• Accueil
  • > SOCIETE
  • > Un sénateur compare les mal-logés à des déchets

Un sénateur compare les mal-logés à des déchets

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2015

 

Un sénateur compare les mal-logés à des déchets

 

Communiqué du Collectif des Mal Logés en Colère.

 

«  Il fut un temps où Paris nous envoyait ses déchets, ses logements sociaux, ses cimetières, ses usines d’incinération… Et ça recommence : voyez les 2 000 logements sociaux de Paris Habitat, à Boulogne ! Construisez-les donc à Paris !  » (1)

Ces phrases ont été prononcées dans l’enceinte du Sénat, par le sénateur des Hauts de Seine, Hervé Marseille (UDI, ndlr), le 22 janvier, pendant les débats sur la loi du Grand Paris.

Alors que plus de 450 personnes sont mortes dans la rue, faute de logement l’an dernier, alors que 3,5 millions de personnes sont mal-logées dans ce pays, un élu, un représentant de la République du plus haut niveau peut comparer les demandeurs de logement et les déchets, sans aucune honte.

Mr Marseille est, en sus de ses autres nombreuses fonctions, président de l’agence métropolitaine des déchets ménagers d’Ile de France. Mal-logés ou sans logis, nous sommes donc venus le rencontrer collectivement au Syctom, afin qu’il nous explique précisément en quoi nous ressemblons aux ordures qu’il est chargé de gérer, en quoi , si nous devenions des habitants de logement sociaux dans son département, notre présence serait comparable à celle d’une décharge publique ou d’une usine d’incinération.

Les mots aussi graves soient-ils ne sont pas que des mots, lorsqu’ils sont prononcés par des élus de ce niveau.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy