• Accueil
  • > Discriminations
  • > Incitations à la haine, racisme, intox : des élus et cadres du FN se lâchent (Basta !)

Incitations à la haine, racisme, intox : des élus et cadres du FN se lâchent (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 janvier 2015

EXTRÊME-DROITE

 

Incitations à la haine, racisme, intox :

des élus et cadres du FN se lâchent

 

par Sophie Chapelle  – 23 janvier 2015

 

manifbeaucaire

  Depuis les attaques contre la rédaction

  de Charlie Hebdo, des policiers

  et le supermarché casher à Paris,

  des élus et des cadres du FN se lâchent :

  mensonges, propos islamophobes,

  incitations à la haine, voire même apologie

  de terrorisme se sont diffusés sur les réseaux

sociaux, sur fond de tentative de récupération politique.

Voici un petit florilège de ces messages qui prennent pour cible, en vrac, les « fellouzes »,

les « gamins de banlieue », Christiane Taubira ou « les fascistes de gauche ». L’apparente

« dédiabolisation » vantée par certains médias semble bien lointaine…

Arrivera t-elle à tenir ses troupes ? Marine Le Pen, présidente du Front national, s’essaie à une certaine

retenue dans ses propos depuis les attentats du 7 janvier qui ont frappé des journalistes, policiers

et citoyens de confession juive. Dans un entretien au Monde, elle récuse «  tout amalgame » entre

« nos compatriotes musulmans attachés à notre nation et à ses valeurs » et « ceux qui croient pouvoir

tuer au nom de l’islam » [1]. Elle n’a pu cependant s’empêcher au lendemain du massacre de rappeler

qu’elle proposerait, si elle était présidente, un référendum sur la peine de mort. Avant de ressortir l’arsenal

de mesures prônées de longue date par le FN, à commencer par la réforme du code de la nationalité

avec la suppression du droit du sol, la suspension « immédiate » de Schengen et la déchéance de nationalité

pour « les binationaux condamnés pour des faits délictuels ou criminels ».

 

peinedemortwillem

  Qu’en est-il des propos des cadres, élus et candidats du FN,

  depuis le 7 janvier ? Sont-ils nombreux à tenir publiquement

  des discours islamophobes à l’instar d’Aymeric Chauprade,

  eurodéputé FN, qui a publié le 14 janvier une vidéo

  dans laquelle il affirme que

  « la France est en guerre avec des musulmans » ?

  « Une cinquième colonne puissante vit chez nous et peut

   à tout moment se retourner contre nous en cas de

  confrontation générale », ajoute t-il en se référant à la montée

   du nazisme dans les années 30. L’eurodéputé a été désavoué

  par Marine Le Pen qui a annoncé qu’Aymeric Chauprade n’était

  plus son conseiller international et demandé aux cadres du parti

de ne pas relayer cette vidéo polémique [2].

Sa nièce, la députée Marion Maréchal-Le Pen, s’est cependant empressée de la diffuser sur twitter le 20 janvier.

Ce pied de nez à l’autorité de la présidente du FN cache en réalité bien d’autres propos islamophobes,

antisémites ou xénophobes tenus par des élus, candidats et cadres du parti. Des membres qui n’ont de cesse

de lier islam, immigration, délinquance et terrorisme. Un échantillon de ces réactions a été relevé par le site

L’Entente, dont l’objet est d’observer le FN. Accrochez-vous…

[Lire la suite sur Basta !]

Le FN soutient Chauprade et sa théorie d’une 5e colonne islamiste

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy