alliances,

elles sont sinon en cours, du moins envisagées. Le même jour, à Avignon, la députée FN du Vaucluse,

Marion Maréchal-Le Pen, ne prévoyait-elle pas que « certains candidats ou élus UMP non inféodés à Paris

appelleront à faire barrage à la gauche car l’adversaire principal, c’est la gauche » ?

En lieu et place de la « tambouille UMPS », dénoncée par Philippot, les intérêts bien sentis entre FN

et droite ont déjà permis aux idées d’extrême droite et à son personnel politique de s’imposer sur le terrain.

Marine Le Pen disait, en début de semaine sur France Info, vouloir faire la démonstration que « nous sommes

capables, dans un département, de faire nos preuves comme nous l’avons fait dans les municipalités ».

Afin de mesurer la crainte de voir appliquer au plan départemental les politiques promises par le Front national,

il faut en effet se tourner vers les villes officiellement gérées par lui.

♦ À Beaucaire (Gard) par exemple, les « 1,64 million d’euros d’économies » affichées par le maire, Julien Sanchez,

tiennent surtout à la fermeture de la Maison du vivre-ensemble et à la traque des « profiteurs des cantines » :

haro sur « la population en difficultés sociales », dénonce Laure Cordelet, animatrice du Rassemblement citoyen.

♦ À Villers-Cotterêts (Aisne), le maire, Franck Briffaut, est candidat à la présidence d’un département qui place

le FN à 41 % d’intentions de vote au premier tour, selon un sondage Odoxa pour le Parisien publié le 16 mars.

Dans sa ville, il a mis fin à la cantine pour les enfants de chômeurs : « Une personne au RSA peut venir chercher

son enfant à l’école car elle ne travaille pas », arguait-il.

♦ À Béziers, où le maire, Robert Ménard, est soutenu par le FN, la réduction du budget des centres sociaux

(un marqueur de l’action municipale frontiste) atteint les 20 %, ciblant prioritairement le quartier défavorisé

à forte population d’origine immigrée de la Devèze. La liste n’est pas exhaustive.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans F-Haine, France, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

je rêve d’une banque qui… épisode 3

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2015

Assaut de la Banque de France et destruction du mur de l’austérité

Capturemuraustérité

 

http://www.dailymotion.com/video/x2jp1gm

Publié dans Austerite, Evasion fiscale, Finance, France, Luttes, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

P. Apel-Muller et Ph. Bourdin, La liberté de la presse, un combat d’hier et d’aujourd’hui

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mars 2015

 Capturecaricature1

La liberté de la presse, un combat d’hier et d’aujourd’hui

Image de prévisualisation YouTube

Huma Puysur youtube

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, LIBERTES, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

1...34567...9
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy