• Accueil
  • > Grece
  • > Manifestations, émeutes et occupations se multiplient à Athènes depuis fin novembre

Manifestations, émeutes et occupations se multiplient à Athènes depuis fin novembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 décembre 2014

 

                 Athènes sur un volcan

 

Face a face Yannis Youlountas dec2014  Yannis Youlountas

  Les manifestations, émeutes et occupations se multiplient

  chaque jour à Athènes et ailleurs en Grèce, depuis fin

  novembre. Notamment à cause de la tyrannie du pouvoir

  à l’égard de Nikos Romanos, jeune prisonnier de 21 ans

  en grève de la faim, privé de la possibilité d’étudier

  et particulièrement maltraité.

  Nikos est, de surcroît, l’ami d’enfance d’Alexis Grigoropoulos,

tué le 6 décembre 2008, à l’âge de 15 ans, par un policier dans le quartier d’Exarcheia

à Athènes, ce qui avait provoqué un mois d’émeutes retentissantes dans toute la Grèce.

Nikos est naturellement devenu le nouveau symbole de toutes les violences actuellement subies

par la population, mais aussi du profond désir de lutter, quelle que soit la forme, et de refuser

la torpeur et la résignation.

Six ans après le mois de décembre 2008, l’atmosphère est à nouveau insurrectionnelle à Athènes et ailleurs

en Grèce. Tous les ingrédients sont réunis pour faire du mois de décembre 2014, peut-être, un grand

moment historique. Jusqu’à quel point et à quelles conditions ?

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

 

dernières nouvelles :

9 décembre : MULTIPLICATION DES OCCUPATIONS, notamment la Faculté de Droit à Athènes

et l’Université Aristote à Thessalonique, depuis cette nuit. Carte en cours de mise à jour ici

9 décembre : CHUTE DE LA BOURSE D’ATHÈNES de 12,78%, record en une seule séance depuis 1987.

9 décembre : le gouvernement annonce des ÉLECTIONS ANTICIPÉES (présidentielles le 17 décembre,

puis législatives probablement le 1er février) et se présente comme le rempart contre le désordre

en s’appuyant sur la peur et la confusion distillées par les mass-médias à l’égard des opposants.

10 décembre : RADICALISATION de certains insurgés (bombe devant une banque ce matin, circulation

des adresses privées de ministres et hauts-responsables, etc.).

10 décembre : VICTOIRE DE NIKOS ROMANOS qui arrête sa grève de la faim et appelle le soulèvement

populaire à continuer la lutte.

 

Je lutte donc je suis Yannis Youlountas dec2014

 

 

 “Je lutte donc je suis”

  Les photos illustrant cet article sont de Yannis Youlountas.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy