• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 28 janvier 2015

Un sénateur compare les mal-logés à des déchets

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2015

 

Un sénateur compare les mal-logés à des déchets

 

Communiqué du Collectif des Mal Logés en Colère.

 

«  Il fut un temps où Paris nous envoyait ses déchets, ses logements sociaux, ses cimetières, ses usines d’incinération… Et ça recommence : voyez les 2 000 logements sociaux de Paris Habitat, à Boulogne ! Construisez-les donc à Paris !  » (1)

Ces phrases ont été prononcées dans l’enceinte du Sénat, par le sénateur des Hauts de Seine, Hervé Marseille (UDI, ndlr), le 22 janvier, pendant les débats sur la loi du Grand Paris.

Alors que plus de 450 personnes sont mortes dans la rue, faute de logement l’an dernier, alors que 3,5 millions de personnes sont mal-logées dans ce pays, un élu, un représentant de la République du plus haut niveau peut comparer les demandeurs de logement et les déchets, sans aucune honte.

Mr Marseille est, en sus de ses autres nombreuses fonctions, président de l’agence métropolitaine des déchets ménagers d’Ile de France. Mal-logés ou sans logis, nous sommes donc venus le rencontrer collectivement au Syctom, afin qu’il nous explique précisément en quoi nous ressemblons aux ordures qu’il est chargé de gérer, en quoi , si nous devenions des habitants de logement sociaux dans son département, notre présence serait comparable à celle d’une décharge publique ou d’une usine d’incinération.

Les mots aussi graves soient-ils ne sont pas que des mots, lorsqu’ils sont prononcés par des élus de ce niveau.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans SOCIETE | Pas de Commentaire »

29 janvier – Paris : Manifestation nationale des salariés du secteur public

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2015

 

Mobilisation. Convergence pour le service public

 

Manifestation jeudi à Paris
*
Marion d’Allard et Kevin Boucaud – L’Humanité – 28 janvier 2015

 

Capturecgténergie1

  Demain, les cortèges parisiens des salariés du rail

  et de l’énergie convergeront pour dénoncer, unis,

  la casse des services publics.

  Le gouvernement, par le vote de la réforme ferroviaire

  le 4 août dernier, par la loi de transition énergétique

  actuellement en examen, ainsi que par de nombreuses

  dispositions du projet de loi pour l’activité économique

et l’égalité des chances économique, dite loi « Macron », s’est engagé sur la voie de la casse méthodique

des services publics. L’urgence de la situation impose une réponse unitaire, intersyndicale et

interprofessionnelle.

cgtcheminots

  Demain, les cheminots, à l’appel de la CGT et de SUD rail d’un côté,

  les salariés des industries minières, électriques et gazières,

  avec le soutien des salariés de la métallurgie à l’appel de la CGT

  et de FO de l’autre, se mobilisent pour une journée d’action nationale.

  Les deux cortèges, concomitants, convergeront en fin de parcours

  contre la politique de destruction des services publics.

  Car d’augmentations des prix en dégradations des services,

  de privatisations en suppressions de postes, l’énergie et les transports

  sont devenus laboratoires du libéralisme et de la loi du bas coût.

 

Capturecgténergie

Alors que le passage devant le Sénat de la loi

de transition énergétique est prévu début février,

les syndicats dénoncent un texte « dont aucune

mesure sur l’énergie ne participe à l’objectif

de diminution de production de CO2 ».

Une loi qui ne prend pas en compte la question du pétrole – largement liée à celle des transports –

mais qui s’attache particulièrement à réformer la production d’électricité « pourtant décarbonnée

à près de 85 % », souligne la CGT.

« Comment expliquer les articles prévoyant l’ouverture à la concurrence des barrages hydrauliques ?

La réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique (…) ? Ou encore la remise en cause des tarifs

sociaux du gaz et de l’électricité remplacés par un chèque utilisable pour toutes les énergies, y compris

le fioul (…) ? » poursuit le syndicat, qui conclut qu’« aucune de ces mesures ne concourt à la baisse

des émissions de CO2 ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, Energie, France, Liberalisme, Luttes, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Le billet de Théophraste R.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2015

28 janvier 2015

Trombinoscope :

Hitler, personnalité politique de l’année 1940

 

hitler

 

  Le 27 janvier 2015, jour du 70ème anniversaire de la libération

  du camp d’Auschwitz par l’Armée Rouge, un jury de

  120 journalistes a désigné Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont

  et ancien secrétaire général du Front national comme « élu local

  de l’année 2014 ».

 

 

Des jurés du « Trombinoscope », dont l’indéracinable Arlette Chabot et Christophe Barbier, ont soutenu

que le choix était bon si l’on voulait bien dépasser les divergences politiques.

En 1941 (oui, comparaison n’est pas raison), un prix de « l’homme politique international » aurait été

attribué à Adolph Hitler qui avait fait une forte impression l’année précédente en visitant Paris nettoyé

par son armée. Hitler était également l’homme le plus en vue dans d’autres pays d’Europe. Donc, en

surmontant les sectarismes…

En 1944, une telle a été tondue et les biens d’un tel ont été saisis (y compris son écharpe rouge : dura lex,

sed lex), mais ça n’a rien à voir et c’était avant.

Avant quoi ? Avant que 120 officiers de l’armée des médias ne balaient, mois après mois, les pavés

des Champs-Elysées pour un remake colorisé d’un défilé de panzers.

Théophraste R.

PS. Le jury va être drôlement embêté l’an prochain quand il faudra choisir entre les frères Kouachi

et Coulibaly qui ont bien marqué 2015.

URL de cette brève : http://www.legrandsoir.info/trombinoscope-hitler-personnalite-politique-de-l-annee-1940.html

Publié dans France, Le Grand Soir, POLITIQUE | 1 Commentaire »

Égypte : Le régime tourne le dos aux objectifs de la Révolution « Pain et Liberté »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2015

PCF

Égypte :

Le régime tourne le dos aux objectifs de la Révolution

« Pain et Liberté »

 

femmes-egypte

 

  C’est un triste 4ème anniversaire de la Révolution

  qu’ont connu les égyptiens ce 25 janvier 2015.

  Les manifestations se sont soldées par vingt morts

  dont deux policiers et 500 arrestations.

 

 

La veille, une jeune militante de gauche, Shaima Al Sabbagh, a été tuée, lors d’un rassemblement de son organisation l’ Alliance populaire socialiste, dont le secrétaire général a été arrêté, ainsi que 5 militants.Les images de sa mort ont bouleversé le monde entier.

La lutte contre le terrorisme, que mène le pouvoir d’Al Sissi, ne peut justifier de tels actes qui ne peuvent se substituer au combat politique à l’encontre des Frères musulmans et à des mesures visant à répondre aux attentes de la population en matière sociale et démocratique.

Force est de constater que le nouveau régime tourne le dos aux objectifs de la Révolution  « Pain et Liberté » même s’il bénéficie encore  de l’appui d’une partie de la population qui aspire à la stabilité.

Les autorités françaises, qui ont renoué leurs relations avec le nouveau pouvoir, se doivent de réagir et exiger que soit mis un terme à ces tueries.

Le Parti communiste français exprime sa condamnation la plus ferme de la répression meurtrière qui frappe les partisans de l’ancien président Morsi,mais qui s’en prend aussi aux militants laïcs de gauche refusant d’appliquer la loi limitant le droit de manifester et réclamant l’instauration d’un État de droit.

Le Parti communiste français renouvelle son soutien et sa solidarité aux forces démocratiques égyptiennes et à tous les progressistes qui continuent de lutter pour une Égypte conforme aux espoirs de son peuple.

 

Publié dans Egypte, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Chômage : la bataille a été perdue, parce qu’elle n’a pas été menée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2015

 

Chômage :

la bataille a été perdue, parce qu’elle n’a pas été menée

 

Olivier Dartigolles

 

chomage_1_4

  Avec la publication des chiffres du chômage du mois de décembre,

  on mesure, une nouvelle fois, l’étendue du désastre social

  et humain qui frappe notre pays.

  Avec de tels chiffres pour l’année 2014, comment le gouvernement

  peut-il maintenir une politique aussi désastreuse ?

  Avec les nouveaux inscrits de décembre, on frôle aujourd’hui le seuil

  des 3,5 millions de chômeurs avec une explosion du nombre

  de personnes inscrites en catégorie B et C.

 

Toutes catégories confondues, on enregistre une augmentation de plus de 49 000. Du jamais vu depuis l’été 2012. La durée moyenne d’inscription atteint une année et demie. La situation des jeunes, des seniors, des chômeurs de longue durée se dégrade encore. La radiation administrative est le motif de sortie de Pôle emploi qui progresse le plus.

La bataille de l’emploi a été perdue par F.Hollande et ses équipes gouvernementales. Depuis son élection, le pays compte 553.900 chômeurs de plus, avec un rythme d’un millier par jour sur la dernière période. Cette bataille a été perdue car elle n’a tout simplement pas été menée. Les armes ont été déposées au pied de la commission européenne et d’A.Merkel, du patronat et des marchés financiers.

C’est cette réalité et son lot de souffrances, de privations et de désespérance qui nourrit le FN et les fractures dans notre société. Comment redonner de l’éclat aux belles valeurs républicaines avec, mois après mois, une telle saignée. Comment proposer d’une main un débat national sur le vivre ensemble, l’avenir des quartiers populaires, de la jeunesse, et, de l’autre, ne rien changer à une politique en échec total sur l’une des urgences pour reconstruire une espérance collective, permettre à de millions de gens, et avec eux leur famille, de vivre, de se sentir considérés, de retrouver confiance en eux.

F.Hollande et Manuel Valls doivent rendre des comptes. Dans un moment où le peuple grec vient d’ouvrir la brèche, les forces de gauche anti libérales ne peuvent plus attendre pour engager l’offensive politique porteuse de solutions en France et en Europe.

Publié dans Chomage, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy